Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 La Folia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: La Folia   Jeu 26 Oct - 23:47

La Folia est l'un des plus anciens thèmes musicaux européens. Depuis plus de trois siècles, plus de 150 compositeurs l'ont utilisé dans leurs œuvres. On peut se faire une idée de l'engouement provoqué par ce thème en lisant ce que dit Robert de Visée dans l'introduction de son Livre de guittarre : « .. on ni trouvera point non plus de folies d'Espagne. Il en court tant de couplets dont tous les concerts retentissent, que ie ne pourois que rebattre les folies des autres. »

Le thème de la Folia:



Les premières publications de ce thème datent du milieu du XVIIe siècle mais il est probablement bien plus ancien encore (chanson de berger Rodrigo Martinez du Cancionero de Palacio, XVe siècle).

Jean-Baptiste Lully en 1672, Arcangelo Corelli en 1700, Alessandro Scarlatti en 1710, Antonio Vivaldi dans son Orlando Furioso en 1727, Johann Sebastian Bach dans sa cantate dite « des paysans » en 1742, etc., ont tous goûté au bonheur envoûtant de ce thème répétitif. Une variante de ce thème a donné naissance à une danse de bal très en vogue en France au début du XVIIIe siècle : les Folies d'Espagne.

L'engouement pour la folia diminue au cours du XIXe siècle et connaît un regain au XXe avec, notamment, Rachmaninov dans ses Variations sur un thème de Corelli (1931) ou Manuel María Ponce et ses Variations sur « Folia de España » et Fugue pour guitare. Depuis, elle a été fréquemment utilisée par les compositeurs les plus variés comme par Vangelis pour le film Conquest of paradise.

Quelques disques permettent d'aborder ce thème musical de façon exclusive:

Ceux enregistrés par Jordi Savall et qui regroupent une petite vingtaine de versions différentes (dont celles d'Arcangelo Corelli, de Diego Ortiz ou de Marin Marais).

La Folia, 1490-1701
Altre Follie, 1500-1750
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La Folia   Ven 27 Oct - 11:07

Et j'ai lu que ces Folies d'Espagne ont en réalité une origine portugaise Wink

Les plus magistrales des innombrables variations sur la Folia sont à mon avis celles pour grand orchestre de Salieri. Tu connais, Snoopy ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La Folia   Ven 27 Oct - 20:30

joachim a écrit:
1.Et j'ai lu que ces Folies d'Espagne ont en réalité une origine portugaise Wink

2.Les plus magistrales des innombrables variations sur la Folia sont à mon avis celles pour grand orchestre de Salieri. Tu connais, Snoopy ?

1.En effet, le nom folia désigne une danse portugaise du XVIème siècle qui s'est par la suite répandue en Espagne ( d'où sa dénomination française courante de folies d'Espagne.)

Le terme folia venait certainement de termes tels que foliar ( "se réjouir". En espagne elle prit parfois les noms de foliada, folijones, folion. Elle eut tendance à ralentir, et, lorsqu'elle se répandit à travers l'Europe au XVIIème siècle, la folia instrumentale ( pour violon, viole de gambe, clavecin ) fut fréquemment employée, avec une mélodie ayant fini par se figer et à laquelle devait en définitive s'attacher plus particulièrement le nom de folia comme bases de variations instrumentales sur un thème de 16 mesures à 3/4 ou 3/2.

L'exemple le plus célèbre est celui de la douzième sonate de l'opus 5 de Corelli, pour violon et continuo, qui est une série de 23 variations sur une simple basse contrainte de folia. Avant Corelli elle avait été popularisée par d'Anglebert et ensuite adoptée par Lully et Martin Marais.

2. Il y aussi Vivaldi, Pasquini, Pergolèse, Scarlatti, Bach, Keiser, Carl Phillip Emmanuel Bach, Cherubini, Liszt ou encore Rachmaninov. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: La Folia   Dim 12 Mai - 15:27

Jean-Sébastien Bach et "La Folia"


Texte du Lutin d'Ecouves
:

La Folia est, à l'origine, une danse dont il est fait pour la première fois mention dans un texte portugais du XVe siècle. Il s'agissait d'un rite chorégraphique lié à la fertilité lors duquel les danseurs portaient des hommes habillés en femmes sur leurs épaules. Le rythme rapide de la danse ainsi que son aspect insensé furent certainement à l'origine de son nom. Parmi un certain nombre de thèmes, émergea une mélodie de base. Jusqu'au milieu du XVIIe, elle se répandit en Italie (Follia) et en France (Folie d'Espagne) puis le thème évolua rapidement pour prendre sa forme définitive dans cette suite d'accords : réM/La7/réM/do/fa/do/réM/la7 réM/La7/réM/do/fa/do/rém-la7/réM Apparue aux alentours de 1650 puis publiée en 1672 par Lully, cette mélodie se stabilisera en se ralentissant et devint le thème d'innombrables variations dont les plus célèbres furent celles de Corelli parues en 1700. A partir de ce moment, Les Folies habitèrent consciemment et parfois inconsciemment la musique occidentale et ne la quittèrent plus. La plupart du temps, elles prirent la forme « thème et variations » ; parfois elles ne furent qu'une citation sans grand développement (J.S.Bach, Keiser); quelques fois, elles ne furent qu'une inspiration pour une autre mélodie (sarabande de Händel, chaconne de Purcell); elles sont même dissimulées dans certaines œuvres comme dans l'andante de la 5ème symphonie de Beethoven. Même si les XIXème & XXème siècles furent moins riches en Folias, elles inspirèrent de nombreux compositeurs tels que Liszt, Paganini, Rodrigo ou Rachmaninov qui intitula ses variations « sur un thème de Corelli » car il ignorait l'origine exacte de la mélodie. De nos jours, les Folies hantent encore notre imaginaire musical et l'on peut les retrouver dans des musiques de film (La B.O. de Barry Lyndon de Kubrick inspirée de la sarabande de Händel ou bien celle de 1492 de Ridley Scott composée par Vangelis.) et, plus surprenant, dans l'univers des jeux vidéo (bande sonore de Final Fantasy IX composée par Nobuo Uematsu).

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire la bio de celui qui est parfois considéré comme le plus grand compositeur de la musique occidentale.
S'il n'a pas la "stravaganza" de Vivaldi ni l'éclectisme de Telemann, Bach est pour moi comme un Arbre-Monde. Ses racines plongent dans le sol fertile de l'histoire musicale de notre continent jusqu'à la Renaissance, époque de l'explosion polyphonique. Ses branches, alimentées par ses talentueux enfants, nous emmènent vers des contrées épurées au modernisme surprenant comme ses variations Goldberg ou ses derniers canons avant-gardistes, sans parler de cet énorme opus ultimum qu'est l'Art de la Fugue qui, à mon sens, restera le sommet de l'écriture contrapuntique.
Bach, c'est cet incroyable musicien qui fait qu'après l'écoute d'une de ses œuvres, vous vous mettez à croire que la vie a un sens et le monde un équilibre.
Mais regardez ce visage, c'est aussi le visage d'un homme qui eut vingt enfants et qui ne dédaignait pas boire une bière avec de bons amis.
En écoutant sa musique, on peut parfois l'oublier, mais Johann Sebastian Bach était aussi un homme qui ne cherchait pas en permanence à tutoyer les cieux.
C'est ce que l'on peut percevoir dans cette joyeuse cantate des paysans dans laquelle on entend brièvement une Folia qui accompagne un air de soprano.

http://youtu.be/aYXr4ThqZV4



Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: La Follia (Les Folies d'Espagne)   Mer 12 Juin - 10:41

La Folia, également appelée Follia (en italien) ou Folies d'Espagne, est l'un des plus anciens thèmes musicaux européens, basé sur un motif qui se répète en se modifiant. Elle apparaît probablement au xve siècle au Portugal avant de connaître un très grand engouement. Plus de 150 compositeurs l'ont utilisé dans leurs œuvres, de Lully à Vangelis.

Elle peut reposer sur cette succession d'accords (par exemple en ré mineur) :
Ré m / La(7) / Ré m / Do / Fa / Do / Ré m / La(7)
Ré m / La(7) / Ré m / Do / Fa / Do / Ré m - La(7) / Ré m

Histoire

Sa forme la plus ancienne naît probablement au Portugal avant de connaître un grand engouement en Espagne. Les poètes Gil Vicente et Diego Sánchez de Badajoz écrivent des textes sur ce thème, qui est publié pour la première fois en 1577, dans le De musica libri septem de Francisco de Salinas. Il est plus ancien encore, puisqu'on en trouve une variante à la fin du xve siècle dans la chanson de berger « Rodrigo Martinez » du Cancionero de Palacio, dans des œuvres de Juan del Encina et dans des frottoles de Bartolomeo Tromboncino et de Giacomo Fogliano.

Au début du xviie siècle, elle arrive en Italie en même temps que la guitare espagnole et les danses qu'elle accompagne : la sarabande, la passacaille ou encore la chaconne. Elle est adoptée par Kapsberger qui en publie des variations dans son Libro primo d'intavolatura di chitarone (1604). Son nom est italianisé en follia.

Une forme plus récente naît dans les années 1670. Elle est attestée pour la première fois dans Les folies d'Espagne de Lully, nom sous lequel elle reste connue en France. Michel Farinel l'importe en Angleterre, où elle prend le nom de Farinel's Ground (« ostinato de Farinel »). On peut se faire une idée de l'engouement provoqué par ce thème en lisant ce que dit Robert de Visée dans l'introduction de son Livre de guittarre (1682) : « …on ni trouvera point non plus de folies d'Espagne. Il en court tant de couplets dont tous les concerts retentissent, que je ne pourois que rebattre les folies des autres. » En 1717, le maître à danser allemand Gottfried Taubert écrit également que la folia est « la plus connue des mélodies de sarabande ». En France, dans sa Troisième Suite en ré mineur de ses Pièces de Clavecin (1689), Jean-Henry d'Anglebert donne 22 couplets sur Les folies d'Espagne, et François Couperin compose vers 1722 « Les Folies françaises ou les Dominos », suite de variations sur un thème musical très proche (Troisième livre de clavecin, 13e ordre, si mineur).

Le thème est repris notamment par Bernardo Pasquini, Partite sopra la Aria della Folia da Espagna pour clavecin, Corelli en 1700 dans la sonate Op. V no12, Marin Marais en 1701 dans le deuxième livre de ses Pièces de viole, Alessandro Scarlatti dans ses Variazioni sulla “Follia di Spagna” qui terminent la Toccata nel Primo Tono pour clavecin (1710), Antonio Vivaldi dans sa sonata da camera no12 Op. 1 (vers 1705) et son opéra Orlando Furioso en 1727 et Bach dans sa cantate dite « des paysans » BWV 212, en 1742. Son fils Carl Philipp Emanuel publie 12 Variations auf die Folie d'Espagne pour pianoforte WQ. 118/119 et 270. La fameuse Sarabande de la Suite pour clavecin en ré mineur de Haendel (HWV 437) de 1727 est basée sur ce thème.

En 1815, Salieri compose ses magistrales 26 Variations über La Follia di Spagna pour grand orchestre, puis l'engouement pour la folia diminue au cours du xixe siècle, même si on la retrouve dans la Rhapsodie espagnole de Liszt et dans quelques variations pour guitare chez François de Fossa, Fernando Sor ou Mauro Giuliani. Elle connaît un regain au xxe siècle avec notamment Rachmaninov dans ses Variations sur un thème de Corelli (1931) ou Manuel María Ponce et ses Variations sur « Folia de España » et Fugue pour guitare. Depuis, elle a été fréquemment utilisée par les compositeurs les plus variés comme par Vangelis pour le film 1492 : Christophe Colomb. On la retrouve aussi dans The Gael de Dougie MacLean qui inspira la musique du film Le dernier des Mohicans.

Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: La Folia   Dim 16 Fév - 14:19

merci Joachim mais je me pose alors la question si la "Sarabande" de Händel peut être considérée comme une variation sur ce fameux thème portugais "La Folia" ?
Revenir en haut Aller en bas
bartleby

avatar

Nombre de messages : 107
Age : 46
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Une collection de folies   Dim 16 Fév - 17:35

Merci Joachim de m'avoir fait découvrir la Folia. Ca fait vingt ans que je joue la Sarabande d'Haendel au synthé mais je ne savais pas d'où ça venait. Il est étonnant de voir comment ce thème/style a traversé les siècles.

Je partage donc avec vous une petite collection de folies que je viens de glaner sur YouTube :
- Purcell, Chaconne, http://www.youtube.com/watch?v=oMCM3_4Seow
- Arcangelo Corelli, Sonate Op.5 n°12 "La Follia", http://www.youtube.com/watch?v=5BPhkY6xIP8
- une analyse de la Folia de Corelli : http://www.youtube.com/watch?v=z_9RXpzz5H8
- Marin Marais, Folies d`Espagne, http://www.youtube.com/watch?v=tnhWXfRUzOs
- Jean-Baptiste Lully, Les Folies d'Espagne, http://www.youtube.com/watch?v=P1ngcsx1Drs
- Alessandro Scarlatti, Folia, http://www.youtube.com/watch?v=QHF8HQ-LsFA
- Vivaldi, http://www.youtube.com/watch?v=7v8zxoEoA_Q
- G. F. Händel, Sarabande in d-Moll (Cembalo), http://www.youtube.com/watch?v=MNN-DQ49N7c
- Salieri, Variations on 'La Follia', http://www.youtube.com/watch?v=pUJkROWNROU
- Sergei Rachmaninov, Variations on a Theme of Corelli, http://www.youtube.com/watch?v=exTm5EDfb94

Et elle continue d'inspirer les musiciens classiques ou non :
- Matthew Charles Weiss, La Folia Variations for 2 Violins, http://www.youtube.com/watch?v=i7yG7Zb5E7c
- Vangelis (1992), 1492: Conquest of Paradise Theme, http://www.youtube.com/watch?v=94dY-QxjDiE
- The Dueling Fiddlers, La Folia rock pop hip hop violin remix "Yo Fo Leah", http://www.youtube.com/watch?v=vvxQv9nU434
- Crossfaders, http://www.youtube.com/watch?v=i6fcQP6Teok

Attention, si vous écoutez tout à la suite, c'est entêtant ! A éviter avant d'aller se coucher...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Folia   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Folia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: