Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Michel Pignolet de Montéclair (1667-1737)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 81
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Michel Pignolet de Montéclair (1667-1737)   Mer 3 Fév - 16:47



Michel Pignolet, le plus jeune d'une famille de sept enfants, est né à Andelot, en Haute Marne, en 1667. Il entra le 27 janvier 1676 dans le Chœur de la cathédrale de Langres sous la direction Jean-Baptiste Moreau. Il ajoute à son nom celui de Montéclair, qui est le nom d'une forteresse célèbre à Andelot dès son arrivée à Paris en 1687.

Dans la page de titre de sa Nouvelle méthode pour apprendre la musique en 1709, il se décrit comme Maître de la Musique du Prince de Vaudrémont qu'il a suivi en Italie. On ne connaît rien de plus sur ce voyage, mais c'est peut-être lors de ce dernier qu'il apprend à jouer de la contrebasse.

A partir de 1699, il tint la partie de basse de violon à L'Académie Royale de Musique, où il fut même nommé "symphoniste du petit chœur". On apprend, grâce à la préface de la Méthode de Contrebasse de Michel Corrette en 1781, qu'il fut sans doute l'un des premiers à jouer de cet instrument, peut-être même dans Scylla de Gatti en 1701.

Excellent professeur, entre autre celui des filles de Couperin, il est réputé pour sa pédagogie novatrice, qui conduit les élèves de manière amusante et non de façon protocolaire.

Il abandonna l'enseignement au profit de l'orchestre en 1735. A partir du 1er juillet 1737, il reçut une pension du Roi.

Jamais marié, il habita jusqu'à sa mort, le 22 septembre 1737, sur l'Ile de la Cité.

Compositeur non prolifique, Montéclair est considéré avec Campra comme un des musiciens qui influença le plus Rameau. Il contribua également, à une place d'honneur, au développement de la cantate française en composant trois recueils de cantates françaises et italiennes, ainsi que plusieurs œuvres de musique sacrée, dont des motets joués au Concert Spirituel, aujourd’hui perdus.

C’est en 1716 qu’il osa une œuvre dramatique, l’opéra-ballet Les Fêtes de l’été, suivi de la tragédie biblique Jephté (1732), son plus grand succès. On remarquera son sens tout à fait particulier des fonctions dramatiques des couleurs orchestrales.



JEPHTE (1732)

Ce fut pratiquement le premier opéra à sujet biblique donné à l’Académie (David et Jonathas de Charpentier, 1688).

Ignorée pendant un quart de millénaire l’œuvre fut ressuscitée par les soins de…. William Christie.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16654
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Michel Pignolet de Montéclair (1667-1737)   Mer 3 Fév - 19:46

J'ai dû écouter deux ou trois cantates (dont Pan et Syrinx), et quelques pièces instrumentales, mais rien ne m'avait vraiment emballé Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16654
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Michel Pignolet de Montéclair (1667-1737)   Mer 4 Jan - 12:27

Oeuvres :

1695 : Brunettes anciennes et modernes appropriées à la flûte
1697 : Sérénade ou concert divisé en trois suites pour les violons, flûtes et hautbois
1709 : Premier Livre de Cantates composé de Six Cantates Françoises et deux Cantates Italiènes à voix seule et avec symphonie
1709 : Nouvelle Méthode pour apprendre la Musique par demonstrations faciles.
1711 : Méthode facile pour apprendre à jouer du violon avec un abrégé des principes de la Musique
1716 : IIe Livre de Cantates françoises et Italiènes à voix seule et avec un dessus de violon ou de flûte
1716 : Les Fêstes de l’Eté, opéra-ballet en 3 Akten et un prologue sur un Libretto de l'abbé Joseph Simon Pellegrin
1723 : 6 Concerts à deux Flûtes traversières sans basses composés par Monsieur Montéclair de l'Académie Royale de Musique.
1724 : 6 Concerts pour la Flûte traversière avec la Basse chiffrée
1728 : IIIe Livre de Cantates françoises et Italiènes à voix seule et Symphonie
1732 : Jephté, opéra biblique sur un livret de Joseph Simon Pellegrin
1735 : (en Mai) Messe en musique chantée à l'église Saint-Sulpice (perdu)
1736 : Principes de Musique divisées en quatre classes
S.D. : Menuets tant anciens que nouveaux qui se dansent au bal de l'Opéra, Ier recueil contenant 101 menuets en 10 suites par Mr Montéclaire
S.D : O sacrum convivium (petit motet)
S.D : Properate hunc (petit motet)
S.D : Plusieurs Grand Motets pour le Concert Spirituel (perdus)
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3435
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Michel Pignolet de Montéclair (1667-1737)   Jeu 11 Déc - 14:35

Je découvre "La mort de Didon"... subjuguée

http://youtu.be/W1mNQUNa3xo

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16654
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Michel Pignolet de Montéclair (1667-1737)   Mar 26 Jan - 19:44

Mon premier vrai CD de Monteclair, avec deux cantates et une suite. Eh bien, je vais peut-être en étonner certains, mais cette musique baroqueuse me plaît Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel Pignolet de Montéclair (1667-1737)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Pignolet de Montéclair (1667-1737)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: