Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ennio Morricone, né en 1928

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Ven 10 Juin - 17:29


Pour mon avatar la réponse est justement là. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2072
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Ven 10 Juin - 23:11

Je m'en doutais !!! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2072
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Ven 10 Juin - 23:29

P.S. : Et j'irai écouter tous les autres mails, re. instruments etc.. demain.

Je pense que le CD dont je viens de parler, qui sort ce mois-ci (il aura mis du temps, celui-là !), puisqu'il fait partie "des CD du mois", doit être passionnant.
Merci beaucoup Icare pour ton avis là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15578
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Sam 11 Juin - 10:26

Icare a écrit:

Pour mon avatar la réponse est justement là. Wink


Quelle réponse ??? C'est ton portrait, Icare ??? Je ne te reconnais pas Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Sam 11 Juin - 15:01

joachim a écrit:
Icare a écrit:

Pour mon avatar la réponse est justement là. Wink


Quelle réponse ??? C'est ton portrait, Icare ??? Je ne te reconnais pas Laughing

Tu ne risques pas de me reconnaître car ce n'est pas moi. Lorsque je dis dans le fil d'Ennio Morricone, à propos de mon nouvel avatar, que la réponse est justement là, c'est qu'il s'agit bien sûr d'Ennio Morricone. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Sam 11 Juin - 17:45

<<le compositeur italien a toujours estimé que son oeuvre dite "sérieuse" -largement méconnue- était plus importante que ses partitions dédiées au cinéma.>>

En premier lieu, il faut dire que les journalistes, amateurs et professionnels, lui ont fait dire beaucoup de choses, sans compter parfois les traductions approximatives qui ont pu  déformer ou exagérer ses propos. Par exemple, il aurait dit dans le passé qu'il composait de la musique de film pour s'amuser...A-t-il vraiment dit ça ou est-ce une interprétation de ce qu'il a pu dire? Nous savons tous aussi qu'une phrase extraite de son contexte peut avoir une portée qui n'était pas du tout exprimée par son auteur. Une autre fois, il avait déclaré que lors de sa collaboration avec Giuseppe Tornatore sur "La meilleure offre", il avait réalisé quelque chose qu'il n'avait jamais fait avant...et ça a été parfois traduit: "quelque chose qui n'avait jamais été fait avant", ce qui n'est plus du tout pareil...Qu'a-t-il voulu dire exactement? Après tout c'est vague. A-t-il voulu dire qu'il a inventé quelque chose ou a-t-il expérimenté quelque chose pour la première fois durant sa longue carrière? Est-ce quelque chose de purement technique qu'un auditeur non avisé ne peut de toute façon détecter? Je n'en sais rien.

Mais, pour en revenir à cette information: <<le compositeur italien a toujours estimé que son oeuvre dite "sérieuse" -largement méconnue- était plus importante que ses partitions dédiées au cinéma.>> il est tout-à-fait possible qu'il l'ait dit car c'est dans son tempérament. Il faut savoir qu'Ennio Morricone est issu du monde contemporain, sort du même cercle intellectuel que Luigi Nono, Bruno Maderna, Aldo Clementi, Egisto Macchi, Luciano Berio (du moins subissait-il les mêmes ambitions et inspirations) et que son principal professeur et mentor fut Goffredo Petrassi qui manifestait déjà une grande méfiance à l'égard de la musique de film, la considérant comme un sous-art. Morricone n'a jamais envisagé, au départ de sa carrière musicale, devenir compositeur de cinéma et, d'ailleurs, ses premières compositions sont de la musique de chambre et un concerto pour orchestre. Il fallait qu'il gagne aussi sa vie et il devint, pour cette bonne raison, orchestrateur et arrangeur pour la RAI. C'est ce travail qui l'amena tout doucement vers le cinéma. Au départ, la démarche fut donc alimentaire. Une rencontre avec le cinéaste Luciano Salce et le voilà sur les rails du Septième Art malgré la désapprobation de son Maître Goffredo Petrassi. Par la suite, Morricone révéla que des "amis" musiciens lui reprochèrent d'écrire trop de musiques tonales pour le cinéma, qu'il gaspillait son talent pour un sous-genre alors qu'il pourrait le consacrer à des oeuvres plus ambitieuses, reproches qui furent également faits à Alfred Schnittke. Il faut savoir qu'il a subi cette influence-là, souffrant certainement de ce que l'on pourrait appeler le "complexe du compositeur sérieux".

Il est vrai que pendant toute une longue période, il n'avait quasiment rien composé pour le concert, sans doute trop accaparé par le cinéma. Dans les années 80, à l'époque de Sahara, il aurait - je dis bien: "il aurait" - déclaré vouloir arrêter la musique de film. S"il avait tenu parole, une partition comme Mission n'existerait pas...et bien d'autres opus magnifiques...En fait, il a réduit sa cadence de musicien de film et il s'est remis à composer pour le concert. On peut donc dire qu'il a su trouver un équilibre entre les deux activités. Il me semble tout-à-fait normal qu'Ennio Morricone tente de valoriser, même si c'est généralement vain, cet aspect-là de son oeuvre, parce qu'il estime que ses compositions pour le concert sont plus libres et personnelles que ses travaux pour l'image qui obéissent aux exigences d'un réalisateur et des producteurs, mais aussi à celles d'un film. Certains - Joachim notamment - vont me rétorquer que si son oeuvre de concert reste méconnue c'est parce qu'elle est atonale, trop moderne, et qu'elle contraste trop radicalement avec le type de musique qui l'a rendu célèbre. Dans l'absolu, ce n'est pas complètement faux, sauf que ce n'est pas complètement vrai non plus.  Déjà, en musique, rien n'est figé, surtout chez un compositeur comme Ennio Morricone. Sa musique de concert, dite "personnelle", peut parfois se rapprocher de sa musique de film, et, inversement, sa musique de film peut se rapprocher de sa musique "personnelle" la plus radicale. Il n'y a pas une frontière bien nette et tranchée entre les deux aspects de son oeuvre: il y a évidemment pas mal de filiations entre eux et il est facile de comprendre pourquoi. On notera aussi que ses oeuvres de concert les plus radicalement encrées dans le "modernisme" (sériel/atonal) datent des années 50, bien que...Sinon, ce qui est vrai pour Morricone est aussi vrai pour d'autres. Lorsqu'un compositeur rencontre le succès avec sa musique de film, il est bien rare qu'il connaisse le même succès avec sa musique de concert, fusse-t-elle tonale. Qui sait que Lalo Schifrin a aussi composé des symphonies et des concertos, exceptée une poignée de mélomanes érudits et curieux? Qui sait que Bernard Herrmann a composé une cantate intitulée Moby Dick? Et lorsque l'on évoque Nino Rota au commun des mortels qui possède quand même une bonne culture générale, il citera sa collaboration avec Fellini et c'est tout! Il est pourtant l'auteur d'une oeuvre de concert très tonale.

Et puisqu'on en est dans les fameuses déclarations du Maestro, il fut un temps pas si reculé où il estimait que la musique de film n'est pas faite pour être jouée en concert, que ça ne l'intéressait pas du tout. Depuis, il a, lui-même, conduit sa musique de film dans les quatre coins du monde, Dans la plupart des pays d'Europe biensûr, mais aussi en Amérique du Sud, du Mexique en passant par le Chili, Cuba, aux Etats-Unis, au Canada, au Maroc, en Russie, en Chine, au Japon et même en Corée du sud! A quand la Corée du nord! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2072
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Sam 11 Juin - 18:50

Icare a écrit:
c'est qu'il s'agit bien sûr d'Ennio Morricone.

Eh oui, je m'en doutais, c'est pour cela que j'ai écrit ça. Joachim, "je ne te reconnaîs pas", m'a vraiment fait rire, mais très très gentiment, car je ne connaîs pas Icare ! (dommage !).

Merci pour ce message, Icare, j'ai du boulot sur le forum ( Laughing ) : Vous lire, écouter les vidéos, et tutti quanti ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2072
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Sam 11 Juin - 19:00

Je viens de lire ton long message, Icare, très attentivement. Fort intéressant, bien sûr, comme toujours, mais je suis une petite béotienne face à sa musique "autre" que celles de films, donc je n'ai rien à dire...
Cela me donne d'autant plus l'envie d'écouter le fameux CD sorti ce mois-ci...
Icare a écrit:
Il faut savoir qu'il a subi cette influence-là, souffrant certainement de ce que l'on pourrait appeler le "complexe du compositeur sérieux"
.

Dommage pour lui, il n'est d'ailleurs pas le seul... Howard Shore par exemple, dont nous parlions hier. Nino Rota, comme tu l'indiques.
Et d'autres auxquels on ne pense pas, je suis sûre que Maurice Jarre l'a fait (à voir).
Et puis, nombreux sont ceux qui ont subi des "emprunts" pour les BO, je ne parle évidemment pas des compositeurs plus "anciens".
Je crois que c'est un autre fil... Wink

PS : (Maurice Jarre, il a fait énormément de compositions autres que pour les films archi-connus... Je vous livre ça, si cela n'existe déjà, sur son fil.)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Lun 13 Juin - 22:26

https://www.youtube.com/watch?v=_S22w1r4LZI


Musique d'Ennio Morricone rejetée et dont j'espère une édition cédégraphique! Very Happy

La vidéo est donc un montage car la musique qui est utilisée dans le film est de Michael Kamen.

Ce sera en tout cas mon hommage à ce merveilleux acteur qu'était Robin Williams. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
laudec



Nombre de messages : 2925
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Mar 14 Juin - 9:36

Merci Icare, je découvre cette musique en même temps que ce film dont le thème me parle directement au cœur.  La musique est superbe, je ne comprends pas pourquoi elle a été rejetée ?

Je dédie ce film et cette musique à la personne qui m'est la plus proche au cœur, à l'âme, à l'esprit et qui est très malade et dont je suis sans nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Mar 14 Juin - 16:26

laudec a écrit:
Merci Icare, je découvre cette musique en même temps que ce film dont le thème me parle directement au cœur.  La musique est superbe, je ne comprends pas pourquoi elle a été rejetée ?

Apparemment, elle aurait été jugée trop émotionnelle et religieuse. Je ne sais plus si c'est par le réalisateur ou la production ou encore les deux. Tous les plus grands de la musique de film ont connu, à un moment ou un autre, un rejet comme celui-là.

Voici la musique qui a alors été composée et retenue pour le film. Elle est signée Michael Kamen:

https://www.youtube.com/watch?v=IFQcsvW1Ds8


Elle est plutôt pas mal. Ce qui m'étonne c'est qu'elle est écrite dans un même esprit émotionnel, si on y regarde de plus près... ... A mon avis, c'est qu'il(s) voulai(en)t pour son (leur) film un son plus typiquement hollywoodien. (à moins que ce soit pour une raison qui n'ait rien à voir avec la musique en soi...) Bon, peu importe, ce qui me dérange, personnellement, ce n'est pas qu'elle fut rejetée, mais qu'elle n'existe pas en CD.


Revenir en haut Aller en bas
laudec



Nombre de messages : 2925
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Mar 14 Juin - 18:12

Très belle musique également mais personnellement, je préfère celle d'Ennio Morricone. En effet, il y certainement beaucoup de facteurs aussi bien objectifs que subjectifs qui entrent en jeu pour faire le choix...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Mar 14 Juin - 19:17

laudec a écrit:
Très belle musique également mais personnellement, je préfère celle d'Ennio Morricone.  En effet, il y certainement beaucoup de facteurs aussi bien objectifs que subjectifs qui entrent en jeu pour faire le choix...

Pareil, je préfère nettement celle de Morricone. Il faut bien admettre que l'Italien est un mélodiste exceptionnel et a un sens des orchestrations qui le rend unique.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2072
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Mar 14 Juin - 19:54

Je suis absolument d'accord avec vous deux. La musique de Morricone est plus belle, plus émotionnelle, mais justement, ce côté plus "romantique" et "spirituel", la place très au-dessus de celle de Kamen (que je trouve tout simplement plus "banale", dans un mode symphonique sans réelle composition vraiment créatrice..).
.. Il a dû en souffrir, Morricone..
Oui, hommage à Robin Williams, acteur fantastique , tout en nuances, parfois aussi, pour lui, "mal perçues" et incomprises.

Je ne connaîs pas ce film.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Dim 3 Juil - 12:30

Au début de mon cycle, "La flûte, la voix et le hautbois", J'avais évidemment pensé d'y introduire Mission d'Ennio Morricone qui réunit ces trois éléments, hautbois, flûtes et voix. Puis, je me suis dit que je connaissais cette B.O. par-coeur, que je l'avais déjà beaucoup trop écoutée. Je ne peux pas dire que c'est la musique qui m'a fait aimer la musique de film, le point de départ fut Le clan des Siciliens du même compositeur, mais ce fut la B.O. qui me fit prendre complètement conscience de ma passion hors norme pour la musique et à partir de laquelle j'ai vraiment commencé à  investir temps et argent. Elle prenait progressivement le pas sur mes autres passions; théâtre et littérature. Mission avait définivement éveillé le mélomane qui sommeillait en moi et je me demande si, finalement, nous ne sommes pas quelque-part toujours tributaire (sur le plan émotionnel et intellectuel) de nos premières amours!? En me posant cette question, je pense à Joachim et à sa propre expérience de la musique, dont la référence suprême demeure la Neuvième de Beethoven...Ce fut, si j'ai bien compris, son premier choc musical.

Toujours est-il qu'à chaque fois que je souhaite réécouter la superbe partition que Morricone composa pour le film de Roland Joffé j'hésite et finalement j'opte pour autre chose, comme une peur d'user l'émotion que me procure cette musique ou par peur de ne pas la retrouver, mais surtout parce que je pense l'avoir trop écoutée. En regardant le documentaire sur Gabriel Garrido et l'Ensemble Elyma où il est question de la musique baroque latino-américaine et où on évoquait également une partie d'histoire avec les jésuites, les indiens guaranis, les esclavagistes..., le film de Joffé est revenu à la surface. La partition d'Ennio Morricone, par conséquent, s'imposait d'elle-même. En la redécouvrant, j'ai été bouleversé une nouvelle fois, presque autant qu'en 1986, lorsque je découvris cette merveilleuse musique au cinéma. On notera dans la partie la plus contemporaine et difficile de la B.O. - thèmes de guerre - la prestation particulièrement virtuose du talentueux flûtiste Paolo Zampini.

Heureux de cette redécouverte, j'ai poursuivi avec un autre opus de Morricone, La casa bruciata, un film tv réalisé entre 1997 et 1998 par Massimo Spano, une partition qui a indiscutablement une filiation ouverte avec Mission - on y pense dès le premier morceau - mais qui s'ait s'en écarter suffisamment pour y apporter une petite "soeur" complémentaire. L'ensemble est très mélodieux avec des choeurs, un orchestre, des percussions et une forte présence des flûtes. Malheureusement, aucun soliste n'est crédité dans le fascicule du cd. Je suppose que Paolo Zampini en fait partie.

Le sujet du film:

Le père de Toni, un missionnaire italien en Amazonie, aide la famille Barbosa à prendre possession d'un morceau de terre, attribué par le gouvernement brésilien mais revendiqué par un puissant propriétaire terrien local. Le pauvre Barbosa et sa famille sont tués par les assassins du propriétaire. seul rescapé: Sandino, âgé de dix ans et unique témoin du massacre. Le missionnaire était à ses côtés dans la lutte pour la justice, mais il aussi perdu la vie. Produit par RAI Cinemafiction, diffusée sur Rai Uno et écrit par Franco Marotta (maréchal Rocca) et Laura Toscano, ce téléfilm est basé sur l'histoire vraie de Ezéchiel Ramin, assassiné le 25 Juillet 1985, à trente-deux ans, par des hommes armés d' un propriétaire foncier, dans le contexte d'un conflit sur les terres. Dim à faire ressortir les motivations évangéliques du protagoniste et a le mérite de ne pas percevoir le père Toni comme un héros solitaire, mais d'avoir joint la figure, l'action et le comportement avec le chœur de pauvres paysans brésiliens dépourvus de terre. La musique d'Ennio Morricone qui se développe sur environ 46 minutes est somptueuse. Les flûtes et les voix illuminent l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Mar 12 Juil - 8:57

Icare a écrit:
J'ai écouté pour la première fois un nouvel opus d'Ennio Morricone - ce n'était pas prévu au programme - et j'ai personnellement beaucoup aimé. Il s'agit d'une Messe: Missa Papae Francisci. Je pense qu'elle pourrait plaire à Jean s"il ne se laisse pas troubler par la courte introduction un peu particulière mais non représentative de l'oeuvre en entier. Le Finale est le seul morceau qui ne soit pas inédit puisqu'il s'agit d'une nouvelle mouture du Final de Mission, B.O. du film de Roland Joffé. J'aurais souhaité un finale inédit mais je pense que ce fut la réponse à une demande bien précise. Mes parties préférées sont le Kyrie, le Gloria, l'Alleluia et le Sanctus:

https://www.youtube.com/watch?v=jECzxt6gngk

Aujourd'hui, après une réécoute aussi attentive que les précédentes, mon morceau préféré est désormais l'Agnus Dei. Il est même devenu à mon goût le point culminant de cette Messe. Plutôt que de dépenser une énergie folle à réaliser des concerts partout dans le monde - il en a suffisamment fait comme ça - je préférerais qu'il se consacre à l'écriture d'une autre messe, une autre cantate, un oratorio...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Jeu 4 Aoû - 19:17

L'un de mes grands coups de coeur du moment: OCEANO d'Ennio Morricone, un véritable voyage musical océanique porté par un thème principal d'une grande beauté et d'autres extraits musicaux plus complexes et d'une belle singularité, dotés, par ailleurs, de combinaisons instrumentales recherchées et fort attractives. Oceano est un film de 1971 , réalisé par Folco Quilici . Il relate les aventures d'un jeune polynésien nommé Tanai qui, avec sa fragile embarcation, se rend vers l'île à la recherche de son rêve, la paix et la sérénité, et afin de planter, acte purement symbolique, l' "arbre à pain". Cependant, Tanai fait naufrage après diverses aventures, sur la glace de mer de l' Antarctique où il est sauvé par un scientifique à partir d' une base américaine.

Le film de Folco Quilici, basé sur une légende polynésienne, est l'occasion de montrer la beauté frappante de la Polynésie et de sa flore, ainsi que celle de l'Océan Pacifique et de sa faune aquatique. La musique d'Ennio Morricone, en plus de sortir merveilleusement des sentiers battus, est tout simplement à la hauteur des magnifiques images du film de Quilici.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Ven 9 Sep - 19:22


J'avais bien prévu d'inclure dans mon cycle "Viva Italia" deux/trois musiques de films composées par des compositeurs italiens. Je n'avais pas forcément pensé à Ennio Morricone ayant beaucoup d'autres choix en dehors de lui. Une discussion ailleurs en a décidé autrement. Je me suis rendu compte que Morricone n'avait composé la musique que pour deux films "catastrophe", l'un vers 1969: La Tenda Rossa - La Tente Rouge, un film de Mikhail Kalatozov relatant le crash d'un grand dirigeable sur des montagnes enneigées et hostiles, le second vers 2004: 72 Mètres, réalisé par Vladimir Khotinenko et qui relate le tragique naufrage du sous-marin russe "Kursk". Ce qui est marrant, c'est qu'Ennio Morricone n'a mis en musique que deux films "catastrophe" et qu'ils ont tous les deux été réalisés par des cinéastes russes. Ce qu'il a composé sur La Tente Rouge est impressionnant et 72 Mètres n'est pas si loin derrière. Dans les deux approches, il exploite les quelques notes universelles du morse mais dans une architecture symphonique très différente. J'ai adoré replonger dans ces oeuvres d'une formidable expressivité.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Jeu 22 Sep - 22:56


Réécoute aujourd'hui de la nouvelle édition (plus complète) d'une B.O. que j'aime beaucoup d'Ennio Morricone: The Chosen - Holocaust 2000, film annonçant la fin de l'humanité, l'apocalypse:


https://www.youtube.com/watch?v=71agg9YI2-U
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Ven 23 Sep - 7:55

Il y a spartacus dans la fin du monde Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Ven 23 Sep - 10:51

vincent.piot a écrit:
Il y a spartacus dans la fin du monde  Hehe

C'est un excellent acteur qui a beaucoup joué et son fils aussi. Il y a toujours un rôle qui leur colle à la peau plus que les autres. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Ven 23 Sep - 11:00


Pour en revenir à ENNIO MORRICONE, il sera en concert le 24 & 25 septembre 2016 au Palais des Congrés à Paris. En fait, ce sont des concerts qui auraient dû avoir lieu en mai dernier mais qui ont été repoussés pour des raisons sérieuses de santé.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Mer 23 Nov - 21:12

Une pièce de Concert d'Ennio Morricone que j'aime beaucoup:

https://www.youtube.com/watch?v=ytIfuK2l5FY


Lorsque l'ironie rencontre la mélancolie...le détachement quasi morbide de la contrebasse...toute l'ironie part de là...Ce compositeur sera toujours ce cas unique et inimitable. chapeau
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10042
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Jeu 1 Déc - 22:51


Un film que j'ai adoré, jeune, et que, malheureusement, je n'ai jamais revu depuis, une musique superbe:

https://www.youtube.com/watch?v=1L_XFqBTCPQ
Revenir en haut Aller en bas
laudec



Nombre de messages : 2925
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Jeu 1 Déc - 23:36

Toute une époque accompagnée par cette musique superbe qui porte bien la signature d'Ennio Morricone. Je ne me souviens pas avoir vu ce film
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ennio Morricone, né en 1928   Aujourd'hui à 20:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennio Morricone, né en 1928
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: