Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Arthur Bliss (1891-1975)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16636
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Arthur Bliss (1891-1975)   Mer 12 Mai - 9:37

Sir Arthur Bliss est un compositeur britannique né à Londres le 2 août 1891 et mort à Londres le 27 mars 1975.


Né d'un père anglais et d'une mère américaine, Bliss étudie à Cambridge avec Cyril Rootham et au Royal College of Music avec Charles Villiers Stanford. Durant la première guerre mondiale, il sert comme officier dans l'infanterie.

Après le retour de la paix, Bliss retourne à la composition de pièces pour ensembles peu habituels, tel que le concerto sans paroles pour ténor, piano et cordes ou Rout pour soprano et orchestre de chambre dans lequel la voix s'exprime dans une suite de sons dénués de sens. Ses premières œuvres montrent l'influence de Stravinski et de Claude Debussy. Une œuvre charnière reste sa Colour symphony (symphonie des couleurs) composée en 1922 qui explore l'idée d'une association des diverses couleurs avec un thème musical.

Durant la fin des années 20, Bliss retourne à des formes plus classiques avec des œuvres chorales comme Pastoral (pastorale) et Morning Heroes (héros du matin).
Dans les années 1930, il compose la musique du film Things to Come (choses à venir) et la musique pour ballet Checkmate (Echec et mat). Bliss a été un compositeur ambitieux et particulièrement prolifique (plus de 140 œuvres) et certaines de ses partitions ont été conçues pour une audience internationale plus large qu'elles n'ont réellement eue. Son Introduction et Allegro et son Concerto pour piano en sont des exemples, la création de ce dernier ayant été donné en 1939 à l'exposition internationale de New York avec Solomon au piano.

Durant la seconde guerre mondiale, Bliss devient le directeur musical de la BBC et a l'idée de séparer cette dernière en plusieurs chaînes musicales caractérisées par le type de musique émis. Il est anobli en 1950 et devient le successeur d'Arnold Bax à la maîtrise royale de musique.

L'après-guerre voit Bliss échouer dans plusieurs projets. Son opéra, The Olympians (Les Olympiques), joué au Covent Garden, ne rencontre pas le succès escompté. Son oratorio, Les Béatitudes, est esquivé derrière le triomphe du Requiem de Guerre de Benjamin Britten produit en 1962 au festival de Coventry. Son concerto pour violoncelle, écrit pour le grand violoncelliste russe Mstislav Rostropovitch pour être joué au festival d'Aldeburgh, est éclipsé par ceux de Britten, d'Henri Dutilleux et de Witold Lutoslawski. Bliss fait des enregistrements de ses œuvres majeures mais les autres chefs d'orchestre boudent ce repertoire. Son chant du cygne, les Variations métamorphiques pour grand orchestre, est créé en 1972 mais pas par le prestigieux chef d'orchestre Leopold Stokowski, comme il l'avait souhaité.

Il a écrit une autobiographie : As I remember (comme je me souviens).
Sa musique a été redécouverte après sa mort et a donné lieu, depuis, à plusieurs enregistrements.
Il a été fait Chevalier commandeur de l'Ordre royal de Victoria (KCVO) en 1969
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16636
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Arthur Bliss (1891-1975)   Mer 12 Mai - 9:50

Catalogue des oeuvres (F : numérotation de L. Foreman, 1980 ; T : précédente numérotation de Thomson, 1971) :


Operas

F. 97, The Olympians (T 69) (1948)
F. 96, The Beggar's Opera (T 73) (1952)
F. 98, Tobias and the Angel (T 70) (1960)


Ballets

F. 8, Rout (a ballet in one scene) ( 1920?)
F. 119, Melee Fantastique (T 22) (1921)
F. 7, Narcissus and Echo (1931)
F. 2, Checkmate (T 57) (1937)
F. 6, Miracle in the Gorbals (T 64) (1944)
F. 1, Adam Zero (T 67) (1946)
F. 5, The Lady of Shallot (T 86) (1958)
F. 3, Diversions (based on Music for Strings) (1961?)
F. 4, Frontier (based on music from Quintet for Oboe and String Quartet) (1969?)
F. 9, Royal Offering, A (based on A Colour Symphony) (1977)


Incidental Music

F. 85, As You Like It (T 11) (1919)
F. 86, King Solomon (1924)
F. 87, Summer Day's Dream - violin and oboe (1949)


Orchestral

F. 119, Melee Fantastique (T 22) (revision) (1921/1937/1965)
F. 133, Two Studies (T 16) (1920)
F. 106, A Colour Symphony (T 24) (1921/1932)
F. 127, Pyonepsion (last movement of A Colour Symphony) (1922)
F. 102, Bliss: One Step (1923)
F. 134, Twone, the house of Felicity (T 30) (1923)
F. 124, Polonaise (1925)
F. 116, Hymn to Apollo (T 41) (1926/1965)
F. 117, Introduction and Allegro (T 40) (1926/1937)
F. 123, Music for Strings (T 54) (1935)
F. 94, March, The Phoenix - homage to France (T 63) (1944)
F. 120, Memorial Concert (1946)
F. 120, Theme and Cadenza (from Memorial Concert) (1946)
F. 126, Processionalfor argan and orchester (T 75) (1953)
F. 101, Birthday Greeting for Her Majesty, A (1955)
F. 118, Meditation on a Theme by John Blow (T 80) (1955)
F. 114, Edinburgh Overture (T 84) (1956)
F. 113, Discourse for Orchestra (T 85) (1957/1965)
F. 104, Ceremonial Prelude (1965)
F. 93, March in homage of a great man (T 99) (1965)
F. 122, Metamorphic Variations (1972)
F. 132, Two Contrasts for String Orchestra (1972)


Concertante

F. 109, Concerto for Piano, Strings Tenor and Percussion (T 17) (1920/1923)
F. 110, Concerto for Two Pianos and Orchestra (1924)
F. 108, Concerto for Piano in B-flat major (T 58) (1938)
F. 111, Violin Concerto (T 79) (1955; premiered by Alfredo Campoli)
F. 107, Cello Concerto (T 120) (1970)


Vocal/Choral Orchestral

F. 33, Pastoral 'Lie strewn the white flocks' (1928)
F. 32, Morning Heroes (1930)
F. 34, Songs of Welcome (1954)
F. 28, Beatitudes, The (1961)
F. 31, Mary of Magdala (1962)
F. 30, Golden Cantata (1963)
F. 29, God save the Queen (1969)
F. 36, World is charges with the Grandeur of God, The (1969)
F. 35, Two Ballads (1971)


Chamber Music

-, Trio for piano, clarinet and cello (1909)
-, Quartet for piano, clarinet, cello and timpani (1910??)
F. 23, String Quartet in A major (1914)
F, 18, Piano Quartet in A minor (1915)
F. 17, Fugue for String Quartet (1916)
F. 22, Piano Quintet (1919)
F. 16, Conversations (1920)
F. 24, String Quartet (1923)
F. 190, Allegro (from incomplete string quartet) (1927)
F. 21, Quintet for oboe and strings (1927)
F. 20, Quintet for Clarinet and String Quartet (1932)
F. 91, Sonata for Viola and Piano (1933)
F. 25, String Quartet No.1 B-flat major (1941)
F. 26, String Quartet No.2 (1950)
F. 27, Toast to the Royal Household (1961)
F. 19, Play a penta (1971)
-, Prelude for Brass, Percussion, Piccolo and Double Bassoon (1974?)


Piano

F. 142, May Zeeh (1910)
F. 147, Suite (1912)
F. 139, Intermezzo (1912)
F. 152, Valse Fantastiques (1913)
F. 155, Rout (two piano arrangement) (1920?)
F. 138, Bliss: One Step (1923)
F. 141, Masks (1924)
F. 148, Suite (1925)
F. 149, Toccata (1925)
F. 151, Two Interludes (1925)
F. 144, The Rout Trot (1927)
F. 146, Study (1927)
F. 140, Karen's Piece (1940/1941)
F. 145, Piano Sonata (1952)
written for Noel Mewton-Wood, who had played the Piano Concerto to Bliss's great satisfaction first recording was in 1991 by Philip Fowket
F. 143, Miniature Scherzo (1969)
F. 154, Fun and Games (three hands/two pianos) (1970)
F. 150, Triptych (1970)
F. 153, Wedding Suite, A (1974)


Organ

F. 137, Praeludium (1971)


Other

F. 89, Intermezzo for Viola and Piano (1914?)
F. 192, Violin Sonata (incomplete) (1914)
F. 92, Two Pieces for Clarinet (1916)
F. 89a, Andante Tranquillo e Legato (1926??)
F. 91, Viola Sonata (1933)
F. 88, Enid’s Blast (1968)
F. 90, Music for a Prince (1970)


Voice and Ensemble

F. 160, Madam Noy (1918)
F. 161, Rhapsody (1919)
F. 162, Rout (T 14) (1920)
F. 165, Two Nursery Rhymes for Voice, Clarinet in A (or Viola), and Piano (1920)
F. 164, The Tempest (T 21)(1921)
F. 166, Women of Yu’eh (1923)
F. 158, Four Songs (1927)
F. 163, Serenade for Baritone and Orchestra (T 47) (1929)
F. 163, Two Love Songs (from the Serenade) (1929)
F. 157, The Enchantress (T 71) (1951)
F. 156, Elegiac Sonnet (1954)
F. 159, Knot of Riddles, A (1963)
F. 35, Two Ballads (1971)
F. 158, Four Songs (1973)


Voice and Piano

F. 181, Tis time I think by Wenlock Town (1914)
F. 173, Hammers, The (1915)
F. 182, Tramps, The (1916)
F. 188a, La Serva Padrona (Pergolesi) (1919)
F. 179, Three Romantic Songs (1921)
F. 180, Three Songs (1923/1972)
F. 170, Ballad of the Four Seasons, The (1923)
F. 178, Three Jolly Gentlemen (1923)
F. 185, When I was one and twenty (1923)
F. 172, Fallow deer at the lonely house, The (1924)
F. 168, At the Window (1925)
F. 174, Rich or Poor (1925)
F. 171, Child's prayer, A (1926)
F. 177, Simples (1932)
F. 176, Seven American Poems (1940)
F. 184, Two American Poems (1940)
F. 169, Auvergnat (1943)
F. 191, Pack clouds away (incomplete) (1960s)
F. 193, Song of a man who has come through (incomplete) (1960s)
F. 167, Angels of the Mind (1969)
F. 175, Sailing or Flying (1970)
F. 183, Tulips (1970)


Choral

-, When wilt thou save thy people? (1943??)
F. 37, Aubade for Coronation Morning (1953)
F. 51, Seek the Lord (1956)
F. 38, Birthday songs for a Royal child (1959)
F. 54, Stand up and bless the Lord (1960)
F. 40, Cradle Song of a newborn child (1963)
F. 45, O give thanks unto the Lord (1965)
F. 41, He is the Way (1967)
F. 50, River Music (1967)
F. 55, Sweet Day, so cool (1967)
F. 56, Three Songs for Girls and Boys (1967)
F. 42, Lord, who shall abide in thy tabernacle? (1968)
F. 46, One, two, buckle my shoe (1968)
F. 48, Prayer to the infant Jesus, A (1968)
F. 39, Christ is Alive! Let Christians sing (1970)
F. 44, Ode for Sir William Walton (1972)
F. 47, Prayer of St Francis of Assisi (1972)
F. 49, Put thou thy trust in the Lord (1972)
F. 43, Mar Portugues (1973)
F. 52, Shield of Faith (1974)
F. 53, Sing, Mortals (1974)


Hymns

-, Pen Selwood – Hymn Tune (1967?)
-, Santa Barbara – Hymn Tune (1967??)
-, Mortlake – Hymn Tune (1971?)


Brass/Military Band

F. 113, Kenilworth (1936)
F. 12, First Guards (1956)
F. 11, Call to Adventure (1962)
F. 10, Belmont Variations, The (1963)
F. 14, Linburn Air (1965)
F. 15, Salute to Lehigh University (1968)


Fanfares

F. 62, Fanfare for a Political Address (1921)
F. 63, Fanfare for Heroes (1930)
F. 59, Dominion Greetings (1935)
F. 83, Three Jubilant and Three Solemn Fanfares (1935/1943)
F. 61, Fanfare for a Dignified Occasion (1938)
F. 57, Birthday Fanfare for Henry Wood (1944)
F. 75, Peace Fanfare for Children (1944)
F. 79, Salute to Painting, A (1953)
F. 80, Salute to the RAF, A (1956)
F. 82, Service of the Order of Bath (1956)
F. 68, Fanfare preceding the National Anthem (1960)
F. 74, Let the People Sing - Two Fanfares (1960)
F. 78, Royal Fanfares and Interludes (1960)
F. 81, Salute to the Royal Society, a (1960)
F. 71, Greetings to a City (1961)
F. 84, Wedding of Princess Margaret, Music for (1961?)
F. 70, Gala Fanfare (1962)
F. 72, High Sheriff's Fanfare (1963)
F. 67, Fanfare, Homage to Shakespeare (1964)
F. 64, Fanfare for the Commonwealth Arts Festival (1965)
F. 77, Right of the Line, The (1965/1982 poth.)
F. 69, Fanfare: Prelude for Orchestra ‘Macclesfield’ (1966)
F. 65, Fanfare for the Lord Mayor of London (1967)
F. 76, Prince of Wales Investiture Music (1969)
F. 158, Birthday Greetings to the Croydon Symphony Orchestra (1971)
F. 60, Fanfare for a Coming of Age (1973)
F. 66, Fanfare for the National Fund for Crippling Diseases (1973)
F. 84, Wedding of Princess Anne, Music for (1973)
F. 73, Lancaster-prelude (1974)


Orchestral Arrangements

F. 188, Fire Dance (arr. of work by Sinding)
F. 189, Set of act Tunes and Dances (Purcell) (T 18) (1921)
F. 186, Das alte jahr vergangen is (Bach) (1932)


Arrangements for Brass/Military Band

F. 187, Three Bach Chorales from St John Passion (1960)


Film Music

F. 131, Things to Come (T 53) (1934)
F. 112, Conquest of the Air (T 56) (1937)
F. 103, Caesar and Cleopatra (1944)
F. 121, Men of Two Worlds (T 65) (1945)
F. 125, Presense au combat (1945)
F. 105, Christopher Columbus (T 68a) (1949)
F. 135, War in the Air (1954)
F. 95, Welcome the Queen (1954)
F. 129, Seven Waves Away (1956)


Music for Radio

F. 136, Your question answered (1944)
F. 115, Heritage of Britain (1950)


Music for Television

F. 99, ABC Television Signature and Interval Music (1956)
F. 100, An Age of Kings (1960)
F. 128, Royal Palace Music (1966)
F. 130, Spirit of the Age (1975)


Oeuvres perdues

-, Elizabethan Suite (??)
-, March and Valse des Fleurs (arr. Tchaikovsky) (1910??)
-, Valses Melancoliques, Deuxième Preludes; Valse-Phantasie (1913??)
-, The Festival of Flora (arr. of Henry Purcell) (1927??)
-, Theme from Processional Interlude (1969)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11469
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Arthur Bliss (1891-1975)   Mar 30 Juin - 22:46

Il est peut-être temps de garnir de nos impressions le topic dédié à Arthur Bliss car je m'aperçois que depuis 2010, année de sa création, il est resté vide de tout commentaire. Pourtant A Colour Symphony - Une Symphonie des Couleurs que je viens de réécouter ce soir, n'est pas mal du tout. Un pur hasard aurait mis entre ses mains un livre consacré à la héraldique: <<La lecture du chapitre traitant de la symbolique des couleurs provoqua un déclic qui mit en route la gestation de la "Colour Symphony dont chaque mouvement est associé à une couleur - violet, rouge, bleu, vert - et traduit la perception qu'en a le musicien.>> Pour tout dire, je n'ai pas chercher à voir des couleurs en correspondances avec chacun des quatre mouvements. J'ai simplement écouté une symphonie, magnifique dans son ensemble, avec une mention spéciale pour le troisième mouvement "Blue: Gently flowing" qui m'a emporté très loin dans l'émotion...très haut dans le ciel...sûrement un ciel d'été...Ma couleur préférée a toujours été le bleu, cependant, ce n'est pas pour cette raison que j'ai aimé ce splendide mouvement. Mais cette musique m'a bien mis du bleu dans l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Henri



Nombre de messages : 271
Age : 63
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: Re: Arthur Bliss (1891-1975)   Mar 30 Juin - 23:47

C'est aussi le troisième mouvement, bleu, qui m'a le plus plu. D'ailleurs, le "plus" n'a même pas lieu d'être car les autres ne m'ont franchement pas plu, et c'est donc le seul qui m'a plu.
Mais j'aime bien aussi quelques autres pièces de Bliss. Approach of Autumn (du Ballet "Adam Zero"); Two Studies for Orchestra; Cello Concerto; Concerto for Two pianos; Hymn to Apollo; Music for Strings.
Ce n'est toutefois pas le compositeur britannique que j'écoute le plus. J'avoue un petit faible pour William Alwyn.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11469
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Arthur Bliss (1891-1975)   Mer 1 Juil - 9:36

De cette Symphonie des Couleurs, c'est le quatrième mouvement que j'aime le moins. Il faut dire qu'il passe derrière le sublime "Blue", mais j'aime bien les deux premiers aussi que je trouve d'un grand raffinement harmonique, avec de jolis effets, de la finesse, etc...Dans sa musique de ballet Adam Zero, il y a aussi pas mal de morceaux qui m'ont plu, quelques passages un peu trop "fanfaresques" ci et là, mais pas de quoi déranger une réécoute qui, une nouvelle fois, s'est avérée fructueuse où le Plaisir avec un grand P fut au rendez-vous. De cette époque là, je ne peux pas dire qu'il y a un compositeur anglais que j'écoute plus que d'autres. Alwyn, je l'aime surtout au travers d'une excellente musique de film intitulée Odd Man Out. Le peu que j'avais entendu de son oeuvre de concert (une symphonie me semble-t-il) ne m'avait pas suffisamment accroché pour me faire franchir le pas. C'est une expérience à retenter de toute façon. Mais je ne peux pas dire, par exemple, que j'écoute plus facilement Britten que Vaughan Williams ou que Alwyn ou Bliss, peut-être Rawsthorne bien qu'il ne soit pas exactement de cette période puisque né début 20ème siècle. Mes compositeurs préférés parmi les contemporains à Bliss, Alwyn...ne sont pas anglais mais tous européens. Ce que j'apprécie d'emblée dans la musique symphonique d'Arthur Bliss, compositeur que je n'ai pas encore approfondi et que je ne connais que par le biais de quelques oeuvres, c'est un sens de la couleur, et je ne fais pas forcément référence à la symphonie qui porte ce nom, un sens de la fantaisie. J'aime aussi ses idées thématiques qui sont assez singulières, pas étonnant qu'il aimait composer pour l'image, et sa manière assez personnelle d'orchestrer sa musique, d'y introduire des sonorités accrocheuses, ce qui donne par moments des morceaux assez ludiques (du moins à mon oreille) et moins académiques que chez certains de ses confrères. Dans Adam Zero, il y a des morceaux comme ça, de fort caractère, qui accrochent l'oreille. Sinon, il y a bien deux créations pour ensembles peu ordinaires, chez lui, qui attisent ma curiosité; le  Concerto sans paroles pour ténor, piano et orchestre à cordes, puis Rout pour soprano et orchestre de chambre dans lequel la voix s'exprime dans une suite de sons dénués de sens.


Dernière édition par Icare le Mer 1 Juil - 16:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11469
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Arthur Bliss (1891-1975)   Mer 1 Juil - 13:17

Dans ses travaux pour le Septième Art, il y en a quand même un qui a retenu plus particulièrement mon attention. Il faut dire que la qualité est là, parfaitement rendue sous la forme d'une suite pour le concert par Philip Lane. Il s'agit de sa partition pour le film de science-fiction Things to Come. Pas vraiment connu, en effet, mais la musique offre de solides idées thématiques, de la légèreté, de la gravité, de l'enthousiasme, de la passion, de l'intensité, de la couleur, du tempérament, du style, une musique qui s'affranchit de l'image sans difficulté. Bref, la composition d'Arthur Bliss m'a séduit pour la énième fois. Pas le moindre signe d'usure, elle a ce quelque chose de plus qui fait que j'aurai toujours plaisir à y revenir. Quant au film, je ne l'ai jamais vu. Il parait qu'il n'est pas mal, a conservé un certain charme, mais c'est une autre histoire. Soit dit en passant, il y a de jolis passages, parmi les plus tendres, dans son Caesar and Cleopatra, également conçu sous la forme d'une suite.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16636
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Arthur Bliss (1891-1975)   Mer 1 Juil - 17:37

Le plus souvent, lorsque je rédige une biographie d'un compositeur, c'est que j'ai écouté quelque chose de lui. Faute de l'avoir précisé, je ne sais plus ce que c'était, bien que Adam Zero me fait "tilt", mais je ne sais plus l'impression qu'il m'avait fait...

Toujours est-il que je suis en train d'écouter cette symphonie de couleurs sur youtube, et j'avoue que dès le début (le violet), elle me plaît Very Happy  



https://www.youtube.com/watch?v=TkrFB-huyNM

Bon, le deuxième mouvement, rouge me plaît nettement moins, il fait trop de bruit...

Pour le troisième mouvement, le bleu, je suis comme vous, Henri et Icare, je le trouve sublime... Very Happy

Le quatrième mouvement, le vert, me plaît moins que le bleu, mais plus que le rouge. J'aime bien cette façon de terminer en apothéose (une fugue il me semble) Laughing

Icare aime bien les classements, alors voici mon classement des mouvements : 3 1 4 2
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11469
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Arthur Bliss (1891-1975)   Mer 1 Juil - 18:27

Icare aime bien les classements, alors voici mon classement des mouvements : 3 1 4 2

:ptdr:Euh...honnêtement, je n'ai jamais pensé classer les mouvements d'une même symphonie par ordre de préférence. Généralement, je considère une oeuvre; une symphonie, un opéra, un concerto...comme un tout, et dans le meilleur des cas, avec un point culminant. Dans la Symphonie des Couleurs de Bliss, le point culminant, c'est le troisième mouvement "Bleu". J'ai un ami, s"il n'aime qu'un mouvement dans une symphonie, il va n'écouter que ce morceau-là, quitte à l'isoler sur une compilation ou un MP3. Il fonctionne beaucoup de cette façon. Bon, pourquoi pas. Je n'ai évidemment rien contre.
Personnellement, il me serait inconcevable d'écouter, par exemple, la Symphonie des Couleurs en sucrant le quatrième mouvement, et cela-même s"il ne me plait pas ou peu. J'ai besoin d'une vision globale de l'oeuvre. Je vais même aller plus loin dans mon raisonnement. Si j'écoute le troisième mouvement seul, sorti ainsi de son contexte, il me sera très certainement moins émouvant que lors d'une écoute de la symphonie en entier. J'ai besoin de me plonger dans l'atmosphère globale d'une oeuvre pour mieux profiter émotionellement de son point culminant. J'en ai fait plusieurs fois l'expérience pour en être intimement convaincu. Le morceau, isolé, va me plaire, certes, mais il me plaira encore plus dans son contexte, en tant que point culminant. Bien sûr, c'est une "exigence" très personnelle, ce qui n'engage que moi. Idem avec l'opéra. Il n'y a guère que par Wagner que je fais entorse à ma "règle" (qui n'en est d'ailleurs pas une, plutôt un besoin), mais là c'est parce que ses opéras sont souvent trèèèès longs et que je pêche par paresse.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16636
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Arthur Bliss (1891-1975)   Mar 21 Juil - 10:08

Après avoir écouté l'enregistrement youtube, je me suis téléchargé ce CD :



Je reste mitigé, selon les mouvements, pour la symphonie des couleurs. Par contre, j'aime beaucoup le ballet Adam Zero !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16636
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Arthur Bliss (1891-1975)   Jeu 1 Sep - 11:08

Suites tirées de ses musiques de film. Pas mal !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arthur Bliss (1891-1975)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthur Bliss (1891-1975)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: