Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Johannes Matthias Sperger (1750-1812)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16729
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Johannes Matthias Sperger (1750-1812)   Mar 20 Jan - 20:19

Johannes Matthias Sperger est un compositeur et contrebassiste autrichien né à Feldsberg (aujourd'hui Valtice en Tchéquie) le 23 mars 1750 et mort à Ludwiglust (Allemagne) le 13 mai 1812.

Johannes Matthias Sperger est né à Valtice, ou Feldsberg, dans la Basse-Autriche, où il a reçu ses premiers rudiments de musique avec l'organiste de la paroisse, Franz Anton Becker. Sperger se rendit ensuite à Vienne en 1767, auprès d'Albrechsberger pour la composition, et de Pichlberger pour la contrebasse. En 1776 il se marie à Anna Tarony à Linz et à partir de l'année suivante travaille à l'orchestre de cour de l'archevêque de Pressburg (l'actuelle Bratislava).
Depuis 1778 il est membre de la société des musiciens de Vienne, durant les concerts de laquelle il joue ses propres œuvres en tant que soliste. De 1783 à 1786 Sperger est membre de l'orchestre de cour de Grafen Ludwig von Erdődy à Kohfidisch.
De 1786 à 1789 il fait une tournée et essaie d'obtenir un emploi permanent, notamment à la cour de Prusse. Au début du mois d'avril 1788 il joue devant Frédéric-François Ier de Mecklembourg-Schwerin à Ludwigslust. Après un voyage en Italie, Sperger devient en avril 1789 premier contrebassiste à l'orchestre de Mecklembourg-Schwerin.
Durant les années qui suivent, il fait une nouvelle tournée dans plusieurs villes allemandes : en 1792 à Lübeck, en 1793 à Berlin, en 1801 à Leipzig où il joue avec l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, et enfin à Vienne. Johannes Matthias Sperger décède en 1812 à Ludwigslust d'une" fièvre nerveuse". Le Requiem de Mozart a été interprété à ses obsèques.

Considéré en son temps comme le plus grand virtuose de la contrebasse, il composa beaucoup pour son instrument (18 concertos), également 44 symphonies, d'autres concertos, sonates, rondos, danses, cantates et oeuvres chorales.
L'une de ses symphonies, intitulée "Ankunsfts-Symphonie" (1796), est l'antithèse de la symphonie des Adieux de Haydn : elle commence avec deux violons et les autres instrumentistes entrent peu à peu dans l'orchestre !


Une partie de son catalogue :

Symphonies (44 en tout)

1777 Symphonie (n ° 6) en si bémol majeur, pour cordes
1796 Symphonie en fa majeur "Ankunftssinfonie" (l'équivalent, à l'envers, de «Abschiedssymfonie", Hob. I: 45. Joseph Haydn)
Symphonie en ut majeur, pour cordes
Symphonie en fa majeur, pour cordes
Symphonie en si bémol majeur pour cordes


pour les instruments solistes et orchestre (en tout 18 concertos pour contrebasse, 2 pour cor, 2 pour trompette, pour alto, pour violoncelle, pour flûte, une symphonie concertante)

Concerto en ré majeur, pour contrebasse et orchestre
Concerto n° 2 en ré majeur, pour contrebasse et orchestre
Concerto n° 3 en la mineur, pour contrebasse et orchestre
Concerto n° 15 en ré majeur, pour contrebasse et orchestre
Concerto en ré majeur, pour cor et orchestre  
Concerto en mi bémol majeur pour cor et orchestre  
Concerto en ré majeur pour Corno da caccia et orchestre
Concerto n° 1 en ré majeur, pour trompette et orchestre
Concerto n° 2 en ré majeur, pour trompette et orchestre
Concerto en ré majeur pour flûte, hautbois, contrebasse et orchestre
Symphonie concertante pour flûte, alto, contrebasse et orchestre
Concerto pour alto et orchestre
Concerto pour violoncelle et orchestre
Concerto pour flûte et orchestre
Concerto pour basson et orchestre


Autres oeuvres orchestrales

Cassatio en sol majeur, pour deux cors, violon, alto, contrebasse et orchestre
Romance en ré majeur, pour orchestre
Cassations, Divertimentos, Parthias


Musique de Chambre (en tout, 9 quatuors à cordes, 14 quatuors avec flûte, 3 pour hautbois et cordes, des duos pour flûtes, 6 divertimentos pour violoncelle et clavier, sonates pour alto et contrebasse, 6 quatuors avec piano, 2 terzettos pour flûte et cordes, 11 trios à cordes, 2 nonets, un octet, un septet, 2 sextets, 2 quintettes, des sonates, dont pour contrebasse et piano, un rondo pour flûte, 2 cors, violon, alto et contrebasse, Feldparthiens pour vents.

3 Quatuors à cordes opus 1 (1792)
12 duos pour cors - Jagdmuziek
Adagio en la majeur, pour contrebasse et quatuor à cordes
Cassatio en ré majeur, pour deux cors, alto et contrebasse
Cassatio en ré majeur, pour flûte, deux cors, violon, alto et contrebasse
Cassatio en mi bémol majeur pour deux cors, alto et contrebasse
Cassatio en sol majeur, pour deux cors, violon, alto et basse
Divertimento en ré majeur, pour flûte, alto et violoncelle
6 Divertimentos pour violoncelle et clavecin
Quatuor en mi bémol majeur, pour cor en mi bémol, violon, alto et basse continue  
Quatuor en ré majeur, flûte, alto, violoncelle et contrebasse
Quatuor pour piano et cordes
Quatuor pour hautbois et cordes
Quatuor pour flûte, alto, violoncelle et contrebasse en ré majeur
Romanza en sol mineur pour contrebasse et quatuor à cordes  
Rondo en ré majeur, pour flûte, deux cors, violon, alto et contrebasse
Sonate pour alto et contrebasse
Sonate en mi bémol majeur, pour contrebasse et piano
Sonate en si mineur (T36), pour contrebasse et piano
Sonate en ré majeur (T38), pour contrebasse et alto
Sonate en ré majeur (T39), pour contrebasse et alto
Sonate en ré majeur (T40), pour contrebasse et piano
Sonate n° 1 en ré majeur, pour contrebasse et piano
Sonate Trinital n° 1 en ré majeur, pour contrebasse et piano
Sonate Trinital n° 2 en ré majeur, pour contrebasse et piano
Sonate Trinital n° 3 en ré majeur, pour contrebasse et piano
6 Trios à cordes : n° 1 en ut majeur, n° 2 en sol majeur,  n° 3 en ré majeur, n° 4 en fa majeur, n° 4 en si b majeur, n° 6 en fa
Trio en ré majeur, pour flûte, alto et contrebasse
6 Trios pour violon (ou flûte ou hautbois), alto et violoncelle

6 Pièces pour piano à 4 mains
Divertimento, 2 sonates pour piano, des transcriptions
Préambules pour orgue


Musique vocale

Selene, Fuoco del tuo parlar non mi, pour basse, contrebasse et orchestre
Per questa bella mano pour basse et orchestre
Choeurs a cappella (dont Himmels Freud)
Cantate de Fête


Dernière édition par joachim le Jeu 23 Mar - 9:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16729
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Johannes Matthias Sperger (1750-1812)   Sam 20 Aoû - 13:17

Son concerto pour contrebasse en ré majeur, qui figure sur ce CD en compagnie de celui de Vanhal, est sensationnel (mieux que celui de Vanhal assez célèbre, ce qui n'est pas peu dire).

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16729
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Johannes Matthias Sperger (1750-1812)   Ven 27 Juil - 16:17

Sperger fut parmi les compositeurs les plus prolifiques de son époque, bien qu'au moment où il vécut sa renommée fut principalement liée à ses talents de contrebassiste, instrument pour lequel il écrivit dix-huit concertos.

Sperger est l'auteur d'une grande œuvre, dont la majeure partie fut composée durant la période passée à Pressburg : il écrivit au moins quarante-cinq symphonies, ainsi que des concertos, des sonates, des rondos et des danses, des cantates, des arias et des œuvres pour chœur. Les manuscrits et les partitions qui nous sont parvenues montrent un grand talent dans l'instrumentation, en particulier dans l'utilisation intense de l'instrument obligé, des solistes et des instruments à vent. Ses concertos pour contrebasse sont très innovateurs et particulièrement difficiles, raison pour laquelle ils ont été quelque peu critiqués par Patrick Süskind dans sa pièce La Contrebasse, pour leur prétendue « injouabilité ».


Ses oeuvres pour cor ne sont pas mal non plus, en particulier le concerto en mi bémol et le quatuor pour cor et cordes.



Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16729
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Johannes Matthias Sperger (1750-1812)   Jeu 14 Juil - 11:58

Sperger, malgré toutes ses qualités, ne semble pas passionner les foules Laughing

Voici son concerto pour contrebasse en ré majeur, joué par Zsolt Fejérvàri, le musicien qui l'interprète aussi sur le CD ci-dessus :



https://www.youtube.com/watch?v=HMyFuETfPYs
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3478
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Johannes Matthias Sperger (1750-1812)   Jeu 14 Juil - 13:42

J'aime beaucoup la contrebasse et ce concerto lui va à ravir Belle musique de Matthias Sperger
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11562
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Johannes Matthias Sperger (1750-1812)   Ven 15 Juil - 18:53


Pas encore écouté en entier mais c'est vrai qu'il a l'air bien. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Johannes Matthias Sperger (1750-1812)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Johannes Matthias Sperger (1750-1812)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: