Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18300
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Jeu 21 Mai - 20:00

Grâce à Jean qui a ouvert un topic chez Bertrand, je m'aperçois que Martucci a été oublié ici. C'est réparé Wink

Giuseppe Martucci est un compositeur, chef d'orchestre, professeur et pianiste italien, né le 6 janvier 1856 à Capoue et mort le 1er juin 1909 à Naples

De son père trompettiste, il apprend les rudiments de la musique. Enfant prodige, il se produit au piano dès l'âge de dix ans. Il va fréquenter le conservatoire de Naples tout au long de sa vie, d'abord en tant qu'étudiant (dès onze ans), professeur en 1880 et enfin directeur en 1902.

Parmi les élèves prestigieux de Martucci figure Ottorino Respighi.

Au piano, il se produit dans toute l'Europe après une première tournée au Royaume-Uni à seulement 19 ans. Son talent est alors admiré par Franz Liszt et Anton Rubinstein.
Cependant, il va rapidement délaisser ce rôle de soliste pour une carrière de chef d'orchestre.
À ce poste, il permet l'introduction des opéras de Richard Wagner en Italie, en dirigeant notamment la première italienne de Tristan et Isolde.
Il défend également la musique de ses contemporains, avec des programmes originaux regroupant des œuvres de compositeurs d'un groupe de nations cohérent, par exemple la musique allemande et hongroise (Johannes Brahms, Karl Goldmark, Franz Liszt,...), franco-belge (Vincent d'Indy, César Franck, Édouard Lalo,...), ou britannique (Arthur Sullivan, Charles Villiers Stanford, Alexander Mackenzie,...).


Œuvres

Il est l'un des rares compositeurs italiens de sa génération à ne pas avoir écrit d'opéra, se concentrant sur la musique pour piano et pour orchestre. Il a composé un oratorio, Samuel.
Sa musique, qui porte notamment les influences de Brahms et Schumann, a été soutenue avec constance par le chef d'orchestre Arturo Toscanini. Gian Francesco Malipiero a vu dans la seconde symphonie de Martucci "le début du renouveau de la musique italienne non lyrique".


Oeuvres symphoniques

Polka (1871)
Concerto pour piano N° 1 en ré mineur, op. 40 (1878)
Tema con variazioni pour piano et orchestre, op 58 (1882/1905)
Concerto pour piano N° 2 en si bémol mineur, op. 66 (1884-85)
Symphonie N° 1 en ré mineur, op. 75 (1895)
Symphonie N° 2 en fa majeur, op. 81 (1904)


Autres œuvres orchestrales d'après des pièces pour piano

Colore oriental op 44 n° 3 (1880)
Tarantella, op 44 n° 6 (1880/1908)
Canzonetta, op. 65 n° 2 (1883)
Gavotta, op. 55 N° 2 (1888)
Serenata  op. 57 N° 1 (1886)
Minuetto, op. 57 N° 2 (1880)
Momento musicale, op. 57 N° 3 (1883)
Giga, op. 61 n° 3 (1882)
Andante pour violoncelle et orchestre, op 69 n° 2 1888/1907)
Nocturne op 70 n° 1 (1891)


Oeuvres de chambre

Sonates pour orgue en ré mineur op 36 et 45,
Sonate pour violon et piano en sol majeur op 22 (1874)
Sonate pour violoncelle et piano en fa dièse mineur op 52 (1884)
Trio pour piano, violon et violoncelle en ut majeur op 59 (1882)
Trio pour piano, violon, violoncelle en mi bémol majeur op 62 (1888)
Quintette pour piano et cordes en ut majeur op 45 (1878)
3 pièces pour violon et piano op 67
3 pièces op 69 pour violoncelle et piano
2 Romances op 72 pour violoncelle et piano


2 pianos ou quatre mains

Fantaisie sur un Ballo di Maschere op 8
Fantaisie en ré mineur op 32
Theme et Variations op 58


piano seul

Fantaisie de concert sur la Force du Destin op 1
Fugue op 14
Fantaisie en ré mineur, op 32
Sonate op 34
Sonata facile op 41
Fantaisie en sol mineur op 51 (1880)
Thème et variations op 58 (ou 2 pianos ou piano et orchestre)
Trèfle à quatre feuilles op 74 (1895)
Capriccio et Toccata op 77 (1899)

les autres opus étant consacrés à quantité de petites pièces :
Pensiero musicale op 10
Barcarola en la b op 20
Melodia en mi b op 21
Capriccio en forma si studio op 26
3 notturini op 42
7 pièces op 43
6 pièces op 44
3 valses op 46
Etudes op 47
3 pièces op 48
3 romances op 49
Novella op 50
3 scherzos op 53
Studio caracteristico op 54
2 pièces op 55
3 pièces op 57
3 pièces op 61
3 pièces op 64
3 pièces op 65
2 nocturnes op 70
2 pièces op 73 (1894)
3 morceaux op 76 (1897)
3 petites pièces op 78 (1900)
3 petites pièces op 79
2 caprices op 80 (1903)
3 pièces op 82 (1904)
3 pièces op 83


Cycles pour voix et piano (ou orchestre)

La Canzone dei Ricordi op 68b (composée en 1886-87 d'après des poèmes de Rocco Pagliara)
Pagina Sparse op 68
Pièces lyriques op 84


Musique religieuse

Messa di Gloria pour solistes, choeur et orchestre (1870/71)
Samuel, oratorio pour solistes, choeurs et orchestre (1881/1906)




https://www.youtube.com/watch?v=aCRu5Tcg-xQ


Dernière édition par joachim le Ven 8 Fév - 9:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 12799
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Jeu 14 Juil - 15:57


redécouverte du Concerto pour piano N°1 de Giuseppe Martucci par Francesco Caramiello au piano et Francesco D'Avalos à la direction d'orchestre. J'ai assez vite senti dans cette oeuvre l'influence de BEETHOVEN, toutefois, les trois mouvements du concerto sont amples et généreux,mais sans pathos ni emphase excessive. J'ai beaucoup apprécié l'ensemble mais avec - une fois n'est pas coutume - une préférence pour le troisième mouvement...Ah! le fameux motif au piano qui revient à la fin pour une conclusion comme j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18300
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Jeu 14 Juil - 20:04

Martucci, avec Sgambati est l'un des rares Italiens à ne pas avoir écrit d'opéras.

Je m'aperçois que je possède depuis X temps le concerto n° 1 dont tu parles, et je ne l'ai pas encore écouté Embarassed Par contre j'ai écouté le n° 2 ainsi que les deux symphonies et autres oeuvres de ce coffret de 4 CD :





Ce sont des oeuvres d'un caractère romantique sauf les petites oeuvres des CD qui peuvent être considérées comme de la musique "légère" et agréables à écouter. Ces petites oeuvres sont des orchestrations du compositeur de pièces pour piano.


Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 12799
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Jeu 14 Juil - 22:12


J'ai les mêmes cd que toi sauf le quatrième. Soit dit en passant,Francesco d'Avalos n'est pas seulement chef-d'orchestre,il est aussi compositeur,notamment de MARIA DI VENOSA pour soprano,contralto,solistes,choeur et orchestre. Pas de souci pour le style employé,c'est une oeuvre très abordable pour tout le monde ici et vraiment très belle.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 12799
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Dim 24 Mar - 13:02

Ecoute, aujourd'hui, de la très plaisante Canzone dei Ricordi pour soprano et orchestre, sur des poésies de Rocco E. Pagliara, oeuvre divisée en sept parties. J'ai d'ailleurs une préférence pour la seconde "Cantava'l ruscello la gaia canzone" qui est dotée d'une délicieuse mélodie. Il se dégage de cette musique des moments de pur romantisme et de bien-être, je lui trouve même un caractère apaisant, par la beauté de la voix soprane, en l'occurrence, celle de Rachel Yakar (dans la version que j'ai), le lyrisme et le raffinement des cordes, une belle entrée en matière pour un matin calme qui sent le printemps.


Dernière édition par Icare le Lun 9 Juin - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7132
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Dim 24 Mar - 21:15

Belle version! ...Je les ai avec Brigitte Balleys mezzo suisse
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 12799
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Lun 9 Juin - 18:13


En réécoutant la Symphonie n°1 de Giuseppe Martucci, je me suis dit que c'est une musique d'influence germanique, entre Beethoven et Bruckner. Toujours est-il que j'en aime bien la puissance. J'ai peut-être une préférence pour l'Andante du second mouvement et l'Allegretto du troisième. C'est de toute façon une symphonie très belle en entier. Dans la continuité de cette première symphonie, se succèdent trois oeuvres courtes pour orchestre du même compositeur; Novelletta Op. 82, Notturno Op. 70, n°1 et Tarantella Op. 44. Je les apprécie bien toutes les trois avec une préférence pour le Notturno.    
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 12799
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Mar 10 Juin - 19:02

Je viens de réécouter la Symphonie n°2 de Giuseppe Martucci, plus belle encore que la Première. Franchement, elle me fascine autant que certaines symphonies de Beethoven et plus que celles que j'ai pu écouter de Bruckner. Les deux premiers mouvements sont remarquables, une symphonie qui mériterait d'être plus souvent jouée en salle de concert! Elle devrait être considérée comme un classique, un chef-d'oeuvre!       

La mauvaise surprise est que je n'ai pu écouter en entier les deux oeuvres symphoniques qui suivent, Andante Op.69, n°2  pour violoncelle et orchestre et Colore Orientale Op.44, n°3. J'avais bien remarqué en le mettant dans mon lecteur que mon cd avait jauni, mais le premier de la série contenant la première symphonie un peu aussi sauf que je n'ai relevé aucune dégradation à l'écoute. Mais là, à partir de l'"Andante", j'entends ce petit bruit récurrent et obsédant qui enfle au fil de l'écoute et qui ne trompe pas: Bientôt, même la symphonie n°2 ne passera sans doute plus. No Crying or Very sad J'espère que le volume III n'est pas dégradé. Quelle poisse! 
Revenir en haut Aller en bas
jdperdrix

jdperdrix

Nombre de messages : 335
Age : 68
Date d'inscription : 28/02/2013

MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Mer 11 Juin - 14:26

D'accord sur la qualité de la musique de Martucci. Il y a aussi de la musique de chambre pas mal, quintette pour piano et cordes,trio.

J'ai remarqué le jaunissement sur un certain nombre de disques édités par ASV (symphonies de Clementi). Ca vaut le coup de faire une copie de sauvegarde (en flac sur disque dur -- si, si, c'est légal !) Pour Martucci, les disques sont réédités chez Brillant pour pas cher...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 12799
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Mer 11 Juin - 15:57

Merci pour ce précieux conseil!  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18300
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Mer 11 Juin - 16:42

Je possède l'intégrale de sa musique orchestrale en 4 CD (2 symphonies, 2 concertos, une dizaine de pièces orchestrales et La Canzone dei Ricordi) :



Pas compliqué : j'aime bien tout. S'il faut faire un classement, je préfère la deuxième symphonie à la première, et le premier concerto au second. Parmi les pièces diverses, le Nocturne op 70n° 1, le Colore Oriental et la Tarentelle (de l'op 44)

Comme le dit aussi jdperdrix, sa musique de chambre n'est pas mal non plus, en particulier le quintette op 45 et la sonate pour violon et piano op 22. Par contre j'aime moins ses deux trios opus 59 et 62.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 12799
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Mer 11 Juin - 18:24

J'ai eu de la chance dans ma malchance de pouvoir écouter le volume III qui contient le Concerto pour piano n°1 et La Canzone Dei Riccordi presque en entier. Si le disque a jauni, la dégradation sonore n'apparaît qu'au tout début du concerto et à partir de la N°6 de La canzone Dei Ricordi. Devenu insupportable, j'ai renoncé à écouter la N°7. Il est clair que lorsque j'aurai envie de revenir sur ces trois cd ASV de Martucci, ils seront devenus inécoutables. Il va donc falloir que je me procure la série Brilliant présentée par Joachim.   

Côté musique et appréciation, j'adore le concerto pour piano. Je le trouve magistral et l'aime peut-être autant que ceux de Beethoven. Je parle de son premier concerto pour piano car je ne connais pas encore le second. La Canzone Dei Ricordi avec la soprano Rachel Yakar est également une belle oeuvre. Toutefois, sur les sept parties qui la constituent, seule la seconde me fait réellement fondre de sa délicieuse mélodie; compositeur qui a d'ailleurs le sens du thème mélodique fort et accrocheur.    
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18300
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   Ven 8 Fév - 9:48

Bientôt 5 ans sans commentaire sur Martucci !

On trouve maintenant pas mal de ses œuvres sur Youtube.

Voici sa deuxième symphonie :



https://www.youtube.com/watch?v=fASbUHQBxEc


et son premier concerto pour piano

https://www.youtube.com/watch?v=YofYHr6iKWw
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giuseppe MARTUCCI (1856-1909)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: