Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Giuseppe Cambini (1746-1825)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16207
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Dim 21 Déc - 10:32

Giuseppe Maria Cambini est un compositeur franco-italien né à Livourne le 13 février 1746 et mort à Paris (hospice de Bicêtre) le 29 décembre 1825.

Il fut l'élève de Manfredi, mais il n'est pas prouvé qu'il ait aussi travaillé avec le fameux Padre Martini. Il fit représenter à Naples en 1766 un opéra qui échoua complètement, et, après des aventures romanesques (il aurait été esclave en Barbarie), s'installa en 1770 à Paris, où il fut bientôt l'un des auteurs les plus écoutés, notamment dans le genre, alors très prisé, de la symphonie concertante. Il joua pour la première fois au Concert spirituel en mai 1773, et en décembre de la même année parut son opus 1 (une série de quatuors). Il devint un personnage influent, mais c'est sans doute à tort qu'il fut accusé d'avoir empêché l'exécution au Concert spirituel en 1778 de la symphonie concertante pour quatre instruments à vent de Mozart (d'autant que ce dernier parla alors de Cambini en termes assez flatteurs). Durant la période révolutionnaire, il devint directeur de théâtre et écrivit des hymnes pour les fêtes organisées par David. Il tomba ensuite dans l'oubli, bien qu'on trouve dans les premières années du XIXe siècle des articles de lui dans l'Allgemeine Musikalische Zeitung et les Tablettes de Polymnie. Il mourut dans le dénuement, selon certaines sources non pas à l'hospice de Bicêtre, mais en Hollande dès 1818. On lui doit de la musique vocale, mais c'est surtout dans le domaine instrumental qu'il triompha dans sa période de grande vogue. Il écrivit ainsi des symphonies, plus de 80 symphonies concertantes, des duos et trios, des quatuors pour diverses formations dont près de 150 quatuors à cordes (1773-1809, plusieurs furent attribués à Boccherini), et plus de 100 quintettes à cordes.

source : http://www.larousse.fr/ref/musdico/Giuseppe-Maria-Cambini_166567.htm

Vie romanesque ? En effet, d'après cet autre article :



Giuseppe Maria CAMBINI  (1746-1825) apprend le violon dans sa ville natale de Livourne, et à 17 ans s'en va à Bologne suivre les leçons de contrepoint du Padre Martini. Trois ans plus tard, il se rend à Naples, et Grimm, dans sa Correspondance littéraire (Tome XI, p. 312) raconte ainsi en 1776 (à l'occasion de la chute - c'est-à-dire l'échec - à l'Opéra de son ballet les Romans) le malheur qui lui arrivé lors de son retour :

"  ce pauvre M Cambini n'est pas né sous une étoile heureuse. Il a éprouvé, avant d'arriver dans ce pays ci, des infortunes plus fâcheuses qu'une chute à l'opéra. S'étant embarqué à Naples avec une jeune personne dont il était éperdument amoureux et qu'il allait épouser, il fut pris par des corsaires et mené captif en Barbarie. Ce n'est pas encore le plus cruel de ses malheurs,. Attaché au mât du vaisseau, il vit cette maîtresse qu'il avait respectée jusqu'alors avec une timidité digne de l'amant de Sophronie, il la vit violer en sa présence par ces brigands, et fut le triste témoin des premières larmes que lui fit verser le plaisir, sans doute malgré elle. Quelle situation ! M Mercier en ferait un drame des plus pathétiques, et La Fontaine en eût fait peut-être un conte fort moral sur les dangers d'un amour trop discret."

Racheté par un négociant vénitien, il se retrouve libre et arrive en 1770 à Paris, où ses oeuvres sont jouées au Concert des Amateurs et au Concert Spirituel.

Son alcoolisme ne l'empêche pas de composer énormément (on lui doit notamment 174 quatuors, que Mozart trouvait "assez jolis"; certains sont dédiés à Lacépède, compositeur, homme de sciences et sénateur), de donner des leçons de chant, de violon et de composition, de diriger l'orchestre du Théâtre des Beaujolais puis (de 1791 à 1794) du Théâtre Louvois, d'écrire des articles pour la Correspondance des amateurs musiciens et les Tablettes de Polymnie ainsi qu'une Nouvelle méthode théorique et pratique pour le violon.

Mais il sombre ensuite dans la misère et termine semble-t-il ses jours à l'hospice de Bicêtre, en se suicidant d'après certains témoignages.

source : http://musicmac.ifrance.com/docs/cambini.html
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16207
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Sam 9 Jan - 17:28

Les "six nouveaux quatuors dédiés à Son Excellence Monsieur le Sénateur Lacépède" publiés en 1804, sans n° d'opus, sont parmi les derniers de ses quelque 174 quatuors à cordes (dont 149 d'authenticité certaine). Ils sont en quatre mouvements, deux sont en mineur et sont préromantiques ou proches des derniers de Boccherini.

Je viens de les écouter dans l'enregistrement du Quartetto Ricordanze chez Stradivarius.

Auparavant, je ne connaissais que quelques symphonies et symphonies concertantes ainsi que quelques quintettes à vent. Sans être vraiment génial, je pense que Cambini est un compositeur qui mériterait d'être plus connu, car rien de ce que j'ai entendu ne m'a déplu.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6498
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Lun 7 Juin - 9:42







voici le recto et le verso d'une nouveauté concernant Cambini : des quintettes à cordes qui semble forts beaux d'après les extraits entendus

ce Cambini, qui semble t'il a eu une vie mouvementée et pas toujours facile (vendu comme esclave...!) est encore poursuivi par ses "bios" assez contradictoire!
Délà ses dates: à coté de l'image du cd, le site jpc indique 1746- 1811 (ce que confirme le "Bordas musique" ...mais en mettant un point d'interrogation quand même!
Mais le verso du cd lui même indique 1729 - 1783 : la différence n'est pas mince!!!
Wikipédia (comme la bio ici installée par Joachim annonce : 1746 - 1825 !!!

D'autre part, dans cette bio (celle d'ici) on indique qu'il "bénéficia" des compliments de Mozart qui semblait l'apprécier...
Or sur le site JPC dans un complément de présentation du cd , et malgré le charabia de la traduction instannée Wink ...on comprend très bien qu'au contraire
il fut victime de remarques méprisantes de Mozart (qui à ce sujet, n'était pas tout blanc: Clémenti subit le même sort)...ce qui pour la postérité au moins signifia une mise à l'écart...injuste vu la qualité de sa musique!


Voilà comment deux bios se contredisent sans parler de ses dates!!!!

NB: Il est possible que concernant Mozart , il y eu les deux attitudes...,?
Après avoir dit du bien des ses quatuors à cordes, Mozart n'a sans doute pas apprécié que Cambini, craignant un concurent de poid, s'évertua à ne pas faire jouer sa symphonie concertante aux concerts spirituels qu'il dirigeait...

Joachim ...si tu as des précitions? Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16207
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Lun 7 Juin - 10:26

Les dates du verso du CD (1729/83) sont une erreur manifeste, puisque les quatuors dédiés à Lacépède ont été composés en 1803 !

Ses dates de naissance (1746) et de mort (1811 ou 1825) ont été longtemps suivies d'un point d'interrogation (c'est la cas du dictionnaire Honegger qui date des années 1960) Mais toutes les bios récentes que j'ai consultées sont beaucoup plus précises, car il faut croire que des recherches plus poussées ont été effectuées.

Pour l'anecdote Mozart, tu es dans le vrai : Mozart en 1778 avait apprécié les quatuors qu'il avait entendus à Mannheim. Il a rencontré Cambini quelques mois plus tard à Paris, et l'a publiquement complimenté, puis a interprété de mémoire les oeuvres qu'il avait entendues, au grand émerveillement de Cambini qui s'est écrié "questa una gran testa". Plus tard, Mozart en a voulu à Cambini qu'il rendait responsable de l'ajournement de la symphonie concertante pour vents. Avec le recul du temps, cette accusation semble injustifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6498
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Dim 21 Aoû - 22:03

un disque difficile à classer et à caser sur le forum Wink :
4 compositeurs pour 4 quatuor à cordes

Cambini, Jadin, le chevalier de St Georges et Gossec....
très agréables et même mieux que çà!
ce qui m'intrigue c'est le titre du cd : "quatuors concertant"...à les écouter je ne remarque pas une forme particulière par rapport aux simples quatuors??...et je ne me souviens pas avoir déjà rencontré cette formule de "quatuor concertant"?

Joachim, comme c'est ton quatuor qui joue tu dois avoir l'explication?? Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16207
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Dim 21 Aoû - 22:46

Jean a écrit:


Joachim, comme c'est ton quatuor qui joue tu dois avoir l'explication?? Very Happy


C'est très simple : chez les Classiques, dans un quatuor "normal" les quatre instruments sont équilibrés. Dans un quatuor concertant, le premier violon est prépondérant, comme s'il s'agissait d'un mini concerto pour violon. On en trouve aussi chez Viotti, chez Spohr...
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6498
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Dim 21 Aoû - 22:58

merci Wink ...je ne m'en suis pas vraiment rendu compte...mais je vais écouter un peu mieux Wink ....les quatuors du chevalier St Georges sont ils tous "concertants"? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Opus100

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 58
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Lun 22 Aoû - 2:45

J'aime beaucoup les quatuors à cordes de Cambini (j'apprécie la sensation suave que ses mélodies me procurent), mais je ne connais pas ses quintettes.

Jean, tu peux nous en dire un mot ? (je louche sur la jaquette du CD des quintettes que tu as mis en lien Shocked )
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6498
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Lun 22 Aoû - 9:41

Opus100 a écrit:
J'aime beaucoup les quatuors à cordes de Cambini (j'apprécie la sensation suave que ses mélodies me procurent), mais je ne connais pas ses quintettes.

Jean, tu peux nous en dire un mot ? (je louche sur la jaquette du CD des quintettes que tu as mis en lien Shocked )

ben désolé...mais lorsque j'en avais parlé, je n'avais pas le cd : j'en avais écouté des extraits sur un site comme jpc ou abeille musique; les extraits m'avaient vraiment séduits;;;et j'envisageais de me le procurer...mais voila, mon intention est carrément tomber dans les oubliettes...(dans l'attente peut être de le trouver à petit prix sur amazone ...ce qui ne s'est toujours pas produit )
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16207
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Lun 22 Aoû - 9:49

Jean a écrit:
merci Wink ...je ne m'en suis pas vraiment rendu compte...mais je vais écouter un peu mieux Wink ....les quatuors du chevalier St Georges sont ils tous "concertants"? Wink

Il y a trois séries de 6 quatuors à cordes : 6 quatuors opus 1, 6 quatuors opus 14 et 6 quatuors concertants, sans opus. Les opus 1 et 14 ne sont pas définis comme "concertants". A noter que ni Mozart, ni Haydn, ni Boccherini n'ont composés de quatuors dits concertants, alors qu'au moins les premiers de Haydn, à mon avis, pourraient répondre de cette définition.

Voici un CD que je n'ai pas et que je vais me procurer sans tarder Wink

Tu peux détailler quels sont les quatuors enregistrés ? Même de Cambini je n'ai que la série des 6 quatuors Lacépède, mais qui ne sont pas "concertants"
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6498
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Lun 22 Aoû - 11:02



alors :
Cambini quartet Op 1 N°2
Hyacinthe Jadin : op.1 N°3
Chevalier St Georges: oeuvre XIV/6 en sol mineur (seulement 2 mouvements)
Fr.J; Gossec : oeuvre XV/1 en ut maj (également en 2 mouvements)
Revenir en haut Aller en bas
Opus100

avatar

Nombre de messages : 325
Age : 58
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Lun 22 Aoû - 11:04

Boccherini (Violoncellle) et Cambini (1er Violon) ont joué ensemble au sein du fameux "Quatuor à Cordes Italien".

Voici un CD qui vous intéressera peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16207
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Lun 12 Déc - 9:44

Après le CD Naxos de quintettes à vents de Cambini et Briccialdi (dont j'ai parlé sur le fil Giulio Briccialdi), voici un autre CD (Stradivarius) avec ses trois quintettes à vents opus 4 et ses deux trios à vent opus 45 :



L'interprétation Naxos par l'Avalon Quintet n'était pas mal, mais je trouve celle ci meilleure Wink

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16207
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Jeu 14 Mar - 10:26

Catalogue des oeuvres :

Operas

Les romans (ballet-héroïque, libretto di L.-C.-M. de Bonneval, 1776)
Rose et Carloman (comédie-héroïque, libretto di A.D. Dubreuil, 1779)
La statue (comédie, libretto di M.-R. de Montalembert, 1784)
La bergère de qualité (comédie, libretto di M.-R. de Montalembert, 1786)
Le tuteur avare (opéra bouffon, libretto di J.-L. Gabiot de Salins, 1788)
La croisée (comédie, 1788, Beaujolais)
Colas et Colette (opéra bouffon, 1788, Beaujolais)
Le bon père (opéra bouffon, libretto di J.-F. Le Pitre, 1788, Beaujolais)
Cora ou La prêtresse du soleil (drama, 1789, Beaujolais)
La revanche, ou Les deux frères (comédie, libretto di P.U. Dubuisson, 1790, Beaujolais)
Adèle et Edwin (opéra, 1790, Beaujolais)
Nantilde et Dagobert (opéra, libretto di P.-A.-A. de Piis, 1791, Louvois)
Les trois Gascons (opéra, libretto di Cambini, 1793, Louvois)
Encore un tuteur dupé (comédie, libretto di P.-J.-A. Roussel, 1798, Montansier)

D'attribution douteuse

Alcméon (tragédie lyrique, libretto di A.D. Dubreuil, 1782, mai rappresentata)
Alcide (opéra, libretto di A.D. Dubreuil, 1782, mai rappresentata)
L'Amour et la peur, ou L'amant forcé d'être fidèle (opéra-comique, libretto di Cambini, 1795)


Musique sacrée

Le sacrifice d'Isaac (oratorio françois, 1774)
Joad (oratorio françois, 1775)
Samson (oratorio, libretto di Voltaire, 1779; perdu)
Le sacrifice d'Abraham (oratorio, 1780; perdu)
5 messes
Psaume 23 "Domini est terra
Miserere, motet à grand choeur (1775, perdu)
Divers autres motets


Autres musiques vocales

Le Compositeur, pour voix et orchestre (1786)
Les Amours d'Héloïse et Abélard, duo avec orchestre (1793)
Apollon, prends pitié, pour voix et orchestre
Andromaque, pour voix et orchestre
Solfèges progressifs, pour voix et basse continue (1788)


Hymnes révolutionnaires

Hymne à l'égalité
Hymne à l'Etre suprême "Ame de l'univers !"
Hymne à l'Etre suprême "Ordre éternel"
Hymne à la liberté
Hymne à la vertu
Hymne à la victoire
Ode sur la victoire
Ode sur les deux jeunes héros Bara et Viala
Ode sur nos victoires
Le Pas de charge républicain
Les Rois, les grands, les prêtres
Les Coalisés (perdu)
Les Dangers de l'idolatrie (perdu)
Les Exploits du roi Guillaume (perdu)
La Femme républicaine (perdu)
Ode au peuple françois sur le nouveau triomphe de la liberté (perdu)
Ronde patriotique sur les crimes des anglais (perdu)
Salut et respect à la loi (perdu)
Stances sur la translation des jeunes héros Viala et Bara  (perdu)


Musique instrumentale

3 Concertos pour clavecin et orchestre, op 15 1780)
3 Concertos pour violon et orchestre (1785)
2 Concertos pour flûte et orchestre, op 37 (1785)
concerto per viola e orchestra
3 sinfonie per archi, 2 oboi e 2 corni, op.5 (1776)
3 symphonies à grand orchestre per archi, flauto, 2 oboi, fagotto e 2 corni (1787)
3 sinfonie per archi, 2 oboi e 2 corni (1788)
82 sinfonie concertanti (delle quali 76 pubblicati e 52 attualmente esistenti)
110 quintetti per 2 violini, viola, 2 violoncelli (forse 114), di cui 84 completi (conservati alla Washington Library)
149 quartetti per archi (1773-1809) par séries de 6, dont op 1 (1776), op 2 (1774), op 3 (1776), op 4a (1777), op 7 (1778), op 11 (1779), op 13c (concertants), op 16 (1780), op 18 (1783), op 23 (1781), op 24 (1782), op 39 (1783), op 40 (1784), "12 Nouveaux" (1788), 6 "Nouveaux pour le sénateur Lacépède" (1806)
Séries de 6 Quatuors pour flûte et cordes : op 9, 10, 23, 24
Séries de 6 Quintettes pour flûte et cordes, dont op 8 et 13 et "Prague" (sans op)
autour de 104 trios par séries de 6, dont op 3a, 33, 34, 36, 40 pour cordes, et op 6b, 8a, 15a, 18 pour 2 violons et basse, op 45 pour flûte, hautbois, basson, op 26 pour flûte, violon, alto, op 3c et 8b pour flûte, violon et basse
autour de 212 duos
5 Quartetti per cembalo, violino, oboe e violoncello dont 3 op 9b
3 Quintette à vent op 4 (1802)
6 sonate per violino e basso (violoncelle), op 35
Petits airs variés per violino
Oeuvres pour 2 violons : série de 6 Duos op 4c, 16a, 21a, 28, 47, 52 - 12 sonates d'airs variés
6 Sonates pour 2 altos, op 13a
6 Sonates pour 2 violoncelles, op 49
14 Sonates pour 2 flûtes, dont 6 op 5b, 6 op 11
12 sonate per flauto e basso
6 sonate per clavicembalo/fortepiano e violino, op.21 (1781)
Air de Marlborough avec variations per fortepiano/clavicembalo e violino obbligato
12 sonate per clavicembalo/fortepiano e flauto, dont 6 op 16
Marche des Marseillois et la Carmagnole variées per flauto e basso
30 Petits airs connus variés per flauto e basso
Air variés per flauto, op.6
Préludes et Point d'orgue mêlés d'airs variés pour violon
Capriccio, Boutade et Pot-Pourri pour violon
12 Sonates d'airs variés pour 2 violons
Différens solfèges d'une difficulté graduelle (1783)


Voici encore le catalogue selon le Grove, qui semble encore plus complet :



Stage:
music lost unless otherwise stated; all known first performances in Paris
Les romans (ballet-héroïque, 3, L.-C.-M. de Bonneval), Opéra (Palais-Royal), 2 Aug 1776, 1st entrée F-Po*
Rose et Carloman (comédie-héroïque, 3, A.D. Dubreuil), Comédie-Italienne (Bourgogne), 24 April 1779; lib as Rose d'amour (Paris, n.d.)
La statue (comédie, 2, M.-R. de Montalembert), Hôtel de Montalembert, ?2 Aug 1784, Pn
La bergère de qualité (comédie, 3, Montalembert), Hôtel de Montalembert, 24 Jan 1786
Le tuteur avare (opéra bouffon, 3, J.-L. Gabiot de Salins), Beaujolais, 1 March 1788 (Paris, c1789) [ov., nos.12–17 and part of no.11 by Cambini, the rest from P. Anfossi: L'avaro]
La croisée (comédie, 2), Beaujolais, 26 April 1788, 14 airs (Paris, c1789)
Colas et Colette (opéra bouffon, 1), Beaujolais, 20 June 1788, 2 airs in Journal hebdomadaire, composé d'airs d'opéra, xxiii (Paris, 1788)
Le bon père (opéra bouffon, 1, J.-F. Le Pitre), Beaujolais, 18 Oct 1788, air arr. Fournier for 2 vn in Douze petits airs pour deux violons (Paris, 1789)
La prêtresse du soleil (drame, 3, Gabiot de Salins), Beaujolais, 26 March 1789; also as Cora, ou La prêtesse du soleil
La revanche, ou Les deux frères (comédie, 3, P.U. Dubuisson), Beaujolais, 12 July 1790; also as Les deux frères
Adèle et Edwin (opéra, 3), Beaujolais, ?1790; rev. (1), Louvois, 19 Aug 1791
Nantilde et Dagobert (opéra, 3, P.-A.-A. de Piis), Louvois, 1 Oct 1791
Les trois Gascons (opéra, 1, Cambini, ?after N. Boindin), Louvois, 1 July 1793
Encore un tuteur dupé (comédie, 1, P.-J.-A. Roussel), Montansier, 22 Feb 1798

Doubtful:
Alcméon (tragédie lyrique, 3, Dubreuil), Opéra (Porte-St-Martin), 13 July 1782 [cited by Goizet; according to Fétis, unperf.; does not appear in the records of the Opéra];
Alcide, 1782 (opéra, 3, Dubreuil), unperf. [cited by Goizet];
L'Amour et la peur, ou L'amant forcé d'être fidèle (oc, 4, Cambini), Jeunes Artistes, 20 Oct 1795 [cited by Goizet];
contribs. [cited by Fétis] to Campra's Les fêtes vénitiennes, 1789, to Armide and to 4 pantomimes

Spurious:
Les fourberies de Mathurin (oc, 1, B. Davesne), Beaujolais, 5 Aug 1786 [actually by F. Bambini]

Other vocal:
Appollon prends pitié, scène lyrique, 1v, orch (Paris, n.d.)
Le compositeur, scène comique, 1v, orch (Paris, c1786)
Les amours d'Heloïse et d'Abelard, duo dialogué (Paris, 1793), lost
Andromaque, scène lyrique, 1v, orch, F-Pn
Various airs in 18th-century anthologies

Revolutionary hymns and odes, partial thematic catalogue in Pierre:
Les rois, les grands, les prêtres;
Hymne à l'égalité;
Hymne à la liberté;
Hymne à l'Etre Suprême (Ame de l'univers!);
Hymne à l'Etre Suprême (Ordre éternel);
Hymne à la vertu;
Hymne à la victoire;
Ode sur les deux jeunes héros Bara et Viala;
Ode sur la victoire;
Ode sur nos victoires;
Le pas de charge républicain;
piece(?s) in Chansonnier des amateurs, dédiés aux amis de la République (Paris, 1794);

Lost works, incl.:
Les coalisés;
Les dangers de l'idolatrie;
Ode au peuple françois sur le nouveau triomphe de la liberté;
Salut et respect à la lois;
Stances sur la translation des jeunes héros Viala et Bara;
La femme républicaine;
Les exploits du Roi Guillaume;
Ronde patriotique sur les crimes des anglais

Vocal religiosa:

Le sacrifice d'Isaac (oratoire françois), Concert Spirituel, April 1774, B-Bc
Joad (oratoire françois), Concert Spirituel, May 1775, Bc
Samson (oratoire, Voltaire), Concert Spirituel, 2 Feb 1779, lost
Le sacrifice d'Abraham (oratoire), Concert Spirituel, 1 April 1780, lost
2 masses, 1 Kyrie, D-Bsb;
3 masses, Bsb;
Domini est terra (Ps xxiii), F-Pc*

Lost:
Miserere, motet à grand choeur, 1775;
sacred ‘hyerodrame’, Concert Spirituel, 4 June 1775;
several solo and small motets perf. at Concert Spirituel, 1773–5

Instrumental:

Most published in Paris (1773–95), many also in London and Germany; Trimpert (1967) lists all known editions; op. nos. in parentheses are those assigned to later editions; thematic catalogue of symphonies and symphonies concertantes in The Symphony 1720–1840, ser. D, v (New York, 1983) and in Parcell (1984)

Syms.:
3 for str, 2 ob, 2 hn, op.5 (1776), 1 ed. in The Symphony 1720–1840, ser. D, v (New York, 1983);
3 symphonies à grand orchestre, 2e livre, for str, fl, 2 ob, bn, 2 hn (1787), no.2 also attrib. J.M. Kraus;
3 for str, 2 ob, 2 hn (?1788), also attrib. P.-D. Deshayes

Symphonies concertantes (82, of which 76 pubd and 51 extant, 3 ed. in The Symphony 1720–1840, ser. D, v, New York, 1983) [only solo insts listed]:
Première suite (1774–c86) [13 for 2 vn, 2 lost;
8 for 2 vn, va;
3 for 2 vn, vc;
1 for vn, vc;
1 for vn, va, vc;
3 lost, insts not stated];
Seconde et nouvelle suite (1782–7) [6 for 2 vn;
2 for 2 vn, va;
1 for vn, vc;
1 for 2 vn, vc;
1 for 2 vn, fl;
1 for fl, vn;
1 for 2 fl;
1 for ob, bn;
1 lost, insts not stated];
Troisième suite (1777–c86) [13 for 2 fl, 9 lost;
4 for 2 ob, 3 lost;
3 for ob, bn;
2 for fl, vn, 1 lost;
2 for ob, vn, both lost;
2 for fl, ob, bn, 1 lost;
2 for ob, vn, va, both lost;
1 for 2 ob, bn, lost;
1 for fl, ob, lost;
1 for fl, vn, va;
1 for ob, vn, vc];
La Patriote, 2 vn (1794);
1 for fl, vn, va, I-Fc;
1 for fl, ob, hn, bn, lost;
1 for 2 vn, lost;
1 for fl, 2 vn, lost;
1 for vn, vc, cl, bn, lost

Concs.:
3 for vn (1782–5), 1 ?CZ-CH, 2 lost;
1 for va, Pnm;
5 for fl, incl. 2 in op.37 (1785), 2 lost;
4 for fl on ‘airs connus’, 2 lost;
1 for ob (1785), lost;
1 for bn (1786), lost;
3 for hpd/pf, op.15 (1780), nos.1 and 3 ed. in Antica musica strumentale italiana (Milan, 1964, 1959)

Qnts:
nos.1–110 (?orig. 114), 2 vn, va, 2 vc, US-Wc*, some inc.;
3 unnumbered for 2 vn, va, 2 vc, Wc, inc.;
11 for fl, 2 vn, va, b, opp.8(9), incl. 5 in CZ-Pnm;
6 for fl, vn, 2 va, b, op.13;
3 for cl, fl, ob, hn, bn (c1802);
1 with 2 vc, 1 with 2 va: both in 4 quatuors, op.23 (1781);
3 for hpd, 2 vn, va, b, D-Dl

Qts, complete thematic catalogue in Trimpert:
149 str qts (1773–1809);
Quatuors d'airs … variés, str qt, 5 bks;
Suite d'airs de [Lemoyne's] Phèdre, with Ouverture en quatuor, str qt;
6 qts, vn, 2 va, vc, op.21 (?1782–4);
18 qts, fl, vn, va, vc, opp.9(10), 23–4;
6 quatuors d'airs … variés, fl, vn, va, vc;
6 qts, hpd/pf, 2 vn obbl, [?vc];
5 qts, ob, vn, [?vc,] kbd, F-Pn

Trios:
at least 12 for 2 vn, va, incl. opp.3 (1, 5, 30), 34;
6 ‘d'air choisis’, 2 vn, va/vc (c1785), lost;
at least 24 for 2 vn, b, incl. opp.6, 8, 15, 18;
18 for vn, va, vc, opp.33 (2, 6, 10, 17), 36, 40;
6 for fl, vn, va, op.26 (1782);
at least 18 for fl, vn, b, incl. opp.3, 8;
at least 6 for 2 fl, va;
6 for 2 fl, b, op.3 (c1790), no.6 (Zürich, 1976);
6 for fl, ob, bn, op.45 (c1785)

Duos/sonatas:
at least 30 for 2 vn, incl. opp.4(2), 16, 21, 28;
12 ‘d'une difficulté progressive’, 2 vn, opp.47, 52;
12 ‘d'aires … variés’, 2 vn;
6 airs patriotiques variés, 2 vn;
6 for (2 vn)/(vn, vc);
at least 18 for vn, va, incl. op.12(14), 46;
12 airs … variés, vn, va;
12 for 2 va, incl. op.13;
12 for vn, vc, incl. op.35;
18 for fl, vn, incl. op.16(20);
6 for fl, va, op.4 (1781);
at least 32 for 2 fl, incl. opp.2, 11(5), 50;
at least 12 airs … variés, 2 fl;
6 for 2 vc, op.49;
30 airs variés, 2 fl, in 5 bks, 3 bks lost

Solo inst:
6 sonates, vn, b, ‘d'une difficulté graduelle’ (1786);
Petits airs variés, vn;
A Favourite Capriccio, vn, et boutade et potpourri;
Preludes et points d'orgue dans tous les tons, mélés d'airs variés, vn;
at least 12 sonatas, fl, b;
6 sonatas, hpd/pf, vn acc., op.21 (1781);
Air de Marlborough avec variations, pf/hpd, vn obbl;
6 sonates, hpd/pf, fl acc.;
Marche des Marseillois et la Carmagnole variées, fl, b, also arr. cl;
Petits airs connus variés, fl, b, also arr. cl;
Air variés, fl, op.6;
Différens solfèges d'une difficulté graduelle, 1v, bc (1788)

Arrangements:
6 qts [trios], hpd, acc. vn, va, arr. from str qts op.7
Arrs. of many works by Boccherini and some by Pleyel, see Gribenski (MGG1)
Other arrs. pubd singly, in duos on ‘airs connus’, and in 18th-century anthologies

Literatura:

Nouvelle méthode théorique et pratique pour le violon (Paris, c1795/R)
Méthode pour la flûte traversière suivie de vingt petits airs connus et six duo à l'usage des commençans (Paris, 1799/R)
‘Ausführung der Instrumentalquartetten’, AMZ, vi (1803–4), 781–3
2 articles in Correspondance des professeurs et amateurs de musique (Paris, 1804), 283, 457
‘Über den Charakter, den die italienischen und deutschen Musik haben, und die französische haben sollte’, AMZ, vii (1804–5), 149–55 [doubtful]
6 articles in Les tablettes de Polymnie (Paris, 1810–11) [doubtful]




Dernière édition par joachim le Ven 30 Déc - 16:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16207
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Jeu 14 Mar - 10:38

Un autre CD très agréable à écouter, ses quintettes pour flûte, hautbois, violon, alto et violoncelle, opus 8 et 9 Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
jdperdrix

avatar

Nombre de messages : 302
Age : 66
Date d'inscription : 28/02/2013

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Jeu 14 Mar - 11:24

Je confirme l'excellente qualité des quatuors "à M de Lacépède", qui datent du début du XIXe siècle et sont fortement influencés par les classiques viennois.

Leq quintettes sont très beaux aussi. Influencés par Boccherini, avec une prédominance des premiers violon et violoncelle. Chose intéressante, ils étaient destinés à des "amateurs" et n'ont jamais été publiés...

Par ailleurs, les quintettes à vent semblent être les premiers jamais publiés dans cette formation. Le genre sera mené à sa perfection classique par A. Reicha.

Enfin, sur le plan des quatuors, il existe un genre de quatuors "brillants", sorte d'oeuvres pour violon accompagné d'un trio à cordes, illustré par Rode et repris par Spohr pour certaines de ses oeuvres (qu'il désigne explicitement comme "quatuors brillants à la manière de Rode") Le genre quatuor concertant est plus équilibré entre les quatre exécutants, mais, avec des parties dédiées à chaque partie, à tour de rôle.
Revenir en haut Aller en bas
jdperdrix

avatar

Nombre de messages : 302
Age : 66
Date d'inscription : 28/02/2013

MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   Mar 4 Avr - 10:07

J'écoute en ce moment un CD des quatuors op. 21 (streaming chez qobuz).
Il s'agit de quatuors concertants, où les quatre partenaires sont tour à tour mis en valeur. Ce sont des oeuvres courtes, en 2 mouvements, comme la plupart des quatuors français de l'époque et comme les "opere picccole" de Boccherini.
Musique agréable, mais pas révolutionnaire. Bonne interprétation de l'ensemble Alraune.
Ils ont la particularité d'être écrits pour 1 violon, 2 alti et violoncelle, ce qui leur donne une sonorité particulière... Connaissez-vous d'autres oeuvres écrites pour ce type de formation ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giuseppe Cambini (1746-1825)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giuseppe Cambini (1746-1825)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: