Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-31%
Le deal à ne pas rater :
JBL Flip Essential – Enceinte Bluetooth portable robuste
68.99 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Johann Peter Kellner (1705-1772)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann Peter Kellner (1705-1772) Empty
MessageSujet: Johann Peter Kellner (1705-1772)   Johann Peter Kellner (1705-1772) Empty2010-05-11, 12:32

Johann Peter Kellner, né et mort à Gräfenroda, en Thuringe, (28 septembre 1705 - 19 avril 1772), fut un compositeur allemand, l'un des élèves présumés (mais sans preuve) de Johann Sebastian Bach.

Il était fils de Peter Kellner, un marchand de noir de fumée (qui sert de colorant) et de son épouse, Margaretha née Wuckel.
Il commença ses études d'orgue et de composition, de 1717 à 1722, auprès de Johann Peter Nagel, cantor de Gräfenroda, et aussi avec le fils de Nagel, Johann Heinrich pour le clavecin et l'orgue, puis, en 1723 il étudie l'orgue à Zella Johann Schmidt.

Il étudia en 1732 et 1733 la composition auprès de Hieronymus Florentinus Quehl, alors cantor de la principale église de Suhl, l'église Sainte-Marie. Il retourne dans sa ville natale, et fut lui-même, de 1733 à sa mort, cantor de l'église Saint-Laurent de Gräfenroda, succédant ainsi à Johann Heinrich Nagel, dont il était l'assistant depuis 1728.

Il eut pour fils le compositeur Johann Christoph Kellner (1736–1803) dont il a été le professeur. Kirnberger, Rembt et Rinck ont aussi été ses élèves.

Vers la fin de sa vie, il écrivait dans son autobiographie :
La tête, les pieds et les mains sont libérés
De ce que le travail arrive à sa fin.


Des recherches récentes avancent l'hypothèse selon laquelle Kellner pourrait bien être le véritable compositeur de la célébrissime Toccata et fugue en ré mineur BWV 565 que l'on attribue généralement à Johann Sebastian Bach. De la même façon, une hypothèse concernant celle en B-A-C-H se fait jour selon laquelle il s'agirait d'une ode composée par Kellner en hommage à son maître.

Il fut en tout cas l'auteur d'œuvres pour l'orgue et pour le clavecin, pour cet instrument, notamment le recueil Certamen musicum, bestehend aus Präludien, Couranten, Sarabanden, Giguen, wie auch Menuetten, en 6 Suites (1739-1742).

Toujours pour le clavecin, on possède encore :

3 Sonates (1752)
Manipulus musices, oder Eine Hand voll kurzweiliger Zeitvertreib, 4 suites (1752–6)
Concerto en fa majeur (ed. Leipzig, 1956)
2 fugues, en la mineur et en ut majeur
Menuet en la mineur
3 preludes and fugues, en la mineur, ut majeur, sol majeur
2 autres sonates
12 Variationes

Outre le recueil de pièces de clavecin cité ci dessus, son oeuvre compte également 36 cantates d'église et les pièces d'orgue suivantes :

3 Préludes de choral : Allein Gott in der Hoh' sei Ehr, Herzlich tut mir verlangen et Was Gott tut, das ist wohlgetan
3 autres chorals : Wer nur den lieben Gott lässt walten, Lobt Gott, ihr Christen, allzugleich, et Nun danket alle Gott
6 Fugues : ut, sol et ré majeur, ut, la et ré mineur
4 Préludes et Fugues : ut et sol majeur, sol et ré mineur
2 Trios : sol et ré majeur




https://www.youtube.com/watch?v=zIcBu1hzfh0
Revenir en haut Aller en bas
 
Johann Peter Kellner (1705-1772)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: