Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Fra Diavolo d'Adolphe Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shanessean



Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Fra Diavolo d'Adolphe Adam   Mar 8 Sep - 18:33

Auber apprécie les passions tragiques rehaussées par les scènes collectives ; mais il affectionne comme Rossini, l'exquise veine comique. Fra Diavolo est la huitième oeuvre en collaboration avec Scribe. Au total, leur travail engendrera presque 40 opéras !
En pur amateur du registre fin et élégant, léger mais non superficiel, Auber réaborde la figure du bandit Michele Pezza dit Fra Diavolo : l'assassin populaire, ennemi de Napoléon, est ici traité avec la liberté d'une pure invention. Auber et Scribe refabriquent un héros dont l'essence favorise les effets de théâtre pour mieux perdre le spectateur, du moins le tenir e haleine, du début à la fin.
Auprès de Fra Diavolo, les auteurs imaginent les amours de Zerline, la fille de l'aubergiste (Auberge de Terracine) et du carabinier Lorenzo qui rêve d'arrêter Fra Diavolo pour empocher la récompense.Toute l'action se concentre sur l'identité réelle du bandit recherché. Qui est Fra Diavolo?
L'oeuvre remporte un succès immédiat grâce à l'intelligence de sa dramaturgie. Le compositeur ajoutera après la création de 1830, de nouveaux airs comme la cavatine chantée par Zerline et contribue à la qualité et à l'intérêt du rôle.
Mélodiste et subtil orchestrateur, Auber souffre encore de mauvais commentaires sur son oeuvre. Une réévalutation s'impose à son sujet. Et sa contribution exemplaire dans le domaine de l'opéra et de l'opéra comique, montre l'influence qu'il exerça même sur Rossini.


La production d'Auber couvre la première moitié du XIX ème siècle. Il accompagne la diversité de la création lyrique à Paris. Son offrande sur la scène, principalement dans le registre de l'opéra comique, s'achève en 1869 avec Le Rêve d’Amour à l’Opéra-Comique.
Aux côtés des partitions théâtrales (près d'un cinquantaine), il a laissé un corpus important comprenant de la musique de chambre, des concertos, des mélodies, de nombreuses pièces sacrées conçues pour la Chapelle du Louvre après 1852.


Synopsis
Acte I. Lorenzo aimerait encaisser la récompense offerte à celui qui fera prisonnier le bandit Fra Diavolo : pauvre devenu riche, il aurait davantage de poid pour demander la main de Zerline, fille de l'aubergiste Matteo, qui l'aime en retour.,
Un couple d'anglais, Lord Cockburn et sa femme Pamela ont été détroussés par le bandit qui paraît dans l'auberge sous les traits du marquis de San Marco que Pamela ne laisse pas indifférent. San Marco n’est autre que Fra Diavolo.
Lorenzo a récupéré les bijoux dérobés, et empoche même 10 000 francs en récompense, de la main de Cockburn. Tout cela aiguise la sagacité de Fra Diavolo.

Acte II. Lorenzo démasque le faux marquis et provoque Fra Diavolo en duel.

Acte III. Zerline aimerait épouser Lorenzo mais son père lui impose Francesco, un riche parti. Lorenzo parvient à piéger Fra Diavolo qui est arrêté. Les deux amoureux, Zerline et le valeureux Lorenzo, peuvent se marier.


On dit que "Fra Diavolo est la perle des opéras-comiques". Certes, les scènes avec le couple anglais sont drôles, le tout est bien enlevé, comme toujours gai et charmant mais...ce n'est pas l'opéra-comique d'Adam que je préfère. Mais chacun peut avoir des goûts différents heureusement.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
 
Fra Diavolo d'Adolphe Adam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: