Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ennio Morricone, né en 1928

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum


Nombre de messages : 1997
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Sam 17 Mar - 19:50

D'ailleurs, j'ai tellement adoré que je vais essayer de trouver l'extrait juste du début pour 'avoir que la musique et la téléchargée sur mon ordi, I love you
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Sam 17 Mar - 20:58

Souvent, les gens de cinéma; producteurs, réalisateurs, sont du genre frileux et ont peur du compositeur qui suggère une musique atonale, sérielle ou expérimentale pour leur film. C'est quelque chose que je peux comprendre car un film a un coût et ces gens de cinéma craignent toujours la musique car c'est finalement l'élément qu'ils contrôlent le moins, qui leur fait le plus peur. Ennio Morricone a beaucoup expérimenté au cinéma et même sur un certain cinéma "grand-public", peut-être aussi parce qu'il émergea à une période plus favorable et décomplexée que celle d'aujourd'hui...mais c'est un autre débat...Cette frilosité ou crainte, bien que compréhensible, n'en demeure pas moins absurde car un compositeur qui a le sens du cinéma n'écrira jamais une musique atonale sur un film qui demande tout le contraire. Mais lorsque l'occasion s'impose - ou se propose - à lui, s'il a le tempérament et la notoriété, et si le réalisateur fait confiance à son inventivité ou tout au moins se laisse persuader par sa conviction de musicien, il écrira la musique atonale ou expérimentale qu'il a imaginé pour le film. Si sur Cinéma Paradiso Ennio Morricone composa une partition tonale et d'essence romantico-nostalgique, il n'hésita pas à composer une partition bien plus contemporaine sur Une pure formalité même si celle-ci aboutit plusieurs fois à la mélodie facilement mémorisable. Je connais pas mal de gens qui prétendent détester la musique contemporaine et pourtant adorent l'approche qu'eut Morricone sur Orca, The thing et Une pure formalité, comme si les images illustrées finissaient par légitimer une esthétique qu'ils réprouvaient habituellement dans une écoute seule. Un autre compositeur qui a beaucoup expérimenté pour le cinéma est le Japonais Toru Takemitsu.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Jeu 19 Avr - 19:31

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Jeu 19 Avr - 21:30


INTERVIEW conçue en rapport à sa pièce pour soprano et piano EPITAFFI SPARSI.


Carmelo Di Gennaro: La forme de la lyrique de chambre est généralement connue dans sa déclinaison allemande, c'est-à-dire le Lied, qui a su conjuguer grande poésie - surtout romantique - et grande musique. Dans la culture musicale italienne, au contraire, une telle tradition n'existe pas, exception faite des oeuvres de Tosti, Alfano, Casella, Ghedini: cette singulière circonstance a-t-elle influencé de quelque façon la conception et ensuite la réalisation de votre morceau?


Ennio Morricone: Mes épitaphes éparpillées n'ont été en aucune façon influencées par la grande tradition du Lied allemand. Il est évident que lorsqu'on parle de musique pour voix et piano, on peut trouver une certaine similitude entre le Lied et mon morceau: mais ce que je veux mettre en évidence dans mon travail, c'est l'aspect satirique, l'aspect critique, l'invective qui inspire le texte poétique. On comprend très bien que cet aspect ne peut d'aucune façon être ramené au Lied ni à la tradition italienne que vous avez citée (à ce propos, je voudrais rappeler aussi les oeuvres de Goffredo Petrassi).


Carmelo Di Gennaro: Comme nous l'avons vu précédemment, le rapport et la relation avec le texte est fondamental. A votre avis, le texte doit-il rester intelligible de quelque façon ou vous a-t-il servi seulement comme pur stimulus phonico-rythmique?Et encore, de quelle manière avez-vous choisi le texte pour votre oeuvre et comment avez-vous décidé de le traiter, musicalement et rythmiquement?


Ennio Morricone: Le texte doit toujours rester clair, compréhensible, même si l'idée musicale qui part justement du texte, doit avoir un déroulement assez libre. Par conséquent, de quelque façon, le texte peut être "sacrifié" par le développement musical logique. En ce qui me concerne, je prends le texte comme stimulus, mais ensuite - ceci dit par quelqu'un qui a toujours considéré la musique comme servante de la parole - j'essaie de réagir en donnant à la musique sa liberté.


Carmelo Di Gennaro: Penser aux exécuteurs... réels ou virtuels, a-t-il eu un poids important dans l'élaboration du morceau? A votre avis, une oeuvre musicale devrait-elle - même de façon théorique - toujours être pensée d'après les potentialités d'un interprète, d'un instrumentiste, ou bien la musique doit-elle être conçue de façon purement abstraite, même dans sa réalisation pratique?


Ennio Morricone: Les Epitaphes ont été écrites en pensant à un chanteur/acteur qui puisse mimer certains gestes caricaturaux du texte et de la musique. Ces morceaux devraient être joués, dans certains cas même mimés, comme dans certaines compositions de Paolo Castaldi: mon idée est que le support polémique de ces textes poétiques (signés Sergio Miceli) devraient être mis le plus possible en valeur. En fait, Miceli a une dent contre les musiciens, un musicien en particulier, mais aussi contre les critiques, contre un critique en particulier: ma manière de mettre en valeur cette "Vis Polemica" est par exemple celle d'écrire que, à un certain moment, le pianiste chante à l'unisson avec l'interprète vocal "Je men fous!".


Carmelo Di Gennaro: Pour finir, une question de caractère général: dans l'Europe de la globalisation et des post-avant-gardes, que signifie pour vous "être moderne"? C'est une question qui intéresse les genres musicaux affrontés, leur aspect musical ou bien cela concerne-t-il uniquement la pensée créative? Pour vous, cette définition a-t-elle encore un sens?


Ennio Morricone: Non. La question, à mon avis, concerne seulement la pensée créatrice. La pensée créatrice, et aussi musicale, doit donner la possibilité au compositeur de communiquer avec un langage "licite", parce qu'un siècle s'est écoulé depuis la révolution schoenbergienne, qui en ce moment aurait dû être introjectée depuis longtemps par les compositeurs. La liberté créative devrait toujours avoir à faire avec la possibilité de communiquer avec l'auditeur, musicien ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Ven 11 Mai - 17:30



L'orgue servit aussi au cinéma et de très belle façon comme en témoigne ce morceau interprété par Bruno Nicolai.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum


Nombre de messages : 1997
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Dim 13 Mai - 12:09

Ces musiques d'Ennio Morricone, me font penser à de la musique conçue pour des films contemporains savants, artistiques ou alors à des représentations théâtrales mêlées à de la danse contemporaine, :)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Dim 13 Mai - 18:21


Morricone parodié, parce que l'humour peut aussi avoir sa place en musique:




Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Dim 8 Juil - 23:37

Le Concerto n°4 pour orgue, deux trompettes, deux trombones et orchestre d'Ennio Morricone est probablement le plus atonal et tourmenté de tous ses concertos. L'oeuvre commence dans la brutalité et le chaos et l'orgue instantanément virtuose se débat dans les remous de l'orchestre alors que, par moments, les deux trompettes et deux trombones semblent en être le prolongement sonore. Le concerto, bien que défini en un seul morceau de 20 minutes environ, se divise en fait en trois mouvements: une sorte d'allegro furioso, un adagio douloureux emporté par des cordes dans un registre atonal, très sombres et tourmentées, puis un allegro aux conséquences quasi-apocalyptiques. L'atmosphère de chaos touche à son paroxysme. Vers la fin du second mouvement, l'orgue joue dans un registre étonnant, on croirait presque de l'électronique, comme un grand synthétiseur duquel le soliste Giorgio Carnini extirpe des sons rapides et ludiques. L'orgue est à ce moment-là endiablé et euphorique. Le concerto qui me paraît ouvertement pessimiste et dramatique - j'ai presque envie de le qualifier de désespéré - est de ces oeuvres viscérales qui me bouleversent réellement et profondément. Ce n'est pas seulement la grande rigueur d'écriture, la perfection technique, l'intensité dramatique ni la virtuosité du soliste qui me bouleversent, me fascinent, c'est au-delà de la musique elle-même, c'est aussi et surtout ce qui en émane et qu'aucun mot ne peut décrire, dans le rapport intime mais indescriptible entre cette musique et moi. Organique et orgasmique. Jean Guillou a raison: "Le son est un être vivant", c'est de cette façon que je le ressens avec certains compositeurs.

__Orchestre de l'Académie Nationale de Santa-Cécilia. Direction: Carlo Rizzari
__Orgue: Giorgio Carnini.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Lun 9 Juil - 22:18

J'ai bien aimé la "parodie" en vidéo qui n'est d'ailleurs pas vraiment une parodie puisqu'elle est très fidèle à l'original.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Lun 9 Juil - 22:30

Snoopy a écrit:
J'ai bien aimé la "parodie" en vidéo qui n'est d'ailleurs pas vraiment une parodie puisqu'elle est très fidèle à l'original.

Dans l'esprit oui mais quand même simplifiée. Aucune importance de toute façon car ces musiciens arrivent à recréer avec leurs moyens l'essentiel du climat de cette musique avec une pointe d'humour en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum


Nombre de messages : 1997
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Mer 11 Juil - 0:04

Si c'est l'oeuvre la plus atonale, ma curiosité veut absolument écouter cette musique ! Very Happy

De plus, j'aime beaucoup la présentation et la description que tu fais des musiques ainsi que ton expressivité qui en ressort, Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Mer 11 Juil - 8:36

Pianoline a écrit:
Si c'est l'oeuvre la plus atonale, ma curiosité veut absolument écouter cette musique ! Very Happy

De plus, j'aime beaucoup la présentation et la description que tu fais des musiques ainsi que ton expressivité qui en ressort, Very Happy

Merci beaucoup mais je n'ai aucun mérite car c'est la musique qui parle à travers moi. Je ne fais que transformer les notes qui m'émeuvent en mots qui me plaisent. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Mer 29 Aoû - 20:32

Ennio Morricone et la musique religieuse:

mini-requiem "la peste"



Requiem instrumental pour Giordano Bruno.



Requiem pour les victimes de la Cosa Nostra:

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Mer 29 Aoû - 21:30





Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Mer 29 Aoû - 21:58


Ennio Morricone et la religion, suite...







Revenir en haut Aller en bas
violinconcerto



Nombre de messages : 12
Age : 41
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Lun 10 Sep - 17:48

Est-ce que quelqu'un sait où je peux trouver un catalogue très complet des œuvres orchestrales de Ennio Morricone. J'ai quelque part trouvé l'information qu'il a écrit un Concerto pour violon, violoncelle, piano et cordes, mais n'a pu trouver aucune autre preuve pour cela.

Tobias
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violinconcerto.de
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Lun 10 Sep - 18:27

Je ne suis absolument pas au courant de ce triple concerto mais il est toujours possible qu'il ait échappé à ma vigilance. Je vais faire des recherches. Saurais-tu par hasard si il s'agit d'une création récente, c'est-à-dire qui serait postérieure à 2002, parce que le catalogue que je possède s'achève à cette date? Mon catalogue me semble assez complet et débute en 1946 par une pièce inédite intitulée Il mattino per piano e voce qu'il composa entre 17 et 18 ans. Il aurait détruit toute composition antérieure à cette date.
Revenir en haut Aller en bas
violinconcerto



Nombre de messages : 12
Age : 41
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Lun 10 Sep - 19:17

Non, désolé, je n'ai pas de date pour cette composition. Mais je n'ai pas trouvé une liste complète de travail Morricone. Par exemple, je ne savais pas à propos de l'ouvrage "Se questo e un uomo" pour soprano, récitant, violon et cordes avant que je trouve un enregistrement sur CD de celui-ci. Je vérifie également éd le site web officiel de Morricone, mais la liste des compositions orchestrales il semble assez...

Tobias
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violinconcerto.de
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Lun 10 Sep - 19:21


Je vais copier sur ce topic le catalogue que j'ai en ma possession car il me semble plus complet que ceux que l'on trouve sur internet.
Bien sûr, il me faudra du temps et je le ferai sûrement en trois fois. Ensuite, par deux amis plus connaisseurs que moi, je le complèterai de 2002 jusqu'à aujourd'hui. Wink
Revenir en haut Aller en bas
violinconcerto



Nombre de messages : 12
Age : 41
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Lun 10 Sep - 19:23

Fantastique et un grand merci à l'avance! Je suis impatient d'y être!

Tobias
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violinconcerto.de
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Lun 10 Sep - 19:27


Le concerto pour violon est ta formation musicale préférée?
Revenir en haut Aller en bas
violinconcerto



Nombre de messages : 12
Age : 41
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Lun 10 Sep - 19:57

Oui!
Mais je recherche sur toutes les œuvres concertante pour violon et tout type d'ensemble / orchestre. Concertos pour violon Ainsi, non seulement, mais aussi des élégies, des Rhapsodies, etc pour violon et orchestre, concertos et doubles triples avec au moins un violon solo.
Je recherche des informations détaillées et aussi des enregistrements des œuvres pour la construction d'une «encyclopédie de résonance".

Tobias
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violinconcerto.de
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Lun 10 Sep - 20:05


J'en connais pas mal de ces oeuvres avec violon solo, symphonie concertante, rhapsodie...intéressant, intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
violinconcerto



Nombre de messages : 12
Age : 41
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Lun 10 Sep - 20:21

Bien sûr, je suis toujours intéressé à améliorer ma base de données, donc si vous pouvez ajouter des compositeurs, des œuvres, des informations, que ce soit, je serais heureux d'obtenir vos informations! Vous pouvez aussi me contacter en privé par e-mail de ce forum ou via mon site web.

Tobias
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violinconcerto.de
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Catalogue - Morricone I   Mer 12 Sep - 18:32

CATALOGUE DE SES OEUVRES DE CONCERT (Première partie)

___Il Mattino pour piano et voix - 1946
___Imitazione pour piano et voix - 1947
___Intimità pour piano et voix - 1947
___Barcarola Funebre pour piano - 1952
___Preludio a una Novella senza titolo pour piano - 1952
___DISTACCO I pour piano et voix - 1953
___DISTACCO II pour piano et voix - 1953
___Verrà la morte pour piano et voix - 1953

___OBOE SOMMERSO pour voix et instruments - 1953
___Sonata pour instruments à vent, percussion et piano - 1953
___MUSICA pour orchestre à cordes et piano - 1954
___CANTATA pour choeur et orchestre - 1955
___Variations sur un thème de FRESCOBALDI pour orchestre - 1955
___Sestetto pour flûte, hautbois, basson, violon, alto et violoncelle - 1955 CD
___TRIO pour clarinette, cor anglais et violoncelle - 1955 CD
___Invenzione, Canone e Ricercare pour piano - 1956 CD
___CONCERTO PER ORCHESTRA - 1957 CD  
___3 STUDI pour flûte, clarinette et basson - 1957 CD
___DISTANZE pour violon, violoncelle et piano - 1958 CD

___REQUIEM PER UN DESTINO pour choeur et orchestre - 1966 CD
___Suoni per Dino pour alto et bande magnétique - 1969 CD
___Da molto lontano pour soprano et 5 instruments - 1969
___CAPUT COCTU SHOW pour 8 instruments et baryton - 1969
___PROBITO pour 8 trompettes - 1972
___Immobile pour cor anglais et 4 clarinettes - 1978
___TRE PEZZI BREVI - 1978
___Bambini del mondo pour 18 voix d'enfants - 1979
___Grande violino, piccolo bambino pour voix d'enfants, violon, célesta et orchestre à cordes - 1979
___GESTAZIONE pour voix de femme, instruments, sons électroniques et orchestre à cordes - 1980 LP  
___TOTEM SECONDO pour 5 bassons et 2 contre-bassons - 1981 LP  
___Due poesie notturne pour soprano, quatuor à cordes et guitare - 1981



Dernière édition par Icare le Sam 30 Juil - 22:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Aujourd'hui à 20:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennio Morricone, né en 1928
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: