Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Musique et histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 29 Déc - 5:38

Tres interessant! Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16207
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 29 Déc - 9:23

Curieux quand même, quand on connaît la rigidité cléricale de l'époque, que de tels débordements aient été admis dans les églises.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10813
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 29 Déc - 16:46

Très bel article,bel canto et quelle joie de te voir citer le 28 décembre puisque au moins un
innocent est né ce jour-là. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 29 Déc - 21:17

Ce qui me semble étrange, c'est que je ne trouve nul part le lien entre cette messe des fous - aussi appelée Carmina Burana - et le 'Carmina Burana' de Carl Orff ... Rolling Eyes
Ni dans l'article ci-dessus ni dans tous les articles que j'ai trouvé sur l'oeuvre de Orff ... il doit bien en avoir un pourtant !
Si vous avez une piste, cela m'intéresse !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16207
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 29 Déc - 23:32

les Carmina Burana (Chants de Beuren) sont un recueil d'environ 200 chants manuscrits du moyen âge retrouvés dans un monastère de Bavière en 1803. Ces chansons sont aussi bien sacrées que profanes, ces dernières consacrées à la boisson et aux vices divers étant quelquefois très osées. Ils sont rédigés en plusieurs langues, qui vont du latin au vieil allemand et vieux français.

Carl Orff a repris quelques uns des textes (il en ignorait la mélodie originelle à l'époque) en les mettant en musique pour en faire sa cantate scénique. C'est pas plus compliqué que cela Wink

Là où je ne vois pas bien le rapport, c'est entre la messe des fous et la messe de l'âne, et les chants qu'on a appelé par la suite les Carmina Burana...Je me demande s'il n'y a pas une confusion dans le texte que tu nous présentes ci dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 29 Déc - 23:44

Merci Joachim ... je l'avais lu mais pas aussi clairement expliqué ! Kiss

Citation :
Cette introduction de l'âne dans les cérémonies religieuses est mentionnée dès le IXe siècle. En certaines églises, elle constituait l'élément principal d'une fête spéciale; en plusieurs autres, elle semble n'avoir été qu'un intermède plus ou moins compliqué de la Fête des fous.
sur ce site

Sur le site de la médiathèque

Citation :
Le calendrier médiéval compte beaucoup de fêtes: chaque saint est honoré à date fixe par la corporation ou la confrérie qui se l'est choisi comme protecteur. Ainsi le bas-clergé, diacres, chantres, clercs avaient leur fête le premier jour de janvier . Malgré la solennité de cette date, les diacres étaient autorisés par la hiérarchie de l'Eglise à transgresser les valeurs établies pour célébrer une parodie de messe faisant ainsi se relâcher, pour un jour, la pression exercée par le pouvoir. La bride sur le cou, ces joyeux drilles ne se privaient de rien et la célébration tournait parfois à l'orgie amenant les sévères admonestations des évêques, précieux témoignages qui permettent aujourd'hui d'imaginer ce que furent ces excès appelés tantôt fête des fous, tantôt fête de l'âne ou encore fêtes des sous-diacres. Plusieurs manuscrits, ceux de Sens et de Beauvais, contiennent une codification de cette fête de l'âne ainsi dénommée parce qu'à la place de l'évêque présidant la messe était nommé un âne qui officiait à rang égal à la place du prélat. On dansait autour de l'autel, on mangeait, on buvait et la verve érotico-scatologique tant prisée au Moyen Age coulait à flots. Obsidienne nous convie sur le parvis de l'édifice pour l'arrivée de l'âne coiffé de la mitre qui sera conduit en grande pompe jusqu'aux marches de l'autel. L'intrusion d'un extrait du Songe d'une nuit d'été de Shakespeare (Bottom et les fées) est un peu surprenant au milieu de ces conduits du Codex Las Huelgas et de beaux chants mariaux chantés avec sérieux. Bientôt un malicieux chœur d'enfants (de chœur)marque un relâchement dans la manière de chanter provoqué par un calice trop rempli, de vin pur. Plusieurs pièces à la gloire de l'animal aux longues oreilles, compagnon de Joseph et Marie dans leur fuite en Egypte introduisent des lectures " sacrées " de recettes de cuisine dans le style de la contrefaçon. La tenue de la célébration se délite encore un peu et les vocalises alleluiatiques s'étirent de manière interminable avant qu'un joyeux rondeau instrumental vienne mettre tout ce beau monde à la porte de l'édifice. Rassurez-vous, Obsidienne ne dépasse pas la mesure, tout cela reste bien chanté, très léché, trop sage à mon goût. L'interprétation parfaite fait obstacle à cette licence excessive qu'évoque cette fête des fous. Ici, on ne s'éclate pas, on rend hommage à l'âne à travers un beau choix de pièces du XIIIe siècle. Pour l'ambiance, lisez les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Alain92-15

avatar

Nombre de messages : 62
Age : 83
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 15 Juin - 19:50

Les souverains des lumières aimaient la musique: Frédéric II jouait et composait pour la flute, son instrument, employait un fils Bach et fit venir JSB à Sans-Souci avec les plus grands égards; Catherine II engageait à prix d'or les plus grands compositeurs d'opéra de son époque: Paisiello, Sarti, Cimarosa, martin y Soler qui a composé sur des livrets de la tsarine; enfin Joseph II batissait les programmes de l'opéra impérial, dirigeait l'orchestre parfois du clavecin selon l'usage, il a protégé Mozart et cherchait à créer un opéra allemand qui verra le jour au 19è siècle.
Napoléon adorait l'opéra et il l'a protégé et développé vers le grand opéra français, recrutant des compositeurs italiens pour ce faire. C'est en allant à l'opéra, son plaisir préféré, qu'a eu lieu l'attentat de la rue saint Nicaise en 1800.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 15 Juin - 19:54

Comme quoi les despostes étaient plus éclairés qu'aujourd'hui finalement
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Alain92-15

avatar

Nombre de messages : 62
Age : 83
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 15 Juin - 21:30

Certes, Hitler, Staline et Mao, les trois grands despotes du siècle, ne composaient pas et ne jouaient pas d'un instrument. Dommage, ne dit-on pas que la musique adoucit les moeurs ! S'ils avaient joué de la flute comme Frédéric II, le sort du monde en aurait été changé. Enfin, peut-être !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 15 Juin - 21:32

Hitler était quand même "artiste peintre" à ses heures et Staline aimait la poésie et la littérature. Comme quoi...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Alain92-15

avatar

Nombre de messages : 62
Age : 83
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 15 Juin - 22:48

Oui, mais pas la musique justement!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mer 16 Juin - 14:59

Hitler adorait Wagner. Certes, cela fait peu mais bon... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Alain92-15

avatar

Nombre de messages : 62
Age : 83
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Ven 18 Juin - 17:45

Mazarin homme de grande culture, devenant premier des ministres en 1642, fit venir en France de nombreux musiciens italiens et notamment des composteurs d'opéra comme luigi Rossi et Cavalli, pour créer un opéra fraçais. Cavalli avait amené Lully avec lui pour les ballets prévus pour représenter Xerxès ( Xerse). Lully devait devenir le Haendel français.
Longtemps l'opéra a été considéré comme un moyen du pouvoir pour établir son prestige national et international.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Musique et histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique et histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: