Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Requiem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Le Requiem   Lun 16 Nov - 20:35

Le Requiem (forme à l'accusatif du latin requiés signifiant 'repos') ou Messe de requiem, connu aussi en latin sous le nom de Missa pro defunctis ou Missa defunctorum est un service liturgique de l’Église catholique romaine. Cette messe est une prière pour les âmes des défunts et a lieu juste avant l’enterrement ou lors de cérémonies du souvenir. Ce service est parfois observé par d’autres Églises Chrétiennes comme les Églises Anglicane et Orthodoxe. Son nom vient des mots d’ouverture de l’Introït : Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis (Seigneur, donnez-leur le repos éternel, et faites luire pour eux la lumière perpétuelle).

Requiem est aussi le nom de nombreuses compositions musicales utilisées lors du service liturgique ou comme pièce de concert. À l'origine, ces compositions musicales classiques de requiem étaient réellement jouées pendant le service funèbre avec des chants. Ce mode d'exécution est à présent rare.

Compositions musicales

Pendant plusieurs siècles, les textes du requiem furent chantés en grégorien. La première version polyphonique connue a été composée par Ockeghem vers 1460 ; son requiem est considéré comme une copie d’un compositeur plus ancien, Dufay. Les premiers requiems utilisent différents textes de plusieurs liturgies européennes avant que le Concile de Trente n’adopte le texte ci-dessus. Le requiem de Brumel, vers 1500, est le premier à inclure le 'Dies Iræ'.

À ce jour plus de 2000 requiems ont été composés. Les versions de la Renaissance sont en principe a cappella (c'est-à-dire sans accompagnement instrumental) et environ 1600 compositeurs ont préféré utiliser des instruments pour accompagner un chœur et utilisent également des chanteurs solistes.

La plupart des compositeurs omettent des parties de la liturgie, la plupart du temps le Graduel et le Trait. Fauré et Duruflé n’ont pas inclus le 'Dies Iræ' (il est inclus dans le Libera me dans le requiem de Fauré), alors que ce texte a souvent été utilisé auparavant par les compositeurs français comme œuvre seule.

De temps en temps, les compositeurs divisent une partie de la liturgie en un ou deux mouvements à cause de la longueur du texte, le 'Dies Iræ' est le plus souvent coupé en plusieurs morceaux (comme dans le Requiem de Mozart). L’Introitus et le Kyrie qui sont consécutifs dans la liturgie Catholique sont souvent rassemblés en un seul mouvement.

Requiems de concert

Du début du XVIIIe siècle et jusqu'au XIXe siècle, de nombreux compositeurs ont écrit des requiems si longs ou utilisant tant de musiciens qu’ils ne pouvaient pas être joués pendant un service funèbre normal ; les requiems de Gossec, Berlioz, Verdi, et Dvořák sont des oratorios. Une contre-réaction à ce mouvement vint du mouvement Cécilien qui recommandait un accompagnement restreint pour la musique liturgique et voyait d’un mauvais œil l’utilisation de solistes vocaux.


Requiems catholiques

le Requiem est une messe votive, dont la destination est spécifique. Du point de vue de la succession des morceaux chantés, la messe de Requiem diffère de la messe usuelle, par le fait que certains passages joyeux sont supprimés, comme le Gloria, le Credo et l’Alleluia (qui est remplacé par le Trait) et du fait de l’existence d'une Séquence, le Dies iræ. On peut noter d'autre part que, si l'on chante la Messe de Requiem en chant grégorien, le Kyrie et le Sanctus suivent une mélodie propre à cette messe, et l'Agnus Dei, bien qu'étant un chant de l'ordinaire, a des paroles spécifiques.

Le Dies irae est devenu facultatif dans le Requiem en 1967 et a été supprimé de la Messe en 1969, laquelle a inversement réintroduit l'Alleluia dans cette liturgie.

L'Introït, dont le premier mot d'incipit a donné son nom à cette messe, présente une particularité remarquable : il commence par le verset "Requiem aeternam dona eis Domine, et lux perpetua luceat eis". Le missel d'autel de l'ancien rite (rite de 1962 et avant) indique (comme il indique toutes les références des textes bibliques) une référence : 4 Esdras 2, 34-35. Certains livres de cette partie de la Bible ont des appellations un peu imprécises : Chroniques, etc. (Pour cette raison, le 4° livre d'Esdras est également appelé 2° livre d'Esdras par certains protestants). Mais il ne fait pas partie de la Bible (catholique) ; il fait cependant partie d'une tradition littéraire de grande valeur et proche de la Bible. C'est un fait semble-t-il unique que le Missel utilise un verset non-biblique et en donne la référence comme s'il faisait partie de la Bible.

Les différentes parties des Requiems d'avant 1962 étaient

Introït : Requiem aetenam dona eis Domine...
Kyrie eleison
Graduel : Requiem.... In memoria aeterna erit justus...
Trait : Absolve Domine
Séquence : Dies Irae, dies illa...
Offertoire : Domine Jesu Christe...Quam olim Abrae...Hostias...Quam olim Abrae
Sanctus, Hosanna Benedictus Hosanna
Agnus Dei...dona eis Requiem
Communion : Lux aeterna luceat eis
Absoute : Libera me, Domine
Absoute : In Paradisum


Requiems non catholiques

Le terme « requiem » est aussi utilisé pour désigner n'importe quelle composition sacrée au texte religieux approprié pour des funérailles, en particulier les requiems des autres confessions. Les requiems allemands composés au XVIIe siècle par Schütz et Praetorius font partie des plus anciens requiem de ce type ; ce sont des adaptations Luthériennes du requiem catholique. Ils ont servi d'inspiration au célèbre Requiem allemand de Brahms.
Les Funeral Sentences sont interprétés chez les Anglicans
Les Requiems de l'église orthodoxe s'intitulent Parastàs en Grèce et Panikhida en Russie.
Le Kaddish est un requiem judaïque

Développements au XXe siècle

Le Requiem a évolué dans de nouvelles directions au siècle dernier. Le genre Requiem de Guerre, qui consiste en des œuvres dédiées à la mémoire de personnes tuées en temps de guerre, est peut-être le plus notable. Ce genre inclut souvent des poèmes non liturgiques ou pacifistes ; par exemple le War-Requiem de Benjamin Britten juxtapose le texte latin avec des poésies de Wilfred Owen et dans Mass in Black, Robert Steadman entremêle la poésie écologiste et les prophéties de Nostradamus.

Pour finir, le XXe siècle a vu le développement des requiems profanes, écrits pour être joués sans rapport avec la religion (par exemple le requiem de Kabalevski avec les poèmes de Robert Rojdestvenski), et certains compositeurs ont écrit des œuvres purement instrumentales portant le nom de requiem comme la Sinfonia da Requiem de Britten.

source : wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Lun 16 Nov - 20:40

Requiems célèbres

Par ordre chronologique :

Roland de Lassus
Composé en 1580 porte aussi le nom de Missa Pro Defunctis

Eustache du Caurroy
Composé en 1590 porte aussi le nom de Missa Pro Defunctis

Giovanni Pierluigi da Palestrina
La Missa pro defunctis à cinq voix, chef-d'œuvre d'une incomparable beauté, fut composé en 1591.

Tomás Luis de Victoria
Composé en 1605 porte aussi le nom d’'Officium Defunctorium

Heinrich Ignaz Franz Biber
"Requiem à 15" composé pour les funérailles de Max. von Khuenburg en 1687

Jean Gilles
Composé vers 1705 porte aussi le nom de Messe de Morts*

André Campra
Composé après 1723 porte aussi le nom de Messe de Morts

Antonio Lotti
Composé vers 1730

François-Joseph Gossec
Composé en 1760 sous le nom de Missa pro defunctis et également appelé Grande messe des morts

Johann Adolph Hasse
Requiem en ut majeur composé en 1763 à la mémoire du Prince-Électeur de Saxe et Roi de Pologne Auguste II le Fort, mort la même année.
Requiem en mi bémol majeur composé peu après à la mémoire d'Auguste III, mort quelques mois après son père.
On lui attribue également un autre Requiem en mi bémol majeur, ainsi que plusieurs fragments d'office des défunts.

Andrea Luchesi
Composé en 1771 pour les funérailles solennelles de l'ambassadeur d'Espagne à Venise.

Domenico Cimarosa
Composé en 1787 porte aussi le nom de Missa Pro Defunctis.

Wolfgang Amadeus Mozart
Dernière œuvre de Mozart, ce magistral Requiem fut composé sur son lit de mort en 1791, et est considéré comme un modèle du genre. Il s'agit d'une des œuvres les plus célèbres du compositeur, et constitue l'un des principaux chefs-d'œuvres de la musique classique occidentale, liturgique comme profane : elle a d'ailleurs été choisie comme "carte de visite musicale" de l'humanité par la Nasa, qui la fait diffuser en dehors du système solaire par la sonde Voyager depuis 1977.

Luigi Cherubini
Requiem en ut mineur, composé en 1817. Œuvre grandiose, ce requiem fut composé pour l'anniversaire de la mort de Louis XVI.
Requiem pour chœur d’hommes et orchestre en ré mineur 1836

Gaetano Donizetti
Requiem en ré mineur, composé en 1835 à la mémoire de Bellini.

Hector Berlioz
Grande Messe des Morts, composé entre 1835 et 1837 donné aux Invalides le 5 décembre 1837 pour les obsèques du général Damrémont.

Robert Schumann
Requiem Opus 148 première version composée en avril 1852, orchestrée entre le 16 et 23 mai 1852
Requiem für Mignon opus 98b

Johannes Brahms
Ein deutsches Requiem (Un Requiem Allemand), composé en 1869, (n'est pas une messe).

Giuseppe Verdi
Cette superbe Messe de Requiem fut composée en 1875 pour l'anniversaire de la mort de Alessandro Manzoni. Commencée à plusieurs mains pour Rossini, elle fut abandonnée avant d'être reprise par Verdi.

Gabriel Fauré
Sa Messe de Requiem a été composée et complétée entre 1877 et 1899. En réalité, il existe trois versions du Requiem de Fauré. La dernière date de 1900 et est une version à grand orchestre.

Antonín Dvořák
Requiem composé en 1890

Charles Gounod
Requiem en do Majeur, composé en 1893

Cyrillus Kreek
Composé en 1927. Titre estonien Reekviem c-moll

Henri Tomasi
"Requiem pour la Paix" composé en 1944

Maurice Duruflé
Le Requiem a été composé en 1947 pour chœur, grand orchestre et orgue, dans la lignée musicale de celui de Fauré. Duruflé en a fait une adaptation pour orgue seul, puis en 1961 une version pour chœur, orgue et petit orchestre à cordes.

Benjamin Britten
War-Requiem écrit en réaction à la Seconde Guerre mondiale. Des poèmes de l'auteur Wilfred Owen sont inclus dans l'œuvre qui fut jouée le 30 mai 1962 dans la cathédrale reconstruite de Coventry, détruite lors du Blitz durant la Seconde Guerre mondiale. Benjamin Britten a dirigé la première, avec les solistes Peter Pears, Dietrich Fischer-Dieskau, et Heather Harper. Cette œuvre devait avoir un caractère unificateur et pacifiste. Pour cela, il était prévu que des chanteurs Allemands, Russes, Américains et Anglais vinssent interpréter l'œuvre, dirigée par Britten lui-même. Cependant dans un contexte de guerre froide, l'URSS refusa d'envoyer ses solistes.

Alfred Desenclos
Composé en 1963

György Ligeti
Composé de 1963 à 1965.

Jean Daetwyler
Le Requiem pour les temps atomiques a été écrit par le compositeur Suisse après une visite du camp de concentration d'Auschwitz en 1974.

Krzysztof Penderecki
Le Requiem polonais a été composé entre 1980 et 1993.

Volker David Kirchner
Requiem "Messa di Pace" composé en 1988

Sandro Gorli
Composé en 1989 pour chœur mixte a cappella, sur la commande du ministère français de la culture et créé par la Chapelle Royale sous la direction de Philippe Herreweghe. Il est dédié à la mémoire de Nathalie Méfano.

Mikis Theodorakis
"Requiem" composé en 1983-1984

Andrew Lloyd Webber
Requiem composé en 1984 à la mémoire de son père, s'appuyant sur le texte latin traditionnel.

Zbigniew Preisner
Requiem for my friend

Valentin Silvestrov
"Requiem for Larissa" composé entre 1997 et 1999

source : wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Lun 16 Nov - 20:52

Le dernier en date doit être celui-ci :

2008 - Pierre Bartholomée

Commentaires de l'éditeur :

Contrairement à nombre d’œuvres liturgiques, le Requiem de Pierre Bartholomée -probablement l’un des premiers du XXIe siècle- ne puise pas ses sources dans les Saintes-Ecritures mais dans une tragédie humaine. Celle de la petite Jessica, enfant Rwandaise, survivante du génocide qui décima près de 800.000 de ses contemporains et qui alla trouver la mort –aussi tragiquement qu’absurdement- dans son pays d’asile, les Etats-Unis d’Amérique. Mais ce Requiem, qui est aussi polyglotte qu’œcuménique ne se contente pas de bâtir ses murailles autour de fragments de la correspondance de Jessica; Pierre Bartholomée s’entoure de textes religieux (d’où le nom de Dieu est absent) et d’une phrase du poète belge Henri Bauchau, librettiste de ses deux opéras.

Je suis allée écouter des extraits, c'est assez particulier (enfin le contemporain me paraît toujours un peu particulier ...).
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16205
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mar 17 Nov - 10:03

Et voici la liste de tous les Requiem : 3600 de 2257 compositeurs !

http://www.requiemsurvey.org/composers.php
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mar 17 Nov - 11:35

Un livre interessant sur celui de Mozart dont j'ai parlé ICI Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
12nico12

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 45
Date d'inscription : 28/01/2013

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mer 30 Jan - 20:18

Impressionnante liste!!!! J'ai un gros faible pour les Requiem, et j'en ai une belle collection. Quels sont vos préférés? Si c'est ici que l'on peut poster ce genre de choses.
Perso, je dirais (parmi ceux que j'ai écouté à ce jour) Mozart bien sûr, Gossec, les 2 Requiem de Cherubini, Eustache du Caurroy, André Campra, Verdi... et pour les contemporains, Carl Rütti.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6497
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Mer 30 Jan - 21:00

j'aime aussi beaucoup ceux que tu cites ,sauf Carl Rütti que je ne connais pas!
J' y ajouterais
Le Deutch requiem de Brahms qui est peut être mon N°1
Celui de Jean Gilles et Zelenka pour les baroques
Berlioz aussi
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16205
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 31 Jan - 12:29

Il faut absolument ajouter au moins Michael Haydn et Fauré !
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6497
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 31 Jan - 19:24

joachim a écrit:
Il faut absolument ajouter au moins Michael Haydn et Fauré !

effectivement!! je les avais oublié Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
12nico12

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 45
Date d'inscription : 28/01/2013

MessageSujet: Re: Le Requiem   Jeu 31 Jan - 19:57

réécouté ce jour le Requiem de Richafort. Superbe aussi. Il vient de ressortir en collection économique chez Harmonia Mundi, par Paul Van Nevel, après une version chez Hypérion il y a quelques mois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Requiem   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Requiem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: