Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Bruno Walter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16032
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Bruno Walter   Sam 24 Jan - 20:01

Bruno Walter (né Bruno Schlesinger) est un chef d'orchestre, compositeur, pianiste, allemand. Il est né à Berlin le 15 septembre 1876, a été naturalisé autrichien en 1911, français en 1938 puis américain en 1946. Il est mort à Beverly Hills le 17 février 1962.


Les débuts

Il naît dans une modeste famille juive, mais ses parents ne contrarient pas ses talents musicaux précoces. Il fait des études musicales qui le destinent à une carrière de pianiste et, dès l'âge de neuf ans, obtient ses premiers succès publics. Sa vocation de chef d'orchestre se révèle à l'écoute du grand chef Hans von Bülow et, selon les critères de la formation classique d'alors, il devient répétiteur dans les théâtres lyriques avec des débuts à Cologne en 1893.

La rencontre avec Gustav Mahler

En 1894, il est engagé à l'Opéra de Hambourg dont Gustav Mahler est alors le directeur musical : l'amitié et la collaboration entre les deux hommes va durablement influencer la vie de Bruno Walter. Il sera l'un des meilleurs interprètes de la musique de Malher et tout au long de sa longue carrière se battra pour imposer sa musique souvent contestée.
Lorsque Mahler est nommé directeur de l'Opéra de Vienne, il ne le suit pas immédiatement et continue son travail à Breslau, Presbourg (1897 - 1898), Rīga (1893 - 1900), puis il est nommé à l'Opéra prussien de Berlin en 1900. En 1901, il rejoint finalement Malher et travaille avec lui pour imposer le renouveau de l'institution musicale viennoise où il pourra s'épanouir en tant que chef d'orchestre. En 1906, il suivra un bref traitement avec Sigmund Freud qui lui conseillera de voyager puis le verra dans des consultations basées sur la suggestion.

La maturité

De 1913 à 1922 à Munich, il est directeur général de la musique. Grande époque pour sa carrière : son art et sa gloire s'affirment. Il est un ardent défenseur de la musique de son temps. Alors au sommet de son art, il effectue de nombreuses tournées à l'étranger. En 1922 et 1923, il est chef invité des orchestres symphoniques américains de New York, Detroit, Boston et Minneapolis. Il dirige également en Angleterre, particulièrement à Covent Garden avec comme prédilection, le répertoire germanique. À Paris en 1928, il dirige des opéras de Mozart.

Berlin, Leipzig, Salzbourg

Depuis 1919, il est invité de l'Orchestre philharmonique de Berlin, une collaboration qui se poursuivra jusqu'en 1933. En 1925, lui est confiée la direction de l'Opéra municipal de Berlin et il participe aux débuts du Festival de Salzbourg. Il quitte Berlin pour prendre la suite de Wilhelm Furtwängler à la tête de l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, mais la montée du national-socialisme l'oblige à quitter en 1933, l'Allemagne pour l'Autriche. Il dirige alors à l'Opéra de Vienne et au festival de Salzbourg, en tant que chef associé l'Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam, à New York et Florence.

L'exil

Après l'Anschluss (1938), il est accueilli d'abord en France. Aux États-Unis (1939), il est invité de l'Orchestre symphonique de la NBC, de l'Orchestre symphonique de Boston, de l'Orchestre symphonique de Chicago, de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles et de l'Orchestre philharmonique de New York dont il devient en 1947 le très influent, pour la sonorité et la souplesse, conseiller musical jusqu'en 1949. Il revient aussi en Europe diriger à Édimbourg, Londres, Munich, Paris, l'Orchestre philharmonique de Vienne et au festival de Salzbourg. Il dirige aussi au Metropolitan Opera de New York. Pour ses enregistrements, la firme Columbia lui crée un orchestre, le Columbia Symphony Orchestra. Il meurt d'une crise cardiaque dans sa maison de Beverly Hills en 1962.

Son art

Même aux moments les plus sombres de son existence, il se dévouera à la cause de la musique. Il est un remarquable interprète du répertoire allemand, avec Beethoven, Brahms, Wagner et Richard Strauss, et autrichien avec Mozart, Schubert ou encore Mahler qu'il réussit à imposer par de fortes interprétations.


Ses oeuvres

Walter a composé activement au moins jusqu'en 1910. Comme il est précisé dans la biographie de Erik Ryding et Rebecca Pechefsky ses compositions comprennent:

Symphonie n° 1 en ré mineur (composée vers 1907, créée à Vienne 1909, enregistrée par CPO 777 163-2 # 2008)
Symphonie n° 2 en mi bémol majeur (composée vers 1910)
Symphonic Fantasia (composée 1904 créée par Richard Strauss en 1904)
Quatuor à cordes en ré majeur (1903, créée à Vienne par le Quartet Rose)
Quintette avec piano (créé en 1905 à Vienne par le Quartet Rose)
Piano Trio (créé en 1906 à Vienne par Walter et les membres du Quartet Rose)
Sonate pour violon et piano en la (circa 1908, créée par Walter et Rose à Vienne en Février 1909 enregistré VAI vaia # 1155, 1997)
Musique de scène pour "Œdipe Roi" (1910. La production est une adaptation de la pièce de Sophocle par Hugo von Hofmannsthal. Elle était dirigée par Max Reinhardt, et a été créée en Septembre 1910 à Munich, suivie par des performances à Berlin, Cologne et Vienne .
De nombreux Lieder (dont 6 Lieder op 11, 1901, 6 Lieder op 12, 1902, 6 Lieder 1910 et le cycle Im Volkston))
Oeuvres chorales dont une cantate profane


Dernière édition par joachim le Dim 11 Aoû - 11:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
bouddha

avatar

Nombre de messages : 36
Age : 72
Date d'inscription : 08/12/2011

MessageSujet: Re: Bruno Walter   Sam 24 Déc - 19:12

Cher Joachim,

j'ai en LP CBS trois symphonies de Brahms par B.Walter 1, 2 & 4 qui restent, à mon avis personnel..., des versions de références et je le préfère à Furtwängler.. no comments.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Bruno Walter   Dim 25 Déc - 9:57

Je ne connais pas les œuvres de Bruno Walter en tant que compositeurs mais je suis sur qu'elle doivent être intéressantes pour mieux découvrir l'homme.

En revanche, j'ai une grande sensibilité pour ses enregistrements Mahleriens que je considère comme une ligne directe entre Mahler et nous. Il fut l'élève et le confident de Gustav Mahler et passait du temps ensemble lors des compositions des symphonies lors des périodes estivales.

Les enregistrements que je possède de Walter des symphonies 1 et 2 de Mahler mais également de Schubert (symphonies 5, 8 et 9) ainsi que les grandes symphonies de Mozart sont tous des grands moments de plaisir et de découverte. Ce sont d'ailleurs avec ces enregistrements que j'ai découvert Mahler et Schubert

Je n'ai pas ses Brahms mais suis sur qu'il doivent être très intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 195
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Bruno Walter   Mer 28 Déc - 12:40

Je suis en train d'écouter la 39e symphonie de Mozart par Bruno Walter à la tête du New York Philarmonic. Je suis bouleversé.     Il y a beaucoup d'autres très belles interprétations, mais je ne suis pas sûr qu'il en existe de meilleures, même si cet enregistrement date et que la prise de son laisse beaucoup à désirer.

Si vous en avez une à recommander, ne vous gênez pas, je suis preneur   Mains  !

Je connais par exemple la belle version de Karl Bœhm, mais je trouve qu'elle ne fait pas le poids à coté de celle de Bruno Walter.  
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6429
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Bruno Walter   Mer 28 Déc - 23:43

j'en ai deux à te proposer...: Gardiner et ou René Jacobs Very Happy ...à coté de Walter ou Boehm...çà décoiffe Wink

mais j'ai beaucoup aussi aimé Bruno Walter ...lorsque que je les avais en 33 tours.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 195
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Bruno Walter   Mer 28 Déc - 23:56

Jean a écrit:
j'en ai deux à te proposer...: Gardiner et ou René Jacobs Very Happy ...à coté de Walter ou Boehm...çà décoiffe Wink

mais j'ai beaucoup aussi aimé Bruno Walter ...lorsque que je les avais en 33 tours.

Merci, Jean. je vais les chercher sur Youtube pour me faire une idée. Very Happy Je trouve déjà que Walter décoiffe par rapport à Bœhm, alors ça doit être quelque chose ! Je te ferai un rapport.

Personnellement (ça n'engage que moi) je trouve que Mozart avait déjà fait sa révolution romantique intérieure, et que ça s'entend très fort dans les dernières symphonies, qui n'ont de "classique" que la forme. Pour moi, on y entend déjà presque Beethoven. Que serait devenue la musique de Mozart s'il avait vécu 10 ou 20 ans de plus ? Quand on voit l'évolutionde ses deux dernières années, on peut se poser la question...

(La version de Bruno Walter que j'ai est évidemment un repiquage CD des vynil que j'avais autrefois.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bruno Walter   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bruno Walter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: