Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Yolande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Yolande   Dim 6 Juin - 17:21

Yolande est un opéra en deux actes de Piotr Ilitch Tchaïkovski sur un livret de Modeste Tchaïkovski (le frère du compositeur), basé sur la pièce en un acte de Henrik Hertz intitulée Kong Renés Datter (La Fille du Roi René). Il fut représenté pour la première fois le 18 décembre 1892 au Théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg.

Vers 1883, Tchaïkovski avait lu Kong Renés Datter (La Fille du Roi René), pièce en un acte de Henrik Hertz parue en 1853, et fut très intéressé par le sujet. Il assista à une représentation de la pièce le 10 mai 1888 au Théâtre Maly, à Moscou. La jeune actrice Elena Konstantinova Leshkovskaïa dans le rôle de Yolanta l'avait tant ému qu'il se décida à créer l'opéra.

Début 1891, le directeur des Théâtres Impériaux, Ivan Vsevolojski, lui demande de composer un ballet en deux actes, Casse-Noisette, et un opéra en un acte pour le mois de décembre de la saison 1891/1892. C'est l'opportunité pour Tchaïkovski de proposer le sujet de Yolande. Pendant l'année 1891, Tchaïkovski est invité aux États-Unis pour l'inauguration du Carnegie Hall, ce qui retarde considérablement la composition des deux œuvres au point de devoir repousser la date de la première représentation d'un an.

Après le grand projet qu'avait constitué son dernier opéra La Dame de pique, Tchaïkovski s'inquiétait d'un éventuel épuisement de son inspiration créatrice. Il commença la composition de Yolande avec le duo final, en juin 1891, et malgré ses inquiétudes, ne la termina qu'en septembre, et entreprit l'orchestration de novembre à décembre. L'œuvre fut bien accueillie mais Tchaïkovski en était quelque peu déçu et pensait qu'il se répétait, le comparant notamment à son opéra L'Enchanteresse.

Il était prévu que l'opéra soit joué en tant que première partie d'un gala, suivi du ballet Casse-Noisette que Tchaïkovski avait composé presque en même temps que l'opéra. Yolande fut représenté pour la première fois le 18 décembre 1892, au Théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg, sous le bâton d'Eduard Nápravník, avec les décors de Mikhaïl Ilitch Botcharov. L'opéra fit en tout onze représentations.

Histoire:

En Provence au xve siècle

La princesse Yolanta, née aveugle, vit protégée du monde dans le château de son père. Pour ne pas l'affliger, le Roi impose que sa cécité lui soit cachée. La jeune fille jouit de la nature, du parfum des fleurs, des gazouillis des oiseaux et des chants de sa préceptrice et de ses amies. Rien ne lui manque.

Le Roi demande au médecin maure de sa cour s'il existe un remède pour guérir sa fille. Le docteur informe qu'il faudrait que Yolanta se rendît compte de sa cécité et désirât voir pour être guérie. Le Roi hésite à suivre ce conseil.

À l'occasion d'une partie de chasse, le duc Robert et le chevalier Vaudémont se perdent et escaladent le mur qui mène au jardin de Yolanta, qu'ils rencontrent. Vaudémont en tombe immédiatement amoureux. Il demande à Yolanta de choisir pour lui une rose rouge, mais elle choisit deux fois une rose blanche. Vaudémont comprend alors qu'elle est aveugle et essaie de lui expliquer la couleur et la lumière. La princesse écoute émerveillée mais ne comprend pas la nécessité de voir, puisqu'elle ignore le sens de ce mot.

Le Roi, arrivant sur les lieux, est d'abord furieux contre le chevalier qui a trahi le secret. Le médecin le rassure en lui disant que désormais consciente de son mal, la princesse peut guérir. Pour tromper la jeune fille, le Roi menace de mort le chevalier, à moins que Yolanta ne guérisse. La princesse demande alors un remède au médecin, et sa volonté de guérir la délivre de la maladie. Le Roi avait promis la princesse au Duc. Or, ce dernier en aime une autre. Alors le Roi accepte de donner sa fille en mariage à Vaudémont.

Programme:

Introduction

1. Scène
1-a. Arioso de Yolanta
2. Scène et chœur
3. Scène et chœur
4. Scène
4-a. Arioso du Roi René
5. Scène
5-a. Monologue de Ibn-Hakia
6. Scène
6-a. Air de Robert
6-b. Romance de Vaudémont
7. Scène et duo
8. Scène
9. Final

Airs célèbres

Arioso de Yolanta : « Pourquoi n'ai-je pas souffert autrefois ? »
Arioso du Roi René : « Seigneur, si j'ai péché… »
Monologue de Ibn-Hakia : « Il y a deux mondes… »
Air de Robert : « Qui peut égaler ma Mathilde ? »
Romance de Vaudémont : « Non ! Les charmes de la beauté agitée ne me disent rien. »
Duo de Yolanta et Vaudémont : « Je ne comprends pas ton silence. »
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15591
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Yolande   Dim 6 Juin - 17:53

Je l'ai écouté il y a longtemps, mais à vrai dire je n'en ai plus de souvenirs Embarassed

Il est vrai qu'on ne connaît que la Dame de Pique et Eugène Onéguine, pourtant Tchaïkovski a composé pas moins de 8 opéras (hors essais de jeunesse) !
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Yolande   Dim 6 Juin - 17:56

Je l'ai vu aujourd'hui meme au Bolchoï par un pur hasard ( je me promenais à coté et une dame bradait ses billets dans la rue parce son groupe n'a pas pu venir. Du coup, j'ai acheté de 2 places pour 30 euros! Nous étions au 11eme rang mais on voyait très bien ).

J'ai bien aimé. Je posterai quelques photos ce soir. ( et cela sera en meme temps l'occasion de vous montrer la nouvelle scène du Bolchoi )
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Yolande   Dim 6 Juin - 18:03

Ah super !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
felyrops



Nombre de messages : 1446
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Yolande   Dim 6 Juin - 19:18

Chançard va!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Yolande   Lun 7 Juin - 7:56

Sur le pupitre du chef, la partition ochestrale de l'opéra


Les photos ne sont pas terribles car j'ai un petit appareil photo minable...

















Les musiciens dans la fosse:



Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean



Nombre de messages : 6300
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Yolande   Lun 7 Juin - 9:44

Merci çà donne une belle idée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Yolande   Lun 7 Juin - 12:49

De rien Wink Voilà à quoi ressemble un livret, le ticket du Bolchoi ainsi que le programme:





Le livret:



Quelques pages au hasard:



Les livrets du Bolchoi ont toujours la meme forme: Ca commence avec un petit historique sur la création de l'opéra


Puis quelques photos des differentes versions:






Quelques paroles des airs les plus importants + le livret:


Et enfin les versions célèbres dans l'histoire du Bolchoi:
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Yolande   Dim 13 Juin - 0:29

Au Festival de Dresde, Semperoper, Dimanche 6 juin.

Une critique de Forum Opéra : Un festin russe
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Yolande   Dim 13 Juin - 5:49

Je vois que nos amis russes font l'unanimité Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Veinard!   Dim 29 Juil - 4:58

Tu es un veinard, Snoopy. Tu habites à Moscou? Yolanta est un très bel opéra, je l'ai vu ça fait 30 ans, j'ai deux DVDs diferents et naturellement en CD et aussi en LP... Un peu court...

Martin
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Yolande   Dim 29 Juil - 11:23

myaskovsky2002 a écrit:
Tu es un veinard, Snoopy. Tu habites à Moscou?

Oui depuis 10 ans Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum


Nombre de messages : 1997
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Yolande   Dim 29 Juil - 12:41

Je ne connaissais pas cet opéra, mais j'aime bien l'histoire. Je la trouve originale car ca change des sujets d'opéra en général, Very Happy
J'aimerais bien voir cet opéra également. Et merci pour ce partage de photos Snoopy.

J'ai trouvé l'opéra en intégral (enfin je pense, vu la durée...), mais je vous conseille d'attendre un petit peu le temps que ca charge pour ne pas être dérangé par les attentes tout le long, Wink :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolande   Dim 29 Juil - 18:07

Snoopy a écrit:
myaskovsky2002 a écrit:
Tu es un veinard, Snoopy. Tu habites à Moscou?

Oui depuis 10 ans Wink

Wow! Que j'aimerais ça!

Martin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yolande   Dim 29 Juil - 18:09

Les voix sont bien... J'ai deux versions DVDs, je crois qu'un peu mieux... Mais pour un truc gratuit, c'est génial! Je suis en train de le copier avec le logiciel gratuit Free FLV converter. Ça me fera encore une autre version, cette fois-ci un film et j'adore la mise en scène original... Pas de trucs modernes à outrance... La saveur original de cette histoire romantique et un peu langoureuse... Définitivement, pas le meilleur opéra de Piotr Illitch.

Martin

Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Iolanta, Tchaikovsky   Mer 14 Jan - 9:25

Iolanta, op. 69 (en russe, Иоланта2), également appelé Yolanta ou Yolanthe, est un opéra en un acte de Piotr Ilitch Tchaïkovski, sur un livret de Modeste Tchaïkovski, créé le 18 décembre 1892 au théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg.

Genèse

Le 10 mai 1888, Piotr Ilitch Tchaïkovski assiste au théâtre Maly de Moscou à une représentation de Kong Renés Datter (« La Fille du roi René »), pièce en un acte du dramaturge danois Henrik Hertz créée en 1853 et que lui-même avait lu vers 1883. Très ému par la jeune actrice Elena Konstantinova Leshkovskaïa qui joue Iolanta, il décide d'adapter la pièce en opéra et charge son frère Modeste de rédiger le livret.
Début 1891, le directeur des Théâtres impériaux, Ivan Vsevolojski, lui demande de composer un ballet en deux actes (Casse-noisette) et un opéra en un acte pour le mois de décembre. C'est l'opportunité pour Tchaïkovski de proposer le sujet de 'Iolanta'. Pendant l'année 1891, Tchaïkovski est invité aux États-Unis pour l'inauguration duCarnegie Hall, ce qui retarde considérablement la composition des deux œuvres au point de devoir repousser la date de la première représentation d'un an.
Après le grand projet qu'avait constitué son dernier opéra 'La Dame de pique', Tchaïkovski s'inquiétait d'un éventuel épuisement de son inspiration créatrice. Il commence la composition de 'Iolanta' par le duo final en juin 1891 et, malgré ses inquiétudes, la termine en septembre, travaillant à l'orchestration de novembre à décembre.
Prévu pour être joué en première partie d'une soirée de gala, suivi du ballet 'Casse-noisette', l’œuvre est représentée pour la première fois le 18 décembre 1892 au théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, sous la direction d'Eduard Nápravník, dans les décors de Mikhaïl Ilitch Botcharov.
Totalisant onze représentations, l'œuvre fut bien accueillie même si Tchaïkovski estima qu'il se répétait, la comparant notamment à son opéra L'Enchanteresse.

Argument

L'action se situe en Provence au xve siècle.
La princesse Iolanta (Yolande), née aveugle, vit protégée du monde dans le château de son père, le roi René. Pour ne pas l'affliger, il impose que sa cécité lui soit cachée. La jeune fille jouit de la nature, du parfum des fleurs, des gazouillis des oiseaux et des chants de sa préceptrice et de ses amies. Rien ne lui manque.
Le roi demande au médecin maure de sa cour s'il existe un remède pour guérir sa fille. Le docteur informe qu'il faudrait que Iolanta se rende compte de sa cécité et désire voir pour être guérie. Le roi hésite à suivre ce conseil.
À l'occasion d'une partie de chasse, le duc Robert, promis de la princesse, et le chevalier Vaudémont se perdent et escaladent le mur qui mène au jardin de Iolanta, qu'ils rencontrent. Vaudémont en tombe immédiatement amoureux. Il demande à Iolanta de choisir pour lui une rose rouge, mais elle choisit deux fois une rose blanche. Vaudémont comprend alors qu'elle est aveugle et essaie de lui expliquer la couleur et la lumière. La princesse écoute émerveillée mais ne comprend pas la nécessité de voir, puisqu'elle ignore le sens de ce mot.
Le roi, arrivant sur les lieux, est d'abord furieux contre le chevalier qui a trahi le secret. Le médecin le rassure en lui disant que désormais consciente de son mal, la princesse peut guérir. Pour tromper la jeune fille, le roi menace de mort le chevalier, à moins que Iolanta ne guérisse. La princesse demande alors un remède au médecin, et sa volonté de guérir la délivre de la maladie. Le roi accepte de donner sa fille en mariage à Vaudémont, le duc Robert lui ayant révélé en aimer une autre.

source : wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Yolande   Mer 14 Jan - 9:45

Iolanta

Opéra en 1 acte de Tchaïkovski d'une durée d'environ une 1h30 ; livret de Modeste Tchaïkovski, frère du compositeur.
Créé  les 6 et 8 décembre 1892 à Saint Petersbourg, avec Edma Mey-Figner, Nicola Figner.

Personnages
René, roi de Provence (basse) ; Robert, duc de Bourgogne (baryton-basse) ; le comte Vaudémont, chevalier bourguignon (ténor) ; Ibn-Hakia, médecin maure (baryton) ; Alméric, écuyer du roi René (ténor) ; Bertrand, portier (baryton) ; Iolanta, fille du roi (soprano) ; Martha, nourrice d'Iolanta, épouse de Bertrand (contralto) ; Brigitte, amie de Iolanta (soprano) ; Laura, amie de Iolanta (mezzo-soprano).

Iolanta fut commandé pour être donné avec le célèbre ballet 'Casse Noisette'.  Tchaïkovski commença d'y travailler six mois avant la première.  L'ayant terminé, il avoua que les ducs, chevaliers et nobles dames du Moyen Age captivaient son imagination, mais pas son cœur.  Comme souvent, il approcha le livret par une scène cruciale : ici le duo entre Iolanta et son amant Vaudémont, dont la musique imprègne toute la partition.  Un conte d'Andersen est à l'origine du livret.

source : Kobbe


https://www.youtube.com/watch?v=8MIm95N7L00
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Yolande   Mer 14 Jan - 9:50

Paru le 2 janvier 2015 chez Universal Music GmbH

En novembre 2012 à la Salle Pleyel, on avait découvert en version de concert sous la direction d’Emmanuel Villaume le dernier opéra, presque inconnu, de Tchaikovski, Iolanta, dont Anna Netrebko avait enchanté le rôle-titre — son rôle préféré qui semble écrit pour elle. On le redécouvre ici, dans cet enregistrement « live » réalisé en novembre 2012 à Essen, en grande partie avec les mêmes.

Pourquoi diantre l’ultime opéra de Tchaïkovski, 'Iolanta', n’est-il pas aussi célèbre que 'Eugène Oneguine' ou 'La Dame de Pique' ou 'La Pucelle d’Orléans' ? C’est pourtant du plus sublime Tchaïkovski, celui de la toute dernière période – 1892, en l’occurrence –, avec des airs à tomber à la renverse, une orchestration somptueuse et des scènes à couper le souffle. Serait-ce par hasard le livret, un peu moins puissant sans doute que celui des autres œuvres citées ? On pardonne pourtant à Verdi l’ânerie du livret du Trouvère ou à Puccini la gnangnantise de celui de Butterfly. Mais peut-être, trop habitué aux féroces drames à la Pouchkine, trouve-t-on que le livret de 'Iolanta', concocté par le frère de Tchaïkovski, est un peu fleur bleue ; en effet, l’œuvre se termine sur un véritable happy end digne d’un ballet de Noël : la princesse, aveugle de naissance, retrouve la vue, les mariages de convenance arrangés par le roi René, bien qu’ils n’arrangent pas du tout les héros, sont annulés à la faveur de mariages d’amour, bref, c’est le bonheur. Or la musique de Tchaïkovski à l’opéra, on l’aime dans la veine de la 'Sixième symphonie' ; pathétique, ample, terrible, tragique, désespérée, épique. Certes, cette veine tchaikovskienne est sublime, mais 'Iolanta' n’en est pas moins un chef-d’œuvre totalement superbe qu’il serait bien dommage de laisser passer à la trappe. Détail amusant, l’opéra fut créé lors d’un spectacle dont la première partie était 'Casse-noisette' du même Tchaïkovski... ballet de Noël ! Véritable faire-valoir, la voix et l'interprétation d’Anna Netrebko sauront convaincre les éventuels esprits rétifs que Tchaïkovski peut parfois bien se terminer. (SM)

source Qobuz
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Yolande   Jeu 15 Jan - 21:21

Il me semble que j'ai déjà fait un topic sur cet opéra

Je l'ai vu au Bolchoï, j'ai bien aimé

Edit: en effet, du coup je fusionne avec Bel Canto heu...avec le précédent sujet Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Yolande   Jeu 15 Jan - 22:48

Merci pour l'effusion ... euh la fusion ! Kiss
J'avais cherché si rien n'existait mais à partir de 'Iolanta' et pas Yolande
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yolande   Aujourd'hui à 20:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Yolande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: