Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Leonard BERNSTEIN (1918-1990)

Aller en bas 
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   Mer 30 Sep - 17:35



Leonard Bernstein est un compositeur, chef d'orchestre et pianiste américain, né à Lawrence (Massachusetts) le 25 août 1918 et mort à New York le 14 octobre 1990.

Biographie

Chef d'orchestre et pédagogue

Bernstein fait ses études à l'université de Harvard jusqu'en 1939, puis rencontre les chefs d'orchestre Fritz Reiner, Dimitri Mitropoulos, puis Serge Koussevitzky dont il devient l'assistant en 1940 à Tanglewood. Il est nommé chef assistant de l'Orchestre philharmonique de New York dès 1943 avant de revenir à Tanglewood afin de diriger et d'enseigner à partir de 1951. De 1958 à 1973, il présente les Young People's Concerts à la télévision, émissions au cours desquelles il démontre toutes ses qualités de pédagogue auprès des enfants qui découvrent la musique classique de manière ludique.
Il est nommé directeur musical de l'Orchestre philharmonique de New York de 1958 à 1969 et acquiert une réputation internationale d'une part comme chef d'orchestre et d'autre part comme compositeur notamment avec la comédie musicale 'West Side Story' (1957).
Chef d'orchestre réputé pour son énergie fulgurante tant aux répétitions qu'aux concerts, il a dirigé les plus grandes formations de ce monde : outre le Philharmonique de New York, il a dirigé également très fréquemment l'Orchestre philharmonique d'Israël, l'Orchestre philharmonique de Vienne (où il eut du mal à faire accepter la musique de Mahler), l'Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam, l'Orchestre symphonique de Londres, l'Orchestre symphonique de la radio bavaroise et l'Orchestre national de France. Il n'eut qu'une seule collaboration avec l'Orchestre philharmonique de Berlin, dont témoigne l'enregistrement live très réussi de la 9e symphonie de Mahler en 1979. Il était à l'aise dans tous les répertoires, avec une préférence nette pour Gustav Mahler (il disait « Mahler, c'est moi ! »).

Compositeur

Leonard Bernstein au piano, annotant des partitions (1955).Compositeur prolifique, il est l'auteur de trois symphonies, deux opéras, parmi un très grand nombre d'autres œuvres. Mais ce qui caractérise principalement Bernstein, c'est son aisance à passer d'un style à l'autre : du jazz (West Side Story, Wonderful Town), au blues-gospel (Mass), en passant par certaines pointes de dodécaphonisme (dans ses premières œuvres, cependant reniées par la suite). Par ailleurs, ses œuvres symphoniques sont formées à partir de réflexions spirituelles, sur la religion entre autres.

Quelques œuvres

Symphonie nº 1 « Jeremiah », pour mezzo-soprano et orchestre, texte emprunté aux "Lamentations de Jérémie" de la Bible (1942-1943) https://www.youtube.com/watch?v=U4aC_W-5P2M
Symphonie nº 2 « L'Âge de l'anxiété », pour piano et orchestre (1947-1949, révisée 1965)
Symphonie nº 3 « Kaddish » (1963, révisée en 1977)
'West Side Story', comédie musicale (1957) https://www.youtube.com/watch?v=II2uaRmlQNg
Chichester Psalms, pour soprano garçon, chœur mixte et orchestre (1965)
Candide, opérette (1956) https://www.youtube.com/watch?v=fs_YgxnVfNc&feature=related
Peter Pan, comédie musicale (1950)
Mass, pièce de théâtre chantée sous forme de messe (1971)
Wonderful Town, comédie musicale (1952) https://www.youtube.com/watch?v=9W7aGschInw&feature=related
Fancy Free, ballet (1944)
Elegy for Mippy II, pour trombone solo (1948)
On the Town, comédie musicale (1944)  https://www.youtube.com/watch?v=OOoKcID-cOY&feature=related

[size]source : wikipedia[size=9]
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17433
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   Mer 30 Sep - 20:46

Pas possible, un compositeur important qui n'était pas encore sur le forum ?


Merci pour cette bio, Bel Canto Very Happy On ne peut pas dire que je suis fou de la musique de Bernstein, mais elle ne me déplaît pas non plus. Si les 3 symphonies me laissent plutôt indifférent, j'aime assez les suites des ballets ou musiques de film, l'ouverture de Candide, les songfest, les Chichester Psalms...
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   Mer 30 Sep - 20:51

Je vais voir prochainement 'West Side Story' qui est repris cette année dans notre abonnement 'opéra' ... je ne suis pas nécessairement fan non plus mais je suis quand même contente de le découvrir sur scène.
J'ai seulement un peu peur d'avoir difficile à oublier le film qui est un chef d'oeuvre pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21011
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   Mer 30 Sep - 21:37

Bel Canto a écrit:
Je vais voir prochainement 'West Side Story'

Je l'ai vu et j'ai ete assez decu. A part quelques scenes musicales sympas, dans l'ensemble c'est bof bof...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17433
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   Mer 30 Déc - 19:17

Découverte aujourd'hui : Mass, dont le sous titre est "oeuvre théâtrale pour chanteurs, acteurs et danseurs"

Oeuvre de 1971 demandée par Jacqueline Kennedy à l'occasion de l'ouverture du Center for the Performing Arts de Washington.

C'est à la fois messe, comédie musicale et oratorio, avec un mélange incroyable des genres qui se côtoient et se complètent : on y trouve du style classique, du style contemporain, rock, blues, gospel, swing, klezmer et grégorien...

Oeuvre monumentale de 105 minutes, où l'on retrouve le plan d'une messe, du Kyrie à l'Agnus Dei et Communion. C'est vraiment ce qu'on peut appeler une oeuvre oecuménique !

L'instrumentation phénoménale demande un baryton soliste (le célébrant), un soprano garçon, choeur mixte (60), choeur de garçons (20), chanteurs danseurs quelquefois solistes (60), grand orchestre symphonique, percussionnistes sur instruments divers, guitares électriques et claviers électroniques, un petit orchestre principalement d'instruments genre xylophones, vibraphones, timbales et cymbales, orgue...

Malgré la longueur de l'oeuvre (il faut 2 CD), on ne n'ennuie pas. Cette Mass devient mon oeuvre préférée de Bernstein. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   Mer 30 Déc - 19:40

Je ne connais pas du tout (et je n'en n'avais même jamais entendu parler !).

D'après cet extrait, cela semble très beau en effet ...



Je n'ai trouvé que cette version ...

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6119
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   Jeu 29 Juil - 12:51

Trouble in Tahiti est un opéra en un acte et en sept scènes composé par Leonard Bernstein qui a aussi écrit le livret original en langue anglaise. Cet opéra dure à peu près 40 minutes.
Leonard Bernstein écrira plus tard une suite à cet opéra : A Quiet Place
La première représentation de cet opéra eut lieu le 12 juin 1952 à L'Université de Brandeis à Waltham, Massachusetts.



Paru le 23 novembre 2009 chez BR Klassik 1/1

Kim Criswell, mezzo-soprano - Rod Gilfry, baryton - Marlene Grimson, soprano - Adrian Dwyer, ténor - Ronan Collett, baryton - Müncher Rundfunkorchester - Ulf Schirmer, direction

Avec un excellent Orchestre de la Radio de Munich que l’on n’attendait pas à ce niveau dans cette musique, et un quintette vocal non moins remarquable, Ulf Schirmer revisite un chef d’œuvre de Leonard Bernstein qui ne compte pas parmi les plus célèbres de son auteur : Trouble in Tahiti, opéra sur le mal de vivre de l’« american way of life ». Un disque fort bienvenu pour pallier ce manque de popularité ...
Une analyse sur ClassiqueInfo

J'en écoute des extraits ... cela ressemble beaucoup à 'West Side Story', en plus 'jazzy' peut-être mais cela me semble intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 81
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   Sam 12 Juil - 1:17

Je viens de regarder Candide avec beaucoup de plaisir. Musique pleine d'humour, en fonction du livret, c'est parfois très gai, j'ai passé une bonne soirée, tout de même.
À ne pas comparer avec d'autres opéras, dans chacun on peut trouver qqch qui nous plaît.

Parfois je regarde Dexter, alors là ça change de genre et de sujet. Cela me déconnecte complètement de la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12093
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   Ven 31 Oct - 18:31

Leonard Bernstein n'est pas un compositeur que j'écoute souvent même s"il a toujours plus ou moins été dans ma ligne de mire, parce qu'il faudra bien qu'un jour je me plonge dans sa monumentale oeuvre Mass dont Joachim nous vante les mérites quelques commentaires plus haut. Elle semble d'ailleurs contenir tous les ingrédients pour me plaire. Pour le moment, je me suis penché à nouveau sur deux oeuvres sans doute plus modestes du compositeur américain; Three Meditations from "Mass" for Cello and Orchestra interprétées par le violoncelliste Gary Hoffman et l'Orchestre Régional de Cannes sous la direction de Philippe Bender, et Serenade pour violon solo, orchestre à cordes, harpe et percussion, par la violoniste Anne-Sophie Mutter et le LSO sous la direction d'André Previn. J'ai commencé l'écoute par les Trois Méditations dont j'ai toujours gardé un avis mitigé. Si j'en crois le titre, elles proviennent de l'oeuvre que j'évoquais plus haut; Mass. Le caractère méditatif n'est évidemment pas pour me déplaire et l'idée que cette musique, par moments, cherche une parfaite osmose avec le silence sans jamais s'y résoudre me séduit assez. D'un autre côté, il me manque quelque chose, si bien que je suis constamment à la frontière de l'ennui et de l'attrait. En revanche, la Sérénade est d'une toute autre dimension. Pas de tièdeur même si le début est, lui aussi, assez méditatif. L'oeuvre s'emballe et moi avec! Le quatrième mouvement plus introspectif et où l'on retrouve, d'une certaine manière, une forme de méditation, est tout simplement divin. Celui-là m'a émerveillé. J'ai aimé me suspendre au chant céleste du violon d'Anne-Sophie Mutter. Ce fut une sensation très agréable et aussi chargée d'émotion. Quelle beauté! Le cinquième et dernier mouvement commence aussi sous une forme d'introspection, de retenue, avant de réagir avec fougue et entrain, m'emmenant, cette fois sans retenue, dans une ambiance rythmée et presque swinguante qui m'évoque West Side Story. Cette Sérénade m'a finalement comblé.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12093
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   Dim 7 Déc - 22:46

<<la Sérénade est d'une toute autre dimension. Pas de tièdeur même si le début est, lui aussi, assez méditatif. L'oeuvre s'emballe et moi avec! Le quatrième mouvement plus introspectif et où l'on retrouve, d'une certaine manière, une forme de méditation, est tout simplement divin. Celui-là m'a émerveillé. J'ai aimé me suspendre au chant céleste du violon d'Anne-Sophie Mutter. Ce fut une sensation très agréable et aussi chargée d'émotion. Quelle beauté! Le cinquième et dernier mouvement commence aussi sous une forme d'introspection, de retenue, avant de réagir avec fougue et entrain, m'emmenant, cette fois sans retenue, dans une ambiance rythmée et presque swinguante qui m'évoque West Side Story. Cette Sérénade m'a finalement comblé>>

Cette Sérénade de Léonard Bernstein pourrait sans mal faire partie de ma liste préférentielle des meilleures oeuvres pour violon, et si jamais elle n'y figure pas c'est que le choix fut ardu, parce qu'encore une fois, cette musique m'a vraiment embarqué.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17433
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   Jeu 3 Aoû - 16:50

Pas encore de catalogue ? J'y remédie  Laughing

Orchestre


Symphonie nº 1 "Jeremiah", pour mezzo-soprano et orchestre, texte emprunté aux Lamentations de Jérémie de la Bible (1942-1943)
Fancy Free and Three Dance Variations from "Fancy Free" (1946)
Three Dance Episodes from "On the Town" (concert premiere 1947)
Symphonie nº 2 "L'Âge de l'anxiété", pour piano et orchestre (1947-1949, révisée 1965)
Three Dance Episodes, extraits de On the Town (suite de 1945)
Overture to "Candide (1956)
Fanfare I, (for the inauguration of J.F. Kennedy) for Orchestra (1961)
Fanfare II, (for the 25th anniversary of the High School of Music and Art) for Orchestra (1961)
Danses symphoniques, tirées de West Side Story, (1961) - orchestration en collaboration avec Sid Ramin et Irwin Kostal
Dybbuk Suites n° 1 et 2 (1975)
Symphonie nº 3 "Kaddish" pour récitant/e, soprano, chœur d'enfants, chœur mixte et orchestre (1963, révisée en 1977)
Slava ! A Political Overture, composée pour Mstislav Rostropovitch (1977)
CBS Music (1977)
Divertimento, écrit pour le centenaire du Boston Symphony Orchestra (1980)
A Musical Toast, dédié au chef d'orchestre Andre Kostelanetz (1980)
Jubilee Games (Concerto pour Orchestre) (1986-1989)


Œuvres concertantes

Prelude, Fugue and Riffs, pour clarinette solo et ensemble de jazz (1949)
Sérénade, d'après Le Banquet de Platon, pour violon solo, orchestre à cordes, harpe et percussion (1954)
Three Meditations from "Mass", pour violoncelle et orchestre (1977)
Halil, nocturne pour flûte solo et orchestre (1981)


Musique de chambre

Trio avec piano, 1937
Sonate pour violon et piano, 1939
Sonate pour clarinette et piano, 1939
Fanfare for Bima, for Brass Quartet (composed as a birthday tribute to Koussevitzky using the tune he whistled to call his cocker spaniel)[1] (1948)
Elegy for Mippy I, for Horn and Piano (1948)
Elegy for Mippy II, for Trombone Solo (1948)
Waltz for Mippy III, for Tuba and Piano (1948)
Rondo for Lifey, for Trumpet and Piano (1948)
Brass Music, pour cuivres et piano, 1959
Shivaree: A Fanfare, for Double Brass Ensemble and Percussion (1969)
Dance Suite, 1988
Variations on an Octatonic Scale, for Recorder and Violoncello (1989)


Piano

Music for Two Pianos (1937)
Non Troppo Presto (Music for the Dance No. I) (1937)
Sonata for the Piano (1938)
Music for the Dance No. II (1938)
Scenes from the City of Sin, eight miniatures for Piano four-hands (1939)
Arrangement of Aaron Copland's El Salón México for piano or two pianos (1941)
7 Anniversaries (1944)
4 Anniversaries (1948)
Four Sabras (c. 1950s)
5 Anniversaries (1952)
Bridal Suite (1960)
Moby Diptych (1981) (republié dans 13 Anniversaries avec les anniversaires nos. 1 et 2)
Touches (1981)
13 Anniversaries (1988)


Ballets

Fancy Free, 1944
Facsimile – Choreographic Essay for Orchestra, 1946
Dybbuk (ballet), 1974


Opéras

Trouble in Tahiti (1 acte, 7 scènes), 1952
Candide, opérette en 2 actes (1956)- interprétation recommandée : Deutsche Grammophon 1989, avec Bernstein à la direction, Jerry Hadley, June Anderson (nouveau livret en 1973, opérette finale, version révisée en 1989)
A Quiet Place (suite à Trouble in Tahiti, 3 actes dont le second incorpore une parie de Trouble in Tahiti), 1983


Comédies musicales

On the Town, 1944
Peter Pan, comédie musicale (1950)
Wonderful Town, 1953
West Side Story, comédie musicale (1957)
The Race to Urga (incomplète), 1969
By Bernstein (a Revue), 1975
1600 Pennsylvania Avenue, 1976
A Party with Betty Comden and Adolph Green, 1977
The Madwoman of Central Park West, (contributeur) 1979


Musique de scène

The Birds (1939)
The Peace, music to Aristophanes' play "Peace" (1941)
The Lark, 1955
Salome, pour voix solistes et orchestre de chambre
The Firstborn, 1958
Mass (pièce de théâtre chantée sous forme de messe (1971) pour chanteurs, acteurs et danseurs), 1971
Side by Side by Sondheim, 1976


Musique de film

On the Town, 1944 (seule une partie de sa musique fut utilisée)
On the Waterfront, 1954
West Side Story, 1961


Musique chorale

Hashkiveinu pour Cantor (ténor), chœur mixte et orgue, 1945
Simhu Na, arrangement of a traditional Hebrew song for Mixed Chorus and Piano or Orchestra (1947)
Re'ena, arrangement of a traditional Hebrew song for Mixed Chorus and Orchestra (1947)
Yigdal, Hebrew liturgical melody for Mixed Chorus and piano (1950)
Harvard Choruses, for Mixed Chorus (1957)
Warm-Up, round for Mixed Chorus (1970)
A Little Norton Lecture, (after E. E. Cummings) for Men's Chorus (1973)
White House Cantata, for Soprano, Mezzo-Soprano, Tenor, Bass, Mixed Chorus and Orchestra (1976)
Olympic Hymn, for Mixed Chorus and Orchestra (1981)
Missa Brevis pour chœur mixte et contreténor solo, avec percussion, 1988
Chichester Psalms pour soprano garçon (ou contreténor), chœur mixte, et orchestre, 1965 (version réduite pour orgue, harpe et percussion)
Songfest, cycle pour six chanteurs et orchestre/piano (1977)


Musique vocale

Psaume 148 pour voix et piano (1935)
I Hate Music: A cycle of Five Kids Songs for Soprano and Piano, 1943
Big Stuff, sung by Billie Holiday
Afterthought, study for the ballet "Facsimile" for Soprano and Piano or Orchestra
La Bonne Cuisine: Four Recipes pour Voix et Piano, 1948
Silhouette (Galilee), 1951
The Story of My Life, for Voice and Orchestra (orchestrated by Glen Daum) (1952)
On the Waterfront, for Voice and Piano (1954)
Get Hep!, Marching Song written for the Tercentary of Michigan State College for Voice and Piano (1955)
Two Love Songs sur des poèmes de Rilke, 1960
So Pretty, 1968
Haiku Souvenirs, five songs for voice and piano
My New Friend, for Voice and Piano (1979)
Opening Prayer, for Baritone and Orchestra (written for the reopening of Carnegie Hall)
Piccola Serenata, pour voix et piano1988
Arias and Barcarolles pour Mezzo-Soprano, Baryton et Piano à quatre mains, 1988
My Twelve Tone Melody, for Voice and Piano (written for Irving Berlin's 100th birthday)


Divers

Babel: a holocaust opera
The Caucasian Chalk Circle, Songs after Bertold Brecht
The Skin of Our Teeth (1964): an aborted work from which Bernstein took material to use in his "Chichester Psalms"
Alarums and Flourishes (1980): an aborted work from which Bernstein took material to use in "A Quiet Place"
Tucker: an aborted concept for a musical version of the 1988 film "Tucker: The Man and His Dream"
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3473
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   Mar 12 Juin - 20:09

Vous aviez créé ce fil et je l'avais loupé (un peu normal, il a été ré-activé par Joachim, c'était en été..., j'étais avec ma petite-classe trop occupée..)..!
Ce mois de mai, c'était l'anniversaire du centenaire de la naissance de Leonard Bernstein. La revue Classica de juin, lui consacre une quinzaine de pages, avec des interviews, des anecdotes, bien sûr sa bio, ses compositions, son jeu de pianiste, sa direction d'orchestre, ses amitiés, son admiration éperdue pour Mahler etc..

En-dehors de votre fil, j'apprends plein de choses aussi en lisant ces articles.. Les chaînes Mezzo vont lui consacrer des archives, il faut que je regarde les programmes de près...

A suivre pour ce génie... , atypique, compositeur extraordinaire, pédagogue (avec ses classes pour enfants), ses interviews mémorables à la télévision etc..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leonard BERNSTEIN (1918-1990)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leonard BERNSTEIN (1918-1990)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: