Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
Nouvel Echo Dot (4e génération), Enceinte connectée avec Alexa
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 Jean-Pierre DUPORT (1741-1818)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Jean-Pierre DUPORT (1741-1818) Empty
MessageSujet: Jean-Pierre DUPORT (1741-1818)   Jean-Pierre DUPORT (1741-1818) Empty2010-06-13, 12:39

Jean Pierre Duport, dit "l'ainé" pour le distinguer de son frère cadet Jean Louis, est un violoncelliste et compositeur français, né le 27 novembre 1741 à Paris, et mort à Berlin le 31 décembre 1818.

Il est le fils aîné d'un professeur de danse et organisateur de spectacles, et commence ses études avec Martin Berteau (1700-1771), le créateur de l'école française de violoncelle. Il fait ses début au Concert Spirituel en 1761, où il donne ensuite régulièrement des concerts. À partir de ce moment-là, ses apparitions au Concert Spirituel sont monnaie courante jusqu'en 1766, année de son entrée au service du prince de Conti.
Après avoir voyagé en Angleterre en 1769, puis en Italie et Espagne, il s'installe à Berlin en 1773, comme violoncelle solo de l'orchestre de la chapelle royale de Frédéric le Grand, où il joue jusque vers 1811. De 1787 à 1806, il est également Directeur des concerts de la cour. Il a eu comme élève le prince Frédédric Guillaume II. Lorsque, fuyant la Révolution, son frère vint le rejoindre en 1789, il lui obtient un engagement dans l'orchestre de la Cour. En 1806, l'invasion française provoqua la dissolution de la chapelle musicale mais il resta fidèle à ses protecteurs le reste de sa vie ; sa retraite sera assurée à partir de 1811.

Il est à noter que sa renommée est internationale et de nombreux compositeurs ont écrit des œuvres pour violoncelle en son honneur, telles que Carl Stamitz, Peter Ritter, Boccherini, Mozart ainsi que Beethoven, qu'il rencontra en 1796, et qui compose pour lui ses deux sonates op. 5.

Il jouait un violoncelle de Stradivarius datant de 1711, nommé en son honneur "le Duport", propriété de Mstislav Rostropovitch jusqu'à sa mort survenue en avril 2007.

En 1812 à Paris, il eut une amusante rencontre avec Napoléon, qui insista pour tenir l'instrument de Stradivarius entre ses bottes à éperons, criant, "comment diable tennez cette chose, Monsieur Duport?". Duport avait tellement peur que Napoleon l'endommageât, et l'implora d'un Sire si inquiet, que Napoléon le lui rendit. En fait, on raconte que l'Empereur est responsable de l'accroc encore visible sur le "Duport" aujourd'hui.


Oeuvres :

6 Sonates pour violoncelle (ou violon) et basse continue (1766)
3 Duos pour 2 violoncelles, op 1 (1770)
6 Sonates pour violoncelle et basse continue, op 2 (1772
6 Sonates pour violoncelle et basse continue, op 3 (1773)
6 Sonates pour violoncelle et basse continue, op 1 (ed. Berlin, 1787) et op. 4 (ed. Paris 1808)
3 Concertos pour violon et orchestre : la majeur, mi mineur, ré majeur (1792)
12 autres sonates pour violoncelle et basse ?
8 Airs et variations pour 2 violoncelles (1796)
3 autres airs variés ?
2 airs variés pour violon et violoncelle (collaboration avec G.M. Giornovichi) aussi attribués à Jean-Louis Duport
Concerto pour violoncelle et orchestre en la majeur (1780)
Concerto pour violon et violoncelle en ré majeur, la partie de violon étant composée par Pierre Vachon (perdu)
Menuett utilisé par Mozart dans ses variations K 573

https://www.youtube.com/watch?v=lDK4V9mpvJo

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Pierre DUPORT (1741-1818)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: