Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 31 Oct - 13:54

Henryk Mikolaj Górecki (né le 6 décembre 1933 à Czernica, mort le 12 novembre 2010 à Katowice) est un compositeur polonais de Musique contemporaine.

Né à Czernica, dans le sud de la Pologne, Górecki n'a commencé à véritablement étudier la musique qu'à partir du milieu des années 1950 à l'Académie Supérieure de Katowice. Le compositeur terminera ses études à Paris au début des années 1960, où il aura l'occasion d'entendre Anton Webern, Olivier Messiaen et Karlheinz Stockhausen. Dès lors, il passera la plupart de son temps en Pologne, à enseigner la musique et surtout à composer une œuvre profondément marquée par la culture et l'âme de son pays, bien qu'extrêmement avant-gardiste.

La musique de Górecki couvre une large variété de styles, mais elle tend à être harmoniquement très simple. Ses premières œuvres se rapprochent du sérialisme de Pierre Boulez et d'autres, mais par la suite il sera plus souvent rapproché du minimalisme. À l'instar d'Arvo Pärt, à qui il est parfois comparé, sa musique reflète souvent ses croyances catholiques (par exemple, le Miserere opus 44, pièce pour chœur de 1981).

Son œuvre la plus connue jusqu'à présent est sa Symphonie n°3 pour orchestre et soprano, opus 36 (1976), dite des chants plaintifs. Elle est composée de trois mouvements. Le chant du premier mouvement, lento - sostenuto tranquillo ma cantabile, est une lamentation du XVe siècle, le deuxième mouvement, lento e largo - tranquillissimo, chante des inscriptions retrouvées sur le mur d'une prison de la Gestapo à Zakopane, et le troisième mouvement, lento - cantabile-semplice, reprend une chanson traditionnelle. Tout du long, la musique est lente et contemplative avec le premier mouvement prenant la forme d'un canon pour cordes de plus de la moitié de la durée totale de l'œuvre. Celle-ci s'étend généralement sur environ 50 minutes.

Relativement peu connu en Occident auparavant, c'est le succès inattendu de l'enregistrement de la troisième symphonie par la London Sinfonietta, dirigée par David Zinman et avec Dawn Upshaw (soprano), et distribué par le label Elektra Nonesuch (Warner) en 1992 qui a assuré la notoriété d'Henryk Górecki auprès d'un public qui dépasse celui des amateurs de musique contemporaine.

Par exemple le groupe phare du Post-rock Godspeed You! Black Emperor a longtemps utilisé comme titre alternatif de son morceau Moya le nom du compositeur : l'enchaînement des accords y est similaire au premier mouvement de la troisième symphonie.

Malgré cette reconnaissance internationale, Górecki reste tourné vers son pays. Adrian Thomas : « le passé musical de la Pologne, son église et sa culture traditionnelle sont le rocher inébranlable sur lequel son identité, son héritage authentique, ainsi que ceux de son pays, sont fondés. »
Górecki est marié à la pianiste Jadwiga Ruranska, il est le père de deux enfants : sa fille Anna est pianiste et son fils Mikolaj compositeur.

Œuvres

QUATRE PRÉLUDES OP. 1 pour piano (1955)
Toccata pour 2 pianos op 2 (1955)
Trois Chants pour voix moyenne et piano op 3 (1956)
Variations pour violon et piano op 4 (1956)
Quartettino pour 2 flûtes, hautbois, violon, op 5 (1956)
SONATE POUR PIANO NO 1 OP. 6 (1956)
CHANTS SUR LA JOIE ET LE RYTHME OP. 7 pour deux piano et orchestre de chambre (1959-1960)
Sonatine en un mouvement pour violon et piano op 8 (1956)
Berceuse pour piano, op 9 (1956, révisé en 1980)
Z ptasiego gniazda (du nid de l'oiseau) suite pour piano, op 9a (1956)
Cinq petits préludes pour piano (1956)
De 1956 et inédits : Légende pour orchestre, 5 Mazurkas pour piano, Prélude pour violon et piano, 2 Mélodies, Terzetto quasi una fantasia pour hautbois, violon et piano, Romance pour piano, quatuor à cordes, Obratzki poetickie, concerto pour piano
SONATE OP. 10 pour deux violons (1957)
CONCERT POUR CINQ INSTRUMENTS ET UN QUATUOR D’ARCHETS OP. 11 (1957)
EPITAPHE OP. 12 pour chœur mixte et un ensemble instrumental (1958)
CINQ PIECES OP. 13 pour deux pianos (1959)
SYMPHONIE NO 1 « 1959 » OP. 14 pour orchestre d’archets et percussion (1959)
TROIS DIAGRAMMES OP. 15 pour flûte seule (1959)
MONOLOGHI OP. 16 pour soprano et trois ensembles instrumentaux (1960)
SCONTRI OP. 17 pour orchestre (1960)
DIAGRAMME IV OP. 18 pour flûte seule (1961)
GENESIS - I. ELEMENTI PER TRE ARCHI OP. 19 NO 1 (1962)
GENESIS - II. CANTI STRUMENTALI PER 15 ESECUTORI OP. 19 NO 2 (1962)
GENESIS - III. MONODRAMMA PER SOPRANO, METALLI DI PERCUSSIONE E SEI VIOLBASSI OP. 19 NO 3 (1963)
TROIS PIECES DANS LE STYLE ANCIEN pour orchestre d’archets (1963)
CHOROS I OP. 20 per strumenti ad arco (1964)
REFRAIN OP. 21 pour orchestre (1965)
LA MUSIQUETTE I OP. 22 pour deux trompettes et guitare (1967)
LA MUSIQUETTE II OP. 23 pour 4 trompettes, 4 trombones, 2 pianos et percussion (1967)
MUSIQUE DE LA POLOGNE ANCIENNE OP. 24 pour instrument à air et archets (1967-1969)
LA MUSIQUETTE III OP. 25 pour alto (1967)
CANTATE OP. 26 pour orgue (1968)
CANTICUM GRADUUM OP. 27 pour orchestre (1969)
LA MUSIQUETTE « CONCERT DE TROMBONE » OP. 28 pour clarinette, trombone, violoncelle et piano (1970)
AD MATREM OP. 29 pour soprano solo, chœur mixte et orchestre (1971)
DEUX CHANTS SACREES OP. 30 pour baryton solo et orchestre (1971)
SYMPHONIE NO 2 « COPERNIC » OP. 31 pour soprano et baryton solo, chœur mixte et orchestre (1972)
EUNTES IBANT ET FLEBANT OP. 32 pour chœur mixte a cappella (1972-1973)
Deux petits choeurs de Tuwin op 33 (1973)
Trois Danses pour orchestre op 34 (1973)
AMEN OP. 35 pour chœur mixte a cappella (1975)
SYMPHONIE NO 3 « SYMPHONIE DES CHANTS PLAINTIFS » OP. 36 pour soprano solo et orchestre (1976)
Trois petites pièces  pour violon et piano op 37 (1977)
BEATUS VIR OP. 38 psaume pour baryton solo, chœur mixte et grand orchestre (1979)
Szeroka Woda, pour choeur mixte op 39 (1979)
CONCERT POUR CLAVECIN (OU PIANO) ET ORCHESTRE SYMPHONIQUE OP. 40 (1980)
Mazurkas pour piano op 41 (1980)
Deux Chants de Lorca pour voix moyenne et piano op 42 (1956/80)
CHANTS BENIS DE FRAMBOISE OP. 43 pour voix et piano (1980)
MISERERE OP. 44 pour chœur mixte a cappella (1981-1987)
Dark evening is falling, chants folkloriques pour choeur op 45 (1981)
Wis o Moja, Wis o Szara, pour choeur mixte op 46 (1981)
Berceuses et Danses pour violon et piano op 47 (1982)
CHANTS POUR LA POESIE DE JULIUSZ SLOWACKI OP. 48 pour voix et piano (1983)
Trois Berceuses pour choeur mixtes op 49 (1984/90)
O my little garland of lavender, chants folkloriques pour choeur op 50 (1984)
Clouds comes, rain falls , chants folkloriques pour choeur op 51 (1984)
Sundry pièces pour piano op 52 (1956/90)
RECITATIVA I ARIOSA « LERCHENMUSIK » OP. 53 pour clarinette, violoncelle et piano (1984-1985)
CHANTS MARIAUX OP. 54 cinq chants pour chœur mixte a cappella (1985)
O DOMINA NOSTRA OP. 55 – MEDITATIONS SUR NOTRE DAME DE JASNA GORA pour soprano solo et orgue (1982-1985)
SOUS TA DEFENSE OP. 56 chant marial pour chœur mixte de 8 voix a cappella (1985)
LES CLOCHES SONNENT ANGELUS DOMINI OP. 57 pour chœur mixte a cappella (1986)
POUR TOI, ANNE-LILL OP. 58 pour flûte et piano (1986)
Aria, pour tuba, piano, tam-tam et basse op 59 (1987)
TOTUS TUUS OP. 60 pour chœur mixte a cappella (1987)
Viens esprit saint, pour choeur op 61 (1988)
LA NUIT TOMBE. QUATUOR D’ARCHETS NO 1 OP. 62 (1988)
BONNE NUIT OP. 63 pour soprano, flûte alto, 3 tam-tams et piano (1988-1990)
INTERMEZZO pour piano (1990)
QUASI UNA FANTASIA. QUATUOR D’ARCHETS NO 2 OP. 64 (1990-1991)
CONCERTO-CANTATA OP. 65 pour flûte seule et orchestre (1991-1992)
PETIT REQUIEM POUR UNE POLONAISE OP. 66 (KLEINES REQUIEM FÜR EINE POLKA) pour piano et 13 instruments (1993)
STRING QUARTET N° 3 songs are sung op 67 (1993)
TROIS PIECES de Konopnicka POUR TEXTES DE STANISLAW WYSPIANSKI pour voix et piano op 68 (1996)
Cycle de Nouveaux chants pour voix et piano op 69 (1996)
Valentine Piece, pour flûte solo et petite cloche op 70 (1996)
Pièce pour clarinette et quatuor à cordes op 71 (1996)
SALVE SIDUS POLONORUM. CANTATE SUR SAINT ADALBERT OP. 72 pour grand chœur mixte, deux pianos, orgue et ensemble d’instruments à percussion (1997-2000)
Kleine Phantasie pour violon et piano op 73 (1997)
HEJ, Z GÓRY, Z GÓRY! KONIKU BURY (avance mon cheval), cinq chants de la région de Kurpie pour chœur a cappella op 75 (2002)
LOBGESANG pour chœur mixte et cloches d’orchestre op 76 (1999)
NIECH NAM ZYJA I SPIEWAJA (chant de noce) pour ensemble vocal  op 77(2000)
Quasi una fantasia pour orchstre à cordes op 78 (2002)
Dla Jasiunia pour violon et piano op 79 (2003)
Po co zes tu przyszio Siwa Mglo op 80 (2003)
Trois chants de Rodziny Katynskie pour choeur op 81 (2004)
Kyrie, op 83
20 Chants sacrés pour choeur a cappella, op 84 (1986, pub. 2013)
Symphonie n° 4 " Tansman Episodes, op 85 (2009/10) - sera créé en avril 2014 à Londres

Au cours de la dernière décennie de sa vie, Górecki a souffert de maladies fréquentes. Sa Symphonie n° 4 devait être créée à Londres en 2010, par l'Orchestre Philharmonique de Londres, mais l' événement a été annulé en raison de la mauvaise santé du compositeur.  Il est mort le 12 Novembre 2010, dans sa ville natale de Katowice, de complications dues à une infection pulmonaire.
Réagissant à sa mort, la tête de l'Académie de musique de Katowice, Eugeniusz Knapik, dit "Le travail de Górecki est comme un énorme rocher qui se trouve sur notre chemin et nous oblige à faire un effort spirituel et émotionnel". Adrian Thomas, professeur de musique à l'Université de Cardiff, a déclaré: "La force et l'originalité surprenante du caractère de Górecki a brillé par sa musique [ ... ] Pourtant, il était un homme intensément privé, parfois impossible, avec une forte croyance en famille, un grand sens de l'humour, un courage physique face à la maladie implacable, et une capacité de solide amitié ".

Górecki avait été décoré de l'Ordre de l' Aigle Blanc, la plus haute distinction de la Pologne, juste un mois avant sa mort.  Il a reçu le prix d'Anna Komorowska, épouse du président polonais Bronisław Komorowski, dans son lit d'hôpital.

La première mondiale de la Quatrième Symphonie a eu lieu le 12 Avril 2014. Elle a été réalisée, comme prévu initialement en 2010, par l'Orchestre philharmonique de Londres au Royal Festival Hall de Londres, mais avec Andrey Boreyko à la conduite, au lieu de Marin Alsop.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15976
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 31 Oct - 16:40

A ceux qui (comme moi) n'aiment pas trop les contemporains, je conseillerais néanmoins d'écouter la symphonie n° 3, des Lamentations, celle citée par Snoopy. C'est un chef d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 31 Oct - 16:44

Trois versions au moins sont disponibles actuellement ; la première sur 1 CD Koch/Schwann dont je ne possède pas les références (couplage avec les Trois Pièces dans le style ancien),

la deuxième sur 1 CD Elektra Nonesuch (références non disponibles),

la troisième sur 1 CD Olympia OCD 313 par Stefania Woytowicz, soprano, The Polish Radio National Symphony Orchestra of Katowice, direction : Jerzy Katlewicz.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Ven 26 Jan - 16:25

J'ai vraiment du mal avec Gorecki. Il me faut ingurgiter 1/2 litre de café pour supporter les 50 mn de cette 3° symphonie en restant les yeux ouverts. Ça me rappelle un peu Arvo Pärt. Enfin, c'est une opinion parmi d'autres et je n'ai pas la prétention de faire référence.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15976
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Ven 26 Jan - 20:19

Décidément, cher Robert, nous avons du mal à trouver des terrains d'entente (musicaux s'entend).

Les quelques contemporains que j'aime bien (Gorecki ou Part, que tu cites), te laissent indifférents Wink
Ceux que tu aimes (Boulez, Xénakis, Varese...) me sont insupportables Wink

Alors, on va bien trouver des points communs, quand même Very Happy

J'ai parlé hier de Boccherini. Tu connais ? et si oui, qu'en penses tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Ven 26 Jan - 21:36

Non, joachim, disons plutôt que nous sommes complémentaires. Ça marque bien qu'il n'y a pas opposition et c'est conforme à ma vision des choses en tout cas. Oui, bien sûr, je connais un peu Boccherini pour l'entendre quelquefois à la Radio (j'écoute beaucoup France Musique et Radio Classique.) Et j'ai plaisir à l'écouter. Au fond, tout ça procède de choix. Le répertoire est tellement vaste que, lorsque tu t'intéresses à une période, tu te prends rapidement au jeu de creuser ce qui nécessite du temps. Et, du coup, tu es moins disponible pour t'intéresser au reste. Je n'en tire aucune fierté, bien au contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Lun 29 Jan - 9:39

Personnellement j'adore Gorecki (surtout cette symphonie et les "Trois Pièces dans le style ancien"), alors que Part me laisse indifférent, la symphonie n°3 est typiquement polonaise, plaintive et désespérée, c'est très slave et faussement simple (même s'il y a beaucoup de répétitions et d'accords classés), les ondulations, le balancement des accords et la ligne mélodique est inoubliable et me parait plus poignante et moins superficielle que l'univers d'un Philip Glass ou qu'un Reich par exemple...

à noter une belle utilisation de la symphonie dans différents films comme "Police" de Pialat entre autres.
Revenir en haut Aller en bas
chinook

avatar

Nombre de messages : 443
Age : 54
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Lun 9 Avr - 12:36

J'ai cette version
http://www.amazon.ca/Symphony-3-Henryk-Gorecki/dp/B000005J1C/ref=sr_1_1/702-9479688-6534438?ie=UTF8&s=music&qid=1176114788&sr=1-1

Acheté il y a douze ans suite à un film documentaire vu sur fr3 avec interviews de Gorecki et des images de tous les génocides...du monde,film très poignant dont je cherche toujours les références d'ailleurs. Rolling Eyes

Mais je sais que çà m'avait beaucoup marquée.
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Lun 9 Avr - 13:02

joachim a écrit:
A ceux qui (comme moi) n'aiment pas trop les contemporains, je conseillerais néanmoins d'écouter la symphonie n° 3, des Lamentations, celle citée par Snoopy. C'est un chef d'oeuvre.
kfigaro a écrit:
Personnellement j'adore Gorecki (surtout cette symphonie et les "Trois Pièces dans le style ancien"), alors que Part me laisse indifférent, la symphonie n°3 est typiquement polonaise, plaintive et désespérée, c'est très slave et faussement simple (même s'il y a beaucoup de répétitions et d'accords classés), les ondulations, le balancement des accords et la ligne mélodique est inoubliable et me parait plus poignante et moins superficielle que l'univers d'un Philip Glass ou qu'un Reich par exemple...
D'accord avec le fait que cette "3ème" est un chef d'oeuvre et qu'elle est très polonaise (en effet c'est bien meilleur que "Pärt"totale).
Je tiens toutefois à préciser que -du moins selon moi- c'est la seule oeuvre "potable" qu'il ait produit : un (gros) coup de chance ?! Tout les reste de sa production (mais vraiment tout) ne vaut presque rien, et est même très mal fait techniquement...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15976
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Lun 9 Avr - 19:59

Talisker a écrit:
D'accord avec le fait que cette "3ème" est un chef d'oeuvre et qu'elle est très polonaise (en effet c'est bien meilleur que "Pärt"totale).
Je tiens toutefois à préciser que -du moins selon moi- c'est la seule oeuvre "potable" qu'il ait produit : un (gros) coup de chance ?! Tout les reste de sa production (mais vraiment tout) ne vaut presque rien, et est même très mal fait techniquement...

Je ne démentirai pas ce que tu dis, car j'ai entendu peu d'oeuvres de Gorecki : en plus de la 3ème symphonie, les Trois pièces en style ancien, la Fantaisie pour violon et piano opus 73 et le motet Totus tuus opus 60. Oeuvres qui m'ont assez plu.

Il est vrai, finalement, qu'il est peu interprété en concert, et d'autre part il y a peu de CD diffusés à la radio. Je serais curieux découter ses deux premières symphonies et son concerto pour clavecin.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4190
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Lun 9 Avr - 20:45

Je resterai muet... inconnu au bataillon Embarassed Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 11:51

Talisker a écrit:
... D'accord avec le fait que cette "3ème" est un chef d'oeuvre et qu'elle est très polonaise (en effet c'est bien meilleur que "Pärt"totale).
Je tiens toutefois à préciser que -du moins selon moi- c'est la seule oeuvre "potable" qu'il ait produit : un (gros) coup de chance ?! Tout les reste de sa production (mais vraiment tout) ne vaut presque rien, et est même très mal fait techniquement...
Désolé mais je trouve cette oeuvre assommante et d'une monotonie exemplaire (Pärt, sur ce point, fait une concurrence redoutable à Gorecki.) Une heure !!!! Je l'ai écoutée un matin sur France Musique (ou Radio Classique) de 6h00 à 7h00 il y a 1 mois et je me suis imposé d'aller jusqu'au bout pour pouvoir dire "je l'ai fait !". Si c'est sa meilleure oeuvre, le reste ne doit pas être terrible...
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 11:53

robert45 a écrit:
le reste ne doit pas être terrible...
Et bien là je ne peux que te donner raison à (environ) 200% !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 12:05

robert45 a écrit:
Désolé mais je trouve cette oeuvre assommante et d'une monotonie exemplaire (Pärt, sur ce point, fait une concurrence redoutable à Gorecki.) Une heure !!!! Je l'ai écoutée un matin sur France Musique (ou Radio Classique) de 6h00 à 7h00 il y a 1 mois et je me suis imposé d'aller jusqu'au bout pour pouvoir dire "je l'ai fait !". Si c'est sa meilleure oeuvre, le reste ne doit pas être terrible...
Essaye de la réécouter plutôt un soir, ou la nuit et surtout ne te laisse pas piéger par l'aspect répétitif mais concentre toi plutôt sur le chant et la mélodie principale (c'est vraiment purement polonais, on sent que le Szymanowski le plus mystique, celui du "Stabat mater" par exemple n'est jamais tout à fait loin), personnellement je ne supporte ni Glass ni Part mais j'adore vraiment cette symphonie, ça devrait te guider Wink...

Maurice Pialat, qui utilisait très très peu de musique dans ses films (dont Dutilleux par exemple) a utilisé cette symphonie dans son "Police", pourtant ce n'était pas le genre à mettre n'importe quoi, pour ça il était un peu comme Bresson...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 12:10

Par ailleurs je crois que Gorecki (comme Kilar) a eu aussi sa période atonale à ses tout débuts il me semble ? (ce qui n'était pas le cas de Glass par contre)
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

avatar

Nombre de messages : 157
Age : 57
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 12:30

kfigaro a écrit:
Par ailleurs je crois que Gorecki (comme Kilar) a eu aussi sa période atonale à ses tout débuts il me semble ? (ce qui n'était pas le cas de Glass par contre)
Exact, et comme Pärt, par ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 17:15

kfigaro a écrit:
Essaye de la réécouter plutôt un soir, ou la nuit et surtout ne te laisse pas piéger par l'aspect répétitif mais concentre toi plutôt sur le chant et la mélodie principale (c'est vraiment purement polonais, on sent que le Szymanowski le plus mystique, celui du "Stabat mater" par exemple n'est jamais tout à fait loin), personnellement je ne supporte ni Glass ni Part mais j'adore vraiment cette symphonie, ça devrait te guider Wink...
Ah, NON !!! Je l'ai écoutée 2 ou 3 fois en entier (et pas en tant que musique de fond) et ça suffit. Je n'entends rien qui "accroche". Et puis la durée : 56 minutes pour dire aussi peu de choses...
Quelques points de comparaison au sujet de la durée :
- Dvorak : symphonie du "Nouveau Monde" : 40 mn
- Beethoven : 6° symphonie "Pastorale" : 40 à 45 mn
- Smetana : la "Moldau" : 12 à 13 mn
- Prokofiev : symphonie n° 5 : 43 à 45 mn
- Stravinski : "Sacre du printemps" : 35 à 38 mn
Le record de durée : 3° symphonie de Mahler : 1h30 (l'horreur !!!)
Pour moi, c'est justement de la musique idéale pour un film car l'image peut, à la limite, compenser l'ennui. Pour une fois, nous ne ne sommes pas d'accord. Gorecki ainsi que Pärt m'apparaissent surtout comme des néo-romantiques qui puisent leur inspiration dans une musique lithurgique improbable et, en tout état de cause, assez "plate". Bach fait figure de comique troupier à côté...
Je suis beaucoup plus réceptif au modernisme d'un György Kurtág et notamment à des oeuvres comme Stèle ou Grabstein für Stephan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 17:37

robert45 a écrit:
Et puis la durée : 56 minutes pour dire aussi peu de choses...
c'est une fausse "symphonie", en fait ce sont surtout des chants "plaintifs" (sous-titre de l'oeuvre) et des prières adressées à la vierge Marie, bien sur le langage est volontairement simple (quoique moins nullissime qu'un Glass et moins pauvre qu'un Part à mon humble avis), mais pourquoi la simplicité dans une oeuvre religieuse serait t'elle forcement nulle ? après tout les chants grégoriens sont souvent très simples eux aussi...

plus d'infos sur l'oeuvre et sur son inspiration :

Citation :
Et c'est en 1976 que le compositeur écrit son chef-d'œuvre avec sa Troisième symphonie intitulée « la symphonie des chants plaintifs » pour soprano, chœur et orchestre sur des textes dont chacun présente un aspect différent de la réponse d'une femme face à la mort et cela dans le contexte polonais du temps : « Mon fils, mon élu et mon bien-aimé, partage tes blessures avec ta mère » et qui ouvre sur le tragique deuxième mouvement qui est une prière à l'Immaculée, reine des cieux écrite sur un mur d'une prison de la Gestapo, en 1944, par une jeune fille de dix-huit ans venue des montagnes polonaises. Le dernier mouvement de « bercement » retrouve l'inspiration de Chopin dans une mazurka rejoignant l'intériorité qui habite l'âme du compositeur… Une œuvre contemplative, directe et éclatante de lumière et qui dans son poids d'humanité exprime avec force les aspirations les plus profondes de notre temps.

extrait de http://www.esprit-et-vie.com/article.php3?id_article=1271

robert45 a écrit:
Quelques points de comparaison au sujet de la durée :
- Dvorak : symphonie du "Nouveau Monde" : 40 mn
- Beethoven : 6° symphonie "Pastorale" : 40 à 45 mn
- Smetana : la "Moldau" : 12 à 13 mn
- Stravinski : "Sacre du printemps" : 35 à 38 mn
j'adore toutes ses oeuvres, je les trouve magnifiques mais ça n'a rien à voir avec l'oeuvre de Gorecki qui est une longue "plainte", et qui est plutôt planante du reste, ça s'apparente plus à une longue messe modale et répétitive en quelque sorte, ou à une méditation solitaire dans un monastère (y compris un temple bouddhiste, non pas sur le plan musical, mais sur le plan de la religiosité et de la suspension du temps), si tu enlève cet aspect mystique et suspendu qui est à mon sens primordial, tu passes à coté de cette pièce à mon avis... mais bon tu n'aimes pas, tu n'aimes pas ! moi j'aime pas le bebop de mon côté ! Wink nous ne sommes pas des clones Robert ! :)

Citation :
Le record de durée : 3° symphonie de Mahler : 1h30 (l'horreur !!!)
je dois l'avoir chez moi mais je ne l'ai jamais écouté, pas vraiment ma tasse de thé à vrai dire...

Citation :
Pour moi, c'est justement de la musique idéale pour un film car l'image peut, à la limite, compenser l'ennui.
possible oui, cela dit dans le film de Pialat, on l'entend à peine... juste à la fin je crois.

Citation :
Pour une fois, nous ne ne sommes pas d'accord. Gorecki ainsi que Pärt m'apparaissent surtout comme des néo-romantiques qui puisent leur inspiration dans une musique lithurgique improbable et, en tout état de cause, assez "plate".
sauf que je perçois bien plus de profondeur et "d'âme" dans le vrai sens du mot chez Gorecki (bien que j'ai également préféré sa "Symphonie n°3" à toutes les autres oeuvres que j'ai entendu de lui qui m'ont paru plus fades et plus à la "Part")

Citation :
Je suis beaucoup plus réceptif au modernisme d'un György Kurtág et notamment à des oeuvres comme Stèle ou Grabstein für Stephan.
c'est également superbe mais ça n'a rien à voir, ce sont des pièces mortuaires et déchirantes, mais ce ne sont pas du tout des pièces mystiques ni des prières...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 18:10

robert45 a écrit:
Pour moi, c'est justement de la musique idéale pour un film car l'image peut, à la limite, compenser l'ennui.

Comme c'est bien dit! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 18:26

Tu connais cette oeuvre ou pas Snoopy ? parce que ça te plairait peut être ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 18:27

Non je ne connais pas cette oeuvre mais j'aimais bien la formule de Robert Wink


Dernière édition par le Mar 10 Avr - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 18:51

toi qui n'aime pas trop les dissonances, à mon avis tu devrais aimer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 19:30

kfigaro a écrit:
c'est une fausse "symphonie", en fait ce sont surtout des chants "plaintifs" (sous-titre de l'oeuvre) et des prières adressées à la vierge Marie, bien sur le langage est volontairement simple (quoique moins nullissime qu'un Glass et moins pauvre qu'un Pärt à mon humble avis), mais pourquoi la simplicité dans une oeuvre religieuse serait t'elle forcement nulle ? après tout les chants grégoriens sont souvent très simples eux aussi...
Bien que complètement athée (mais d'éducation catholique à l'origine) et laïc pur et dur de surcroît, ça n'influence pas l'intérêt élevé que je porte à la musique d'inspiration lithurgique en général et l'orgue en particulier. D'aucuns y voient une contradiction que ne ressens personnellement pas. A l'inverse, je n'aime pas les chants grégoriens en raison de leur dépouillement extrême. Le président Pompidou dont l'intérêt supposé ou avéré pour les arts était connu prétendait se délecter de ces chants ce qui ne laissait pas de m'étonner et pour en avoir le coeur net, mes parents m'avaient amené à un office en pleine période estivale à l'abbaye de Solesmes où l'on donnait régulièrement des chants grégoriens. Quelle déception ! Plus tard, j'ai appris une curiosité étonnante : les premières harmonisations se faisaient à la quinte et ce n'est que bien plus tard que la tierce a été utilisée d'où cette impression de "modernisme" qui se dégage de certains chants lithurgiques anciens.
Tout ça pour dire que je ne suis pas amateur de "dépouillement" même si certains y voient une certaine forme d'authenticité. J'aime bien la musique à partir du moment où l'harmonie a commencé à être maîtrisée ce qui exclut de mon champ les compositeurs qui explorent avec délectation ces périodes anciennes où la musique était loin d'être aboutie. Question de choix personnel, comme toujours mais, en aucune manière, une position de principe de nature religieuse ou anti-religieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Mar 10 Avr - 20:18

OK, ça explique donc le fait que ce Gorecki ne te "parle" pas, je comprends mieux ! merci à toi... Wink

personnellement je suis croyant mais pas pratiquant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   Lun 16 Avr - 10:28

Pour toi, Snoopy, justement la version de la 3ème symphonie sortie chez Elektra Nonesuch est interprétée par Dawn Upshaw
Une merveille!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Henryk Mikolaj Górecki (1933-2010)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: