Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Samuel Osborne Barber (1910-1981)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Jeu 26 Oct - 22:12

Samuel Osborne Barber (9 mars 1910 - 23 janvier 1981) est un compositeur américain de musique classique connu notamment pour son Adagio pour cordes.

Il est né à West Chester (Pennsylvanie) et a commencé à composer à l'âge de sept ans. Il a choisi sa carrière dès neuf ans, ainsi qu'il l'expliquait dans une note écrite à sa mère :

« Je suis destiné à devenir compositeur et je suis sûr que je le serai... Ne me demande pas d'essayer d'oublier cette chose déplaisante et d'aller jouer au football, s'il te plait. »

Il a étudié au Curtis Institute of Music à Philadelphie avant de devenir un disciple de l'American Academy de Rome en 1935. L'année suivante, il a écrit son quatuor à cordes en si mineur, dont il arrangera plus tard le second mouvement - à la suggestion d'Arturo Toscanini - pour orchestre à cordes sous le nom Adagio for Strings, puis pour chœur sous le nom d'Agnus Dei. Ce mouvement est resté populaire : il est utilisé pour les funérailles d'État et les services commémoratifs publics des États-Unis depuis la mort de Franklin Roosevelt.

Son Adagio a notamment été utilisé dans le célèbre film Platoon, dans la scène finale du film Elephant Man de David Lynch, ainsi que dans le jeu vidéo Homeworld. Il a été repris en version techno notamment par DJ Tiesto et William Orbit.

La popularité de son Adagio a quelque peu occulté le reste de son œuvre. Aucune de ses autres pièces n'a atteint la même popularité, mais certaines sont régulièrement jouées et enregistrées. Toutefois, Barber est considéré comme l'un des plus talentueux compositeurs américains du XXe siècle. Il a évité les expérimentations de ses contemporains, préférant des harmonies et des formes plus traditionnelles. Son œuvre est mélodique et souvent décrite comme néo-romantique, bien que certaines de ses œuvres ultérieures, notamment le Third Essay for Orchestra et la Medea's Dance of Vengeance, fassent montre d'une utilisation magistrale d'effets percussifs , de modernisme et d'effets néo-stravinskiens.

Ses chansons, avec accompagnement de piano ou d'orchestre, comptent parmi les chansons les plus populaires du XXe siècle du répertoire classique américain. Elles comprennent une version de Dover Beach de Matthew Arnold , initialement écrite pour quatuor à cordes et baryton, les Hermit Songs d'après des textes irlandais anonymes des VIIIe au XIIIe siècles et Knoxville: Summer of 1915, écrite pour la soprano Eleanor Steber et basée sur un texte autobiographique de James Agee, introduction de son roman A Death in the Family. Barber avait une bonne voix de baryton et, pendant quelque temps, a envisagé la carrière de chanteur professionnel. Il a réalisé quelques enregistrements , dont celui de sa propre chanson Dover Beach.

Sa 'Sonate pour piano, Op. 26 (1949), commandée par Richard Rodgers et Irving Berlin, a été interprétée pour la première fois par Vladimir Horowitz, première œuvre américaine d'envergure pour piano à être ainsi créée par un tel pianiste de réputation internationale.

Barber a également composé plusieurs opéras. Vanessa, sur un libretto de Gian Carlo Menotti (son partenaire professionnel et personnel ), a été créé au Metropolitan Opera à New York. Acclamé par la critique et jouissant d'un grand succès populaire, l'opéra a valu un Prix Pulitzer à son compositeur. À sa création européenne, il a été accueilli plus froidement, cependant, et reste peu joué sur ce continent, bien que sa popularité se maintienne aux États-Unis.

Barber composera trois concertos pour instruments solos et orchestre, un Concerto pour violon (terminé en 1939), un Concerto pour violoncelle et un Concerto pour piano. Le Concerto pour piano a été composé à l'intention du pianiste John Browning, qui l'a créé le 24 septembre 1962, avec Erich Leinsdorf et l'Orchestre symphonique de Boston au Lincoln Center, à New York. Barber a également composé une œuvre virtuose pour orgue et orchestre, Toccata Festiva, pour le célèbre organiste E. Power Biggs au début des années 60. L'Orchestre philharmonique de New York lui avait commandé un concerto pour hautbois, mais Barber n'en a terminé que la lente Canzonetta centrale avant son décès.

Parmi ses pièces purement orchestrales, on compte deux symphonies (1936 et 1944), une ouverture The School for Scandal (1932), trois essais pour orchestre (1938, 1942 et 1978) et, enfin, Fadograph on a Yestern Scene (1973). Il a également composé des œuvres chorales de grande envergure, dont les Prayers of Kierkegaard (1954), basées sur les écrits du philosophe danois Søren Kierkegaard, et The Lovers (1971).
Outre sa sonate, ses œuvres pour piano comprennent Excursions Op. 20, Three Sketches, Souvenirs et diverses autres pièces isolées.

N'ayant jamais été un compositeur prolofique, Barber a écrit encore moins après l'échec de son opéra Anthony and Cleopatra. Sur un libretto du cinéaste et metteur en scène d'opéra Franco Zeffirelli, l'opéra avait été commandé pour l'ouverture de la nouvelle Metropolitan Opera House du Lincoln Center for the Performing Arts en 1966. L'opéra a reçu un accueil plus favorable en 1975, lorsqu'il a été présenté dans le cadre plus intime de la Juilliard School avec le partenariat et la mise en scène de Gian Carlo Menotti, et a été enregistré par la suite.
Le compositeur est décédé à New York en 1981.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Ven 16 Nov - 12:09

J'aime beaucoup l'adagio, mais dans sa version chorale (agnus dei).
Mais j'aime surtout Knoxville, pour soprane et orchestre, là on a vraiment de la belle musique américaine, tout en douceur et en lyrisme ! (La version naxos est sympa)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Ven 16 Nov - 12:22

Je vois qu'il manque le catalogue des oeuvres :

Works by Opus number

Op. 1, Serenade for string quartet (1928) (also arr. String orchestra, 1944)
Op. 2, Three Songs (1927-1934)
Op. 3, Dover Beach (Baritone and String Quartet) (1931)
Op. 4, Two Interludes for piano (Violin Sonata now destroyed/lost) (1931-1932)
Op. 5, The School for Scandal(Overture) (1931)
Op. 6, Cello Sonata (1932)
Op. 7, Music for a Scene from Shelley (Tone poem) (1933)
Op. 8, Two pieces (The Virgin Martyrs, Let Down the Bars, O Death) (Choral) (1936)
Op. 9, (First) Symphony in One Movement (1936)
Op.10, Three Songs (1935-1936)
Op.11, String Quartet (1936) (Adagio for strings (arrangement of 2nd movement, 1938), Agnus Dei (choral arrangement, 1967))
Op.12, (First) Essay for Orchestra (1937)
Op.13, Four Songs (1937-1940)
Op.14, Concerto for Violin and Orchestra (1939)
Op.15, A Stopwatch and Ordnance Map (Choral) (1940)
Op.16, Reincarnations (Choral) (1937-1940)
Op.17, Second Essay for Orchestra (1942)
Op.18, Two Songs (1942-1943)
Op.19, Second Symphony (1944)
Op.19a, Night Flight (arrangement of 2nd movement of Second Symphony) (1964)
Op.20, Four Excursions for piano (1942-1944)
Op.21, Capricorn Concerto (1944)
Op.22, Cello Concerto (1945)
Op.23, Medea (Ballet) (1946) (orchestral suite, 1946)
Op.23a, Medea’s Meditation and Dance of Vengeance (1953)
Op.24, Knoxville: Summer of 1915 (Soprano & Orchestra) (1948)
Op.25, Nuvoletta (song) (1947)
Op.26, Sonata for Piano (1949)
Op.27, Melodies Passageres (song) (1950-1951)
Op.28, Souvenirs (Ballet) (1952)
Op.29, Hermit Songs (1953)
Op.30, Prayers of Kierkegaard (Soprano, Choir & Orchestra) (1954)
Op.31, Summer Music for woodwind quintet (1955)
Op.32, Vanessa (Opera) (1957)
Op.33, Nocturne for Piano (Hommage to John Field) (Piano) (1959)
Op.34, Wondrous Love: Variations on a Shape-note Hymn (organ) (1958)
Op.35, A Hand of Bridge (Chamber opera) (1959)
Op.36, Toccata Festiva for Organ and Orchestra (1960)
Op.37, Dei Natali (chorale preludes for Christmas) (1960)
Op.38, Piano Concerto (1962)
Op.38a, Canzone for flute (or violin) and piano (1958)
Op.39, Andromache’s Farewell (Soprano & Orchestra) (1962)
Op.40, Antony and Cleopatra (Opera) (1966)
Op.41, Despite and Still (song) (1968)
Op.42, Two Pieces (Twelfth Night, To be Sung on the Water) (1968)
Op.43, The Lovers (Baritone & Orchestra) (1971)
Op.44, Fadograph of a Yestern Scene (1971)
Op.45, Three Songs (1972)
Op.46, Ballade for Piano (1977)
Op.47, Third Essay for orchestra (1978)
Op.48(posth.), Canzonetta for Oboe and String Orchestra (1977-78)


Some works without Opus number

Three Sketches for piano (1923-24)
God’s Grandeur (1938)
Commando March for Orchestra/Band (1943)
Intermezzo from "Vanessa" (1958)
Easter Chorale (1965)
Mutations from Bach for brass choir and timpani (1967)
Horizon
Songs without opus number (mostly from student and early years)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Ven 16 Nov - 12:31

zeugma a écrit:
J'aime beaucoup l'adagio, mais dans sa version chorale (agnus dei).
Mais j'aime surtout Knoxville, pour soprane et orchestre, là on a vraiment de la belle musique américaine, tout en douceur et en lyrisme ! (La version naxos est sympa)

Il est à noter que le fameux Adagio est en fait extrait du quatuor à cordes opus 11 (le 2ème mouvement).
C'est Barber lui-même qui l'a réarrangé pour orchestre à cordes (créé par Toscanini en 1938), puis en version Agnus Dei pour choeur a cappella beaucoup plus tard, en 1967.

Cet adagio, s'il contribue à faire connaître le nom de Barber, a presque complètement éclipsé le reste de son oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
OSS 1970

avatar

Nombre de messages : 234
Age : 56
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Ven 16 Nov - 13:23

joachim a écrit:


Cet adagio, s'il contribue à faire connaître le nom de Barber, a presque complètement éclipsé le reste de son oeuvre.

Tout à fait. Moi j'ai un CD de lui par le Baltimore symphony Orchestra/David Zinman.



http://www.cduniverse.com/search/xx/music/pid/1191127/a/Barber:+Adagio,+Symphony+no+1,+etc+%2F+Zinman,+Baltimore+SO.htm

J'en ai d'autres aussi dont une intégrale mais c'est ce CD que je préfère.
on y trouve notament the First Essay for Orchestra, opus.12 qui par moment fait, un peu, penser aux Métamorphoses (etudes pour orchestre à cordes) de Richard Strauss. Certaines sonorités dans les cuivres m'évoquent aussi Sibelius, comme Walton par moment (mais bon, faut bien chercher Wink) . La télé a repris ce thème, une année, pour commémorer le 11 septembre.

Tout est bon dans ce disque qui contient 6 oeuvres remarquablement orchestrées.
On sent les grands espaces américains, c'est peut etre en cela qu'il rejoint Sibelius dans sa description des vastes étendues de la Finlande.

C'est des compositeurs qui m'évoquent immédiatement des paysages, c'est en cela que je les prérère à Mozart and co.
Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Ven 16 Nov - 13:45

pour les fauchés LOL

Adagio For Strings op. 11
Par Modern Strings
à télécharger

ICI

* * *

Sonate

1. Allegro ma non troppo 7 minutes 24 seconds [5,256KB]
2. Adagio - Presto - di nuovo Adagio 3 minutes 55 seconds [2,783KB]
3. Allegro appassionato 5 minutes 36 seconds [4,550KB]

Recorded live on May 7th, 2004 at the Manchester International 'Cello Festival
Pianist: Gretel Dowdeswell

ICI

* * *

"To be sung on the water."
par le MIT Chamber Chorus

[url="To be sung on the water."]ICI[/url]

* * *

Canzone for flute & piano
par Monika Durbin, flute
Stephanie Womble, piano

ICI

* * *

Coco
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Ven 16 Nov - 15:57

OSS 1970 a écrit:


1 - J'en ai d'autres aussi dont une intégrale mais c'est ce CD que je préfère.

2 - On sent les grands espaces américains, c'est peut etre en cela qu'il rejoint Sibelius dans sa description des vastes étendues de la Finlande.

3 - C'est des compositeurs qui m'évoquent immédiatement des paysages, c'est en cela que je les prérère à Mozart and co.

1 - Tu veux dire que tu as une intégrale de toute l'oeuvre (y compris opéras)?

2 - Il me semble (mais ce n'est que mon avis), que Copland répond mieux à ta définition, non ?

3 - Evidemment, les musiques descriptives de ce genre commencent surtout avec les romantiques (la Pastorale de Beethoven par exemple).

Autre américain qui décrit bien son pays : Ferde Grofe. Tu connais certainement sa suite du Grand Canyon, mais il n'y a pas que cela.
Revenir en haut Aller en bas
OSS 1970

avatar

Nombre de messages : 234
Age : 56
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Ven 16 Nov - 20:47

joachim a écrit:
OSS 1970 a écrit:


1 - J'en ai d'autres aussi dont une intégrale mais c'est ce CD que je préfère.

2 - On sent les grands espaces américains, c'est peut etre en cela qu'il rejoint Sibelius dans sa description des vastes étendues de la Finlande.

3 - C'est des compositeurs qui m'évoquent immédiatement des paysages, c'est en cela que je les prérère à Mozart and co.

1 - Tu veux dire que tu as une intégrale de toute l'oeuvre (y compris opéras)?

2 - Il me semble (mais ce n'est que mon avis), que Copland répond mieux à ta définition, non ?

3 - Evidemment, les musiques descriptives de ce genre commencent surtout avec les romantiques (la Pastorale de Beethoven par exemple).

Autre américain qui décrit bien son pays : Ferde Grofe. Tu connais certainement sa suite du Grand Canyon, mais il n'y a pas que cela.

1 - Non t'as raison j'ai pas l'opéra, je dois avoir l'intégrale symphonique, plus celle aux piano chez Naxos. Je te parle de tete sans vérifier.

2 - Oui chez Barber c'est plus discret mais ça y est aussi.

3 - Oui j'ai sa suite du grand canyon dans la superbe collection: Mercury living présence par Eastman-Rochester Orchestra/Howard Hanson.
D'ailleurs il y a aussi sur ce CD une curiosité:le concerto N° 2 pour violoncelle de Victor Herbert avec George Miquelle, un français je crois, comme soliste.
Et bien sur j'ai la version de Bernstein.
Des que je récupère des piles pour mon appareil photo, je poste les pochettes Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
OSS 1970

avatar

Nombre de messages : 234
Age : 56
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Sam 17 Nov - 21:51

Pour moi le meilleur Barber chez Argo et son oeuvre pour piano plus difficile d'acces chez Naxos







Un double CD chez RCA avec le trés beau concerto pour violon






La collection Mercury living présence

Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Sam 17 Nov - 22:10

Chez EMI il y a le 7494632 (1989) St Louis Symph. Orch, dir. Slatkin avec:
-Ouverture de "The School for Scandal", op. 5
-Adagio for Strings, op. 11
-First Essay for Orchestra, op. 12
-Second Essay, op. 17
-Third Essay, op. 47
-Medea's dance of Vengeance, op. 23a

Un bel aperçu de son oeuvre orchestrale!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Sam 17 Nov - 22:40

Avec OSS 1970 on a la musique et les images en plus Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Dim 18 Nov - 9:17

De Grofe j'ai le même CD que toi, plus celui chez Naxos avec les suites The Death Valley, Hollywood, et Hudson river

Pour Barber, outre l'adagio dans plusieurs version, j'ai aussi le CD naxos avec les symphonie 1 et 2, l'Essay n° 1 et l'ouverture School of Scandal.

Mais entre la radio et Internet, j'ai presque écouté toute son oeuvre à l'exception des opéras.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5816
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Mar 12 Juil - 12:20

Je viens d'écouter son adagio et j'ai vraiment beaucoup aimé !
Difficile de s'imaginer en l'écoutant qu'il s'agit d'une musique composée au XXème siècle.
Par contre, il ne faut pas écouter cela si on n'a pas le moral ... c'est assez noir comme musique.
J'ai enchaîné avec son 'Agnus Dei', très beau aussi : une belle découverte !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11086
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Mar 12 Juil - 13:57

Bel Canto a écrit:
Je viens d'écouter son adagio et j'ai vraiment beaucoup aimé !
Difficile de s'imaginer en l'écoutant qu'il s'agit d'une musique composée au XXème siècle.

Si quand même,le xxème siècle n'est pas du tout dépourvu de ce genre de morceau,je te rassure,ne serait-ce déjà dans le meilleur de la musique de film mais pas seulement... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Mar 12 Juil - 17:28

J'adore l'adagio pour cordes de Barber !!! Je la trouve transcendante, elle a le don de me rendre triste, et quand je suis déjà triste, ben de me faire pleurer Laughing

Je connais aussi la sonate pour piano (je l'ai dans mes musiques sur mon ordi, pour une fois, Very Happy )

Merci Snoopy pour la biographie et merci Coco pour le lien ou on peut enregistrer l'adagio !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Mer 13 Juil - 11:10

Bel Canto a écrit:
Je viens d'écouter son adagio et j'ai vraiment beaucoup aimé !
Difficile de s'imaginer en l'écoutant qu'il s'agit d'une musique composée au XXème siècle.
Par contre, il ne faut pas écouter cela si on n'a pas le moral ... c'est assez noir comme musique.
J'ai enchaîné avec son 'Agnus Dei', très beau aussi : une belle découverte !

L'Adagio et l'Agnus Dei c'est la même musique Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5816
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Mer 13 Juil - 11:33

... preuve que je n'ai pas écouté correctement !!! Ptdr
(pas étonnant que je les trouvais bien tous les deux ... ah, on se moque ... m'en vais vous faire écouter en boucle de Verdi cher Joachim )
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11086
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Mer 13 Juil - 12:44


En revanche,son Concerto pour violoncelle n'arrache rien et c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Dim 7 Aoû - 14:22

Un grand moment de plaisir aujourd'hui avec l'écoute de son concerto pour violon et en particulier son second mouvement très ample et magnifique qui me fait penser à son adagio pour cordes.

J'aime également de ce compositeur l'œuvre pour voix et orchestre Knoxville.

En revanche, je ne connais pas ses concertos pour violoncelle ou pour piano.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11086
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Jeu 26 Nov - 23:53

Icare a écrit:
En revanche,son Concerto pour violoncelle n'arrache rien et c'est dommage.

Comme pour le Concerto pour piano, opus 13 de Benjamin Britten, il y a très longtemps que je n'avais pas remis le Concerto pour violoncelle et orchestre de Samuel Barber dans la fente de mon lecteur, peut-être par l'impression plutôt négative qu'il m'avait laissé lors de la précédente écoute...enfin, si j'en crois ma remarque laconique ci-dessus. Je l'avais toutefois programmé. A la réécoute, juste après le concerto pour piano de Britten, je pense avoir été un peu trop sévère. Il n'est quand même pas si mal ce concerto pour violoncelle, un caractère assez printanier qui, du moins, domine le premier mouvement; "Allegro moderato". Au coeur de celui-ci, un passage consacré uniquement au soliste Paul Tobias, fait que je me désolidarise temporairement de l'oeuvre. Je n'ai pas vraiment été convaincu par la prestation solitaire du violoncelle, mais, dès que les instruments de l'orchestre entrent en scène, le concerto retrouve ce caractère printanier et optimiste qui me plait bien. le mouvement médium "Andante sostenuto" est de veine très romantique avec un son qui m'évoque plus ou moins d'autres compositeurs américains de cette période ayant d'ailleurs pu composer pour le Septième Art, comme, par exemple, Franz Waxman, Bernard Hermann...Cet "Andante" est attachant, presque émouvant. Arrive alors le "Molto allegro ed appassionato" (mouvement final) qui se laisse écouter sans déplaisir. Si je devais réaliser une petite liste préférentielle sur les concertos pour violoncelle, il serait plutôt en bas qu'en haut, mais quand même...


Dernière édition par Icare le Ven 30 Déc - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11086
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Ven 27 Nov - 9:47


Le Quatuor à cordes opus 11 de Samuel Barber m'aura permis de redécouvrir le fameux adagio, généralement plus connu dans un ensemble plus important. Mais pour moi, c'est peut-être dans sa version initiale que je le préfère, que je le trouve le plus émouvant. J'aime le caractère intimiste et l'impression de proximité que lui apporte le quatuor à cordes. Toutefois, mon intérêt pour cet opus de Barber ne s'arrête pas au célèbre adagio: j'aime bien aussi le premier mouvement parce qu'il alterne moments nerveux, parfois brutaux, et moments de tendresse. Le troisième et dernier mouvement, "Molto allegro" comme le premier, est en revanche très court.

Par le Tokyo String Quartet. Très belle interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Ven 27 Nov - 10:21

Nettement moins connu et apprécié que le concerto pour violon, celui pour violoncelle n'en demeure pas moins une oeuvre à découvrir (comme d'ailleurs celui pour piano).

Je suis d'accord avec toi concernant le quatuor à cordes, qui mérite d'être interprété dans son intégralité et non pas limité à l'adagio molto, qui en a été détaché et orchestré pour Toscanini en 1938 et appelé depuis "adagio pour cordes". Faut dire que cet adagio dégage une telle émotion que le mouvement précédent, molto allegro e appassionato est vite oublié, et que le troisième, le molto allegro ((sorte d'abrégé du premier mouvement) semble presque incongru.

Barber a relativement peu composé de musique de chambre (cinq opus) mais on peut y inclure ce Dover Beach pour voix de basse et quatuor à cordes opus 3, sur un poème de Matthew Arnold :



https://www.youtube.com/watch?v=BmO7qX0-qu4


Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11086
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   Ven 27 Nov - 18:48


Très beau et, en plus, j'aime beaucoup cet interprète. Merci Joachim. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Samuel Osborne Barber (1910-1981)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Samuel Osborne Barber (1910-1981)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: