Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Musique et histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Musique et histoire   Ven 27 Nov - 13:13

... à moins que ce ne soit 'histoire et musique' ?

Les deux sont souvent liés : les grands événements historiques (sacres, couronnements, funérailles de personnalités) ont suscité de nombreuses créations ; quelques grands personnages historiques ont largement soutenus la musique et les musiciens ainsi que l'art en général ; certaines compositions sont à l'origine d'événements politiques ...

Ce dernier cas de figure est le cas pour la révolution belge ayant mené à son indépendance :

Les 25 août au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles a lieu la représentation de l'opéra 'La Muette de Portici' d'Auber, à l'occasion des 59 ans du roi Guillaume d'Orange - roi 'des provinces du sud' (actuelle Belgique) du Royaume des Pays-Bas.
Cette oeuvre, qui exalte les sentiments patriotiques, transporte à la scène la révolte du peuple de Naples contre la domination espagnole au 17e siècle ; la similitude des situations fit que l'assistance se passionna pour Massianello, le pêcheur d'Amalfi, chef de l'insurrection. Le duo de 'Amour sacré de la Patrie' chanté au deuxième acte dans la scène 2 par Massianello et son ami Pietro, avait échauffé un public enthousiaste.

Mieux vaut mourir que rester misérable!
Pour un esclave est-il quelque danger?
Tombe le joug qui nous accable.
Et sous nos coups périsse l'étranger!

Amour sacré de la patrie
Rends nous l'audace et la fierté
A mon pays je dois la vie
Il me devra la liberté


Lorsqu'au troisième acte dans la scène 4 Massianello, joué par le ténor Lafeuillade, au son du tocsin, brandit une hache et chante:

Va dire aux étrangers que tu nommes tes maîtres
Que nous foulons aux pieds leur pouvoir inhumain
N'insulte plus, toi qui nous braves,
A des maux trop longtemps soufferts.
Tu crois parler à des esclaves
et nous avons brisé nos fers
Le choeur reprend:
Non plus d'oppresseurs plus d'esclaves,
Combattons pour briser nos fers.
,

les acteurs se lèvent en tirant leurs armes et désarment les soldats et le choeur chante :

"Courons à la vengeance !
Des armes, des flambeaux !
Et que notre vaillance,
Mette un terme à nos maux"


Lors de la représentation bruxelloise, la salle se leva répétant: "Aux armes, aux armes ! ".

Ce cri courut comme une traînée de poudre dans la foule qui sortit du théâtre en hurlant: "Au National ! Au National ! "
Se répandant dans les rues ils se dirigèrent tous vers les bureaux du journal pro-orangiste de 'Libri Bagnano', rédacteur principal du National, qui soutenait les prétentions du Roi Guillaume contre les libéraux et les catholiques belges coalisés.
L'établissement fut saccagé tout comme les maisons du Ministre de la Justice Van Mannen, du Directeur de la Police de Knyff et du Procureur du Roi Schuerrnans, tous partisans de la maison d'Orange.
Le peuple belge d'alors en avait assez de subir les vexations et les inégalités, l'injustice et l'impôt.
Déjà dans les rues, des mains anonymes avaient placardé des affiches sur lesquelles ont pouvait lire:
SAMEDI: ILLUMINATIONS
DIMANCHE: FEU D'ARTIFICE
LUNDI: REVOLUTION"


La révolte grondait ; elle éclatera et mènera le pays pays à son indépendance.

d'après un site consacré à l'histoire de la Belgique : http://www.arquebusiers.be/brabanconne.htm

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Ven 27 Nov - 13:45

Le 29 mai 1789, la famille royale française applaudit Le jugement de Middas et Le Tableau parlant de Grétry, assistant sans le savoir au dernier spectacle de Versailles. Le 1er octobre suivant, lors du banquet des Gardes du roi, on entonnait un air célèbre du même auteur : "Ô Richard, ô mon roi, l'univers t'abandonne !" (Richard, coeur de lion).
C'est sur ces quelques notes de son compositeur favori que Marie-Antoinette devait quitter Versailles. La musique de Grétry concluait une histoire musicale qui avait débuté 125 ans plus tôt avec "Les Plaisirs de l'ile enchantée" de Lully.
B Dratwicki



Mai 1664, première des grandes fêtes 'des Plaisirs de l'Ile Enchantée', données à Versailles par Louis XIV ; elle voit la première collaboration de Molière et de Lully. Six jours de fêtes fabuleuses qui établissent définitivement le mythe de Versailles comme lieu de réjouissance.

Du 7 au 13 mai 1664, Louis XIV organise en l’honneur d’Anne d’Autriche, sa mère et de la reine Marie-Thérèse une fête sur le thème romanesque de la magicienne Alcine tenant prisonniers en son palais, Roger et ses preux chevaliers. Amour, action et magie du sujet invitent la Cour au rêve. Tirée de l’Arioste, la fête est dédiée en réalité à Melle de La Vallière, maîtresse du roi. Ordonnateur de ses ballets, le duc de Saint-Aignan a choisi le sujet tandis que Carlo Vigarani a retenu le lieu. Originaire de Modène, il est depuis 1659, le grand metteur en scène des divertissements royaux où il a introduit machineries et décors italiens.

Durant trois jours, les courtisans assistent au défilé équestre du roi dans le rôle de Roger, revêtus de somptueux habits de feu sur un harnais d’or, d’argent et de pierreries. Il est accompagné de cavaliers tout aussi somptueux qui descendent l’Allée Royale (Tapis Vert), suivi du char d’Apollon. Ils se dirigent vers le palais d’Alcine dressé sur le Rond-d’eau, futur bassin d’Apollon. Suit une course de bague dans laquelle les cavaliers doivent décocher de leur lance un anneau à une potence. La nuit tombée, le parc s’illumine de milles feux. Commence un ballet sur le thème des Saisons tandis qu’un magnifique festin est servi par des serviteurs masqués et costumés.

Le deuxième jour, la nuit venue, Roger-Louis XIV donne à ses dames, sur la scène dressée dans l’Allée, la comédie-ballet spécialement conçue par Molière et Lully : La Princesse d’Elide. Pour la première fois en France, théâtre et opéra, comique et romanesque sont associés. Bergers et bergères entourés de faunes dansent et chantent au son des flûtes et des violons. Le troisième jour voit l’embrasement du palais d’Alcine dans un fabuleux feu d’artifice orchestré par Vigarani. Une étonnante baleine flottante et ses deux baleineaux au-devant portent Alcine et ses servantes.

Les festivités se poursuivent avec courses de chevaux, loterie, visite de la Ménagerie et représentations théâtrales : Molière donne pour la première fois, le soir du 12 mai, son célèbre Tartuffe. Malgré le soutien du roi, la pièce fait scandale et doit être interdite. La Cour retourne à Fontainebleau, le lendemain. Un merveilleux songe prend fin.

du site officile du château de Versailles ici

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10811
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Ven 27 Nov - 15:52

Merci Bel canto pour cette magnifique leçon d'histoire...et de musique...Lorsque j'étais môme,
pendant les cours sur l'histoire de France,je dessinais ou écrivais des poèmes en cachette.
Maintenant,que ma mémoire commence à marquer des signes de faiblesse,j'adore ça.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Ven 27 Nov - 17:20

Louis II de Bavière (1845-1886), fou pour certains, génial pour d'autres, reste dans l'histoire comme le protecteur des arts et un bâtisseur de châteaux extraordinaires.

Il est l'admirateur et le mécène de Richard Wagner, il lui voue un véritable amour passionnel, jusqu'au jour où il doit rompre toutes relations avec lui. Il a financé le Palais des festivals de Bayreuth (Festspielhaus) en l'honneur de Wagner afin d'aider au développement de la culture germanique. Influencé par Wagner et inspiré par les travaux de Viollet-le-Duc en France, il fait construire de superbes châteaux dont le plus célèbre est le château de Neuschwanstein, qui ne fut terminé que plusieurs années après sa mort.

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16205
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Ven 27 Nov - 18:36

Tu as décidément le don de trouver des sujets très intéressants, Bel Canto Kiss

Il me semble qu'on avait parlé quelque part du soulèvement des belges après une représentation de la Muette de Portici...à moins que ce soit sur un autre forum. En tout cas, autant tout regrouper sur un seul topic.

Pour Louis II de Bavière, ses châteaux sont très beaux (l'un d'eux a inspiré Walt Disney pour le château de la Belle au Bois dormant). Seulement, Louis, par ses dépenses en châteaux, en Bayreuth et autres, a quasiment ruiné le Trésor bavarrois (la Bavière était indépendante à l'époque). Il y a une hypothèse selon laquelle Louis ne se serait pas suicidé le 13 juin 1886 par noyade dans le lac de Wûrm mais aurait été assassiné pour mettre fin aux dépenses somptueuses et aussi pour permettre le rattachement définitif (amorcé par Bismarck) de la Bavière à l'Allemagne.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Sam 28 Nov - 0:40

Music for the Royal Fireworks ou Fireworks Music (Musique pour les feux d'artifice royaux), HWV 351, a été composée en 1749 par Georg Friedrich Haendel pour les festivités en l'honneur du traité d'Aix-la-Chapelle. C'est le pendant de la célèbre Water Music écrite précédemment par ce même compositeur. La répétition fut suivie par une foule nombreuse (près de 12 000 personnes). La représentation officielle du 27 avril fut cependant marquée par un incendie d'un petit bâtiment du Green Park de Londres, provoqué par les fameux feux d'artifice. Conçue initialement pour près de 100 instrumentistes (hautbois, bassons, cors, trompettes et cordes), Haendel en réduisit l'effectif en supprimant les cordes à la demande du roi George II.
Wikipedia

Le second traité d'Aix-la-Chapelle fut signé à l'issue d'un congrès qui y fut assemblé pour terminer la guerre de Succession d'Autriche, et dont les négociations durèrent du 24 avril au 18 octobre 1748.

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6497
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Sam 28 Nov - 9:40

bravo pour ce sujet passionnant Bel Canto!!
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Sam 28 Nov - 10:01

L'histoire, c'est ma deuxième passion après la musique ; c'est donc avec beaucoup de plaisir ... j'espère que vous connaissez aussi des personnages ou moments de l'histoire en lien direct avec une oeuvre ! Mains
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Sam 28 Nov - 17:04

Evelyne, arrête donc un moment, je ne peux suivre; tout ce que tu publie est interessant.
Et, juste pour ton premier sujet, le salut musical à Guillaume Ier, il me semble impératif de devoir signaler que le texte de la "Muette de Portici" fut imprimé à Bruxelles par messieurs Ode et Wodon, rue des Pierres 1137, en 1828.
Il est donc clair que la cocotte est restée plus de deux ans sur le feu avant d'exploser au nez des hollandais.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Sam 28 Nov - 21:05

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Sam 28 Nov - 21:17

Mais non, Evelyne, n'arrête pas de poster tes merveilleux articles historiques, je ne demande pas mieux, comme tant d'autres de nos membres je suis un adepte d'histoire culturelle.
Tu ne le savais pas, malheur, trois fois malheur!
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Dim 29 Nov - 22:57

Le sacre des rois de France ...

Le premier sacre d'un roi en France est celui de Pépin le Bref, principalement par alliance avec l'Église pour assurer sa légitimité. Il est sacré une première fois en mars 752 par une assemblée d'évêques du royaume des Francs réunie à Soissons et sans doute conduite par l'archevêque de Mayence, Boniface. Le dimanche 28 janvier 754, il est sacré une deuxième fois à Saint-Denis par le pape Étienne II qui donne aussi l'onction à ses deux fils, et bénit son épouse Bertrade ou Berthe de Laon.
Les derniers sacrs d'un souverain français sont ceux de Napoléon Ier comme empereur le 2 décembre 1804 dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, et comme roi de France celui de Charles X le 29 mai 1825 dans la cathédrale de Reims.
La liturgie du sacre se terminait par la messe du sacre composée généralement par un proche de la cour.

En 1775, la messe du sacre de Louis XVI est composée par François Giroust, maître de chapelle. Cette messe, pleine de danses et d'agréments, se termine par un lumineux 'Domine salvum fac Regem'. Elle dure un peu moins de 16 minutes.
François Giroust est un musicien et compositeur français né à Paris le 9 avril 1738 et décédé à Versailles le 28 avril 1799.
Formé à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, il obtient en 1756 le poste de maître de chapelle à la cathédrale d'Orléans, où il exerce jusqu'en 1769. Il y dirige aussi l'Académie de musique et est nommé surintendant de la Musique de Louis XVI de 1782-1792. Il devient célèbre en composant la messe du sacre du souverain.



La musique pour le sacre et couronnement de Napoléon, pour deux grands choeurs et orchestres, fut exécutée pour la première fois le 2 décembre 1804 à Notre-Dame ; ses compositeurs en étaient Jean-François Le Sueur (1760-1819), Giovanni Paisiello (1740-1816) et l'abbé Roze (1745-1819).
La plus grande partie de la messe, due à Paisiello, était tombée dans l'oubli et les partitions considérées comme perdues jusqu'à ce que, dans les années 60, en fouillant au Conservatoire National de Musique, le musicologue Jean Mongrédien, retrouve miraculeusement un fonds de musique manuscrite provenant de la chapelle des Tuileries. Cette découverte permit de « déterrer » les partitions, conducteurs et matériel de chant et d'orchestre manuscrits, pour presque toute la musique de la messe. Seuls deux motets manquaient : Accingere gladio (de Le Sueur) et Veni sancte spiritus.
Avec le soutien de la Fondation Napoléon, le Professeur Mongrédien procéda à une transcription complète de cette musique, c'est-à-dire la messe et le Te Deum de Paisiello, et les motets de Le Sueur et Roze. Ces morceaux furent joués pour la première fois depuis 1804 en 1993 au Festival de La Chaise-Dieu, puis très rarement, comme le rappelle plus haut le baron Gourgaud
La musique de Paisiello, loin de celles de Mozart ou de Haydn, et du Romantisme de Chérubini, est limpide, saturnienne, et joyeuse. On laissera le dernier mot à l'empereur lui-même. Dans son roman, Clisson et Eugénie (1795) il compare sa bien-aimée à la musique de Paisiello, « Eugénie était comme un morceau de Paisiello, qui transporte seulement les âmes faites pour le sentir tandis que le commun n'est point affecté. »
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6497
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Lun 30 Nov - 9:36

Merci pour cette rareté de la messe de Giroust...qu'on ne trouve pâs en cd semble t'il!?
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Lun 30 Nov - 10:57

Pour rester près de chez Bel Canto, à Enghien, où se trouve la demeure historique des Princes d'Arenberg, (alliés aussi aux princes de Croÿ établis au Roeulx) le prince Paul d'Arenberg (1788-1844) est l'auteur d'une "Missa brevis en sol".
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Lun 30 Nov - 12:49

S'il est permis d'insérer une énigme historique: je vous demande de retrouver le nom de l'auteur de cette lettre de recommendation, que j'ai traduite de l'allemand et dans laquelle j'ai (bien sûr) omis la date et le lieu d'envoi.

"Attendu que je soussigné ai été sollicité par le porteur de la présente, Monsieur Johann Gottlieb Wagner, S.S. Theol. Studiosus, de lui délivrer quelque attestation relative à ses résultats en musique, je n'ai pas voulu ni pu la lui refuser, d'autant plus qu'elle pourrait être exigée pour contribuer à son futur avancement. J'atteste donc par la présente que Monsieur Johann Gottlieb Wagner susnommé s'est non seulement exercé et perfectionné sur divers instruments tels que les instruments à clavier, le violon, etc., mais aussi qu'il s'est déjà bien distingué dans l'art de composer, de telle sorte qu'il a donné de fort bons et louables échantillons en ces deux (domaines).
Je n'estime pas nécessaire d'en dire plus et ne doute pas que Monsieur Wagner susnommé ne donnerait la meilleure conclusion à cette modeste attestation s'il lui était offert de se montrer en personne et s'il avait l'occasion de se faire entendre. Daté de L., le 20 novembre .....
confused
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Lun 30 Nov - 14:26

Bel Canto a écrit:
L'histoire, c'est ma deuxième passion après la musique ;

On est deux! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Lun 30 Nov - 14:30

Non, trois, si pas plus!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Lun 30 Nov - 14:51

J'espere! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6497
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Lun 30 Nov - 15:09

Alors disons 4...même si je survole un peu trop pour avoir de grandes connaissances dans ce domaine!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16205
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Lun 30 Nov - 19:57

Jean a écrit:
Alors disons 4...même si je survole un peu trop pour avoir de grandes connaissances dans ce domaine!

+ 1, soit 5 !

Mais comme Jean, je n'ai pas des connaissances extraordinaires, car l'histoire apprise à l'école m'a longtemps rebuté (jusqu'à il y a peu), avec ses listes de dates à apprendre par coeur.

Je préférais la géographie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Lun 30 Nov - 20:04

Nous sommes BEAUCOUP plus que vous ne pensez
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Lun 30 Nov - 20:23

On va faire une secte alors! Shocked Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Lun 30 Nov - 22:59

Dites donc messieurs, c'est pas fini de pinailler ... Hehe
Je n'ai pas nécessairement de grandes connaissances non plus mais j'adore faire des recherches et je dois dire que le net facile quand même grandement la vie aussi - même s'il faut vraiment vérifier plus d'une fois les renseignements !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10811
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 1 Déc - 16:51

Jean a écrit:
Alors disons 4...même si je survole un peu trop pour avoir de grandes connaissances dans ce domaine!

C'est aussi mon cas et j'ai une sainte horreur des dates que je ne retiens bien sûr jamais!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10811
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Musique et histoire   Mar 1 Déc - 16:53

Bel Canto a écrit:
Dites donc messieurs, c'est pas fini de pinailler ... Hehe
Je n'ai pas nécessairement de grandes connaissances non plus

Grande modeste,va! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Musique et histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique et histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: