Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Johann Jakob Walther (v.1650-1717)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20582
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann Jakob Walther (v.1650-1717) Empty
MessageSujet: Johann Jakob Walther (v.1650-1717)   Johann Jakob Walther (v.1650-1717) Empty2009-06-17, 13:50

Ne pas confondre avec Johann Gottfried Walther, avec lequel il n'y a pas de lien de parenté.

Johann Jakob Walther (vers 1650 à Wittererda près d'Erfurt - 2 novembre 1717 à Mayence) fut un violoniste et compositeur allemand.

Tout ce que nous savons de lui nous a été transmis par le « Musikalischen Lexikon » publié en 1732 par Johann Gottfried Walther, qui était cousin de Johann Sebastian Bach. D'après lui, J.J. Walther a eu sa première formation musicale en Pologne, avec un violoniste local.
Entre 1670 et 1674, il aurait séjourné à Florence comme violoniste employé à la chapelle ducale de Cosme III de Médicis. À compter de janvier 1674, il a été maître de concert à la cour de l'électeur de Saxe, à Dresde. En 1681, après la mort du souverain, il devient secrétaire en italien, chargé des correspondances de la Cour avec Rome, auprès de l'archevêque et Prince-Électeur de Mayence, et est nommé Docteur en 1693.

J.J.Walther fut avec Johann Paul von Westhoff et Heinrich Ignaz Franz Biber indubitablement un des violonistes les plus significatifs d'Allemagne au XVIIe siècle. Ses compositions font place à une technique de jeu virtuose (doubles cordes jusqu'en 4e position et arpèges) ainsi qu'à une grande variété de formes, notamment dans le développement de la basse obstinée.


Son œuvre

Deux recueils sont surtout connus :

"Scherzi da Violino solo con il basso continuo" édité en 1676. Dans ce recueil, il adopte déjà certains traits techniques à la Paganini, tels que des pizzicatos imitant le jeu de la harpe ou des traits d'archet qui tendent à imiter le chant du rossignol.

"Hortus chelicus" 1688 (Le jardin d'agrément). Dans la préface de ce recueil édité à compte d'auteur, il fait part de sa fierté quant à ses pièces à succès, et qu'il publie sans crainte ce que beaucoup de ses contemporains gardent pour eux-mêmes égoïstement.  Ce recueil contient 28 pièces (Suites, Airs variés, Sérénade, Passacaille, pièces imitatives -coucou ou poule -) et il est plus varié que le précédent.


Dernière édition par joachim le 2019-03-23, 09:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20582
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann Jakob Walther (v.1650-1717) Empty
MessageSujet: Re: Johann Jakob Walther (v.1650-1717)   Johann Jakob Walther (v.1650-1717) Empty2009-06-17, 15:03

Je viens d'écouter ce CD :

http://www.amazon.fr/Johann-Jakob-Walther-Hortulus-Chelicus/dp/B000H0MJ98/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=music&qid=1245242775&sr=1-1

qui comporte plusieurs extraits du Hortus Chelicus, soit, sur les 28 numéros : les Suites 6, 8, 9 et 20, la Passacaille 7, l'Aria 14 et la serenata 28.

Toutes ces pièces sont proches du style de Biber. Une mention spéciale sur celle que je trouve la plus géniale : la sérénade en ré majeur, où le violon imite tour à tour la vielle à roue, la trompette, la harpe...La passacaille est pas mal aussi, mais j'aime beaucoup moins les Suites.
Revenir en haut Aller en bas
 
Johann Jakob Walther (v.1650-1717)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: