Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Orlando Gibbons (1583-1625)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Orlando Gibbons (1583-1625)   Mar 31 Oct - 13:29

Orlando Gibbons, baptisé à Oxford le 25 décembre 1583 et mort à Canterbury le 5 juin 1625, est un compositeur anglais.

Fils d u musicien William Gibbons, Orlando est, entre 1596 et 1598, chanteur dans le choeur du King's College de Cambridge, où son frère aîné Edward Gibbons (1568-1650) est chef des choeurs. Il y effectue ses études musicales de 1598 à 1604 et est nommé organiste à la Chapelle Royale par James I, puis il est reçu Bachelor of music en 1606. En 1623, il est nommé organiste à l'abbaye de Westminster à Londres. Il est également employé comme organiste par le futur Charles Ier d'Angleterre. Orlando Gibbons décède d'une apoplexie à Canterbury, le 5 juin 1625, où il est inhumé à la cathédrale.

Par ses talents d'instrumentiste, il a été surnommé le "meilleur doigt de son époque".
Orlando Gibbons est réputé pour ses compositions de musique de chambre, principalement des pièces pour clavier, clavecin, orgue ou virginal, mais aussi des pièces pour violes. Il composa aussi des œuvres chorales, pour la liturgie anglicane, où il excelle dans l'art du contrepoint. Il dote la liturgie - d'obédience uniquement protestante - de deux nouvelles formes chorales, le Full Anthem, hymne purement polyphonique, et le Verse Anthem, hymne à versets, alternant chœur et soliste. Mais il a écrit également quelques pièces vocales profanes, dont les fameux Cris de Londres.

Vers 1611, Gibbons a contribué, avec six pièces, au premier recueil imprimé de musique pour clavier en Angleterre, Parthenia, un recueil constitué de 21 pièces destinées au virginal. Les Fantaisies et les danses, Pavanes, Gaillardes sont des formes musicales prisées par l'auteur. L'écriture de Gibbons montre une parfaite maîtrise du contrepoint. La plupart de ses Fantaisies sont des pièces complexes, exceptionnelles tant en invention mélodique, qu'en développement contrapuntique.

Son fils Christopher Gibbons (1615–1676) fut musicien et compositeur. Son frère, Ellis Gibbons (1573–1603), fut aussi un compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Orlando Gibbons (1583-1625)   Dim 16 Mai - 12:27

Oeuvres : (source : http://musicologie.org)

Short (First) Service
Second (verset) Servic
First preces and psalm for Evensong on Whitsunday
First preces and psalms for Evensong on Easter Day
Second preces and psalm ;
Te Deum (réutilisation de celui du « Short Service »), à 4 voix
Te Deum

Anthems : Almighty and everlasting God, à 4 voix ; Almighty God, which hast given us, versett ; Almighty God, who by thy Son, verset ; Awake up my glory ; Behold, I bring you glad tidings, verset ; Behold, thou hast made my days, verset ; Blessed are all they that fear the Lord, verset ; Deliver us, O Lord, our God ( Blessed be the Lord God of Israel) ; Glorious and powerful God, verset ; Grant, O Holy Trinity, verset ; Great King of Gods (Lord of Lords), verset ; Hosanna to the son of David, à 6 voix ; I am the resurrection, à 5 voix ; If ye be risen again with Christ, verset ; I will magnify thee, O God my King (Partie de « Second preces and psalm ») ; Lift up your heads, à 6 voix ; Lord, grant grace, we humbly beseech thee, verset ; Lord, we beseech thee, pour thy grace, verset ; All true faithful hearts, verset ; O clap your hands (seconde partie : God is gone up), à 8 voix ; O glorious God, O Christ, verset (texte seul) ; O God, the King of Glory, verset ; O Lord, how do my woes increase, à 4 voix ; O Lord, I lift my heart to thee, à 5 voix ; O Lord, in thee is all my trust, à 5 voix ; O Lord, in thy wrath rebuke me not (O Lord, rebuke me not), à 6 voix ; Open me the gates of righteousness (partie de « First preces and psalms for Evensong on Easter Day ») ; O thou the central orb ; Praise the Lord, O my soul, verset ; See, the Word is incarnate ; Sing unto the Lord, O ye saints, verset ; So God loved the world, verset ; Teach us by his example, verset ; The eyes of all wait upon thee (partie de « First preces and psalm for Evensong on Whitsunday ») ; This is the day wherein the Lord hath wrought, verset (texte seul) ; This is the record of John, verset ; Thou God of wisdom, verset ; Thou openest thy hand (partie de « First preces and psalm for Evensong on Whitsunday ») ; Unto thee O Lord, verset ; We praise thee, O Father, verset

madrigaux : Ah, deere hart ; Daintie fine bird ; Faire is the rose ; Faire ladies that to love captived are (Mongst thousands good) ; How art thou thrald (Farewell all joyes) ; I waigh not fortunes frowne (I tremble not at noyse of warre ; I see ambition never pleasde ; I faine not friendship) ; Lais now old ; Nay let me weepe (Nere let the sun ; Yet if that age had frosted ore his head) ; Now each flowry bank of May ; O that the learned poets of this time ; The silver swanne; Trust not too much, faire youth ; What is our life ; 1 madrigal, à 5 voix

Airs de consort : Do not repine, fair sun, à 3 / 5 voix, 5 violes ; The Cryes [Crye] of London (« God give you good morrow, my master ], à 5 voix, 5 violes

Musique d'ensemble : 6 fantasias a 2 ; 9 Fantasies of three parts ; 7 fantasias a 3, for « great dooble basse » ; 2 fantasias a 4, for « great dooble basse » ; 9 fantasias a 6 ; Galliard a 3 ; Go from my window, variations a 6 ; In Nomine a 4 ; 3 In Nomines a 5 ; Pavan a 5 ; Pavan and galliard a 6


Musique de clavier : Almans : The King’s jewel ; 4 sans titre ; Corantos : French ; 2 sans titre ; 10 fantasias [une pour deux orgues] ; Galliards : Lady Hatton ; 5 sans titre ; Grounds : Italian ; une sans titre ; Pavan and galliard Lord Salisbury ; 3 pavans, sans titre ; 4 preludes ; French air ; Lincoln’s Inn mask ; Mask « The Fairest Nymph » ; Mask « Welcome home »; Nann’s mask ; The Temple mask ; The hunt’s up (Peascod time) ; The Queen’s command ; The woods so wild ; Whoop, do me no harm, good man

Anthems d'attribution douteuse : Arise, O Lord God, verset ; Behold, the hour cometh, verset ; God, which [who] as at this time, verset ; Have mercy upon me, O God, verset ; Have pity upon me, O God, verset ; O Lord, increase our (my) faith, à 4 voix ; Out of the deep, à 6 voix ; Sing we merrily (d'après Palestrina, « Exultate Deo ») ; The secret sins, verset, ; Why art thou so heavy, à 4 voix
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3325
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Orlando Gibbons (1583-1625)   Lun 17 Aoû - 15:00

Découverte d'Orlando Gibbons grâce à l'énigme de Joachim qui m'a mise en route vers Glenn Gould dont j'apprends que c'est le compositeur qu'il préfère... et je trouve que sa musique est fort mélancolique, mais d'une grande beauté, qu'elle vaut la peine d'être découverte. Voici son "Silver Swann"


https://youtu.be/j5jaPU3EoWw

Très beau chœur également pour ceux qui aiment ICI

Je verrais bien cette musique comme musique de film, une musique qui accompagne ... mais quel est l'instrument qui accompagne les cordes ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orlando Gibbons (1583-1625)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orlando Gibbons (1583-1625)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: