Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Dido and Aeneas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Dido and Aeneas   Mer 25 Oct - 21:24

Didon et Énée (titre original : Dido and Aeneas) est un opéra baroque en trois actes écrit en 1689 par le compositeur anglais Henry Purcell, sur un livret de Nahum Tate.

D'une durée d'une heure environ, il fut représenté pour la première fois en 1689 à la Boarding School for Girls, à Chelsea, à Londres.
C'est la seule œuvre de Purcell réellement considérée comme un opéra, les autres (The Fairy Queen, King Arthur, etc.) étant plutôt des semi-opéras ou des masks destinés à être joués au théâtre de par la présence de récitatifs. La forme de Didon et Énée l'apparente au Vénus et Adonis de John Blow.

Faisant écho à la tradition virgilienne de l'Énéide, Didon et Énée est considéré comme un chef d'œuvre de la musique baroque.

Personnages:

Didon (ou Élyssa), reine de Carthage (mezzo-soprano ou soprano) ;
Belinda, sa confidente (mezzo-soprano ou soprano) ;
Énée, prince troyen (baryton léger ou ténor) ;
Magicienne (mezzo-soprano ou contre-ténor) ;
Première et deuxième sorcières, ses servantes (mezzo-soprano, contre-ténor ou soprano) ;
Un marin (ténor) ;
Esprit (ténor ou soprano) ;
Chœur des sujets de la cour, des sorcières et des marins.

Acte I

À Carthage.

Belinda, la confidente de la reine Didon, l'exhorte à retrouver le sourire dans l'aria "Shake the cloud from off your brow".

En effet, cette dernière est accablée car elle aime en secret Énée, prince troyen et ennemi par conséquent de Carthage, et ne peut avouer son tourment sous crainte de décevoir son peuple (aria "Ah Belinda I am prest with torment").

Belinda suggère alors à Didon d'épouser Énée, ce dernier n'étant pas insensible à ses charmes, d'autant plus qu'une telle alliance assurerait la prospérité et la paix pour l'empire.

Les courtisans reprennent en chœur les propos de Belinda, et Didon, comblée, accepte la proposition d'Énée.

Acte II

Scène 1 : Une caverne.

La Magicienne, reine des sorcières, lance un appel à ses sujets, êtres malfaisants, afin d'élaborer un plan pour faire tomber Didon.

Elle décide de faire passer un de ses sujets pour Mercure, l'envoyé des Dieux, afin qu'Énée quitte Didon pour aller accomplir sa destinée, bâtir une nouvelle cité en Italie.

Les sorcières se réjouissent de ce plan machiavélique dans le duo "But 'ere we this perform".

Scène 2 : Une forêt.

Didon, Énée et leur cour se promènent et vantent les beautés de la nature environnante jusqu'au moment où un orage éclate, créé par les maléfiques sorcières. Tous se dépêchent de rentrer au château.
Énée, resté seul, voit apparaître le leurre de la Magicienne qui le presse de quitter Carthage. Il est alors tiraillé entre son amour pour Didon et l'ordre divin.

Acte III

Le port de Carthage. Les marins préparent le départ ("Come away fellow sailors !"). Énée annonce à Didon qu'il doit la quitter par devoir. Elle le rejette, il décide alors de braver la colère des dieux pour rester avec elle. Outrée qu'il ait songé à la quitter, elle le repousse à nouveau et lui ordonne de s'en aller. Une fois parti, elle se donne la mort dans le poignant aria "When I am laid", où elle demande à Belinda de se souvenir d'elle mais d'oublier son destin.

La partition a été écrite pour quatuor à cordes (violon I, violon II, alto et basse continue) et clavecin. L'accent est plutôt mis sur les parties vocales, doublées la plupart du temps par les intruments.

L'ouverture commence adagio puis s'accélère jusqu'à allegro permettant l'enchaînement du premier aria, "Shake the cloud", chanté par Belinda.
Les morceaux des sorcières sont réellement remarquables : chantés de façon nasalisée, ils donnent à la partition une véritable fraîcheur mais aussi un côté comique, loin de l'image que l'on a aujourd'hui du baroque.

Très bel opéra que je conseille à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Dido and Aeneas   Mer 23 Sep - 13:50

Je vais voir prochainement cet opéra avec mon mari (question baroque, il va être gâté, je crois - quant à moi, j'espère que cela me plaira ... j'ai toujours un peu de mal avec ces oeuvres !!! Wink )

Partition

Comme c’est le cas pour Purcell lui-même, nous savons peu de faits concernant l'origine de son chef-d'oeuvre 'Dido and Aeneas'. Une première thèse situe la création de l’opéra dans un pensionnat de jeunes fille de Chelsea en 1689. Une série d'indices circonstanciels et stylistiques, réunis par Bruce Bois et Andrew Pinnock (Early Music, 1992), suggèrent que cette représentation était une reprise, plutôt qu'une première. Le parallèle thématique, musical et dramaturgique entre Dido et Venus and Adonis de John Blow laisse supposer que Purcell modelait son travail sur Blow et permet de situer la composition vers 1684 et la création dans le cadre de la cour royale. A l’appui de cette thèse, l’absence de musique, dans les copies de partitions retrouvées, de plusieurs parties du livret imprimé (par exemple il manque la musique d’un important prologue allégorique).
Ces petits mystères n’influencent pas notre appréciation de l’opéra. 'Dido and Aeneas' est, même si l'on y dénote des influence du mask anglais, une parfaite tragédie lullyste en miniature, avec son alternance fluide entre récitatif, arioso, et air, dans laquelle s’intercalent des danses instrumentales ou chantées. Son thème, le conflit entre l'amour et le devoir, est au centre de toute tragédie de Lully. Le texte du livret de Nahum Tate n'est pas de la grande littérature, mais il possède une action dramatique succincte et ses caractères sont dépeints avec une perspicacité psychologique réelle. Ce qui soulève cet opéra loin au-dessus du commun est essentiellement la musique de Purcell. Le plus évident est la spontanéité de l’inspiration mélodique. Dido and Aeneas est une oeuvre concise, équilibrée dans sa forme, malgré l’extrême variété des moyens proprement dramatiques, où l’expression atteint une intense vérité. Le récitatif final, - "Thy hand, Belinda" - est une merveille d'écriture vocale. Il s’achemine dans une descente douloureuse vers la grande lamentation de Dido, - "When I am laid in earth".
Jessye Norman : http://www.youtube.com/watch?v=jOIAi2XwuWo&feature=related

Discographie sélective

Les versions les plus dramatiques sont signées par Anthony Lewis avec Janet Baker et par Nikolaus Harnoncourt avec une distribution vocale plus criticable. René Jacobs conduit l'opéra avec un sens étonnant du contraste; à ses côtés, une distribution excellente est dominée par la Didon raffinée de Lynne Dawson. On relèvera aussi les directions très personnelles de Andrew Parrott et de William Christie. Parmi les interprètes, on marquera d’une pierre blanche les Didon de Tatiana Troyanos, de Jessye Norman, royal et de Véronique Gens. Coup de terreur également garanti avec les sorcières de Jantina Noorman et Dominique Visse.
source : la mediatheque.be

Le Concerto d'Astree : http://www.youtube.com/watch?v=hnPo7mtkh7M
William Christie : http://www.youtube.com/watch?v=JOSNacCcj6c
Janet Baker : http://www.youtube.com/watch?v=Ms6CAUoV1VU&feature=PlayList&p=6B33A74C7DFB2CE6&playnext=1&playnext_from=PL&index=39
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin


Nombre de messages : 15582
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Dido and Aeneas   Mer 23 Sep - 15:31

Bel Canto a écrit:
Je vais voir prochainement cet opéra avec mon mari (question baroque, il va être gâté, je crois - quant à moi, j'espère que cela me plaira ... j'ai toujours un peu de mal avec ces oeuvres !!! Wink )


J'ai beaucoup de mal également avec l'opéra baroque, que ce soit de Monteverdi, Haendel, Purcell ou les français Lully et Rameau Embarassed

Pour Purcell, j'ai une nette préférence pour sa musique religieuse, mais pour Didon et Enée comme pour les semi-opéras, ça me laisse froid, sauf pour certains extraits symphoniques, ou les choeurs quelquefois.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Dido and Aeneas   Mer 23 Sep - 16:20

joachim a écrit:

J'ai beaucoup de mal également avec l'opéra baroque, que ce soit de Monteverdi, Haendel, Purcell ou les français Lully et Rameau Embarassed

De ceux que tu cites, j'aime beaucoup Haendel mais pour sa musique ou ses chants religieux plus que pour ses opéras !
J'ai entendu une fois en direct 'Les Boréades' de Rameau et j'avais beaucoup aimé, tout comme j'aime la musique de Lully mais dès que c'est chanté ... j'ai un "peu" de mal.
Par contre, j'adore Gretry ... mais peut-il vraiment être considéré comme baroque ?
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin


Nombre de messages : 15582
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Dido and Aeneas   Mer 23 Sep - 20:06

Bel Canto a écrit:

Par contre, j'adore Gretry ... mais peut-il vraiment être considéré comme baroque ?

Grétry, c'est un Classique, voyons Wink Comme Gossec, Dalayrac, Saint George...

Différent des classiques viennois, mais classique quand même Very Happy

Pour en revenir aux opéras baroques, moi aussi j'ai une nette préférence pour la musique que pour le chant (les suites d'orchestre de Rameau, comme les Indes Galantes par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Dido and Aeneas   Mer 23 Sep - 23:17

joachim a écrit:


Grétry, c'est un Classique, voyons Wink

Embarassed Embarassed Embarassed je me disais bien aussi en l'écrivant ...

M'en vais copier 100 fois "Mes sources vérifierai avant de poster" ... Crying or Very sad
et puis, non, je m'en vais plutôt écouter "Richard coeur de lion" à la place ;
la punition sera plus juste et en lien !!! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean



Nombre de messages : 6297
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Dido and Aeneas   Lun 28 Sep - 17:13

he bien j'espère que le direct et...la brièveté de Didon et Enée (çà peut être un atout quand on est pas fan au départ! ) te ferons apprécier ce superbe mini-opéra de Purcell...avec une fin déchirante de beauté: l'air de Didon avant de se suicider!

L'opéra baroque, j'en suis fou...peut-être parce que je n'en écoute que la musqiue sans me trop soucier des histoires tarabiscotées qui se racontent
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Dido and Aeneas   Lun 28 Sep - 19:16

)
Jean a écrit:
...avec une fin déchirante de beauté: l'air de Didon avant de se suicider!

C'est malin ça ... c'est fichu pour le suspens !!! Hehe

J'espère aussi que j'aimerai mais je dois avouer que maintenant, si la qualité est au rendez-vous, je sais apprécier un peu n'importe quelle musique lyrique ... euh, enfin peut-être pas Puccini quand même Rolling Eyes (dans une autre vie peut-être ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean



Nombre de messages : 6297
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Dido and Aeneas   Lun 28 Sep - 21:35

Bel Canto a écrit:
)

C'est malin ça ... c'est fichu pour le suspens !!!


Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Dido and Aeneas   Dim 4 Oct - 23:42

Et bien j'ai vraiment beaucoup apprécié cet opéra qui, il faut le dire, était très bien interprété !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean



Nombre de messages : 6297
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Dido and Aeneas   Lun 5 Oct - 1:24

tu m'en vois ravi!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dido and Aeneas   Aujourd'hui à 6:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Dido and Aeneas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: