Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Enrique Fernandez Arbos (1863-1939)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15849
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Enrique Fernandez Arbos (1863-1939)   Sam 6 Mar 2010 - 17:36

Enrique Fernández Arbós est un violoniste, chef d'orchestre et compositeur espagnol, né à Madrid le 24 décembre 1863 et mort à Saint-Sébastien le 2 juin 1939.

Il se forme au Real Conservatorio de Madrid avec Jesús de Monasterio, avec qui il établit une relation étroite. En 1876, il remporte le premier prix de violon du Conservatoire. Ayant obtenu une bourse de l'infante Isabel de Borbón y Borbón, il se rend en 1877 à Bruxelles, où il poursuit des études de perfectionnement et de virtuosité avec Henri Vieuxtemps, ainsi que de composition avec Maurice Kufferath et François-Auguste Gevaert. Il rencontre Isaac Albéniz, dont il réalisera l'orchestration de la suite Iberia. En 1879, il obtient le premier prix et la médaille d'or de la classe de violon et la mention honorifique dans la classe de composition.

En 1880, il s'établit à Berlin pour étudier avec Joseph Joachim. Il débute avec l'Orchestre philharmonique de Berlin, dont il est premier violon pendant plusieurs années. Il effectue de nombreuses tournées comme soliste en France, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis. En 1888, il retourne à Madrid comme soliste de l'orchestre de la Sociedad de Conciertos de Madrid que dirige Tomás Bretón et il fonde l'année suivante la Sociedad de Música de Cámara. Enseignant au conservatoire de Madrid et à celui de Hambourg en 1894, il est nommé professeur de violon au Royal College of Music à Londres, place qu'il occupe jusqu'en 1916. Il occupe ensuite le poste de professeur de violon du conservatoire de Madrid. Pendant cette période, il déploie une intense activité de concertiste, tant comme soliste que comme membre du quatuor qu'il forme avec Isaac Albéniz, Rafael Gálvez et Agustín Rubio.
En 1903, il est nommé premier violon de l'Orchestre symphonique de Boston et en 1904 chef d'orchestre du Gran Casino de San Sebastián. La même année, il dirige l'Orchestre symphonique de Madrid, dont il est le premier chef titulaire. Avec cette formation, il effectue des tournées en Espagne, en Europe et en Amérique et se fait une réputation internationale comme chef d'orchestre. Mais il n'abandonne pas son travail de concertiste et constitue le Quartuor Arbós avec la participation, entre autres, de Julio Francés, le pianiste portugais José Viana da Motta et le violoncelliste Juan Ruiz Casaux. Il dirige également l'Orchestre symphonique de Boston pendant une saison. En 1905, il fonde la société de concerts The Concert Club à Londres. Son activité internationale comme chef d'orchestre se poursuit avec des concerts à Paris, Rome, Moscou, Budapest, Bordeaux, Lisbonne, Winterthour, Cleveland, New York. Il meurt d'un cancer le 3 juin 1939 à San Sebastian.
Enrique Fernández Arbós est l'un des principaux représentants de l'école espagnole de violon.


Principales compositions


Musique de chambre

Tres piezas originales al estilo español op. 1: Bolero, Habanera et Seguidillas gitanas, pour piano, violon et violoncelle (1886)
Tango pour violon et piano, op. 2 (1890)
Pieza de concurso (pieza de repente) pour violoncelle et piano, op 7 ? (1920)
3 Tríos españoles pour violon, violoncelle et piano (devenus op 1)
Danses espagnoles pour violon, violoncelle et piano


Musique d'orchestre

Bolero, pour orchestre, op 1 (1890) (orchestration de la pièce de 1886)
Pequeña suite española, op 7, pour orchestre (1932) : Ausencia + réorchestrations de parties de El centro de la tierra : Habanera, Noche de Arabia, Baile Andaluz
Très piezas de concierto, pour violon et orchestre ou piano, op 6 (1901) : Zambra, Guajiras, Tango
Ausencia (absence), serenata española pour orchestre (1893) (repris dans l'op 7)
Noche de Arabia (du Centro de la tierra, intégré dans l'op 7)


Zarzuelas

El centro de la tierra, voyage comico-lyrique en deux actes avec un livret de Celso Lucio y Ricardo Monasterio, op 5 (1895)
The Magic Opal, opérette d'après Arthur Law : collaboration entre Arbos et Albeniz (1892)


Musique vocale

Seis rimas de Gustavo Adolfo Bécquer, op 3 (1882) : Asomaba a sus ojos, Qué es poesia ?, Si al mecer, Los invisibles atomos, Olas gigantes, Volveran las oscuras golondrinas
Cuatro canciones para la marquesa de Bolaños, op 4 (1889) : Chanson de Fortunio (Musset), Ici-bas ! (René Prudhomme), Les Roses de Saadi (Marceline Desbordes-Valmore), Sur la plage (Edmond Picard)


Orchestrations

5 Pièces de la Suite Iberia, d'Isaac Albéniz : Evocation et El Puerto (1910), Triana (1920), El Albaicin (1924), Fete-Dieu à Séville (1925)
Navarra d'Albeniz (1927)
Triana, ballet d'après les orchestrations des pièces d'Iberia, avec passages d'Arbos (1929)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15849
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Enrique Fernandez Arbos (1863-1939)   Lun 14 Déc 2015 - 11:09

El Centro de la Tierra est une zarzuela en 2 actes sur un livret de Celso Lucio et Ricardo Monasterio, créé à Madrid le 21 décembre 1894. Elle a comme sous-titre "Viaje cómico-lírico, fantástico, inverosímil" (voyage comico-lyrique, fantastique, incroyable). L'action (en effet incroyable) se passe dans une maison d'hôte d'une banlieue de ville, où il y a un duel, et les protagonistes tombent dans une fissure qui permet de rejoindre le centre de la terre où se trouvent les dieux. Il s'y passe plusieurs péripéties et finalement ils remontent sur la surface par une cheminée de volcan. Sujet bizarre, mais prétexte à beaucoup de parties orchestrales et chorales qui occupent bien la moitié de l'oeuvre à elles seules.

Intéressant à connaître !



Il y a plusieurs extraits sur youtube. Par exemple :



https://www.youtube.com/watch?v=vOlzIENqkBU
Revenir en haut Aller en bas
 
Enrique Fernandez Arbos (1863-1939)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: