Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Edward Elgar (1857-1934)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anouchka



Nombre de messages : 2085
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Jeu 5 Mai - 23:04

P.S. : C'est très beau ce que Laudec, tu as envoyé, avec cette correspondance entre sa musique, et la peinture. Tout ce qui me parle.
Tu ne me liras peut-être pas, mais merci.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10073
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Ven 6 Mai - 8:55

J'ignorais que la collaboration entre Jacqueline du Pré et Daniel Barenboim n'avait pas été idyllique. Toujours est-il que je ne l'ai pas ressenti du tout pendant l'écoute de ce magnifique concerto, l'interprétation m'ayant paru très juste. Les critiques ne devraient pas trop se laisser influencer par ce type d'information qui peut altérer leur jugement. Hehe Ces mésententes, si elles ont vraiment eu lieu et n'ont pas été exagérées comme c'est souvent le cas, ne transparaissent pas à mon sens. Au contraire, j'ai ressenti beaucoup de chaleur et de générosité dans le jeu de Jacqueline du Pré.

Je ne doute pas un instant que la version "Paolo Casals" soit un excellent cru, cependant, je n'ai pas trop envie de subir un enregistrement de 1945.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2085
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Sam 7 Mai - 1:08

En fait, Barenboim et Jacqueline du Pré se sont rencontrés en 1966 et mariés. Les critiques ont fustigé certaines interprétations, peut-être parce que le couple commençait hélas à battre un peu de l'aile, et les disputes fréquentes.  Tu sais sans doute que Jacqueline du Pré (que je trouve comme toi, une fabuleuse interprète à la fois extrêmement sensible, chaleureuse mais très "juste" comme tu le dis), était atteinte d'une sclérose en plaques, et qu'elle est décédée très tôt, je pense vers ses 42 ans. Et le couple était déjà désuni (Barenboim remarié avec une pianiste).
Mais ça, c'est leur vie privée et cela ne nous regarde finalement pas...

P.S. : J'ai quand même lu ça, comme quoi, les critiques.. (comme d'hab..) :

Jacqueline du Pré a rencontré le pianiste Daniel Barenboim à Noël 1966. Leur mariage, l'année suivante, a été une des unions les plus fructueuses de l'histoire de la musique, que certains comparent à celle qui liait Clara et Robert Schumann. On peut le constater dans les nombreux concerts qu'ils ont donnés, Barenboim au piano ou à la direction d'orchestre. Jacqueline du Pré s'est convertie au judaïsme à l'occasion de son mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2085
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Dim 8 Mai - 19:13

J'ai écrit un message avant-hier qui s'est évanoui.., ça arrive.

C'était pour défendre mon petit enregistrement de 1932, Menuhin sur le concerto pour violon opus 61, London Symphony Orchestra, direction Edward Elgar lui-même !!!, excusez-moi du peu...
Mon enregistrement a été remasteurisé en 2001, ce qui explique une certaine qualité. Désormais, on fait mieux (cf. l'intégrale de Callas), mais ce n'était déjà pas mal..... !
Après la Seconde Guerre mondiale, l'enregistrement de 1932 du concerto pour violon, avec pour soliste le jeune Menuhin, est toujours disponible en 78 tours puis en LP mais les autres œuvres sont sorties du catalogue pour plusieurs années. Lorsque EMI les remet en vente en LP dans les années 1970, elles surprennent beaucoup de monde de par leur tempo rapide en contraste avec les tempo plus lents adoptés par de nombreux chefs d'orchestre après la mort d'Elgar. Les enregistrements ont été ensuite disponibles en CD101 dans les années 1990. FIN DE CITATION.
Du coup, je viens de m'écouter ce concerto un peu en boucle depuis deux jours...  Il dure environ 50 minutes, et à aucun moment je ne trouve le tempo de Menuhin trop accéléré, en plus il est dirigé
par le compositeur !  
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10073
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Dim 8 Mai - 19:23


Non, il ne s'est pas évanoui, j'ai créé un fil de discussion avec. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Dim 11 Sep - 21:17

Je viens de découvrir le Chevalier Noir, une (cantate) symphonie pour chœur et orchestre.

Composé en 1893, c'est le premier grand succès d'Elgar.

L'histoire est celle d'un sinistre chevalier noir, dont l' apparition à la cour du roi au cours de la fête de la Pentecôte aura des conséquences désastreuses.

Dans la scène 1, le Prince, fils du Roi, fait des joutes pour la fête de la Pentecôte et bat tous ses adversaires.

Dans la scène 2, le chevalier noir arrive et défie en duel le Prince. Le ciel s'obscurcit, le chevalier noir fait tomber le Prince.

Dans la scène 3, le chevalier noir invite la Princesse à danser. Et pendant la danse, les fleurs fraîchement coupées qui étaient dans ses cheveux, tombent fanées...

Dans la scène finale, celle du banquet, le chevalier noir propose du vin au Prince et à la Princesse, qui sont déjà blancs comme la mort. Mais à peine ont ils bu qu'ils meurent... Le Roi horrifié demande à mourir à son tour, mais le Chevalier noir lui répond "Vieillard, je cueille les roses du printemps !"

Pas très gai tout ça...

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2085
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Dim 11 Sep - 21:43

Waouh ! Quelle tristesse... Evil or Very Mad Eh bien, dis-moi !!! Crying or Very sad
Icare a écrit:
j'ai créé un fil de discussion avec.
: C'est où ?

Allez, regardez sur Arte à 0 h 30, l'opéra "Mithridate" du jeune Mozart de 14 ans, au moins la fin donne la pêche et c'est un vrai chef d'oeuvre ... !!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10073
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Dim 11 Sep - 22:37

Anouchka a écrit:
Waouh ! Quelle tristesse... Evil or Very Mad   Eh bien, dis-moi !!! Crying or Very sad

Icare a écrit:
j'ai créé un fil de discussion avec.

: C'est où ?

C'est ici
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Lun 12 Sep - 10:06

Anouchka a écrit:
Waouh ! Quelle tristesse... Evil or Very Mad   Eh bien, dis-moi !!! Crying or Very sad

oui, en effet... En fait le chevalier noir, c'est la mort qui s'amuse...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2085
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Lun 12 Sep - 20:35

J'avoue que ça me fait un peu peur comme thème, "la mort qui s'amuse"... Cela me fait penser au film d'Ingmar Bergman, "le septième sceau", que j'ai sans doute vu trop jeune.., la mort s'amuse... Ca m'avait un peu traumatisée, comme quoi les parents devraient un peu surveiller ce que les enfants regardent, parfois (si, si). (Comme de découvrir les photos d'Auchwitz etc... des américains, à l'âge de 10 ans dans une bibliothèque, sans explications)...
C'était un petit aparté, mais parce derrière une certaine musique, il y a l'homme... Berlioz par exemple était souvent désespéré, un peu "à la masse" , quand même, et donc beaucoup de ses oeuvres tournent de façon funèbre et presque un peu "voyeuriste".
J'ignorais cette "facette" d'Edward Elgar"...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2085
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Lun 12 Sep - 21:59

Joachim a écrit:
Elgar était aussi pacifiste et trouva très difficile d'accepter les souffrances inutiles causees par la guerre. Dans les années qui suivirent la guerre, il composa trois oeuvres de Musique de Chambre et le Concerto pour Violencelle, chaque morceau d'un caractère plus sombre et plus profond que ses oeuvres antérieures.
Après la mort d'Alice en 1920, son étincelle créatrice mourut aussi.

J'ai trouvé ça dans le fil ad hoc sur la bio très bien faite de Joachim. La "grande guerre" monstrueuse, la mort de sa femme... Ca fait beaucoup, non ?? Ceci explique peut-être cela.. A nous, auditeurs , d'adapter notre sensibilité.... , ce qui n'et parfois pas évident.
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Mer 14 Sep - 9:53

Après, le chevalier noir a été composé en 1893, alors qu'Elgar n'avait que 35 ans et bien avant la guerre et la mort de sa femme... Il devait aimer l'humour noir à l'époque....
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2085
Age : 55
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Jeu 15 Sep - 22:12

Il avait alors sans doute un fond un peu triste, et profond.. et puis tu sais, les évènements de la guerre de 1870....La guerre, hélas, comme toujours, rôdait partout et sa sensibilité a franchi le pas dans sa composition.
Tu sais, si tu écoutes certaines oeuvres romantiques, et Berlioz dans une certaine forme de "folie très noire", ce n'était pas très loin de tout cela, finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edward Elgar (1857-1934)   Aujourd'hui à 3:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Edward Elgar (1857-1934)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: