Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mer 7 Jan - 16:47

Michel-Richard de Lalande (* Paris, 15 décembre 1657 - † Versailles, 18 juin 1726) est un violoniste, organiste et compositeur français.

À partir de 1672, il aurait fait une courte carrière de violoniste. Puis en 1674, il devient organiste.

En 1684, il épouse Anne Rebel, fille de Jean-Ferry Rebel et soeur de François Rebel ( elle décède en 1722 - il se remarie à Marie-Louise de Cury à qui l'on doit l'édition posthume d'une quarantaine de Motets de Delalande).

Deux ans après la mort de Lully (1687), les faveurs de Louis XIV vont à Michel-Richard de Lalande qui assure les fonctions de surintendant.

Lalande se consacre alors surtout à la musique religieuse, probablement sollicitée par le roi. Il a laissé 71 grands motets mais il est aussi l'auteur de divertissements pour la cour comme ses célèbres Symphonies pour les soupers du Roy.

Mais Lalande allait, comme tous les compositeurs qui comptent à l'époque, et après la mort du surintendant Lully, s'essayer également à l'opéra.
Le compositeur François Colin de Blamont lui succède à la direction de la chapelle royale.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mer 7 Jan - 17:35

Un compositeur pour Jean Wink

Bizarre qu'il n'y avait pas encore de post sur un compositeur de cette importance. Malheureusement je n'ai pas trouvé de catalogue de l'oeuvre.

On connaît surtout quelques extraits célèbres des Symphonies pour les soupers du Roy, qui réunissent 18 grandes suites d'orchestre soit au moins 300 pièces (333 paraît-il) ! Beaucoup d'entre elles proviennent de musiques de ballet antérieures.

Il a laissé aussi au moins 70 grands motets et 10 petits motets plus 3 Leçons de Ténèbres, un opéra-ballet (Les Eléments) et plus d'une vingtaine de ballets, pastorales et divertissements.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6521
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mer 7 Jan - 20:01

Tout à fait!...(j'aurais pu le citer dans mon jeux de cartes!)
Un grand parmi les compositeurs de grands motets!...et malgré les 6 ou 7 cd (faisons parfois doublons!) il en reste pas loin d'une souxantaine à découvrir! Le Te Deum et le "De Profundis" sont les plus connus et enregistrés !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mer 7 Jan - 21:01

Veni ,Vidi,Grovi.....

GRANDS MOTETS

ad te Domine clamabo ,1703,H12,C8
Ad te levavi oculos ,1689, P9
Afferte Domino , 1683, P5
Audite coeli, 1689, P5
Beati Omnes, 1698, H16, C18
Beati quorum, 1683,
Beati vir timet, 1692, H19, C2
Benedictus Dominus Deus Israel , 1702, H18, C19
Benedictus Dominus Deus meus ,1695, H1,C7
Cantate Domino...Quia Mirabili ,1707, H2, C1
Cantate Domino omnis terra, 1698,
Cantate Domino,1687, P3
Christe redemptor , 1701,P8
Confitebor tibi Deus,1701, H9,C3
Confitebor tibi Domine in consilio, 1699, H1, C4
Confitebor tibi Domine Quoniam, 1697, H19, C7
Confitemini Domino,1705, H7,C6
Credidi propter,1697, H13,C13
Deitatis majestam,1692, P7
DE profundis ,1689, H9,P6,C2
DEus,Deus meus, 1685, P9
Deus in adjutorium,1691, H4,C15 (Citroen )
Deus misereaturnostri, 1687, P3
Deus noster refugium,1699, H10, C13
Dies irae, 1690,
Dixit Dominus ,1680, P4
Dixit Dominus ,1708,H5, C5
Domine in virtute tua,1689, P10,H15,C17
Domine non est exaltatum,1691, P12
Dominus regit me,1695, H11,C20
Dominus regnavit ,1704,H8,C5,
Ecce nunc benedicte, 1686, P6
Eruclavitcor meo, 1697,
Exaltabo te deus meus,1712,H10,C19
Exaltabo te Domine ,1704, H17,C13
Exaudi Deus,1689, P3,C8
Exultat justi Domino ,1710, H15
Exurgat Deus,1705,H14,C10
In convertendo, 1684, P10,H13,C17
Jubilate Deo, 1689,P8
Judica me Deus ,1693,H8,C9
Lauda jerusalem, 1689, P10,H4,C12
Laudates Dominum omnes gentes, 1686,P7
Laudate Domlinum Quoniam, 1700, H20,C9
Laudate pueri, 1686, P4
Magnus Dominus, 1702, H20,C12
Miserer mei deus quoniam, 1685, P7
Miserer mei deus secundum, 1687,P1,H3
Nisi Dominus ,1694, H16,C20
Nisi quia Dominus,1703, H18, C1
Notus in Judaea Deus, 1702,H11,C6
O fili, 1698, H2,C14
Omnes gentes,1689, P8
Pange lingua, 1704, H14, C16
Quam dilecta, 1686,P2,
Quare fremuerunt, 1706, H17, C18
Quemadmodum ,1696, H7,C14
Regina coeli ,H3,C11
Sacris solemnis ,1709,H16,C16
Super fulmina, 1687, P5
Te deum, 1684, P1,H6,C11
usquequo Domine,1692, H5,C10
Veni creator Spiritus ,1684, P4
Venite exultamus ,1700, H12,C3

Cum invocarem,1714
deus in nomine tuo,1690
Domine Dominus noster,1686
Domine quid multiplicati sunt, 1691
Exaudiat,1688
Lactatus sum,1693
Magnificat,1681
Omnes gentes,1721

Voilà pour les grands motets : le reste plus tard .
legende :
P pour le catalogue établi par Philidor en 1689-1690
C pour la collection d'Alexis Cauvin
H pour les ouvres gravées par L. HUE (1729-1733)

Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6521
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Jeu 8 Jan - 13:19

En effet il en manque quelques uns chez les disquaires Crying or Very sad !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Jeu 8 Jan - 19:33

feleo a écrit:
Veni ,Vidi,Grovi.....

GRANDS MOTETS


Deus in adjutorium,1691, H4,C15 (Citroen )


Hehe

Merci pour cette liste, Feleo. Je pense que l'ensemble des grands motets représente une bonne moitié de l'oeuvre de Delalande (en nombre du moins).
Car d'après le "Baker", le reste se compose de 10 petits motets plus 3 leçons de ténèbres et une trentaine de "divers" (les ballets, pastorales et divertissements).
En musique instrumentale, outre les Symphonies pour les Soupers du Roy, il n'y aurait que des Symphonies de Noëls pour orgue ou instruments.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mar 1 Nov - 15:44

Je viens d'écouter le Te Deum et le superbe Psaume 125 - In Convertendo: Super flumina Babilonis du CD suivant :



Ce psaume donna lieu à plusieurs grands motets nottament de Charpentier, Campra, Lalande et sutout Rameau. Le texte du Psaume construit en 8 versets très contratés, oppose sans cesse douleur et allègresse : "Les juifs captifs à babylone soupirent après leur liberté".

Ces oeuvres sont remarquablement interprétées par William Christie et Les Arts Florrissants. Un bon moment de musique baroque après l'écoute de la Messe en si de bach par Richter.

Mon égarement en période baroque me réserve de belles surprises
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6521
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mar 1 Nov - 16:09

Olivier a écrit:
.

Mon égarement en période baroque me réserve de belles surprises

tu m'en vois ravi! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mar 1 Nov - 16:34

Merci, ce qui me plait le plus dans la période baroque correspond à la musique sacrée : messes, motets...

J'accroche moins avec la musique instrumentale pour laquelle je préfère nettement la période classique et surtout romantique.

Pour l'Opéra, c'est un peu pareil et je préfère nettement Mozart puis ceux du 19eme Siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6521
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mar 1 Nov - 17:29

j'aime beaucoup un peu tout le la baroque...
mais hormis Bach que j'aime au dessus de tout, je suis très touché par les grands motets (et aussi messe et requiem de ctte période) français
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6521
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Ven 3 Mai - 23:28



réécouté aujourd'hui ces deux "grands motets" (un "Dies irae" et un "Miserere")..., parmi les plus beaux grands motets de Delalande, avec de nombreuses intervention du choeur.
Bien sûr , une ambiance loin d'un Te Deum ou d'un Jubilate...Mais les "requiems" ne sont ils pas parmi les oratorios les plus beaux?
De plus cet enregistrement Harmonia Mundi avec l'équipe habituelle de Philippe Herreweghe et d'excellents solistes (Linda Perillo, Patrizia Kwella, sop., Howard Crook et Hervé Lamy ténor et Peter Harvey Basse est à la hauteur de leur réputation!

Incompréhensible de la part du label Harmonia Mundi qui reste un grand de l'édition discographique: cet enregistrement qui date, de 1991 n' a jamais été réédité soit dans une série économique, (comme beaucoup de leurs enregistrements un peu ancien) ou dans la série d'origine : on le trouve encore , hors de prix No
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Sam 4 Mai - 11:08

C'est quel miserere (il y en a deux dans la liste de Feleo), sans compter un troisième dans les petits motets. Pour ma part, j'ai déjà écouté un miserere mei Deus des Grands motets, mais je ne sais pas lequel (il dure 35 minutes), et qui m'avait assez plu pour du baroque Wink . J'ai écouté aussi celui des petits motets (à 1 voix, choeur et basse continue, 23 minutes), mais celui là j'avais pas trop aimé. Quant au Dies Irae, je ne connais pas Embarassed

Entre parenthèses, quel dommage que l'ami feleo ait disparu du jour au lendemain !
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6521
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Sam 4 Mai - 20:42

Il s'agit du Miserere mei Deus, secundum magnum misericordia daté de 1687, donc le 2eme que cite Feleo (que je regrette aussi autant que toi!!) il dure 35 minutes...Mais bien sur pour simplifier(!!) les ref attribuées que Feleo indique ne semble plus de mise: la plupart de mes enregistrement "Delalande" indique comme ref un "S" suivi d'un chiffre ainsi ce miserere et référencé S27
NB celui à voix seules, classé dans les petits motets, durée environ 23" (par les Arts Flo de William Christie, également chez HM: je suppose que tu parle de celui-ci?) est daté également de 1687...Il faudrait que je le réécoute...mais d'avance je sais qu'il me plaira moins ayant une nette préférence pour les "grands motets" (avec gd choeurs et orchestre plus fourni) Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mer 11 Juin - 20:36





En fait il n'y a que le Te Deum que je trouve génial  Embarassed  plus la page orchestrale intitulée Grande pièce royale que le roi demandait souvent, extraite des symphonies pour les soupers du roy.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6521
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mer 11 Juin - 23:25

le te deum de Delalande est bien servi!! et cette version est superbe...mais j'aime aussi beaucoup le venite exultemus...comme d'ailleurs tous ses grands motets
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5816
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mar 10 Mar - 12:51

Paru le 9 mars 2015 chez harmonia mundi

En imaginant qu’il existe un « bel canto » français, il ne procéderait en rien de l’art lyrique, ni n’appartiendrait au XIXe siècle : il serait religieux et né du Grand siècle, sous la plume de compositeurs tels que Michel Lambert, Marc-Antoine Charpentier, François Couperin, Michel Corrette, Nicolas Bernier ou Michel-Richard de Lalande, tous d’immenses créateurs de « beau chant », tout particulièrement dans leurs Leçons des ténèbres. Et pourquoi, demanderez-vous, tant de musiciens se sont-ils penchés sur le genre ? C’est tout simplement que dès le début du Carême et jusqu’à la Semaine sainte, les spectacles d’opéra étaient interdits, de sorte que les chanteurs se seraient trouvés sans emploi pendant quarante jours. Or, il était encore permis de donner de la musique sacrée, et quel meilleur argument musical que les Lamentations de Jérémie pour donner libre cours à l’imagination mélodique sans fin de tous ces grands bonshommes ? Certes, l’accompagnement se limite à la basse continue, mais le contenu vocal des Leçons sont du plus grand « opéra » monodique qui se puisse imaginer. Personne ne devait être dupe, d’ailleurs, car rien de plus éloigné de l’austère Grégorien (qui serait toujours utilisé lors de certains services divins) et des riches enluminures mélismatiques des Leçons. Sophie Karthäuser nous donne celles de Lalande, entrecoupées précisément de quelques passages grégoriens qui permettent de les remettre en perspective historique et musicale. Une superbe réalisation, sous tous les plans : prise de son, qualité vocale, accompagnement, et architecture du CD. © SM/Qobuz
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5816
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mar 10 Mar - 12:58

Joachim disait au début du sujet "un musicien pour Jean" ... je ne sais si j'ai été influencée par le commentaire de Qobuz concernant le "bel canto" ou par S Karthäuser que j'apprécie beaucoup mais j'ai assez bien aimé les extraits que j'ai entendus.  Comme je viens de travailler sur le livre biblique de Jérémie, je me laisserais bien tenter par ce CD.  En tout cas, c'est de grande qualité comme interprétation, pour le peu que je connaisse ce genre de musique ...

Je ne connaissais cette interdiction d'opéra pendant le Carême et la Semaine Sainte ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6521
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   Mar 10 Mar - 16:52

Nul doute que ce soit magnifique avec Spohie Karthauser Wink
j'ai le même programme assez réussi également avec Claire Lefilliatre (plus connue dans le secteur baroque) avec le Poème Harmonique dirigé par Vincent Dumestre

C'est forcément plus ...austère que les grands motets avec choeur et orchestre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel-Richard de Lalande (ou Delalande)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: