Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -13%
Carte cadeau Cdiscount : payez 130€ et recevez ...
Voir le deal
130 €

 

 Franz BERWALD (1796-1868)

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26291
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2006-10-26, 22:40

Franz Adolf Berwald est né le 23 juillet 1796 à Stockholm dans une famille de musiciens. Son père, Christian Friedrich Georg Berwald (1740-1825), est un violoniste allemand. Il est une figure marquante du monde musicale suèdois du 19è siècle. Il reçoit sa première formation au violon avec son père. Il aura tout au long de sa vie une carrière très éclectique et passera de musicien à directeur d'entreprise.

Il rejoint un orchestre à l'âge de 16 ans comme violoniste en 1812, à la chapelle de la cour de Stockholm. Dès 1816 il compose ses premières oeuvres. En 1818 Berwald crée un journal musical, dans lequel il publie ses propres compositions. Il commence une tournée en Finlande où il produira en concert un quartet pour piano en 1819. De retour à Stockholm il reprend son emploi de violoniste à la chapelle de la cour il y restera de 1820 à 1823. A partir de 1824 il occupe le poste de chef d'orchestre jusqu'en 1828. Année où il composera le grand septet pour clarinette, basson, cor et quatre cordes.

A la suite du décès de son père, sa famille se trouve dans une grande détresse financière. Kronprinz donnera l'occasion à Berwald de se rendre à Berlin. De 1829 à 1834, à Berlin il fait des études pour être orthopédiste, il pourra ainsi soutenir sa famille financièrement. On ne trouve aucune oeuvre créée à Berlin. Il fondera en 1835 un institut orthopédique, il quittera Berlin en 1841 pour aller à Vienne. Là il recommence à composer plusieurs oeuvres. Il épousera Mathilde Scherer en 1841 à Vienne. Sous l'impulsion de Berwald on organisera un concert pour aider une oeuvre de charité. En 1842 il retourne en Suède. Il essaye de renouer avec le succès en produisant ses anciens concerts, mais le succès escompté ne vient pas.

A l'apogée de sa gloire Berwald créera plusieurs oeuvres, trois symphonies, des opérettes, d'autres oeuvres lui sont attribués pendant son séjour en Suède. Il commence un ouvrage sur la composition et le contrepoint en 1846. Il aura un premier fils Hjalmar. A cette période aussi il sollicite un soutien pour un voyage à l'étranger, aide qui lui sera refusé, il donnera des concerts pour payer ce voyage lui-même. Ses voyages l'amèneront à Paris, Vienne en Autriche, et au Sud de l'Allemagne de 1846 à 1849. Il rentre à Stockholm en mai 1849.

De 1849 à 1858, il sera directeur d'une verrerie à Sandoe dans le Nord de la Suède, afin de pouvoir soutenir financièrement sa famille. Il continue néanmoins à composer des oeuvres entre autres un concert pour piano, trois trios, un quintet. Il fera à cette époque plusieurs voyages à l'étranger. Il prend la direction pour une courte période d'un verrerie pèrs de Stockholm, puis il sera directeur d'une briquetterie pendant quelques années. En 1862, il crée des pièces de théatre avec un certain succès. En 1864 on lui commande une cantate pour la foire industrielle.

En 1867, il est professeur de composition au Conservatoire de Musique de Stockholm, il reprendra aussi la direction de la chorale pour peu de temps, car il mourra des suites d'une pneumonie à Stockholm le 3 avril 1868.

Son frère cadet Christian August Berwald (1798-1869) a été également compositeur, et chef d'orchestre à l'opéra royal de Stockholm. Parmi ses oeuvres, un concerto "militaire" pour violon.


Œuvres principales

Opéra Estrella de Soria
2 opérettes
5 cantates
4 symphonies ont persisté jusqu'à nous
Symphonie n° 1 en sol mineur (Sinfonie sérieuse), 1842
Symphonie n° 2 ré majeur (Sinfonie capricieuse), 1842
Symphonie n° 3 en do majeur (Sinfonie singulière), 1845
Symphonie n° 4 en mi bémol majeur (Sinfonie naïve), 1845
Concertos
Concerto pour piano en ré majeur
2 quintettes avec piano
3 quatuors à cordes
5 trios
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26291
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2009-11-08, 17:06

J'ai bien aime sa 1ere symphonie
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4062
Age : 51
Date d'inscription : 09/11/2006

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2009-11-08, 17:36

Dans 3 ans, on saura si tu aimes la deuxième Franz BERWALD (1796-1868) 724322
Désolé, j'ai pas pu m'en empêcher...
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2009-11-08, 18:36

Stadler a écrit:
Dans 3 ans, on saura si tu aimes la deuxième Franz BERWALD (1796-1868) 724322
Désolé, j'ai pas pu m'en empêcher...

Ptdr Ptdr

Blague à part, je m'étonne moi même de n'avoir jamais fait de commentaire sur Berwald depuis 2006 Wink

Berwald est en fait le premier suédois à chercher à faire une musique nationale (un peu comme Smetana chez les tchèques), sans grand succès d'ailleurs car la Cour de Suède préférait la musique germanique. Il a presque toujours été un incompris dans son pays et a même été obligé de choisir un autre métier que compositeur !

Ses quatre symphonies ont toutes un sous titre : sérieuse, capricieuse, singulière, naïve.

Le style est assez personnel, on ne peut pas le rapprocher de tel ou tel compositeur. c'est un romantique, mais moins tourmenté à mon avis que ceux de sa génération.

De part ses ennuis financiers et autres, et malgré qu'il soit mort à 71 ans, il a relativement peu composé : une soixantaine d'oeuvres seulement, mais tout de même 5 opéras et 3 opérettes, 5 symphonies (dont une en partie détruite), 3 concertos (violon, basson, piano), 5 poèmes symphoniques, un septuor, une sérénade avec ténor et clarinette, 3 quintettes avec piano, 3 quatuors à cordes, un quatuor pour piano et vents, 5 trios avec piano, 3 duos et quelques pièces pour piano.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26291
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2009-11-08, 19:12

Stadler a écrit:
Dans 3 ans, on saura si tu aimes la deuxième Franz BERWALD (1796-1868) 724322
Désolé, j'ai pas pu m'en empêcher...

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Olivier

Olivier

Nombre de messages : 790
Age : 54
Date d'inscription : 14/05/2011

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2011-09-13, 22:10

J'ai un très bel enregistrement en double CD "Hyperion" de la musique de chambre de Franz Berwald : duo, trio, quatuor piano et vents, quintette pour piano et septuor.

Il s'agit d'oeuvres très bien enregistrées. Les oeuvres sont assez développées et évoluent dans une atmosphère romantique "décomplexée". Je retrouve des parentés avec Mendelssohn.

Berwald est né un an avant Schubert et décèdé la même année que Rossini ou Berlioz. Bien qu'originaire de Stockholm, il était issu d'une famille de souche allemande. Il partit à Berlin en 1829 pour gagner sa vie en montant un institut d'orthopédie et fit la connaissance de Mendelssohn. Puis en 1841, il regagna Vienne où il se consacra un peu plus à ses oeuvres.

Il fit jouer son quintette n°1 pour piano par Liszt lors d'un passage a Weimar en 1857 : "J'ai entendu un jour mon quintette dans l'interprétation d'un véritable maitre de la plus poésie - et il le déchiffrait par dessus le marché! Quelle musique! Ce n'était plus un piano mais tout un orchestre!"
En fait cette rencontre eu un tel impact sur Berwald qu'il dédia son oeuvre suivante, le quintette en la majeur à Liszt, dont la réponse ne se révéla que trop prophétique :"Vous êtes vraiment original, mais vous n'aurez pas de succès de votre vivant. Et pourtant, il vous faut continuer dans cette voie".

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2011-09-14, 19:57

Olivier a écrit:
"Vous êtes vraiment original, mais vous n'aurez pas de succès de votre vivant. Et pourtant, il vous faut continuer dans cette voie".


Et même après sa mort, finalement Crying or Very sad Et c'est grand dommage, car sa musique est de qualité. Grâce à Naxos, heureusement, on peut apprécier symphonies, poèmes symphoniques et musique de chambre.

Sa musique vocale est complètement inconnue, j'aimerais bien écouter un de ses opéras, comme Gustav Waasa ou Estrella di Soria.
Revenir en haut Aller en bas
Opus100

Opus100

Nombre de messages : 325
Age : 62
Date d'inscription : 14/08/2011

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2011-09-15, 05:07

Je vous recommande ses Quatuors à Cordes, que je trouve de toute beauté Franz BERWALD (1796-1868) 1055047669
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2011-10-11, 20:43

Opus100 a écrit:
Je vous recommande ses Quatuors à Cordes, que je trouve de toute beauté Franz BERWALD (1796-1868) 1055047669

En effet Very Happy

Je suis en train de les écouter (ou plutôt de les réécouter, mais ça faisait longtemps), dans l'enregistrement magnifique du Yggdrasil Quartet, chez BIS.

Des quatuors très peu connus et aussi peu enregistrés, et c'est grand dommage !

Revenir en haut Aller en bas
Olivier

Olivier

Nombre de messages : 790
Age : 54
Date d'inscription : 14/05/2011

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2011-10-11, 20:59

+ 1 Wink ces quatuors à cordes sont effectivement très beau comme d'ailleurs le reste de sa musique de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2013-09-18, 18:08

Pas encore de catalogue !

Symphonies

Symphonie en la majeur (Fragment ) (1820)
Symphonie n° 1 en sol mineur (Sinfonie sérieuse) (1842)
Symphonie n° 2 en ré majeur ( Sinfonie capricieuse) (1842)
Symphonie n° 3 en ut majeur (Sinfonie singulière) (1845)
Symphonie n° 4 en mi bémol majeur (Sinfonie naïve) (1845)


Concertos

Introduction, Thème et Variations en si bémol pour violon et orchestre (1816)
Concerto en mi majeur pour 2 violons et orchestre (1817)
Concerto pour violon en ut dièse mineur (1820)
Konzertstück en fa majeur pour basson et orchestre (1827)
Concerto pour piano en ré majeur (1855)


Autres œuvres orchestrales

Variations och "Göterna fordomdags drucko ur horn", 1819 (perdu)
Slaget vid Leipzig (La bataille de Leipzig) (1828)
Ein humoristisches Capriccio (1841) perdu
Elfenspiel (Jeu d'elfes) (1841)
Fugue en mi bémol (1841)
Ernste und heitere Grillen (fantaisies sérieuses et joyeuses) (1842)
Erinnerung an die Alpen norwegischen (Souvenir des Alpes norvégiennes) (1842)
Bayaderen-Fest (fête des Boyadères) (1842)
Wettlauf (la course à pied) (1842)
Stor-Polonaise (Grande polonaise) (1843)


Œuvres pour orchestre à vent

Revue -Marsch en mi bémol majeur (1818)


Musique de chambre

Duo pour violon et piano en ré majeur (1857-1860)
Concertino pour violon et piano en la mineur (1859)
Duo pour violoncelle (ou violon) et piano en si bémol (1858)
Duo Concertante pour 2 violons en la majeur (1816)
Trio à cordes pour 3 violons (1826) perdu
Piano Trio n° 0 en ut majeur(1845)
Piano Trio n° 1 en mi bémol (1849)
Piano Trio n° 2 en fa mineur (1851)
Piano Trio n° 3 en ré mineur (1851)
Piano Trio n° 4 en ut majeur (1853)
Piano Trio en mi bémol majeur (1849, fragment)
Piano Trio en ut majeur (1850, fragment)
Quatuor à cordes n° 1 en sol mineur (1818)
Quatuor à cordes n° 2 en la mineur (1849)
Quatuor à cordes n° 3 en mi bémol (1849)
Quatuor en mi bémol pour piano et cordes (1819)
Quatuor en mi bémol pour piano, clarinette, cor et basson (1819)
Quintette pour piano n° 1 en ut mineur (1853)
Quintette pour piano n° 2 en la majeur (1850-1857)
Quintette pour piano n° 3 en la majeur (1850, fragment)
Septuor en si bémol pour clarinette, cor, basson , violon, alto , violoncelle et contrebasse (1828)


Piano

Valse à la mémoire de ma mère (c. 1809)
3 Fantasias (1816-17)
Musikalisk Journal, 11 pièces (1818-1820) (Andante-Allegretto, Echo, Thème et Variations, Polonaise-bagatelle, Thème et Variations, Polonaise, Tempo di Marcia, Thème et Variations, Marche Triomphale, Rondeau-Bagatelle)
5 pièces du Journal de musique (1820) Thema con variazioni, Marche triomphale, Rondeau bagatelle, Con spirito, Poco allegro.
Introduction et Marche triomphale en ut majeur (1856)
Fantaisie sur 2 chansons populaires suédoises (1850)
Trois Pièces pour piano (1859-1860) (Romanza et Scherzo, Presto feroce, Une plaisanterie)
Petite fugue à quatre parties
Valse en la majeur (1844)
En landtlig bröllopsfest (Une fête de mariage) pour orgue ou piano à quatre mains (1844)


Œuvres vocales

Kantat i anledning av högtidligheterna (cantate de cérémonie) (1821)
Kantat författad i anledning av HKH Kronprinsessans ankomst till Sverige och höga förmälning (kantade pour l'arrivée en Suède et la mariage de la princesse) (1823)
Gebet der Pilger um heiligen Gnade (prière du pélerin au Saint Sépulcre), pour choeur d'hommes, vents et cordes (v. 1844)
Effecit Gaudium för 2 körer och stor orkester
Konung Karl XII:s Seger vid Narva (victoire du roi CharlesXII à Narva, 4 ténors, et vents (1845)
Gustaf Adolph den stores seger och död vid Lützen (Victoire de G.A. et mort de Lützen, pour solo, choeur, vents et orgue (1845)
Nordiska fantasibilder (images fantaisie norvégienne), pour solo, choeur, vents et orgue (1846)
Gustaf Wasas färd till Dalarna (voyage de G.W. aux vallons), pour solo, choeur et cordes (1849)
Apoteose till firande av 300 årsminnet af Shakespeares födelse (Apothéose à la célébration du 300° anniversaire de la naissance de Shakespeare), solo, choeur et orchestre (1864)
Musik till industriexpositionens invigningsfest, choeur d'hommes et vents(1866)
Avskedssång till idoghetens representanter, choeur d'hommes et vents, ?1866
Serenad, male chorus and/or 4 male vv, 1867, ed. in Sånger för mansröster (1894)
Choral, choeur mixte et orchestre, 1867


Mélodies

Drei Singlieder (1817) (Glöm ej dessa dar, Lebt wohl ihr Berge, A votre age)
Vaggvisa ("Ute blåser sommarvind"), (Berceuse) text: Samuel Johan Hedborn (1819)
Aftonrodnan, text: Georg Ingelgren (1819)
Jag minnes dig (je me souviens de vous), text: de:Friedrich von Matthisson (1819)
Serenade, cantate pour ténor et six instruments à vents, texte inconnu (1825)
Dröm (Rêve), text: Ludwig Uhland (1833)
Des Mädchens Klage, text: Friedrich Schiller (1831)
Blomman (Fleur), text: Johan Ludvig Runeberg (1842)
Svensk folksång ("Svenska folk i samdrägt sjung"), text: Herman Sätherberg (1844)
Östersjön, (Mer Baltique) (1859) text: Oscar Fredrik, pseudonym för kung Oscar II, i
Eko från när och fjärran (Echo de près et de loin), pour soprano et clarinette obligée(1865)


Œuvres théâtrales

Gustav Wasa, opéra (1828, inachevé)
Leonida,opéra (1829, perdu)
Jag går i Kloster (je marche vers le monastère), opérette en 2 actes, livret de Berwald (1843)
Modehandlerskan la modiste), opérette en 3 actes, livret de Berwald (1843)
Ein ländliches Verlobungsfest dans Schweden (une fête rustique de mariage), opérette en 1 acte, livret Otto Prechtler (1847)
Estrella de Soria, opéra en 3 actes, livret de Otto Prechtler (1841/48)
Drottningen av Golconde (La reine de Golconde), opéra en 3 actes, livret de Berwald et Ludvig Josephson (1864)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26291
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2020-11-05, 08:33


https://www.youtube.com/watch?v=adVqnCKNz20
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26291
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2020-11-07, 06:00


https://www.youtube.com/watch?v=_7Fly9zFCgg
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pébété

Pébété

Nombre de messages : 574
Age : 76
Date d'inscription : 19/03/2019

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2020-11-07, 09:42

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty2021-05-25, 19:06

Une œuvre peu connue La Bataille de Leipzig, un tableau musical (1828), sous-titrée "une pièce dédiée aux armées qui ont mené la première défaite décisive de Napoléon" En effet, après la retraite de Russie, ce qui reste de la Grande armée de Napoleon doit affronter la coalition européenne en octobre 1813. Après quelques victoires, elle finit par une bataille à Leipzig, et la grande armée, à court de munitions, doit se retirer le 19 octobre... La Suède, avec son roi Bernadotte (qui a donc trahi Napoléon) s'était jointe à la coalition, la raison pour laquelle le suédois Berwald a composé son tableau symphonique...



https://www.youtube.com/watch?v=NT32LZswrKo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Franz BERWALD (1796-1868) Empty
MessageSujet: Re: Franz BERWALD (1796-1868)   Franz BERWALD (1796-1868) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz BERWALD (1796-1868)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: