Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Alfred Schnittke (1934-1998)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Ven 5 Oct - 9:32

Je ne suis pas spécialement amateur de Schnittke pour différentes raisons exposées précédemment mais je suis tout de même atterré par certaines appréciations "à la hache" notamment celle qui voudrait faire passer ce compositeur pour un plagieur patenté...
Ce que l'on appelle le "collage" était un truc très à la mode dans les années 80 (vous n'étiez pas nés ?) qui consistait à faire surgir de nulle part un extrait d'oeuvre ancienne au milieu d'un développement mélodique généralement contemporain. Schnittke en a parfois abusé mais avec talent même si je n'apprécie pas personnellement. D'autres, dont je ne me souviens plus le nom, on fait des successions de "copier/coller" au sens informatique du terme. Il n'y ont pas gagné la postérité ce qui est, somme toute, un juste retour des choses...
En tout cas ça avait plus de classe que les courants minimalistes et répétitifs incarnés par Phil Glass, Steve Reich et quelques autres. Je m'interroge toujours aujourd'hui sur la réalité créative de ces courants qui s'appuie, pour certains, sur des concepts informatiques (boucles incrémentales, etc...)
J'ai eu un certain sens de l'anticipation lorsque j'ai dit, au début de ce fil, que le sujet prenait l'allure d'un inventaire de poubelles et non d'un réel débat sur un compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Ven 5 Oct - 13:17

robert45 a écrit:
1. je suis tout de même atterré par certaines appréciations "à la hache" notamment celle qui voudrait faire passer ce compositeur pour un plagieur patenté...

2. J'ai eu un certain sens de l'anticipation lorsque j'ai dit, au début de ce fil, que le sujet prenait l'allure d'un inventaire de poubelles et non d'un réel débat sur un compositeur.

1. Chacun sa vision des choses... Wink

2. La preuve que non puisqu'il y a des désaccords, c'est donc qu'il y a débat. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Sam 6 Oct - 13:59

Snoopy a écrit:
joachim a écrit:

Décidément, c'est un compositeur très éclectique.

Normal, il pompe sur tout le monde...

sais pas pourquoi cela me rappelle un autre sujet verouillé Laughing

J'ai pas une impression de pompage moi dans ces oeuvres, en tous cas dans le peu que j'ai entendu, je pense plutôt qu'il s'agit d'un clin d'oeil à un autre compositeur qui pourrait être considéré comme un hommage non ?

Un pompage c'est plutôt prendre toute une partie d'une oeuvre, au moins toute une phrase musicale pour la faire sienne et l'insérer dans une oeuvre de même style, non ?

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Sam 6 Oct - 15:16

Coco a écrit:
1.sais pas pourquoi cela me rappelle un autre sujet verouillé Laughing

2. Un pompage c'est plutôt prendre toute une partie d'une oeuvre, au moins toute une phrase musicale pour la faire sienne et l'insérer dans une oeuvre de même style, non ?

Coco

1. Quand tu auras terminé d'envenimer les choses, tu me le diras... Rolling Eyes

2. Si tu écoutais plus attentivement Schnittke tu verrais que c'est ce qu'il fait...


Dernière édition par le Sam 6 Oct - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16560
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Sam 6 Oct - 19:13

Snoopy a écrit:
2. Si tu écoutais plus attentivement Schnittke tu verrais que c'est ce qu'il fait...

Justement j'en écoute pas mal depuis 3 ou 4 jours. Le mot "pomper" n'est pas juste à mon avis. La majorité de son oeuvre est quand même d'essence assez moderniste.
Mais il y a une partie de son oeuvre où il en revient à un style plus classique, mais pas en pompant, en imitant.
Il y a par exemple un Gratulationsrondo pour violon et piano où on croirait du Mozart.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Sam 6 Oct - 19:16

Malheureusement je n'ai plus les CD de Schnitke que j'ai offert à Hector Berlioz, sans quoi j'aurai pu vous faire écouter des passages où vous auriez reconnu sans aucun doute des morceaux "empruntés" à d'autres compositeurs. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Sam 6 Oct - 19:30

Ce serait bien d'avoir des titres justement pour se faire une idée perso.

Si Hector veut bien ouvrir son lecteur CD Wink

Citation :
Mais il y a une partie de son oeuvre où il en revient à un style plus classique, mais pas en pompant, en imitant

Si c'est vraiment le cas, je suis d'accord avec ça, s'inspirer d'un style d'écriture n'est pas pomper pour moi non plus. C'est pourquoi je voudrais bien entendre où sont les pompages.

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Sam 6 Oct - 19:33

"Pompez! Pompez!" Dit le capitaine! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Mar 8 Juil - 19:46

Fugue pour violon seul Opus 5

Ca passe très bien du fait du caractère baroque de la pièce et c'est en plus court ! J'ai par contre du mal avec sa musique concertante...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16560
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Jeu 10 Juil - 10:02

Le fait est que la musique de Schnittke est très inégale (du moins pour mon goût).
Par exemple, sur ses 9 symphonies (dont j'ai entendu l'intégrale Naxos), il en est que j'aime bien - celles écrites dans un style "classique", évidemment - et d'autres, plus "modernes", qui ne m'ont pas plu du tout.

J'ai beaucoup aimé ce que j'ai entendu de musique vocale : Requiem, concerto pour choeur mixte, et surtout cette merveille qu'est l'oratorio Nagasaki.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Jeu 10 Juil - 10:42

joachim a écrit:
Le fait est que la musique de Schnittke est très inégale (du moins pour mon goût).

Logique, "sa" musique n'est qu'un pot-pourri de celle des autres...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Ven 11 Juil - 19:25

joachim a écrit:
Le fait est que la musique de Schnittke est très inégale (du moins pour mon goût).
C'est tout à fait mon goût aussi !!!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16560
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Dim 18 Avr - 10:59

Un exemple flagrant, c'est ce CD :



La sonate n° 2 pour violon et piano, dite Quasi una sonata représente ce que je n'aime pas : un maelström de sons qui pour moi n'ont aucun sens.

Le Congratulatory rondo, c'est tout le contraire : un charmant rondo à l'imitation de ceux de Mozart ou des Classiques - et je ne pense pas à un collage, sinon ce serait le morceau entier qui serait collé !

Le quintette, c'est un peu des deux, selon les mouvements : il y en a cinq, le dernier étant une jolie pastorale qui semble n'avoir que peu de rapport avec les mouvements précédents.
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Dim 18 Avr - 13:08

Y a-t-il des médecins parmis nous?
Je n'en suis un, mais cette jolie pastorale qui vient après quatre préparations indigestes joue le rôle du médicalment ALMUTH (indications: hyperacidité, gastrite, ulcère peptique douloureuse).
Comme quoi un compositeur peut blesser et soulager en un quart d'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Lun 1 Nov - 21:26


ALFRED SCHNITTKE fait partie de mes compositeurs préférés et j'adore son style hybride justement. Je le considère comme un
génie et je viens de réécouter son REQUIEM qui est de toute beauté. D'autres oeuvres majeures de ce compositeur sont son
Concerto Pour Alto et orchestre,son oratorio Nagasaki,son Concerto Grosso N°1,sa Symphonie N°8,Son Concerto pour Choeur,
son ballet Esquisses...De toute façon,je suis un fou de SCHNITTKE!!! Que Snoopy me pardonne!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Ven 18 Fév - 18:06

J'ai beaucoup écouté aujourd'hui et après les Duets de la compositrice russe,je me suis attaqué aux trois premiers Quatuors à cordes d'Alfred Schnittke. Si le premier m'a laissé tiède,presque froid,je peux dire ici que le second,surtout à partir du deuxième mouvement,m'a chauffé à bloc. Qu'elle maestria dans ces cordes qui pulvérisent,hache menu tout sur son passage. J'en ai eu la chair de poule! Si le mouvement qui suit m'a également plu pour des raisons presque similaires,le dernier,d'une autre dimension,m'a paru magique. Les cordes s'accordent alors dans un timbre étrange,lumineux et d'une grande beauté. Le troisième quatuor ne démérite pas non plus,jouant dans l'"Agitato",d'un thème de facture classique,imitation ou citation,qu'il dénature et même défigure à souhait,dans un style d'écriture et d'effets qui est le sien et n'appartient qu'à lui.


Interprètes: The Tale Quartet (Tale Olsson-Violon I ,Patrik Swedrup-Violon II ,Ingegerd Kierkegaard-Alto ,Helena Nilsson-Cello)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Ven 18 Fév - 18:59

Icare a écrit:

De toute façon,je suis un fou de SCHNITTKE!!! Que Snoopy me pardonne!

Le Pardon étant d'essence divine, je ne peux donc que te pardonner
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16560
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Ven 18 Fév - 19:37

Snoopy a écrit:
Icare a écrit:

De toute façon,je suis un fou de SCHNITTKE!!! Que Snoopy me pardonne!

Le Pardon étant d'essence divine, je ne peux donc que te pardonner

Ptdr


Pour les quatuors à cordes, aucun des quatre ne me plaît Embarassed

Chez Schnittke, je suis très très mitigé : autant j'aime certaines oeuvres, autant j'en déteste d'autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Ven 18 Fév - 21:09

joachim a écrit:
Snoopy a écrit:
Icare a écrit:

De toute façon,je suis un fou de SCHNITTKE!!! Que Snoopy me pardonne!

Le Pardon étant d'essence divine, je ne peux donc que te pardonner

Ptdr


Pour les quatuors à cordes, aucun des quatre ne me plaît Embarassed

Chez Schnittke, je suis très très mitigé : autant j'aime certaines oeuvres, autant j'en déteste d'autres Wink

Je ne connais pas encore le quatrième mais le deuxième j'adore,surtout le second et quatrième mouvements. Le pied total! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Ven 18 Fév - 21:11

Snoopy a écrit:
Icare a écrit:

De toute façon,je suis un fou de SCHNITTKE!!! Que Snoopy me pardonne!

Le Pardon étant d'essence divine, je ne peux donc que te pardonner

Dieu soit loué!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Ven 18 Fév - 22:08

On est entre nous, appelle moi simplement "Snoopy"
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Sam 19 Fév - 15:02

Snoopy a écrit:
On est entre nous, appelle moi simplement "Snoopy"


Tu tolèreras alors ma pauvre âme schnittkienne en ces lieux seins?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Sam 19 Fév - 16:57

Bien sûr, n'oublie pas que je suis la bonté même
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11323
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Jeu 5 Mai - 19:40


Découverte de ses 6 PRELUDES pour piano composés entre 1953 et 1954,de son DIALOGUE pour violoncelle et ensemble (1967),de sa MAGDALINA (1977) pour mezzo-soprano et piano et enfin de ses courtes VARIATIONS pour quatuor à cordes (1997).

Le premier des six PRELUDES pour piano est un moderato mélodique et romantique qui donne le la à des pièces très accessibles et
bien plaisantes.
___Drosostalitsa Moralti: Piano.

Le MAGDALINA est,quant à lui,d'une belle intensité!
___Drosostalitsa Moralti: Piano - Liora Grodnikaite: Mezzo-soprano.

Les VARIATIONS propose un quatuor à cordes très mélodique et agréable.

Le DIALOGUE est une oeuvre d'un genre plus atonal et "moderne",cependant,il n'arrête pas mon enthousiasme. On sent bien à l'écoute qu'il ne rend pas la vie facile au soliste Alexander Ivashkin.

L'oeuvre qui complète le cd est aussi la plus importante,tout au moins en durée,s'intitule YELLOW SOUND: stage composition for pantomine ,instrumental ensemble,soprano and mixed chorus (1974) 34'54. Je ne l'ai pas encore écoutée,ce qui sera chose faite ce soir même.Voilà!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16560
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   Jeu 5 Mai - 20:43

J'ai déjà écouté un grand nombre d'oeuvres de Schnittke (une soixantaine), un peu dans tous les genres, y compris son opéra Zhizn c Idiotom (Vivre avec un idiot), et comme je le disais plus haut, il est des morceaux que j'adore, et d'autres que je rejette Embarassed

Mais je ne peux rien dire sur celles dont tu parles, je n'ai écouté aucune de celles là...

Pas plus tard que ce matin, j'ai écouté (k)ein Sommernachstraum, une oeuvre pour orchestre qui signifie (auc)un Songe d'une nuit d'été. Songe ou pas songe, je ne vois pas le rapport, mais toujours est-il qu'il s'agit d'une des oeuvres qui me plaît beaucoup. Evidemment, par moments on dirait du Mozart Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alfred Schnittke (1934-1998)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alfred Schnittke (1934-1998)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: