Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-15%
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox sans fil Pulse Red
50.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 André Caplet (1878-1925)

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty2006-10-27, 22:53

André Caplet est un compositeur et chef d'orchestre français né au Havre le 23 novembre 1878 et mort à Neuilly-sur-Seine le 22 avril 1925.

André Caplet était un violoniste brillant. Comme Claude Debussy en 1884, il remporte le Prix de Rome en 1901 avec une cantate intitulée Myrrha, ce qui est à l’origine de leur amitié et de leur collaboration. Il quitte Rome et la Villa Médicis et gagne l'Allemagne où il apprend la direction d'orchestre. Il compose des œuvres vocales et religieuses, telles que la Messe des petits de Saint-Eustache-la-Forêt (1919), Pie Jesu (1919), Le Miroir de Jésus (1923). Également chef d'orchestre, il crée le Martyre de Saint-Sébastien de Debussy en 1911. Il dirige également à l'opéra de Boston de 1910 à 1914.

Après avoir été gazé durant la Première Guerre mondiale, il ne s’occupe essentiellement plus que de composition avec une dominante religieuse (Messe à trois voix, Miroir de Jésus).

Ses œuvres instrumentales ont mis en musique des thèmes populaires persans, Salammbô de Flaubert (1902) ou le Conte fantastique d'après le Masque de la mort rouge d’Edgar Allan Poe.

Il a été l’amant d’Isadora Duncan.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: Re: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty2006-10-29, 20:52

Le "Conte fantastique" d'après le Masque de la mort rouge est une pièce très insolite et surprenante, j'adore aussi ses orchestrations des pièces pour piano de Debussy comme "Pagodes" ou "Children corner", mais je ne connais que ça de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: Re: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty2006-10-29, 21:11

Le Conte fantastique est une œuvre d'André Caplet pour harpe et quatuor à cordes, parue en 1923.

Le prétexte en est la nouvelle Le Masque de la mort rouge, extrait des histoires extraordinaires d'Edgar Poe, où la mort s'invite lors d'un bal et frappe aux douze coups de minuit.

L'œuvre reprend en fait une partition datant de 1909 pour orchestre symphonique et harpe. La mort est représentée par le jeu de la harpe dont la table est utilisée, à un moment, comme instrument de percussion. L'utilisation de cet instrument, habituellement bucolique, dans un thème dramatique est complètement inhabituelle et témoigne de la maîtrise de son jeu par le musicien qui a écrit également d'autres partitions pour cette dernière (prières pour chant, harpe et quatuor, divertissements, sonnets pour soprano et harpe…)

La pièce a été dédiée à la harpiste Micheline Kahn. Son exécution demande un peu moins de vingt minutes.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15416
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: Re: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty2010-02-18, 19:36

Une oeuvre que je trouve absolument superbe de lui est son EPIPHANIE (d'après une légende éthiopienne) pour violoncelle et orchestre. C'est d'ailleurs par cette pièce que j'ai découvert ce compositeur,une pièce magnifique qui est pourtant encore trop peu connue aujourd'hui. On pourrait dire qu'il s'agit-là d'un rêve musical ni plus ni moins. Voici le témoignage de Xavier Philips, l'interprète: << Lorsque j'avais seize ans,je me trouvais dans une phase de fascination pour l'impressionnisme. Et c'est alors que j'entendis une prodigieuse interprétation d'EPIPHANIE par Frédéric Lodéon - Ce fut l'un des grands moments de révélation dans ma vie musicale...>> Emmanuel Plasson y évoque une formidable combinaison d'impressionnisme et de structure - les composantes les plus achevées de la musique française. Je connais aussi et apprécie son CONTE FANTASTIQUE et LES PRIERES pour chant, harpe et quatuor à cordes. Mais,il y a cependant une création qui possède un certain charme et qui m'avait d'abord intrigué par son titre: SEPTUOR "à cordes vocales et instrumentales".


Dernière édition par Icare le 2014-05-07, 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22504
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: Re: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty2010-02-20, 17:54

J'ai écouté pas mal d'oeuvres de Caplet (une vingtaine peut-être), mais j'avoue qu'il n'y a pas grand chose qui m'ait séduit. Je n'ai pas aimé du tout ce Conte fantastique, pas même son oratorio Le Miroir de Jésus. Ce que j'ai préféré de lui, c'est son Quintette pour piano, flûte, hautbois, clarinette et basson., et sa Légende pour orchestre. Le Septuor au titre bizarre "à cordes vocales et instrumentales", pour 3 voix de femmes et quatuor à cordes, ne m'a pas déplu, mais ne m'a pas enthousiasmé non plus.

Mais je ne connais pas Epiphanie ni les Prières...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15416
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: Re: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty2010-02-20, 18:11

C'est surtout son EPIPHANIE qui est à retenir car cette pièce est vraiment superbe,je trouve.
Les autres,je te l'accorde,sont secondaires et contournables. Plaisantes,disons.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7718
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: Re: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty2014-05-07, 09:24

En effet, "Epiphanie" est une pièce superbe qui pourrait s'assimiler à un concerto pour violoncelle.
Et voici la réédition Erato * (dans une collection à bas prix) de la version enregistrée par Frédéric Lodéon (dont il est fait allusion dans le commentaire de Icare)...Couplée avec une très belle interprétation du célèbre concerto de Lalo ..
Frédéric Lodéon était à l'époque un jeune violoncelliste dont les prestations étaient assez unanimement remarquées comme celle d'un tout grand interprète. Un accident en 1984 l'a obligé de renoncer au violoncelle...Il s'est alors tourné vers la direction d'orchestre ...mais il est plus connu comme producteur d'émission musicales, qu'il présente lui-même,  destinées plutôt à la vulgarisation (dans le sens noble du terme!!) de la musique classique, qu'à essayer (comme d'autres sur France musique entre autres) de prouver que la musique classique est réservée à une élite prétentieuse et restreinte de mélomâaââânes, qui savent...tout mieux que les autres ( de grands et nombreux  interprètes musiciens faisant partie de ces autres!!)

André Caplet (1878-1925) 515UKv8J6xL._SX355_

*Erato, fleuron de l'édition française de disques...rachetée par une multinationale (Warner?) de l'édition, et "étouffée" quelques années après en supprimant tous nouveaux enregistrements , se contentant de rééditer quelques enregistrements du catalogue, Erato donc, qui vient de  ressusciter suite au décès du "sous-label" d'EMI, Virgin classique.

NB: je ne connais que cette pièce d'André Caplet...mais j'ai du mal à admettre que toutes ses autres compositions seraient ...négligeables pour ne pas dire pire... André Caplet (1878-1925) 1521897346 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15416
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: Re: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty2014-05-07, 17:12

Si tu as l'occasion d'écouter, n'hésite pas: Les Prières que personnellement j'apprécie et Le Miroir de Jésus que je ne connais pas encore. J'en ai déjà entendu dire beaucoup de bien. Voilà qui me fait penser qu'il faut que je réécoute à nouveau les quelques oeuvres d'André Caplet que j'ai en ma possession. Il y a trop longtemps que je ne les ai pas écoutées. Merci Jean d'avoir fait renaître en moi l'envie de réécouter sa musique. Epiphanie est en tout cas mon oeuvre préférée du compositeur, vraiment superbe. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15416
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: Re: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty2014-05-07, 23:08

Je viens de réécouter cinq oeuvres d'André Caplet réunies sur un même cd: Conte Fantastique pour harpe et quatuor à cordes, Les prières pour soprano, harpe et quatuor à cordes, Divertissements pour harpe, Deux Sonnets pour soprano et harpe et Septuor - à cordes vocales et instrumentales pour trois voix de femmes et quatuor à cordes. Je n'avais pas prévu cette écoute aujourd'hui, mais la réactivation de ce topic m'en a donné fortement envie ainsi que mes propres propos, édités en février 2010, plutôt mitigés sur ces oeuvres que je juge...ou plutôt jugeais... "plaisantes", "secondaires", "contournables". En me relisant cet après-midi, j'ai eu l'étrange impression que quelque chose n'allait pas, l'impression de ne plus être en accord avec ce que j'avais écrit 4 ans plus tôt. "Contournable"? Voilà un qualificatif assez vague au fond car contournable par rapport à quoi? Puis nous savons tous pertinemment que ce qui est contournable pour les uns ne l'est pas forcément pour les autres. Conte Fantastique évolue dans une formation instrumentale qui m'est précieuse; Harpe et quatuor à cordes. Il faudrait que le compositeur soit complètement manchot et inhabité pour me laisser indifférent avec un tel effectif! Et Caplet est loin d'être un compositeur manchot et sec.

Le Conte Fantastique est une oeuvre intimiste et tourmentée, d'un raffinement très français. C'est simple; elle me caresse dans le sens du poil autant par son instrumentarium que par sa poétique, l'humeur qui en émane. Le jeu entre la harpe et le quatuor est fort séduisant au fond. Les Prières sont belles mais j'ai finalement une préférence pour les Deux Sonnets, peut-être aussi parce que je suis davantage sensible au timbre de voix de la soprano Sandrine Plau que de Sharon Coste. En fin de compte, la poétique du Septuor est celle qui me convient le mieux. Cette oeuvre est assez magnifique dans ce qu'elle dégage de soyeux, de fraternel et de raffiné. Le titre du Septuor A cordes vocales et instrumentales s'explique par l'utilisation instrumentale de la voix humaine, trois voix de femmes dans ce cas précis, non pas pour chanter un texte, un poème, un conte, mais pour jouer des notes comme le fait un alto ou un violoncelle.

Voilà un lien sur le disque qui réunit ces oeuvres = ici

Jean, je pense que tu aimerais ces oeuvres de musique de chambre, plus que Joachim à mon avis.  Wink


Dernière édition par Icare le 2014-05-08, 09:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7718
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: Re: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty2014-05-08, 08:29

Wink Merci d'y revenir!! avec en plus un cd en collection éco!..

je pense aussi que çà devrait me plaire... Wink et l'enthousiasme de deux mélomanes sur un site vente n'est pas pour me dissuader!!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15416
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: Re: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty2014-06-15, 19:52

Icare a écrit:
Une oeuvre que je trouve absolument superbe de lui est son EPIPHANIE (d'après une légende éthiopienne) pour violoncelle et orchestre. C'est d'ailleurs par cette pièce que j'ai découvert ce compositeur,une pièce magnifique qui est pourtant encore trop peu connue aujourd'hui. On pourrait dire qu'il s'agit-là d'un rêve musical ni plus ni moins. Voici le témoignage de Xavier Philips, l'interprète: << Lorsque j'avais seize ans,je me trouvais dans une phase de fascination pour l'impressionnisme. Et c'est alors que j'entendis une prodigieuse interprétation d'EPIPHANIE par Frédéric Lodéon - Ce fut l'un des grands moments de révélation dans ma vie musicale...>> Emmanuel Plasson y évoque une formidable combinaison d'impressionnisme et de structure - les composantes les plus achevées de la musique française.

Cette oeuvre est merveilleuse, fait indiscutablement partie de mes oeuvres pour violoncelle et orchestre de chevet. Poétique, original, inspiré, excellent, presque inquiétant dans sa dernière partie... André Caplet (1878-1925) 395622 
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26337
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: Re: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty2021-04-23, 10:42


https://www.youtube.com/watch?v=zokjBctbpTE
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




André Caplet (1878-1925) Empty
MessageSujet: Re: André Caplet (1878-1925)   André Caplet (1878-1925) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
André Caplet (1878-1925)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: