Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Pascal Dusapin, né en 1955

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Pascal Dusapin, né en 1955   Dim 29 Oct 2006 - 0:34

Pascal Dusapin, né à Nancy le 29 mai 1955, est un compositeur français.
Il étudie, en tant qu'auditeur libre avec Olivier Messiaen au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, puis avec Iannis Xenakis entre 1974 à 1978, qui l'apprécia comme élève, enfin avec Franco Donatoni au cours de séminaires de composition.

Il est pensionnaire de l'Académie de France à Rome, de 1981 à 1983. Il reçoit de très nombreuses distinctions dès le début de sa carrière de compositeur : en 1977, il est lauréat de la Fondation de la vocation ; en 1979, il reçoit le prix Hervé Dugardin (SACEM) ; en 1993, le Prix de l’Académie des Beaux-Arts et, le Prix du Syndicat de la Critique ; en 1994, le Prix Symphonique de la SACEM ; en 1995, le Ministère de la Culture lui décerne le Grand Prix National de Musique ; enfin, la Victoire de la musique 1998 lui est attribuée pour le disque gravé avec l’Orchestre National de Lyon, puis de nouveau en 2002, comme « Compositeur de l’année ». Il vient d’obtenir en 2005 le prix Cino del Duca. Il a été élu membre de l'Académie des Arts de Munich en juillet 2006. Nomme professeur à la chaire de création artistique du Collège de France pour l'année 2006/2007.

Il est l’auteur de nombreuses pièces pour solistes, musique de chambre et grand orchestre. Il inscrit plusieurs opéras à son catalogue : Roméo & Juliette (1985-1988) ; Medeamaterial (1991) ; To be sung (1992-1993) ; Perelà Uomo di fumo (2003) ; Faustus, the Last Night (2006)...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Dim 29 Oct 2006 - 20:45

"Requiem (s)" est mon oeuvre préférée de lui, j'ai découvert récemment sa musique de film (pour cordes) composée pour le film d'Anne Fontaine "Entre ses mains", c'est très chouette et accessible, je vous la recommande (à écouter à la fin du DVD du film, il n'existe aucun CD)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Dim 3 Déc 2006 - 21:28

Kfigaro, explique moi comment tu peux prendre ton pied avec des m**** pareilles?

Je viens d'écouter ( par hasard, Dieu merci! ) son étude n'°4 pour piano. C'est du n'importe quoi à la limite du foutage de g.... Un gamin qui appuye sur les touches d'un piano au pif ferait, j'en suis sûr, plus d'harmonie! A côté de lui Debussy passerait presque pour un compositeur "académique".

Vraiment je comprends pas comment on peut appeler ça "de la musique" et aimer. confused confused confused confused
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Lun 4 Déc 2006 - 14:48

Je ne me souviens plus vraiment de cette pièce pour piano (un peu aride en effet d'après mes rares souvenirs, mais son "Concerto pour piano" est un peu plus facile d'accès)

Il y a des choses très difficiles chez lui (dans ses opéras par ex) mais je t'assure que sa petite musique de film est hyper écoutable et accessible...

emprunte le DVD du film et écoute bien la fin, sinon envoie moi un mp et je te ferais passer un petit extrait si j'ai le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Lun 4 Déc 2006 - 14:50

Je me prépare psychologiquement et je vais essayer... pale
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 11 Juin 2008 - 11:15

Cours de Pascal Dusapin au Collège de France disponibles => Composer : Musique, paradoxe, flux

C'est très intéressant mais long ! En ce qui concerne sa musique, c'est une autre histoire Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 11 Juin 2008 - 11:18

Je crois qu'il n'ya pas besoin de prendre des cours ou meme d'etre musicien pour faire du Dusapin... pale
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 11 Juin 2008 - 14:45

Snoopy a écrit:
Je crois qu'il n'ya pas besoin de prendre des cours ou meme d'etre musicien pour faire du Dusapin... pale
à te lire, on a toujours l'impression que l'histoire de la musique s'est "figée" à un instant I situé grosso modo entre Beethoven et Chopin ! Wink je ne vois pas en quoi ça te gène qu'on puisse trouver d'un côté des expérimentateurs (certes un peu coupés du monde réel mais bon...) comme Dusapin pour ne citer que lui, et de l'autre de solides artisans tonals comme Petitgirard ou autres qui vont perpétuer la tradition.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 11 Juin 2008 - 15:20

Mais ça ne me gêne pas. Chacun fait ce qu'il veut mais je trouve que sa "musique" est nullisime à souhaits. Opinion purement personnelle mais que j'ai aussi le droit d'exprimer. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 11 Juin 2008 - 15:28

Voici quelques passages de l'unique musique de film (pour cordes) de Dusapin :
Entre ses mains
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 11 Juin 2008 - 15:32

C'est déjà plus potable. Mais en même temps c'est logique c'est une musique de film*, il faut donc que ça reste accessible au plus grand nombre. On est loin de ses bruitages sur son piano...

* Où l'on retrouve Isabelle Carré dont on a pu admirer la plastique dans "Les sentiments"
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 11 Juin 2008 - 15:47

Snoopy a écrit:
Où l'on retrouve Isabelle Carré dont on a pu admirer la plastique dans "Les sentiments"
à qui le dis-tu !! c'est une superbe blonde avec une délicieuse peau de rouquine Very Happy Very Happy elle manque un peu de sophistication mais quelle fraîcheur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 11 Juin 2008 - 17:48

Citation :
Mais ça ne me gêne pas. Chacun fait ce qu'il veut mais je trouve que sa "musique" est nullisime à souhaits. Opinion purement personnelle mais que j'ai aussi le droit d'exprimer.

Dis nous ce que tu as écouté Rolling Eyes

Sa musique soliste est pas terrible : je n'aime pas son écriture pianistique, qui est d'ailleurs anti-pianistique à souhait et qui montre bien qu'il ne fait pas piano ! Ses pièces pour cordes sont terrifiantes (je ne peux pas tenir jusqu'à la fin d'un morceau !), pour vents expérimentales et un peu superflues... mais elles passent mieux. Je pense qu'il est meilleur en musique de chambre non soliste, et dans les grands ensembles (opéras, concertos...)

D'ailleurs, quelqu'un a écouté le concerto pour piano A quia ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 11 Juin 2008 - 17:53

Phrygien a écrit:
D'ailleurs, quelqu'un a écouté le concerto pour piano A quia ?

T'es fou? On est pas maso! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 11 Juin 2008 - 18:29

Phrygien a écrit:
D'ailleurs, quelqu'un a écouté le concerto pour piano A quia ?
Moi je l'ai écouté et personnellement je le trouve très réussi... il est assez sombre par contre.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Jeu 12 Juin 2008 - 11:59

Je m'abstiens de tout commentaire car je risque d'être désagréable pour Dusapin (dans le sens des observation de Snoopy)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Sam 14 Juin 2008 - 16:59

Phrygien a écrit:
Cours de Pascal Dusapin au Collège de France disponibles => Composer : Musique, paradoxe, flux

C'est très intéressant mais long ! En ce qui concerne sa musique, c'est une autre histoire Laughing

Bof; j'y était allé, et je lui fait le même reproche en conférence qu'en musique.
C'est une manière extrèmement savante de ne pas avoir de contenu.
Même le discours qui sert de justification est creux.
Pas assez péchu à mon goût.
Des manières et encore des manière ( what).
Des livrets parfois déplorables. (Romeo et Juliette)

Et surtout, trop poli pour moi. C'est de la musique bien sage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Sam 14 Juin 2008 - 18:39

joachim a écrit:
Je m'abstiens de tout commentaire car je risque d'être désagréable pour Dusapin (dans le sens des observation de Snoopy)


J'ai écouté en concert, soirée quatuors Joseph Haydn, Beethoven et Dusapin, c'était pas terrible Dusapin faisait piètre figure
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Sam 14 Juin 2008 - 22:01

Citation :
Et surtout, trop poli pour moi. C'est de la musique bien sage.

Das macht mir lachen !

Vraiment très drôle, si tu trouves sa musique bien sage, je trouve alors la tienne complètement déplacée. Wink
Je te demande juste de produire un travail de sa qualité, après l'on pourra discuter au lieu de le "tailler".

Citation :
Bof; j'y était allé, et je lui fait le même reproche en conférence qu'en musique.
C'est une manière extrèmement savante de ne pas avoir de contenu.
Même le discours qui sert de justification est creux.

Certes ce n'est pas fameux, il faut le reconnaître mais on en apprend toujours, c'est ce qui compte.

Sinon, j'ai écouté A Quia, c'est pas mal du tout mais je déteste son écriture pianistique (et au passage ses études creuses pour reprendre le terme de forese). Amha il n'est vraiment pas fait pour cet instrument contrairement à ce qu'il dit ! mais bon... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Dim 15 Juin 2008 - 9:07

Phrygien a écrit:
Vraiment très drôle, si tu trouves sa musique bien sage, je trouve alors la tienne complètement déplacée. Wink
Je te demande juste de produire un travail de sa qualité, après l'on pourra discuter au lieu de le "tailler".

On est pas obligé de s'agresser pour donner son avis. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Henri



Nombre de messages : 271
Age : 63
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 3 Juin 2015 - 9:13

Suite à une polémique avec notre ami Snoopy à propos de Pascal Dusapin, que je soupçonnais, même sans l’avoir jamais écouté, de ne pas faire du « n’importe quoi » même si j’avais quelques préventions contre sa musique, j’ai décidé de me mettre à l’écoute de ce dernier pour vérifier si aussi bien mes soupçons que mes préventions étaient justifiés.

Je suis donc en ce moment en train d’écouter Réverso, par l’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Myung-Wun Chung. Les premières minutes diffusent une ambiance un peu inquiétante mais j’aime assez ce genre-là pour ne pas tout de suite interrompre mon écoute. J’y trouve un climat relativement proche des Lontano et Atmosphères de Ligeti. Vers 11’ 50’’ ça s’énerve un peu, avec force cris de bois qui me chahutent l’oreille, mais fort heureusement cela ne dure pas. A 13’ une sorte de calme relatif revient, peuplé de pépiements de flûte pas forcément très gais mais je ne m’attends pas à de la gaité dans ce genre de musique. Cela se termine sans trop de mal dans le même climat qui régnait au début. Un voyage dans des contrées certes inquiétantes mais dont on revient avec la sensation d’avoir vécu quelque chose qui valait le coup.

Avec Uncut, le morceau suivant sur le disque, on reste dans le même genre de climat, même si la pièce est assez différente de Réverso pour qu’on n’ait pas l’impression d’écouter la même musique. Le terme que je trouve le plus adéquat pour qualifier ce genre d'univers sonore c’est celui de « science-fiction ». A son écoute, j’ai la sensation de me trouver au milieu d’une grande ville du futur, oppressante mais en même temps fascinante, à la fois pleine de dangers et d’émerveillements. Et à propos de ville, si je compare ce morceau à celui de Delius « Paris, le chant d’une grande ville », dont j’ai du mal à écouter plus que les 9 – 10 premières minutes, tant je peine à retenir mon attention sur la quantité d’événements disparates qui s’y succèdent et s’y bousculent, eh bien je crois que je préfère le morceau de Dusapin. Ou disons que je le mets à égalité avec les dix premières minutes du Paris de Delius (Uncut dure environ 11 minutes).

Pendant que j’écris cela ça vient de se terminer et on passe à Morning in Long Island.
Première partie : Fragile. Après un début qui m’a fait faire la grimace, j’ai le plaisir de retrouver ce même type de trames faites de sons longuement tenus qui se fondent les uns dans les autres en formant un tissu sonore évanescent, ondoyant qui m’invite au rêve.
Deuxième partie : Interlude. 0’43’’ dont on peut très bien se passer.
Troisième partie : Simplement. On reste toujours dans les mêmes ambiances oniriques, et vraiment ça me plaît beaucoup. Mais je comprends que ça puisse ne pas plaire à tout le monde. Ce qui ne justifie pas de dire que c’est du « n’importe quoi ».
Quatrième partie : Swinging. Changement complet d’atmosphère, comme le titre le laissait d’avance supposer. En effet, ça swingue pas mal. Batterie, cuivres et vents. Ça n’est pas du jazz mais ça fait danser tout comme. Fin brutale sur un violent coup de timbale.

En conclusion, merci Snoopy de m’avoir fait découvrir Dusapin à mon corps défendant, car j’avoue qu’avant même que tu m’en parles en de si mauvais termes j’avais une certaine prévention contre lui, quoique sans raison valable. Des fois on se fait des idées on ne sait même pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6514
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 3 Juin 2015 - 16:44

J'ai eu l'occasion d'entendre, il y a plusieurs années ( sur France musique) quelques fois des extraits d'oeuvre de Pascal Dusapin...Je trouvais çà....écoutable. Plus récemment (mais çà remonte à plusieurs années quand même) je tombais sur une émission à France Inter où un journaliste (j'ai oublié qui, mais peu importe!) recevait pendant une heure, une personnalité du monde ...artistique (écrivain, cinéma, musique ): ce jour là c'était Pascal Dusapin à l'occasion de la reprise (à l'opéra de Lyon je crois) de son opéra "Roméo et Juliette"....Intéressé, j'espérais bien en entendre quelques extraits. Ce qui évidemment arriva....Quelle ne fut pas ma surprise, ayant au départ un à priori assez positif sur la perception que j'avais de sa musique (dont j'avais tout de même de vagues souvenirs ...et peu nombreux!!), d'entendre une pareille cacophonie de voix et d'instruments! Certes je ne doute pas qu'il ai passé de longues heures à écrire tout çà...mais le résultat , POUR MOI, était les pires bruits que j'avais jamais entendu !! ....Je me suis même fait cette réflexion: "Ce n'est pas possible que tout l'opéra soit du même "tonneau" !! Mais alors pourquoi choisir ce passage pour le passer sur France Inter à une heure de grande écoute....? "....Mais peut être que finalement c'était le passage le plus "accrocheur"!! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16313
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 3 Juin 2015 - 17:05

J'ai recherché du Dusapin sur youtube, j'ai trouvé entre autres ce quatuor à cordes... Pas de commentaire pour ne pas effaroucher, mais je ne suis pas allé jusqu'au bout. Il me faut du Mozart pour m'en remettre Laughing



https://www.youtube.com/watch?v=etna3Bqz9Rw
Revenir en haut Aller en bas
Henri



Nombre de messages : 271
Age : 63
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 3 Juin 2015 - 18:17

Je ne suis pas allé jusqu'au bout non plus. Mais surtout, d'abord, parce que je ne suis pas un fana de quatuors à cordes en général. Mais j'en ai écouté suffisamment pour pouvoir dire que ce n'est pas "du n'importe quoi". Ce n'est pas forcément agréable à écouter tout du long, mais beaucoup d'autres quatuors à cordes sont, pour moi en tout cas, aussi peu agréables à écouter, même sans être de la musique contemporaine.  Les grincements de cordes à un mètre de mon oreille, ce n'est pas trop ma tasse de chocolat (pour changer du thé). Je préfère l'orchestre symphonique. Cet après-midi j'ai emprunté le disque des 7 solos pour orchestre (d'où sont extraits Reverso et Uncut dont je vous ai causé plus haut). Je vous ferai part de mes impressions d'écoute.
Je pense que je n'écouterai pas les opéras non plus car je n'aime pas l'opéra non plus en général.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6514
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   Mer 3 Juin 2015 - 18:44

Je ne suis pâs allé jusqu'au bout non plus, (même si j'aime bien les quatuors à cordes)...plus par manque de temps que par rejet : oh je ne vais pas allé courir acheter le cd s'il existe!! Wink ...mais à coté de l'extrait de l'opéra que j'ai entendu c'est presque ...du Mozart
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pascal Dusapin, né en 1955   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pascal Dusapin, né en 1955
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: