Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 La création, oratorio de Haydn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5953
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: La création, oratorio de Haydn   Sam 19 Déc - 13:02

Donnée le 29 avril 1798, au Palais du Prince Schwarzenberg, l'oratorio "La Création" de Haydn est aussi la création celle du genre de l'oratorio allemand. Plus tard viendront "Les saisons" et "Le retour de Tobie".
Les vendanges de Noël de Haydn ont donné du vin somptueux !

Et pourtant, à plus de 65 ans, le père fondateur de la forme sonate n'avait plus rien à démontrer au monde, focalisé en fait à l'époque presque tout entier sur la société viennoise. Après sa libération de la cage dorée des Esterhazy, et après avoir fondé son œuvre près de 100 opéras, symphonies et quatuors aussi nombreux que pommes en vergers, Haydn est sûr d'être le plus grand compositeur vivant, le bâtisseur du classicisme viennois. Bien sûr, il y avait ce jeune ambitieux de Beethoven brûlant de le supplanter, également ce Bonaparte de France bien inquiétant pour la quiétude ambiante avec ses armées et ses idées, mais la vie coulait paisible. Mais il fallait un couronnement à son œuvre et aussi un couronnement à son siècle. Haydn s'enhardit et veut marquer l'histoire.

Surtout que les escapades londoniennes avaient enfin dissipé le léger provincialisme dû à son long enfermement dans Vienne. Mais, de Londres, Haydn ne ramena pas qu'espèces sonnantes et trébuchantes, il ramena le choc d'un autre transplanté Haendel, dont la première du Messie en 1742, fut un événement européen. Ce modèle triomphant du "Messie" de Haendel, était partout présent en Europe et laissait Haydn aussi un peu envieux.
Lui aussi reconnu en Angleterre, il lui fallait démontrer son savoir faire également.

Haydn voulut inscrire lui aussi après avoir tant marqué la musique, sa marque dans l'histoire, et après un rocambolesque rapt du livret destiné 50 ans auparavant à Haendel il fonda l'oratorio allemand, grâce à l'aide du baron Van Swieten qui produisit le canevas allemand.

Comment ? Tout simplement en trouvant les équivalents des mots allemands aux mots anglais, et en inventant ce qui ne pouvait sonner ainsi.
Les deux versions, allemande et anglaise, furent fournies d'ailleurs en même temps.

Immense passerelle entre le classicisme et les frémissements d'un préromantisme vivifiant, La Création est, au sens artisanal, un chef-d’œuvre du grand artisan Haydn. Elle est composée entre 1796 et 1798 à Vienne par un compositeur âgé de plus de 65 ans et le plus estimé des musiciens vivants en Europe. Haydn n'a donc pas le droit de décevoir.
Loin d'aspirer au repos, Haydn sort de son isolement des années passées. Il découvre l'Angleterre et d'autres musiques. Au cours de son second séjour londonien (1794/1795) Haydn découvre le texte sur la Genèse et Le Paradis perdu de Milton, un texte devant lequel Haendel renonça.

Il s'en empare avec le défi de se dépasser et de dépasser Haendel.

Qu'importe que ce travail d'adaptation sonne plus allemand que nature, que Telemann soit oublié, Haydn tenait enfin ce sujet tant cherché depuis les années en écumant la Bible, mais en oubliant de commencer par le commencement.

Dans cette époque des idées des Lumières, et Haydn était aussi franc-maçon occasionnel, son œuvre va prendre un sens autre que la simple célébration d'un texte biblique et révérencieux ; il s'agit de la lutte des ténèbres et de la lumière. Et du triomphe de celle-ci. Haydn est bien un enfant du Siècle des Lumières. Il croit au triomphe des idées et du progrès, il croit en l'homme. Plus qu'un hymne de remerciement au créateur, Haydn entonne un chant d'optimisme en l'homme. Lui qui lors de sa longue vie avait vu tant de bouleversements profonds, fait un condensé de sa sagesse acquise dans ce monument sonore. Sa cathédrale à lui, monte haut pour célébrer la gloire des hommes.
Son œuvre semble en fait très peu catholique, elle est solaire. Haydn est un grand dispensateur de joie.

S'il met ses pas dans ceux de Haendel et de ses oratorios, il s'en libère en quittant la simple louange sacrée pour le triomphe de l'homme, chose impensable du temps de Haendel. Le souffle incantatoire de Haydn s'appuie plus sur les sons, sur l'orchestre que sur le texte qui sert de support à la mise en opéra du monde de la Genèse.

D'ailleurs, les mots ne sont pas l'essentiel de cette œuvre qui ose s'attaquer à la description du chaos originel. Un long moment commence l'œuvre où seule la musique devient le souffle séparant le bruit de fond du néant de l'émergence de la vie.
Tonalités incertaines, ténèbres, germination du monde, il fut donc donné à un bien brave homme du siècle des lumières, de pouvoir se mesurer avec la description du mystère et Haydn fonda bien plus que l'oratorio allemand, il fonda le contrôle de la nature par l'homme musicien.
On raconte qu'à l'apparition des mots "Und es ward Licht"- et la lumière fut - sur un choral triomphant en ut majeur, Haydn à la première, brûlait lui-même de lumière.

Près de 200 ans après, la Création reste étonnante et fraîche. Elle fit la gloire de son compositeur, elle fait l'émerveillement des auditeurs de tout temps. Elle est simple à recevoir, puissante et rayonnante. Elle ne vous écrase pas comme le plafond de la Sixtine, elle vous accompagne avec sensualité et naïveté dans un beau livre d'heures, un magnifique livre d'images.

la suite sur le site Esprits Nomades
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5953
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 19 Déc - 13:21

J'avais pour projet d'offrir 'Les saisons' de Haydn à mon mari ... mais après avoir entendu les extraits de cet oratorio par W Christie, je me demande si je ne vais pas m'orienter plutôt vers cette pièce musicale. Rolling Eyes

Cherchant après les réféfences du CD, j'ai trouvé cet article sur classique news

Les deux versions semblent de bonne qualité ... quelqu'un les a-t-il écoutées ?
(evidemment, je suis assez tentée par Karthaüser ...)



Version McCreesh



- la version Christie est dans la rubrique musique et video
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 19 Déc - 14:17

LA Création ou les Saisons...voilà de quoi hésiter!...je ne saurais dire lequel je préfère des ces deux chef d'oeuvre de Haydn
les deux versions de Mac Kreesh et Christie (je n'en ai écouté que des extraits) sont excellentes et plutot bien accueillies par les critiques...deux autres versions récentes ont été elles encore plus "acclamées" par les critiques: la deuxième d' Harnoncourt et celle toute récente de René Jacobs...





J'ai celle de Gardiner un peu plus ancienne et est aussi fort belle
Les solistes (moins connus) de Jacobs sont excellents et ceux d'Harnoncourt(pour qui j'aurais une petite préférence...le sont tout autant...
Je crois que la version Mc Creesh est en anglais...alors que la version habituelle (et définitive de Haydn est en allemand)
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5953
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 19 Déc - 14:21

Jean a écrit:
Je crois que la version Mc Creesh est en anglais...alors que la version habituelle (et définitive de Haydn est en allemand)

oui - merci pour ta réponse, Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
benoît

avatar

Nombre de messages : 295
Age : 53
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 19 Déc - 23:41

Désolé de m' immiscer dans votre conversation mais Haydn étant mon domaine de prédilection, pour lequel je consens à sortir du bois ...

Pour la Création, je rappelle la version de " référence " de Karajan (studio 1966-il existe aussi une version live pas mal) avec Wunderlich ,Janowitz,Fischer-Dieskau,excusez du peu ...et pas chère en plus.Un must absolu.La grande tradition.

Pour une approche plus " moderne ":
Je retranscris mon commentaire sur la version récente de Jacobs mise sur le forum Haydn:

Citation :
Je viens enfin d' écouter la dernière version sortie de la Création,que j' ai achetée il y a quelque temps, à savoir celle de René Jacobs et...


et ...c'est vraiment une magnifique version !

J' ai beaucoup apprécié le RIAS Kammerchor,puissant et souple,précis, qui atteint des sommets.Le Freiburger Barockorchester,aux timbres instrumentaux colorés,est d' une grande finesse et plein de contrastes.Les solistes sont parfaits et chantent avec un raffinement permanent.

Les seuls petits reproches,à mes oreilles,sont le continuo au pianoforte parfois trop exubérant,des ornementations vocales parfois dispensables,un contrebasson parfois trop présent à la prise du son,mais cela n' entache pas cette lecture pleine de vie,de couleur,voire de sensualité,de fraîcheur,en tout cas enthousiasmante.

Je n' ai jamais été un grand fan de Harnoncourt mais je concède que sa version peut séduire...d' autres que moi mais le niveau est élevé.

Je confirme que la version McCreesh,formidable, est en anglais;pour une première approche, mieux vaut peut-être aller d' abord à la version originale.

Pour les Saisons,j' ai longtemps vécu avec la version magnifique de Marriner qui défie très bien le temps, ce qui n' est plus le cas de Böhm et la version de Karajan est un contre-sens qui ne résiste plus contrairement à sa version de la Création.

Pour moi, le must absolu est désormais Jacobs (réédité pas trop cher cette année) mais j' aime aussi la nouvelle version récente de Harnoncourt,différente de conception,mais Jacobs reste vraiment miraculeux pour longtemps sans aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Dim 20 Déc - 8:03

benoît a écrit:
Désolé de m' immiscer dans votre conversation mais Haydn étant mon domaine de prédilection, pour lequel je consens à sortir du bois ...

Au loup! Au loup! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5953
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Dim 20 Déc - 9:50

Merci pour cette réponse détaillée Benoît Mains
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Dim 20 Déc - 10:00

Ravi que tu te sois permis de "t'immiscer" Benoit!
j'avais oublié en effet la version de Karajan par laquelle j'ai connu la "Création" (comme Böhm pour les saisons!) ...je pensais justement me les racheter en cd...mais tu dis que Böhm ne tient plus la route?
Je trouve aussi les versions Gardiner très réussies ...tu les connais?
Revenir en haut Aller en bas
Marcus

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 43
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Mer 23 Déc - 23:13

J'ai moi aussi découvert la Création avec la fameuse version Karajan. Difficile de faire mieux au niveau des voix (Janowitz ). Cela a d'ailleurs été avec cette oeuvre que j'ai commencé à me passionner pour Haydn.

J'ai aussi la version Gardiner, que j'aime aussi beaucoup, dans un style évidemment différent.

Je suis assez intéressé par la récente version Jacobs (qui est effectivement génial dans Les Saisons et que j'aime aussi beaucoup dans les opéras de Mozart). J'imagine que ce doit être plus proche de Gardiner que de Karajan.
Ce n'était jusqu'ici pas une priorité vu que j'étais déjà très satisfait par les deux versions citées ci-dessus. Mais après avoir lu plusieurs critiques élogieuses sur cette version Jacobs, je vais peut-être bientôt craquer.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5953
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 16 Jan - 20:49

Nous nous sommes décidés pour cette version.

Nous sommes occupés à l'écouter et c'est I love you I love you I love you
Je ne peux que confirmer les commentaires de Benoît !
Merci pour vos précieux conseils. Mains
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
ojoj

avatar

Nombre de messages : 297
Age : 31
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Mar 7 Juin - 17:28

Une bien belle oeuvre de Haydn que j'écoute en ce moment beaucoup.
J'aime bien la version karajan avec Vienne Mathis, Araiza et Van Dam, et en dvd Bernstein qui est absolument électrisant dans cette oeuvre!
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 11 Juin - 12:24

J'aime beaucoup les grands oratorio sacrés depuis la période baroque jusqu'à l'époque romantique. Avec en particulier les grandes oeuvres de Bach, Heandel, Haydn, Mendelssohn.

J'ai découvert la Création et dès la première écoute, j'ai été séduit. Je suis resté fidèle à la version découverte alors, celle de Bernstein chez DG. Cet enregistrement doit être assez similaire de la version en DVD. C'est du grand "Lennie" : une grande création vivante, animée avec une grande tension.

Je serai assez tenté par une seconde version de la Création dans un style plus baroque : Gardiner (que je plébiscite dans Handel), Harnoncourt ou Jacob qui semble plébiscité dans les échanges précédents.

Pour "Les Saisons", je ne suis pas vraiment entré dans cette oeuvre que finalement je connais moins. J'ai la version d'Harnoncourt d'une quinzaine d'années qui me semble interessante. Je devrai ré essayer.
Revenir en haut Aller en bas
ojoj

avatar

Nombre de messages : 297
Age : 31
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 11 Juin - 13:31

Le dvd et le cd de bernstein sont avec les méme interprètes, c'est en effet du grand Lenny, chef que j'aime particulirement
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 11 Juin - 14:35

ojoj a écrit:
du grand Lenny, chef que j'aime particulirement

J'aime aussi beaucoup L Bernstein pour sa manière d'habiter les oeuvres qu'il interprète. Mains

Je le préfère généralement a Karayan qui cultive un son parfait surtout dans ses derniers enregistrements.

Je trouve Bernstein génial dans le répertoire symphonique Malher, Tchaikovsky, Sibelius, Berlioz, Nielsen... Et globalement Haydn pour ses symphonies et ses œuvres religieuses messes et La Création. je ne sais pas, s'il a enregistré Les Saisons.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 11 Juin - 15:24

Olivier a écrit:
. Et globalement Haydn pour ses symphonies et ses œuvres religieuses messes et La Création. je ne sais pas, s'il a enregistré Les Saisons.

il me semble que non...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 11 Juin - 16:38

Olivier a écrit:


Je le préfère généralement a Karayan qui cultive un son parfait surtout dans ses derniers enregistrements..

Je te le conseille dans ce cas aussi pour ses interprétations des symphonies de Beethoven
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5953
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 11 Juin - 19:18

Olivier a écrit:
Je serai assez tenté par une seconde version de la Création dans un style plus baroque : Gardiner (que je plébiscite dans Handel), Harnoncourt ou Jacob qui semble plébiscité dans les échanges précédents..

La version de Jacob est vraiment très bien ... j'ai choisi celle-là sur les conseils de Benoît à qui on peut se fier : c'est un passionné de Haydn !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
ojoj

avatar

Nombre de messages : 297
Age : 31
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 11 Juin - 19:24

Olivier a écrit:
ojoj a écrit:
du grand Lenny, chef que j'aime particulirement

J'aime aussi beaucoup L Bernstein pour sa manière d'habiter les oeuvres qu'il interprète. Mains

Je le préfère généralement a Karayan qui cultive un son parfait surtout dans ses derniers enregistrements.

Je trouve Bernstein génial dans le répertoire symphonique Malher, Tchaikovsky, Sibelius, Berlioz, Nielsen... Et globalement Haydn pour ses symphonies et ses œuvres religieuses messes et La Création. je ne sais pas, s'il a enregistré Les Saisons.
non malheuresment Lenny n'a pas eregistré les saisons mais il a laissé de beaux enregistrements de quelques messes, deux fois la création et des symphonies
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Lun 20 Juin - 20:44

Il y a un passage qui m'amuse dans La Création Ptdr

Cela se passe au n°5 "Mit Staunen" dans le magnifique air avec Choeur, ou l'on entend un hymne formidable pour "Les cheques postaux", il s'agit en fait de la prononciation de Der schöpfers (s'exalte par leurs voix). Cela s'entend dans les deux versions que j'ai mais surtout dans celle de Bernstein.

L'aviez vous déjà remarqué ?

La poste devrait le reprendre ....
Revenir en haut Aller en bas
ojoj

avatar

Nombre de messages : 297
Age : 31
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Jeu 3 Nov - 13:30

Je me suis replongé dans de chef d'oeuvre de papa Haydn...et décidemment je ne m'en lasse pas...
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Jeu 3 Nov - 21:40

ojoj a écrit:
ce chef d'oeuvre de papa Haydn...et décidemment je ne m'en lasse pas...
Mains +1

pour cette très belle oeuvre qui constitue un des sommets de l'oratorio de toute l'histoire de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
ojoj

avatar

Nombre de messages : 297
Age : 31
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Jeu 3 Nov - 22:25

Olivier a écrit:
ojoj a écrit:
ce chef d'oeuvre de papa Haydn...et décidemment je ne m'en lasse pas...
Mains +1

pour cette très belle oeuvre qui constitue un des sommets de l'oratorio de toute l'histoire de la musique.
Oui et les belles versions ne manquent pas...méme en dvd!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2873
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 4 Juil - 18:43

Coucou,

J'ai découvert "la Création" (Die Schöpfung), il y a seulement quatre ans...., parce que j'avais plus de temps, et cela s'est fait un peu au hasard...
Ce fut un tel choc émotionnel, que j'en ai témoigné avec vraiment fougue et bouleversement, sur le forum Haydn (Pierre, Benoît ...), et chez Ron.
J'ai décrypté l'oeuvre immédiatement, un peu abasourdie par une telle beauté.
Je vous redonnerai mes références... C'était bien je crois de mémoire .. à Dresde, peut-être.
Ensuite, je l'ai revu à Ambronay... Evidemment, ce n'était plus "la première fois", mais j'ai eu une écoute plus approfondie, et je connaîs le livret par coeur.
Oui, Jean, dommage que tu ne l'aies pas chanté, moi aussi j'aurais adoré, à l'époque où j'avais peut-être encore la voix.. et le temps.. !

CECI EST UN HUMBLE AVIS PERSONNEL :

Hier : ma version sur Mezzo Live :
Déroutée, déçue, un peu frustrée, sans fustiger ni vouloir blesser qui que ce soit..
C'était cet extraordinaire Oratorio, monté en "ballet", par le Ballet National du Rhin, qui je cite "redonne vie à un monument de la musique classique" (sic ! Je ne suis absolument pas d'accord, on n'a pas besoin de lui redonner vie, à celui-là ! J'oserai un jeu de mots audacieux.. : c'est justement la création de la vie, le thème.... Hehe).

Chorégraphie : Uwe Scholz, l'Orchestre de chambre d'Alsace La Follia, Direction Hugues Borsarello. "La Filature" à MULHOUSE. 2014.

1° Le ballet:

Fort beau, chorégraphie harmonieuse, inspirée (en particulier les duos Adam et Eve). Tous les danseurs sobrement en maillot et collant mauve pâle et ivoire , particulièrement brillants, surtout les "étoiles".
GROS PROBLEME POUR MOI : Comme c'est très esthétique, on les regarde...., on n'écoute plus assez !! Enfin quand meme pas très esthétique, les horribles grandes toiles très abstraites en fond... (censées représenter le chaos and co...) : J'aurais préféré un fond uni tout blanc ou bleu...

2° L'orchestre, les choristes :

Rien d'exceptionnel par rapport à ce que j'avais entendu auparavant. Et donc hélas, on ne les écoute pas assez !! Oh mais, quel dommage ! Les sous-titres sont quasi-inexistants... Ca n'aide pas le pauvre auditeur non germanophone..

Conclusion :

Humble avis, il faut du recueillement pour écouter cet Oratorio. Ecouter avec profondeur et attention, les solistes... S'imprégner du texte jusqu'au fond de soi, que l'on soit croyant ou pas....

Ce fut une tentative...,louable, il y a beaucoup de travail.... :  Dommage que ce ballet ait été créé sur CETTE MUSIQUE-LA.
Au fond, Bartabas et son mythique cheval "Le Caravage", sur Mozart, m'ont moins dérangée, parce que le cheval , seul avec son cavalier, était totalement fusionnel avec Mozart, plus directement en osmose musicale...
Pas la même impression, hier...

Les ballets devraient, toujours humble avis, se contenter de musiques SUR LESQUELLES IL N'Y A NI SOLISTES, NI CHORISTES, quand cela n'est pas "prévu". Evidemment, je ne parle pas de Rameau, ou Lully, qui concevaient leurs opéras AUTOUR DE LA DANSE...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2873
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 4 Juil - 20:08

Olivier a écrit:
Citation :
 Harnoncourt ou Jacob qui semblent plébiscités dans les échanges précédents.
(ça date de 2011...)...
En dehors de mes "visions" de "la Création" sur les chaînes musicales, c'est le CD de Jacobs que j'ai ( ).
Harnoncourt, pour "les Saisons", mais c'est un autre fil..., sur lequel je crois j'avais commencé à intervenir, venant de recevoir le double CD, un peu désolée je crois, que pour les auditeurs uniquement francophones, le livret soit seulement en anglais/allemand (on en avait parlé Jean, de ce problème de traduc).
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   Sam 4 Juil - 20:24

les belles versions ne manquent pas!

Gardiner, Marriner, Karajan, Dorati...et une "particulière" : celle de Mac Creesh enregistrée en anglais (1ère version de Haydn) avec des effectifs impressionnants (100 chanteurs, 113 musiciens) : comme pour la création de l'oeuvre!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La création, oratorio de Haydn   

Revenir en haut Aller en bas
 
La création, oratorio de Haydn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: