Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 La chaconne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5750
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: La chaconne   Mar 15 Juin - 23:24

La chaconne, ou plus rarement chacone (on trouve aussi le nom italien ciaccona) est un genre musical pratiqué aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Initialement, la chaconne est une danse populaire d'origine hispanique ou hispano-américaine et la pièce musicale chantée qui l'accompagne. Transplantée ensuite dans d'autres pays d'Europe, elle y devient une danse de caractère noble puis est abordée par les instruments, en orchestre ou solistes. C'est alors une pièce de grandes proportions, en mesure binaire ou ternaire, lente et solennelle, basée sur la répétition et la variation d'un thème comprenant en général 4 ou 8 mesures avec reprise. L'origine en serait la forme « rondeau » (autre danse) avec refrain et couplets, ces derniers réalisant des variations du refrain, d'où l'impression de répétition.

À ce stade de son évolution, elle devient indiscernable de la passacaille, car les noms semblent interchangeables selon les compositeurs : Louis Couperin intitule une de ses pièces « chaconne ou passacaille » ; François Couperin fait de même dans sa première suite pour viole (passacaille ou chaconne) et semble éviter le problème en nommant une de ses compositions pour clavecin L'amphibie ; selon Mattheson, la chaconne est plus lente que la passacaille mais d'Alembert dit le contraire, etc.

Ces deux pièces sont construites selon trois procédés qui peuvent se combiner :

le rondeau (un refrain répété entre des couplets variés) ;
la variation mélodique ou rythmique ;
la basse obstinée (motif thématique répété à la basse).
La chaconne est utilisée de façon occasionnelle dans la suite de danses, dont elle est presque toujours la pièce finale. Elle est également souvent utilisée, en France, comme morceau final des pièces lyriques importantes : tragédies lyriques, opéras-ballets.

Ce grand genre marqué par la lenteur et la solennité du tempo, la mesure à 3 temps et le principe de l'ostinato est indissociable du genre baroque et a trouvé son terrain d'élection chez les compositeurs des XVIIe et XVIIIe siècles tels que Frescobaldi, Couperin, d'Anglebert, Chambonnières, Buxtehude, Bach... et d'autres.

La chaconne a été utilisée dans quelques œuvres de compositeurs minimalistes : second mouvement du concerto pour violon (1993) de John Adams, Echorus pour deux violons et orchestre (1995) et troisième mouvement de la symphonie n°3 de Philip Glass.

Quelques chaconnes célèbres
pour orchestre : Rameau, chaconne finale des Indes galantes ;
pour clavecin : les chaconnes de Louis Couperin ;
pour orgue : Buxtehude, ciacona BuxWV 159 ;
pour violon : Bach, chaconne de la 2e Partita en ré mineur.

source : wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5750
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La chaconne   Mar 15 Juin - 23:30

Je suis en train d'écouter des extraits de ce CD



Commentaires Qobuz :
Ce nouveau projet en solo de Rinaldo Alessandrini est une rétrospective de la chaconne, l’une des formes les plus prisées du baroque. Le claveciniste italien y fait un tour d’Europe : de l’Italie à la France, de l’Espagne à l’Allemagne, sans oublier la Hongrie du … XXe siècle avec la célèbre pièce de György Ligeti, cette forme de danse avec variations connait de subtiles et infimes métamorphoses.

Au programme :
Girolamo Frescobaldi
Juan Bautista Cabanilles
Bernardo Storace
Louis Couperin
Johann Kaspar Kerll
Henry Purcell
György Ligeti
Louis Couperin
Georg Muffat
François Dagincour
Johann Kaspar Ferdinand Fischer
Georg Friedrich Händel
Antoine Forqueray

C'est pas mal mais un peu monotone quand même ...
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16215
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La chaconne   Mer 16 Juin - 8:50

La chaconne semble donc avoir été abandonnée à la fin de l'ère baroque, elle est, inexistante chez les classiques et les romantiques, et renaît chez les contemporains. Je crois que c'est Rameau qui a composé les plus géniales.





Vous ne trouvez pas que l'ouverture d'Iphigénie en Aulide de Gluck, après l'introduction lente, est une sorte de chaconne ?

Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6501
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: La chaconne   Mer 16 Juin - 9:34

Perso, J'aurais bien du mal à te répondre...
je ne suis pas sur de "repérer" facilement ce qui est une chaconne ou pas, dans une "suite" chez les compositeurs baroques...et si eux mêmes l'ont confondue ensuite avec la passacaille...
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5750
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La chaconne   Mer 16 Juin - 10:09

Merci pour ces deux illustrations Joachim Kiss

C'est très joli la chaconne des Indes Galantes de Rameau et très joliment dansé !!!

Pour ce qui est de Gluck, je ne m'aventurerai qu'à dire ... que c'est une superbe ouverture ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6501
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: La chaconne   Mer 16 Juin - 10:16

en effet!!....
mais quand on lit dans l'explication de wikipedia
"Ce grand genre marqué par la solennité et la lenteur..."

...le final de Rameau désigné comme une chaconne est déjà assez loin de la solennité et lenteur? vous ne trouvez pas?
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5750
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La chaconne   Mer 16 Juin - 10:30

Il weet het niet ... comme on dit chez nous dans le nord.
Il semblerait bien en effet que cela soit difficile à déterminer ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Goth



Nombre de messages : 11
Age : 26
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: La chaconne   Dim 22 Mai - 13:23

Oui il y a encore des doutes sur la passacaille et la chaconne... On distingue pas tellement les deux. C'est difficile bien qu'il y ait des éléments thématiques, de ponctuation, elles se rejoignent beaucoup tout de même sur le genre et le rythme. Le problème est loin d'être réglé je pense en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10826
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: La chaconne   Dim 22 Mai - 19:43


Effectivement,Joachim,la chaconne (tout comme la passacaille) réapparaît dans l'oeuvre de compositeurs contemporains. J'en ai d'ailleurs quelques unes mais je ne sais plus par qui exactement. Il va falloir que je fouille ma cédéthèque.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chaconne   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chaconne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: