Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le "cas" Rosemary Brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Ven 13 Mar - 23:42

joachim a écrit:
Je ne pensais pas créér autant de discussions avec mon fil sur Rosemary Brown Wink

Personnellement, si je crois à une vie après la mort (et même un peu aux vies successives comme dans le Bouddhisme, question de logique pour moi) Suspect , je ne pense pas que les communications avec les morts soient possible, sinon, à quoi servirait le fait d'être mort ? Pour moi il y a une frontière infranchissable entre les deux "états".

J'ai connu un collègue de bureau - un ami d'ailleurs - qui y croyait dur comme fer, il participait à des réunions spirites, recevait lui-même des messages par écriture. Il est mort il y a dix ans, je n'ai jamais rien reçu de sa part malgré nos discussions. C'est vrai, je ne suis pas médium, mais lui l'était, alors pourquoi ne peut il pas me joindre ? Pareil pour mes parents, rien...Ni de notre amie Cécile, nous étions pourtant sur la même "longueur d'onde" avec nos goûts communs...

Alors je suis plus que sceptique No

Malgré les "cas" nombreux de communications...(nombreux, compte tenu des milliards d'êtres humains...) mais effectivement très rares si on considèrent ..la proportion!...
et quand elles existent ...les qualités "mediumniques" doivent concerner celui qui est sur terre .
Pourquoi le fait d'être mort aurait pour but et pour effet inéluctable de nous couper complètement et forcément de ceux qui restent sur terre?!
Ces "contacts" sont souvent provisoires dans le temps, à moins qu'ils ne concernent des esprits qui ne savent pas, ou ne veulent pas et donc n'arrivent pas à "décoller" de notre monde...

Tu devrais lire à ce sujet le bouquin de Paul Misraki (mais il y en a bien d'autres) que je trouve interressant comme témoignage; "l'Expérience de l'après vie"

Le sujet n'est pas forcément lié...mais je suis aussi convaincu du fait que nous vivons plusieurs vie et revenons plusieurs fois ou de nombreuses fois
....


Dernière édition par Jean le Sam 14 Mar - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Ven 13 Mar - 23:49

[quote="Snoopy"]
Plus sérieusement tu soulèves une question intéressante que je me suis posé bien souvent aussi, même en relisant nos messages. En effet, pourquoi certains morts sont ils silencieux? (Certes ils sont morts, ce qui est une bonne raison Hehe ). Mais peut etre cela ne leur est pas permis? Peut être sur cet autre "plan" ils voient les choses autrement et se rendnet compte de la futilité de la chose? Etc...Mais je me suis souvent posé la question par rapport aux gens assassinés. pourquoi ne cherchent ils pas à se venger ou transmettre la vérité? Suspect


Je crois que beaucoup si ce n'est tous ceux qui partent...cherchent à nous contacter...mais comme je dis juste avant. très peu ont un don "médiumnique" qui permet cette communication!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Ven 13 Mar - 23:50

Jean a écrit:
Le sujet n'est pas forcément lié...mais je suis aussi convaincu du fait que nous vivons plusieurs vie et revenons plusieurs fois ou de nombreuses fois
....

Oui je le crois aussi. Il existe aussi des témoignages sur ce sujet et moi meme il m'est arrivé de me sentir bien ou de "connaitre sans connaitre" certains lieux ou langues que je ne connaissais pas. Une drôle de sensation de "déjà vu" très lointaine mais assez pour ressentir quelque chose. C'est étrange.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Ven 13 Mar - 23:52

Jean a écrit:


Je crois que beaucoup si ce n'est tous ceux qui partent...cherchent à nous contacter...mais comme je dis juste avant. très peu ont un don "médiumnique" qui permet cette communication!

Pourquoi "n'utilisent" ils pas une tierce personne plus receptive pour cela alors? ( bien que cela soit déjà arrivé ).

Cela dit, c'est amusant, je discutais de ce sujet ce soir et j'ai eu à peu près la meme réponse que toi à ce sujet: on nous fait peut etre des signes que nous ne percevons pas?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Ven 13 Mar - 23:55

avez vous vu le film "Gost" avec Wooppy Golberg, Patrick Swaize Demi Moore qui traite de ce sujet sur un ton qui peut paraitre louffioque et qui est est plutôt souvent très drole...mais je trouve assez juste par rapport à tout ce que j'ai pu lire sur ce sujet!....
Il vaut le coup, ne serait ce que pour le divertissement et le numéro de Woopi Golberg qui joue le role d'une médium!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Ven 13 Mar - 23:59

Oui c'est vrai, ce film symbolise assez bien ce que peut être une vie en dehors de la mort avant d'aller plus "haut".
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Sam 14 Mar - 0:02

Snoopy a écrit:
Jean a écrit:


Je crois que beaucoup si ce n'est tous ceux qui partent...cherchent à nous contacter...mais comme je dis juste avant. très peu ont un don "médiumnique" qui permet cette communication!

Pourquoi "n'utilisent" ils pas une tierce personne plus receptive pour cela alors? ( bien que cela soit déjà arrivé ).

Cela dit, c'est amusant, je discutais de ce sujet ce soir et j'ai eu à peu près la meme réponse que toi à ce sujet: on nous fait peut etre des signes que nous ne percevons pas?

Ce que j'allais te répondre ...très souvent ils passent par un médium pour communiquer quand les proches ne peuvent pas...encore faut il qu'il y ait un médium pas trop loin!

Par exemple je me souviens du témoignage d'une mère de famille, Jeanne Morranier, dont le fils, étudiant en science, puis baba cool en Inde, puis dépressif, s'était suicidé à 28ans....Sa mère, pas du tout versé dans le spiritisme, a observé plein de signe bizarre chez elle, ; evidemment elle pensait à son fils..se confiant à une amie celle ci lui a conseillé d'aller voir une médium...le contact a été établi...et elle même ayant des qualité de médium qu'elle ignorait a pu avoir des contacts et plus ou moins longue conversations avec lui qu'elle a relaté dans deux bouquins.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Sam 14 Mar - 0:06

Par exemple, en effet. Je reviendrai sur le sujet demain, je suis particulièrement fatigué ce soir. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 35
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Sam 14 Mar - 1:43

Je ne crois pas du tout en la possibilité de communication entre les morts et les vivants. J'ai vécu pas mal d'expériences assez troublantes sur le sujet mais je doute franchement que ce soient les morts qui viennent nous parler.
Je tiens à préciser que je suis cartésien, réaliste mais pas du tout matérialiste car je crois en Dieu (ou plutôt la logique me pousse à reconnaitre son existence et à considérer les autres doctrines métaphysiques comme incomplètes et donc incorrectes), je suis chrétien (catholique et je n'ai pas honte de le dire, même dans notre France anti-chrétienne d'aujourd'hui) et je suis persuadé que la science ne peut pas encore tout expliquer.
Bien que je ne remette pas du tout en question l'existence de ces phénomènes inexpliqués (et surnaturels), je ne pense pas du tout qu'ils soient du à un contact entre le monde des vivants et celui des morts. L'explication est sans doute ailleurs. Je pense que la source est 100% terrestre. Peut-être certains lieux ont-ils été marqué par certains faits qui se sont déroulés dans le passé ou peut-être que l'esprit humain est capable d'influencer sur certaines choses comme dans le cadre des poltergeist. C'est un sujet très intéressant mais très vaste.

Concernant le cas de Rosemary Brown, je pense plus à une forme de schizophrénie ou, tout au moins, à une imagination débordante. Mais aucun extrait que j'ai pu entendre ne m'a convaincu. Ses morceaux "Chopin" ne ressemblent pas à Chopin, ses morceaux "Debussy" pas à Debussy et ainsi de suite.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Sam 14 Mar - 10:03

Hector Berlioz a écrit:
Je ne crois pas du tout en la possibilité de communication entre les morts et les vivants. J'ai vécu pas mal d'expériences assez troublantes sur le sujet mais je doute franchement que ce soient les morts qui viennent nous parler.

Alors c'est qui? Je doute que des entités évoluant sur un même plan mais une autre dimension aient du temps à perdre à s'amuser avec nous. Et si c'est 100% terrestre ca reste troublant et je vais te dire pourquoi. Je suis moi meme plutôt bon recepteur médiumnique. Aujourd'hui je ne fais plus rien de tout cela mais dans ma jeunesse j'ai beaucoup pratiqué.

Et un jour je me suis posé cette question: "pourquoi si tu me demandes ce qui va t'arriver demain à toi ou une tierce personne je serai bien incapable de te le dire alors que si je rentre en "transe" ou communique avec un esprit j'en suis capable et les informations se révèlent vraies?" ( et mes "révélations" n'ont aucune influence puisque j'étais capable de donner des réponses sur des personnes tierces qui n'étaient meme pas au courant de l'expérience. Donc on peut rejeter toute idée d'influence).

Si ça vient de moi alors pourquoi le Snoopy en "temps normal" est incapable d'anticiper les choses et le Snoopy qui se "concentre" et entre en communication est capable de recevoir des informations qui lui échappent alors que, selon ta théorie, il les a déjà en lui? Pas logique. Pour moi c'est bien un début de preuve qu'il y a un facteur extérieur.

Encore un exemple: même si je sais faire plusieurs choses à la fois, je suis bien incapable de penser profondément et d'écrire ( sans regarder la feuille en même temps ). Pourtant cela m'est arrivé. Une fois, lors d'une séance d'écriture automatique j'étais perdu dans mes pensées à me demander ce que j'allais poser comme question. Quand je suis sorti de ma profonde réflexion j'ai constaté que je venais d'écrire ( sans m'en rendre compte ) une page entière. Je ne vois pas comment cela est possible. Il y a donc bien eu facteur extérieur.

Comment expliques tu aussi dans les cas de possession, la glossolalie? ( le fait de parler des langues étrangères qu'on ne connait pas ). Là à l'inverse, difficile de croire à ta théorie qu'on avait déjà ça en nous, comme si le cerveau stockait toute la science du monde ( et déjà comment le/la saurait il? ) et qu'à l'occasion elle "ressorte" chez certaines personnes. D'autant que parler tient plus de l'apprentissage que de l'inné.

Bref, les cas pouvant ébranler la théorie 100% terrestre et humaine sont nombreux meme si je ne nie pas qu'un pourcentage de ces "cas" relèvent de la psychiatrie.

Citation :
je suis persuadé que la science ne peut pas encore tout expliquer.

Comme disait Einstein, "le paranormal, c'est le normal qu'on explique pas encore". Cela dit expliquer un phènomène ne veut pas dire qu'il n'existe pas. Dans le futur on dira peut etre que le cerveau a des fonctions télépathes, etc..Ce qui expliquerait certaines choses, mais n'en expliquera pas pour autant d'autres. On prouvera peut etre qu'on ne communique pas avec des morts mais qu'il y a bien communication. C'est donc déjà la preuve de l'existence du phénomène qui est aujourd'hui rejetté parce que celui qui est au bout du "fil" n'est ( dans notre logique de vivant ) pas joignable en théorie puisqu'il n'existe plus...du moins sous sa forme physique.

Citation :

Bien que je ne remette pas du tout en question l'existence de ces phénomènes inexpliqués (et surnaturels), je ne pense pas du tout qu'ils soient du à un contact entre le monde des vivants et celui des morts. L'explication est sans doute ailleurs. Je pense que la source est 100% terrestre.

Je te renvoie aux quelques exemples cités plus haut dans ce message et pourrai encore te donner de nombreux exemples de cas qui rendent difficile cet argument mais ça ne servirait pas à grand chose puisque tu as déjà ton idée sur la question, comme j'ai la mienne. De toute façon, il y a toujours une part d'humain puisque s'il y a communication ( avec des morts ou non ), le recepteur ou l'émetteur est toujours humain dans 50% des cas. Partant de là, si on doute de la fiabilité de la machine humaine on ne prouvera jamais rien. Il faudrait alors dans ce cas démontrer des communications entre 100% de morts. C'est pas pour demain...(De plus ou serait l'interet? )

Citation :
Peut-être certains lieux ont-ils été marqué par certains faits qui se sont déroulés dans le passé ou peut-être que l'esprit humain est capable d'influencer sur certaines choses comme dans le cadre des poltergeist.

C'est fort possible et complémentaire du reste. Si des humains bien vivants arrivent à ressentir des choses passées par des "ondes", c'est bien la preuve que nous "déposons" ces ondes sur ce qui nous entoure. Donc que nous avons bien autre chose qu'un simple corps physique pour "marquer" notre environnement. Une sorte de trace invisible que nous déposons sans meme le savoir et que certaines plus sensibles ressentent? Mais cette "chose" qui dépose les ondes, pourquoi ne serait elle dans ce pas capable de capter d'autres "système vibratoire" qui serait par exemple l'essence meme de l'âme? Ce qui expliquerait les communications.

Citation :
C'est un sujet très intéressant mais très vaste.

C'est vrai. Cela dit, j'avoue avoir une préférence à parler de ce sujet avec des gens qui partagent mes convictions. Non pas que je ne sois pas ouverts aux critiques et remarques qui font avancer parfois le débat mais je n'ai jamais et ne cherche pas à convaincre les gens qui n'y croient pas. C'est inutile. C'est le genre d'expérience ou de réflexion sur le sujet qui doit se vivre seul et qui amène ensuite à y croire ou non. Aussi je préfère discuter avec des amis partageant mes convictions mais sachant être aussi détachés du sujet ou de cas en meme temps, pour garder son esprit critique, réfléchir sur des choses qui parfois nous semblent malgré tout incohérente voire même de douter. Mais ce processus se fait dans un contexte plus sain je dirai qu'une confrontation stérile entre les "j'y crois" et les "j'y crois pas". Du moins c'est ma façon de voir les chose par expérience.

Citation :
Concernant le cas de Rosemary Brown, je pense plus à une forme de schizophrénie ou, tout au moins, à une imagination débordante. Mais aucun extrait que j'ai pu entendre ne m'a convaincu. Ses morceaux "Chopin" ne ressemblent pas à Chopin, ses morceaux "Debussy" pas à Debussy et ainsi de suite.

Sur ce cas, je partage totalement ton avis. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 35
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Sam 14 Mar - 14:28

L'esprit humain est capable de faire des choses particulièrement surprenante. Par exemple, dans mon cas et concernant la musique, j'ai été capable de réécrire à l'identique l'introduction de Ainsi parlait Zarathoustra. Je venais juste de me réveiller et dans le rêve précédant mon réveil, je dirigeais ce morceau et j'avais donc les partitions devant moi. Juste après m'être réveillé, je les ai mise sur papier. A ce moment là, je n'avais jamais vu les partitions originales, il a fallu que je les achète pour constater que c'était effectivement identique. J'ai été capable de faire ça à la bonne tonalité alors que je n'ai pas l'oreille absolue. Il y a aussi le morceau que j'avais écrit et dont le début correspondait à l'identique à un autre morceau (que tu m'avais d'ailleurs envoyé).
Les cas d'écriture automatique relève du même genre de phénomène, un peu comme les calculateurs prodiges. J'ai d'ailleurs un de ces "spécimens" dans mes connaissances et il est capable de trouver le résultat d'une division comme 100/2,39 au centième près en 2 secondes. Le résultat lui apparait sans qu'il ait besoin de faire le calcul. En gros, son cerveau travaille à son insu.
On retrouve le même genre de chose (le cerveau qui fait quelque chose sans que la personne ne s'en rende compte) dans beaucoup de domaine.

Si tu es capable de dire l'avenir de quelqu'un, en état de transe, c'est sans doute le même genre de phénomène. Il faut aussi se méfier de tout ce qui est lecture à froid, même si ce n'est pas conscient et que c'est instinctif, ce n'est pas non plus surnaturel.

Concernant la glossolalie, à ma connaissance (et pour m'être penché sur le sujet), dans 100% des cas, les personnes parlant des langues étrangères les avaient en fait préalablement étudié (dans leur jeunesse) ou tout au moins entendu (et la mémoire peut être d'une très grande précision dans certains cas).

Concernant la nature des communications spirites, il y a une expérience très intéressante, l'expérience de Philip où des chercheurs ont réussi à communiquer avec un aristocrate anglais du 17ème siècle. Or, ce "fantome" avait été créé de toute pièce et n'avait jamais existé.
Dans le même genre, la maison de l'écrivain Walter Gibson était hantée (après son déménagement), pas par lui-même mais par le personnage principal de ses romans, The Shadow. Des personnes ignorant tout du fait que cette maison avait été habitée par cet écrivain ont vu à plusieur reprise un fantome dont la description ressemble en tout point à The Shadow.
C'est pour ça que je doute franchement qu'il y a des zones de contacts entre les morts et les vivants et lorsque l'on croit entendre parler des morts (dans les EVP par exemple), on entend bien quelque chose, c'est effectivement surnaturel (car inexplicable), mais ce n'est pas réellement le mort que l'on entend. Je ne crois pas plus qu'une entité vienne nous parler. C'est sans doute autre chose. Je ne saurais pas dire quoi car je ne crois pas que quelqu'un peut raisonnablement donner une réponse définitive sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 35
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Sam 14 Mar - 14:30

Je tiens aussi à préciser que ce sujet m'intéresse beaucoup, de même que tout ce qui a un rapport avec les OVNI (car je crois que ces phénomènes sont liés) et je suis donc intéressé par les histoires de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Sam 14 Mar - 16:56

Hector Berlioz a écrit:
Je ne crois pas du tout en la possibilité de communication entre les morts et les vivants. J'ai vécu pas mal d'expériences assez troublantes sur le sujet mais je doute franchement que ce soient les morts qui viennent nous parler.
Je tiens à préciser que je suis cartésien, réaliste mais pas du tout matérialiste car je crois en Dieu (ou plutôt la logique me pousse à reconnaitre son existence et à considérer les autres doctrines métaphysiques comme incomplètes et donc incorrectes), je suis chrétien (catholique et je n'ai pas honte de le dire, même dans notre France anti-chrétienne d'aujourd'hui) et je suis persuadé que la science ne peut pas encore tout expliquer.
Bien que je ne remette pas du tout en question l'existence de ces phénomènes inexpliqués (et surnaturels), je ne pense pas du tout qu'ils soient du à un contact entre le monde des vivants et celui des morts. L'explication est sans doute ailleurs. Je pense que la source est 100% terrestre. Peut-être certains lieux ont-ils été marqué par certains faits qui se sont déroulés dans le passé ou peut-être que l'esprit humain est capable d'influencer sur certaines choses comme dans le cadre des poltergeist. C'est un sujet très intéressant mais très vaste.

Concernant le cas de Rosemary Brown, je pense plus à une forme de schizophrénie ou, tout au moins, à une imagination débordante. Mais aucun extrait que j'ai pu entendre ne m'a convaincu. Ses morceaux "Chopin" ne ressemblent pas à Chopin, ses morceaux "Debussy" pas à Debussy et ainsi de suite.


Au nom du "cartésianisme"..on peut soutenir des thèses différentes voire opposées..Moi aussi je me dis ou m'estime "cartésien" et très avide de logique...(au point de me faire "charier" par des proches..:"oh toi et ta logique...").
Admettre ou supposer que , dans la mesure où déjà on croit ou on a la conviction que la mort n'est qu'un "passage"...(comme l'enseigne toutes les religions dont la catholique), il puisse y avoir des "communications" entre ces deux mondes, me parait plus logique et cartésien que "décréter" que c'est impossible , ou "croire" que c'est impossible...comme on croit aux dogmes érigés par l'église par exemple!
N'est il pas plus logique ou "cartésien" de croire une "communication " possible entre deux mondes que croire à "l'immaculée conception" à "l'Assomption" ("montée au ciel" de Marie mère de Jésus dans son corps terrestre) à l'infaillibilité du pape ..etc;??

L'église catholique elle-même est très discrète sur ce sujet...mais n'en rejette pas la possibilité ...si elle "déconseille" (le mot est peut être faible?) les séances de spiritisme...ce n'est sûrement pas parce qu'elle prétend ou enseigne qu'il ne peut y avoir de "communication"
Et si la plupart des prêtres "exorcistes" actuels parlent plus volontiers de problèmes psychiatriques que de "possessions"...il n'en reste pas moins que la fonction persiste...et pas pour palier au manque de psychiatres

Je n'ai cependant jamais eu personnellement d'expérience qui m'indiquerait que j'ai des "dons" médiumniques....mais si on devait sur terre tous refaire, les expériences ou les découvertes des autres...on en serait encore...peut être à l'age du bronze...ou à l'antiquité.. Wink

Pour le cas Rose Mary Brown...si tu reconnaissais le style de Chopin ou de Debussy...çà te suffirais pour croire qu'elle est contact avec ces musiciens? Hehe
J'ai en partie oublié ce que j'avais lu la concernant...mais il me semble que de nombreux ou en tout cas plusieurs musiciens qui ne savaient pas d'oùvenait cette musique, avaient effectivement reconnu le style des musiciens..et assez d'accord pour dire que c'était plus des "oeuvrettes" que des chef d'oeuvre...mais personne n'a pu expliquer comment cette femme inculte musicalement a pu écrire ces oeuvres...

Ceci dit, dans ce domaine que les hommes de cette terre maitrise bien mal...je suis loin d'être le dernier à dire ou penser que l'on peut tout "gober".

Ton exemple de personnage fictif d'ailleurs, pris pour un vrai personnage historique ne m'étonne pas du tout et confirme ce qu'explique un "contact" du musicien Paul Misraki...mais ce serait trop long à exposer là!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Dim 15 Mar - 10:51

Le film Ghost m'avait tellement plu que je l'avais enregistré en VHS et racheté il y a peu en DVD. C'est tout juste si je ne pleure pas à la fin quand l'esprit s'en va sur une musique extraordinaire (j'ai aussi acheté le CD du film).
Seulement ce film se base sur l'influence de l'esprit sur la matière et sur les vivants (le "méchant" reçoit une râclée), ça je n'y crois pas (le phénomène des poltergeist étant psychologique et ne touche que le voisinage des ados).

Des bouquins sur l'après vie, j'en ai lu en pagaille dans ma jeunesse. Outre celui de Rosemarie Brown,

celui de la mère de Roland de Jouvenel qui recevait des messages de son fils mort,

le "A la recherche de Bridey Murphy" de Morey Bernstein sur la régression de la mémoire sous hypnose, qui arrive au delà de la naissance, c'est à dire sur la vie antérieure,

les livres de Lobsang Rampa, un lama tibétain

ceux d'Allan Kardec, le fondateur du spiritisme en France

D'autres dont je ne me souviens plus bien du titre ou de l'auteur, comme "la vie après la vie", d'autres sur les fantômes et poltergeist (comme celui du savant Camille Flammarion), etc...

C'est dire si le sujet m'a intéressé Wink

Que m'en reste-t-il au delà de 60 ans ? La quasi certitude que notre vie actuelle est une conséquence de nos vies antérieures (théorie du karma), qu'après notre mort, au bout d'un certain temps indéterminé (le temps n'existe plus dans l'au delà) nous nous réincarnons dans un embryon pour renaître et subir de nouvelles épreuves pour nous "améliorer". Améliorer par rapport à quoi, finalement ? Qui a déterminé les "lois" ? C'est une autre question qui nous éloigne de notre discussion...et de la musique Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Dim 15 Mar - 10:53

Hector Berlioz a écrit:
L'esprit humain est capable de faire des choses particulièrement surprenante. Par exemple, dans mon cas et concernant la musique, j'ai été capable de réécrire à l'identique l'introduction de Ainsi parlait Zarathoustra.

Oui mais ça n'a rien d'exceptionnel non plus. N'impore quel bon musicien est capable de t'écrire une musique entendue et la rejouer "d'oreille". Rien de vraiment "paranormal" là dedans. De plus tu es quand même musicien, tu étudies la composition, etc...Donc c'est quelque chose qui t'es tout de même plus accessible qu'au commun des mortels.

Citation :
Il y a aussi le morceau que j'avais écrit et dont le début correspondait à l'identique à un autre morceau (que tu m'avais d'ailleurs envoyé).

Cela m'est arrivé aussi, mais je crois que c'est simplement qu'inconsciemment mon cerveau avait "enregistré" cette musique 100 fois écouté et lors d'un travail d'écriture, elle est ressortie pensant que je venais de créer quelque chose d'original. Là aussi, rien d'extraordinaire. Ce n'est pas de la télépathie, de la médiumnité, etc...Mais simplement un souvenir musical qui ressurgit à mon insu.

Citation :

Les cas d'écriture automatique relève du même genre de phénomène, un peu comme les calculateurs prodiges. (...). En gros, son cerveau travaille à son insu.
On retrouve le même genre de chose (le cerveau qui fait quelque chose sans que la personne ne s'en rende compte) dans beaucoup de domaine.

C'est fort possible, je ne le nie pas. Toutefois c'est une expérience troublante à vivre.

Citation :
Si tu es capable de dire l'avenir de quelqu'un, en état de transe, c'est sans doute le même genre de phénomène. Il faut aussi se méfier de tout ce qui est lecture à froid, même si ce n'est pas conscient et que c'est instinctif, ce n'est pas non plus surnaturel.

Je reste plus circonspect là dessus. Quand tu es capable de donner des détails précis sur la vie d'une personne que tu n'as jamais vu de ta vie et que tout se révèle vrai, je pense que cela sort quand meme du cadre "naturel" des choses.

Citation :
Concernant la glossolalie, à ma connaissance (et pour m'être penché sur le sujet), dans 100% des cas, les personnes parlant des langues étrangères les avaient en fait préalablement étudié (dans leur jeunesse) ou tout au moins entendu (et la mémoire peut être d'une très grande précision dans certains cas).

Là je ne partage pas du tout ton avis. Essaie de t'inscrire demain dans une université qui propose des cours d'araméen, tu vas chercher un moment. Et même si tu y arrives et que tu l'étudies, bien à tombé, c'est toi qui va être un jour "possédé" et on dira qu'en fait tu connaissais cette langue. Non, ce n'est pas crédible d'autant qu'une personne "atteinte" de glossolalie parle des langues mortes et rares et souvent d'ailleurs en parlent plusieurs. Donc balèze le mec qui a étudié l'araméen, l'akkadien, l'assyrien, le messapien, le sumérien et j'en passe et qui te ressort tout ça de façon "inconsciente".

Citation :
Concernant la nature des communications spirites, il y a une expérience très intéressante, l'expérience de Philip où des chercheurs ont réussi à communiquer avec un aristocrate anglais du 17ème siècle. Or, ce "fantome" avait été créé de toute pièce et n'avait jamais existé.

Dans ce genre de domaine on trouve toujours des cannulards et de "fausses expériences" pour essayer de prouver que c'est de la connerie. Finalement c'est un peu comme le Placebo en médecine. Ca ne répond à rien, ne guérrit pas, n'explique pas. Cela ne fait que contourner un problème qu'on ne sait justement pas résoudre.

Citation :
C'est pour ça que je doute franchement qu'il y a des zones de contacts entre les morts et les vivants et lorsque l'on croit entendre parler des morts (dans les EVP par exemple), on entend bien quelque chose, c'est effectivement surnaturel (car inexplicable), mais ce n'est pas réellement le mort que l'on entend.

Malheureusement, toi comme moi d'ailleurs ne pouvons pas être aussi affirmatifs sur la question.

Citation :
Je ne crois pas plus qu'une entité vienne nous parler. .

Et pourquoi pas?

Citation :
C'est sans doute autre chose

C'est possible aussi. Par exemple ce que l'on prend pour nos morts sont peut etre d'autres identités qui sur leur plan et leur dimension sont aussi réels que nous existons et partagent notre "espace "ou sont à cheval sur notre plan et notre dimension et la la leur. Parfois ces "interférences" provoquent des visions, des communications, etc...C'est une théorie à laquelle j'ai déjà pensée. Pourquoi pas non plus?

Citation :
Je ne saurais pas dire quoi car je ne crois pas que quelqu'un peut raisonnablement donner une réponse définitive sur le sujet.

C'est vrai mais force est de constater que c'est souvent ceux qui n'y croient pas qui s'engoufrent le plus volontiers dans une conclusion et une certitude que n'ont meme pas ceux qui y croient.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Dim 15 Mar - 10:55

joachim a écrit:
C'est une autre question qui nous éloigne de notre discussion...et de la musique Very Happy

Certes mais le sujet étant intéressant... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 35
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Dim 15 Mar - 16:42

Le sujet est intéressant et comme bon nombre d'artistes (dont des musiciens) se sont intéressé au sujet, ce n'est pas complètement hors sujet non plus.

Citation :
L'église catholique elle-même est très discrète sur ce sujet...mais n'en rejette pas la possibilité ...si elle "déconseille" (le mot est peut être faible?) les séances de spiritisme...ce n'est sûrement pas parce qu'elle prétend ou enseigne qu'il ne peut y avoir de "communication"
Et si la plupart des prêtres "exorcistes" actuels parlent plus volontiers de problèmes psychiatriques que de "possessions"...il n'en reste pas moins que la fonction persiste...et pas pour palier au manque de psychiatres

L'eglise catholique fait plus que déconseiller les séances de spiritisme. Pour avoir parlé à un prêtre, si l'Eglise déconseille ce genre de chose c'est parce qu'elle considère que ce n'est pas du tout les esprits des morts qui viennent nous parler mais autre chose, comme des démons dont le but ne serait pas nécessairement une simple communication mais plus une communication. D'ailleurs, c'est assez cohérent car certains spirites (notamment à la fin du XIXème et au début du XXème) sont devenu de fervent adversaire des religions et certains sont même devenu satanistes.

Concernant les exorcismes, c'est assez troublant car dans 99% des cas, ce sont effectivement des problèmes psychologiques mais dans le pourcentage restant, on ne sait pas ce que c'est. Mais à ma connaissance, les seuls cas de glossolalie véritable (ou qui en ont tout au moins vraiment l'apparence) ont lieu pendant les possessions. Il peut également arriver que la voix du possédé change radicalement, comme une fillette qui parle avec une voix très grave.


Citation :
Pour le cas Rose Mary Brown...si tu reconnaissais le style de Chopin ou de Debussy...çà te suffirais pour croire qu'elle est contact avec ces musiciens?

Non, ça prouverait seulement qu'elle était une escroc alors qu'à l'écoute de ce qu'elle a écrit, on peut effectivement se dire qu'elle n'était pas musicienne.


Citation :
Camille Flammarion

Les livres de Flammarion sont très intéressants et agréables à lire. Je peux également conseiller ceux de Charles Fort ou ceux de John Keel, sur un sujet connexe mais qui a une théorie assez intéressante.


Citation :
N'impore quel bon musicien est capable de t'écrire une musique entendue et la rejouer "d'oreille".

Sauf que je ne suis pas un bon musicien. Je n'ai pas du tout l'oreille absolue et en temps normal, je suis incapable d'écrire un morceau entendu plusieurs heures avant et sans en connaitre la première note. Or là, je l'ai directement écrit dans la bonne tonalité. De plus, c'était un mois après le début de mes cours de composition. Je ne dis pas que c'est surnaturel, mais pour moi, ça en a l'apparence.


Citation :
Mais simplement un souvenir musical qui ressurgit à mon insu.

Et c'est terriblement frustrant... Dans mon cas, je n'ai dû entendre ce morceau qu'une seule fois car je n'en ai même pas le souvenir.


Citation :
Toutefois c'est une expérience troublante à vivre.

Je me doute. Dans les expériences troublantes, j'ai encore expérimenté cette nuit un cas de paralysie du sommeil avec hallucination. C'est particulièrement désagréable!


Citation :
Là je ne partage pas du tout ton avis. Essaie de t'inscrire demain dans une université qui propose des cours d'araméen, tu vas chercher un moment. Et même si tu y arrives et que tu l'étudies, bien à tombé, c'est toi qui va être un jour "possédé" et on dira qu'en fait tu connaissais cette langue. Non, ce n'est pas crédible d'autant qu'une personne "atteinte" de glossolalie parle des langues mortes et rares et souvent d'ailleurs en parlent plusieurs. Donc balèze le mec qui a étudié l'araméen, l'akkadien, l'assyrien, le messapien, le sumérien et j'en passe et qui te ressort tout ça de façon "inconsciente".

Comme je disais, d'après ce que je sais les seuls cas de glossolalie véritable (en apparence, en tout cas) ont lieu pendant les possessions. Et mon avis là-dessus est différent de celui sur les communications avec l'au-delà.
Sinon, il ne faut surtout pas oublier la subjectivité du témoin. Je pense au cas d'Andreas Grassl dit piaonman, dont la virtuosité était loin d'être réelle.


Citation :
Dans ce genre de domaine on trouve toujours des cannulards et de "fausses expériences" pour essayer de prouver que c'est de la connerie.

Là en l'occurence, l'expérience a été faite par des spirites.


Citation :
Et pourquoi pas?

Parce que cette hypothèse relève de l'anthropomorphisme. C'est l'observateur qui va attribuer ses propres caractéristiques à ce qu'il observe. Peut-être est-ce une bonne hypothèse, mais je trouve que c'est un raccourci un peu facile. Un peu comme attribuer les OVNIs à des visites extra-terrestres.


Citation :
Par exemple ce que l'on prend pour nos morts sont peut etre d'autres identités qui sur leur plan et leur dimension sont aussi réels que nous existons et partagent notre "espace "ou sont à cheval sur notre plan et notre dimension et la la leur. Parfois ces "interférences" provoquent des visions, des communications, etc...

Dans la mesure où des expériences ont été réalisées qui prouve que l'on peut communiquer avec un faux fantome et dans la mesure où un personnage de fiction est apparu sous forme de fantome à des témoins qui ignoraient tout de son état de personnage fictionnel, je pense que la théorie la plus cohérente à ce sujet n'est pas la communication avec des esprits ou l'apparition d'esprit mais plus des egregors, c'est-à-dire, la manifestation physique provoqué par la volonté d'un groupe (ou même d'une personne). C'est un peu comme de l'hystérie collective sauf qu'il n'y a pas d'explication rationnelle dans le sens où des preuves peuvent parfois être enregistrées (photos, films, EVP). C'est pour la même raison qu'une personne peut laisser son empreinte dans un lieu et être vu (sous forme de fantome) plusieurs siècles après sa mort. On s'éloigne de la science mais de mon point de vue, ça reste l'explication la plus logique.

Concernant les vies antérieurs, étant catholique, donc dualiste et non moniste, je n'y crois absolument pas. Je pense que les souvenirs de vies antérieurs trouvés sous hypnose sont en fait des faux souvenirs induits, ce qui est assez courant en fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Mar 17 Mar - 10:39

Hector Berlioz a écrit:

L'eglise catholique fait plus que déconseiller les séances de spiritisme. Pour avoir parlé à un prêtre, si l'Eglise déconseille ce genre de chose c'est parce qu'elle considère que ce n'est pas du tout les esprits des morts qui viennent nous parler mais autre chose, comme des démons dont le but ne serait pas nécessairement une simple communication mais plus une communication. D'ailleurs, c'est assez cohérent car certains spirites (notamment à la fin du XIXème et au début du XXème) sont devenu de fervent adversaire des religions et certains sont même devenu satanistes.
.

Tout dépend du prêtre auquel tu t'adresses...j'en connais qui "croient" ou "reconnaissent" tout à fait la possibilité de communication entre les "deux mondes"...sans mettre çà sur des interventions de "démons"...(Lis les bouquins du révérend père Brune, spécialiste de la question).
Démons d'ailleurs difficiles à différencier des "esprits humains" plus ou moins démoniaques qui, comme tout le monde, passent aussi de l'autre coté un jour ou l'autre...Des êtres humains "malfaisants" ne manquent pas...en passant de l'autre coté, ils ne sont dans leur réalité "spirtuelle" que le prolongement de ce qu'ils étaient sur terre...comme les autres d'ailleurs!...Et ce sont surtout ceux là qui restent "collés" à la terre et ne cherchent qu'à rentrer en contact avec nous, pour y retrouver les sensations "matérielles" dont ils sont coupés, pour continuer leurs "oeuvres" malfaisantes...Et ces esprits "peuplent" surtout les "séances" spirites où ils peuvent plus facilement se manifester , faisant, en plus, rapidement fuire des esprits plus lumineux présents et cherchant un contact avec des proches ....Voilà pourquoi , effectivement les "séances spirites" organisées peuvent souvent provoquer plus de dégats, que de bienfaits sur les participants...et sont fortement déconseillées...aussi par les médiums "sérieux" qui cherchent à faire du bien autour d'eux plutôt que se faire "mousser".

Pour l'annecdote, (et au risque d'être un peu long Wink ), je cite à nouveau l'exemple de Paul Misraki et son témoignage...Jeune homme, il a eu l'occasion de participer à des séances spirites, invité par des amis ou connaissances qu'il fréquentait dans son milieu artistique parisien....Sa motivation: la curiosité et plus ou moins l'amusement. Il était tout à fait athée ou agnostique, d'une famille juive non pratiquante et non "croyante"
...Plusieurs contacts lui ont "prouvé" ou fortement laissé supposer que des personnes plus ou moins récemment décédés les contactaient....
Au bout de plusieurs mois de fréquentation de ses séances..il a commencé à se sentir de plus en plus "mal" ,"détastabilisé", "dépressif" ....Il s'en est confié à quelqu'un rencontré par hasard ...en lui expliquant ce qu'il "vivait". La personne en question lui a conseillé de lire les évangiles et s'éloigner de son groupe "spirite". Il n'avait toujours aucune culture religieuse d'où que ce soit et se demandait ce que l'évangile venait faire là...Toutefois il a suivi le conseil donné et explique qu'à travers la lecture des évangiles..il a "compris" ce qui se passait et avec quel "monde" il était en contact...la réalité "spirituelle" lui est devenue évidente ...Devenu "croyant" , il a éprouvé le besoin de faire partie d'un groupe de "croyant" et a choisi l'église catholique. Ayant lui-même un "don" médiumnique...il a continué à titre personnel et en dehors de groupe spirite (dont il déconseille aussi la fréquentation, même s'il reconnait que c'est par là qu'il est arrivé à cette connaissance ) a entretenir des dialogues avec des décédés ...


Citation :
Non, ça prouverait seulement qu'elle était une escroc alors qu'à l'écoute de ce qu'elle a écrit, on peut effectivement se dire qu'elle n'était pas musicienne
.

Je ne vois pas pourquoi elle serait moins une escroc en transmettant des oeuvres de moindre qualités??.."On se dit pas qu'elle n'était pas musicienne": l'histoire ne date pas de 2000 ans et elle n'est pas" tombée du ciel" sans que personne ne la connaisse !!...Sans avoir de conviction certaine sur son cas en ce qui me concerne, et sans me souvenir précicément toute son histoire, je crois qu'il y a suffisemment "d'incrédules", musiciens, médecins , psy ou autres qui se sont penché sur son cas...sans trouver d'explications convainquantes qui balaie le sujet ou devoile une supercherie...


Citation :
Concernant les vies antérieurs, étant catholique, donc dualiste et non moniste, je n'y crois absolument pas. Je pense que les souvenirs de vies antérieurs trouvés sous hypnose sont en fait des faux souvenirs induits, ce qui est assez courant en fait.

Je connais ou ai connu des prêtres qui croient à la réincarnation...Le défunt cardinal Liénard (archevèque de Lille ) en était convaincu...(tout en restant discret, car effectivement l'église catholique refuse cette éventualité...bien que dans les Evangiles...il y ait des "récits " ou "passages" qui en laissent supposer l'existence.
D'une éducation très catho...je n'avais pas loin de 35, 40 ans quand je me suis sérieusement posé la question...en espérant trouver a travers des lectures que j'estimais "sérieuses" sur la question, des arguments qui me "prouvent" -si on peut dire..;car dans ce domaine! - que çà ne "tenait pas debout"!!...car je "n'en voulais pas"!!!...Le drôle de l'histoire c'est que j'ai obtenu le résultat inverse: les arguments "pour" m'ont beaucoup plus convaincus que les arguments contre..et comme je suis assez "logique" et surtout essaie de plus en plus de ne pas vivre sur des "illusions"...
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 35
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Mar 17 Mar - 20:31

Citation :
je cite à nouveau l'exemple de Paul Misraki et son témoignage...

C'est un exemple très intéressant (et qui reste dans le domaine de la musique malgré tout).


Citation :
Je ne vois pas pourquoi elle serait moins une escroc en transmettant des oeuvres de moindre qualités?

Parce qu'elle aurait nécessairement étudié les styles pour pouvoir se rapprocher de l'écriture des compositeurs. Dans la mesure où sa musique ne ressemble pas à celle des compositeurs censés lui avoir dicté, elle n'a effectivement jamais étudié leur style et n'est donc pas un escroc a priori.


Citation :
Je connais ou ai connu des prêtres qui croient à la réincarnation...Le défunt cardinal Liénard (archevèque de Lille ) en était convaincu...(tout en restant discret, car effectivement l'église catholique refuse cette éventualité...

Il est normal que la religion catholique (ainsi que toutes les religions monothéistes) refuse cette hypothèse car elle est en contradiction avec la nature du monde d'après la métaphysique judéo-chrétienne (dualiste, avec donc l'existence de deux êtres, Dieu et l'Univers). L'existence de la réincarnation apparait dans ce cadre comme une abérration logique.
De plus, si la réincarnation existe, comment se fait-il qu'il y a de plus en plus de personnes sur Terre (et donc d'âmes). La population humaine n'a jamais été stable dans l'Histoire. Il s'agit là d'une nouvelle faille logique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Mar 17 Mar - 21:52

[quote="Hector Berlioz"]

Citation :
. Dans la mesure où sa musique ne ressemble pas à celle des compositeurs censés lui avoir dicté, elle n'a effectivement jamais étudié leur style et n'est donc pas un escroc a priori.
.

Là tu t'avances un peu trop loin: j'ai eu l'occasion d'entendre une cassette et s'il y a des compositeurs que je ne pas reconnu (mais à l'époque -et peut etre encore maintenant, car lje connais mal a littérature pour piano seul à partir de la moitié du 19eme)...je me souviens avoir reconnu assez bien Haendel , Schubert et quelques autres oubliés...et si personne, (aucun mélomane ou musiciens) n'avait reconnu le style de ces compositeurs, on n'aura sans doute parlé d'elle, au delà du cercle de ses connaissances à Londres!...Et sauf erreur je crois qu'elle n'était pas du tout musicienne.

Citation :
Il est normal que la religion catholique (ainsi que toutes les religions monothéistes) refuse cette hypothèse car elle est en contradiction avec la nature du monde d'après la métaphysique judéo-chrétienne (dualiste, avec donc l'existence de deux êtres, Dieu et l'Univers). L'existence de la réincarnation apparait dans ce cadre comme une abérration logique.
De plus, si la réincarnation existe, comment se fait-il qu'il y a de plus en plus de personnes sur Terre (et donc d'âmes). La population humaine n'a jamais été stable dans l'Histoire. Il s'agit là d'une nouvelle faille logique.

J'avoue que je ne vois pas le rapport entre religion monothéiste et impossibilité ou contradiction avec la réincarnation Embarassed ..qui semble ne pas géner ceux qui dans les églises y croient...même s'ils ont une haute fonction!
La réincarnation...n'implique pas qu'il y a pas première "incarnation" ou que ces "incarnations" n'auraient concerné qu'un premier lot d'être humain apparu au cours de la préhistoire et revenant sans cesse...
Est elle obligoire?...je suppose que oui (mais n'ai pas de certitude?) pour pouvoir acquérir un minimum d'évolution...Est elle fréquente , c'est dire le même esprit humain doit il revenir de nombreuses fois?...là je crains que oui, car les nombreuses "ratées" "erreurs" ou pire , doivent nous obliger à redoubler fréquemment la classe Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 35
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Mar 17 Mar - 23:10

Citation :
Là tu t'avances un peu trop loin

C'est possible puisque les seuls extraits que j'ai entendu sont ceux que j'ai pu trouver sur internet. Donc, peut-être a-t-elle effectivement écrit dans le style de différents compositeurs mais ces morceaux n'ont pas été diffusés sur internet, il me manque donc des éléments pour juger.


Citation :
J'avoue que je ne vois pas le rapport entre religion monothéiste et impossibilité ou contradiction avec la réincarnation ..qui semble ne pas géner ceux qui dans les églises y croient...même s'ils ont une haute fonction!

Il y a une contradiction majeure en fait. La réincarnation suppose que l'âme est totalement séparée du corps et qu'une même âme peut habiter plusieurs corps différents. Or, dans toutes les religions monothéistes, l'âme est attachée à un corps et en est indissociable. Je préfère éviter d'entrer dans les détails parce que ce serait sans doute trop long.
De plus, la réincarnation suppose que la personne qui se réincarne a tout oublié de sa vie passée (ou ses vies passées). Dans la mesure où la personne change de corps et n'a aucun souvenir de sa vie passée comment pourrait-elle se racheter ou évoluer?
Si j'ai été Jack l'Eventreur dans une vie antérieure, je ne peux pas m'en souvenir et mon corps (notamment au niveau de la conformation du cerveau) et ma vie actuelle ont formé la personne que je suis aujourd'hui, donc cela signifie que je suis une personne différente. Comment, dans ce cadre, pourrais-je me racheter ou m'améliorer? Ce n'est pas possible car je suis une personne unique et ne suis pas la réincarnation d'une autre personne.
De plus, la réincarnation (et la notion de karma) est une croyance issue des religions monistes (il n'y a qu'un seul être, qui n'est pas l'univers et nous en faisons tous partie, c'est du gnosticisme) et est donc philosophiquement en contradiction avec les bases des religions dualistes (c'est à dire, toutes les religions monothéistes).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Mer 18 Mar - 0:26

L'âme est indisociable du coprs? Wink jusqu'à la mort du corps oui..mais après? ...oui tu vas me dire qu'il y a la "résurection"...et je sais bien que de nombreux dogmes catholiques contredisent la réincarnation...mais si nous étions dans la Vérité sur terre...il n'y aurait qu'une seule religion ! ou pas du tout selon ce qu'on met derrière ce terme et toutes les religions connues sans exception devraient faire le ménage dans les dogmes qu'elles ont instituées!

Je ne vois pas en quoi la notion de Karma devrait impliquer qu'on fasse partie d'un tout? ou pas d'un tout...les théologiens de tous les horizons ont créé plus de dégats qu'autre chose!...et si le monde actuel est dans cet "état" spirituel...ils n'y sont surement pas pour rien!
s même questions ...

"je suis une personne unique..." c'est justement pour çà que je cherchais à me convaincre ou me prouver que la réincarnation est une "bétise"...
J'ai compris depuis que la réincarnation n'empéchait nullement d'être un "esprit" unique même s'il n'a pas la mémoire consciente de ce qu'il a vécu antérieurement...ce qu'il vit dans cette vie est en grande partie déterminé par ce qu'il a vécu antérieurement,..ce qui n'empèche aucunement d'avoir toujours un libre arbitre qui nous laisse toujours des choix....comme un retraité vit sa retraite pas seulement en fonction des circonstances au jour le jour mais aussi en fonction de la vie qu'il mené ....
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 35
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Mer 18 Mar - 21:01

Citation :
L'âme est indisociable du coprs? jusqu'à la mort du corps oui..mais après?

Dans la mesure où le corps influe sur l'esprit qui influe sur l'âme, l'âme est malgré tout modelé par la vie de la personne, et donc également par son corps. Quelqu'un qui a perdu les deux jambes sera différent après cette perte, et cette différence se traduira sur son âme car l'âme évolue. Dans ce sens, l'âme est donc indissociable du corps.


Citation :
mais si nous étions dans la Vérité sur terre...il n'y aurait qu'une seule religion ! ou pas du tout selon ce qu'on met derrière ce terme et toutes les religions connues sans exception devraient faire le ménage dans les dogmes qu'elles ont instituées!

Je ne suis pas du tout relativiste et je pense même que si notre civilisation est sur le point de s'effondrer, c'est en partie à cause du relativisme. En tant que catholique, même si les institutions devraient effectivement évoluer (je pense notamment au mariage des prêtres), je ne vois pas pourquoi le dogme devrait changer et je ne vois pas en quoi il peut faire du mal (vu que c'est précisément l'inverse).


Citation :
Je ne vois pas en quoi la notion de Karma devrait impliquer qu'on fasse partie d'un tout?

Dans la mesure où la notion de karma est apparu dans des religions monistes (idéalistes), il implique nécessairement les autres éléments métaphysiques de ces religions. Si on essaie de rapprocher la notion de karma à un modèle religieux dualiste, on se retrouve avec la notion de libre-arbitre. Je préfère donc parler de libre-arbitre que de karma pour éviter des contresens (obligatoires à moins d'être de culture hindou, bouddhiste, etc. et parlant et comprenant parfaitement la langue d'origine de ces cultures).


Citation :
les théologiens de tous les horizons ont créé plus de dégats qu'autre chose!...et si le monde actuel est dans cet "état" spirituel...ils n'y sont surement pas pour rien!

Je ne vois pas quel genre de dégât les théologiens ont pu commettre... Si le monde occidental est dans l'état dans lequel il est actuellement, c'est dû à une très forte poussée du matérialisme et à un rejet de la religion (car la religion a du mal à tolérer le matérialisme). D'ailleurs, les deux doctrines qui ont fait le plus de mal au XXème siècle sont deux doctrines matérialistes: Le marxisme (qui est on ne peut plus matérialiste) et le nazisme (qui est matérialiste et occultiste en même temps).


Citation :
comme un retraité vit sa retraite pas seulement en fonction des circonstances au jour le jour mais aussi en fonction de la vie qu'il mené ....

Sauf qu'un retraité a conscience de la vie qu'il a mené...
Si on considère que la réincarnation est possible, il s'agit d'un transfert d'âmes avec des âmes complètement différentes. Autrement dit, si j'ai été Jack l'éventreur dans une vie antérieur et que je suis qui je suis aujourd'hui, je ne suis absolument pas la même personne. Si je ne suis pas la même personne, en quoi est-il logique d'imaginer que j'ai été quelqu'un d'autre mais que je ne m'en souviens pas? Ne serait-il pas plus simple et plus logique de considérer que je suis effectivement quelqu'un d'autre n'ayant aucun rapport de près ou de loin avec Jack l'éventreur? Et donc que la réincarnation n'existe pas?
De plus, concernant le problème de chiffres (nous sommes plus nombreux aujourd'hui qu'avant), la parade est de dire que pas tout le monde se réincarne (ce qui est d'ailleurs en opposition avec les doctrines ayant inventé le concept de réincarnation car cela signifie que certains échappent au cycle qui touche tout). Alors sur quels critères certains se réincarnent et pas d'autres? Certainement pas sur des critères de "gentillesse" car l'humanité compte plus de démons que d'anges (et dans ce cas, on se retrouve avec un problème de chiffre), donc quoi?

Je ne dis pas que la réincarnation est une notion stupide mais je dis que la réincarnation sortie de son contexte d'origine (les religions orientales) n'a plus beaucoup de justification quant à son existence. Autrement dit, la réincarnation est un concept cohérent pour un jaïniste, pour un bouddhiste, pour un hindouiste, etc. mais pas pour un juif, un chrétien ou un musulman. Comme je suis catholique, je ne crois pas à la réincarnation. D'ailleurs, je tiens à préciser que je ne suis pas catholique parce que ma famille est catholique mais bien par choix, après avoir étudié un certain temps le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Mer 18 Mar - 22:23

En même temps, si l'on avait réellement qu'une seule vie, te rends tu compte de cette INJUSTICE? Certains naissent beaux, riches, intelligents, d'autres malades, pauvres, infirmes, etc...Quelle injustice! Comment peut on demander à des corps et des âmes si différentes d'arriver au même point?

Enfin, la réincarnation permet à l'âme d'évoluer ( peut être de façon inconsciente ) car grâce à ses différentes vies, elle vit des expériences différentes. Même si ton corps ne s'en souvient pas dans son existence actuelle, ton âme intègre tout cela. Ce qui explique les dons, les phobies, etc...

La reincarnation me semble tout à fait logique dans le processus de l'évolution et bien moins inique que la vie unique. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   Mer 18 Mar - 22:24

Jean a écrit:
je suppose que oui (mais n'ai pas de certitude?) pour pouvoir acquérir un minimum d'évolution...Est elle fréquente , c'est dire le même esprit humain doit il revenir de nombreuses fois?...là je crains que oui, car les nombreuses "ratées" "erreurs" ou pire , doivent nous obliger à redoubler fréquemment la classe Crying or Very sad

J'aime beaucoup la dernière phrase Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le "cas" Rosemary Brown   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le "cas" Rosemary Brown
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: