Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Haendel: le messie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ojoj

avatar

Nombre de messages : 297
Age : 31
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Haendel: le messie   Mar 2 Déc - 18:50

Messiah, HWV 56 (plus connu en français sous le titre Le Messie[1]) est un oratorio composé en 1741 par Georg Friedrich Haendel.

C'est assurément son œuvre la plus populaire - seules les suites Water Music et Music for the Royal Fireworks (Musique pour les feux d'artifice royaux) ont une notoriété comparable. Ce monument de la musique baroque reste extrêmement populaire en concert, dans le monde anglo-saxon et ailleurs.

Le mot messie vient de l'hébreu messiah et trouve son origine dans la religion juive avant d'avoir été adopté par le christianisme. Il signifie « oint du Seigneur ». Pour les chrétiens, il désigne Jésus-Christ. Haendel lui-même était un chrétien fervent et son œuvre magnifie la vie de Jésus et la signification de son message religieux.

Le texte réfère principalement à la résurrection du Messie et à la rédemption qu'elle opère : l'œuvre fut écrite pour le temps de Pâques et jouée pour la première fois lors de cette fête. Cependant, il est devenu de tradition, depuis la mort du compositeur, de la jouer pendant le temps de l'Avent — les semaines qui précèdent la fête de Noël — plutôt que pendant le temps de Pâques. Ces concerts ne jouent souvent en fait que la première section du Messie, concernant l'Annonce de la venue du Christ et sa naissance, ainsi que le chœur de l'alléluia. Certains ensembles, tels l'Orchestre symphonique de Montréal, le jouent en entier. L'œuvre est aussi jouée à Pâques, en particulier les parties concernant la résurrection qui sont souvent des pièces jouées pendant les offices. L'air de la soprano « I Know that my Redeemer Liveth » est souvent entendue lors de funérailles chrétiennes. La tradition veut par ailleurs que les cinquième et sixième mesures de cet air aient servi de base à la composition de l'air du carillon de Big Ben, à Londres, à la fin du XVIIIe siècle

L'oratorio a été écrit en 1741 à Londres sur un livret de Charles Jennens inspiré de la Bible, mais n'a été créé que le 13 avril 1742 lors d'un gala de charité au Temple Bar de Dublin.

L'innovation de Haendel est de mettre à la disposition de la prédication le ressort dramatique et musical de l'opéra. Bien que considéré comme un « oratorio sacré », le Messie est résolument sorti de l'église ; donné sur scène, il épouse toutes les ressources de la scène, à l'exception du jeu des acteurs et des machineries. Le renversement opéré par Haendel lui permet d'atteindre une dimension nouvelle par une large amplification théâtrale, qui laisse libre cours à sa volonté de chercher un succès auprès de l'auditoire.

Cependant, en mars 1743 lors de la création britannique du Messie, une cabale de dévots attise les haines, trouvant la fresque grandiloquente et trop éloignée du demi-silence qu'exige la vraie prière. La guerre des libelles va durer plusieurs mois, portant un tort considérable au succès de l'œuvre. Haendel devra limiter à deux représentations les auditions du Messie en 1743 et n'en donner aucune en 1744. On sait, certes, que le roi lui-même s'était levé lors de la première en entendant le tonnerre de la phrase de l'alléluia For the Lord God omnipotent, donnant ainsi naissance à la tradition britannique qui veut que la salle se lève à ce moment lors de chaque exécution en concert. Mais cet enthousiasme instinctif n'avait pas suffi à assurer le succès. Pour l'époque, il y avait quelque chose de neuf dans l'œuvre de Haendel : une abondance de chœur (vingt, pour cinquante-deux parties au total) qui avait convaincu les Irlandais mais laissait les Britanniques pantois, sans aucune autre référence comparable dans le genre d'oratorios sacrés qu'ils avaient entendus jusqu'alors. La postérité devait attribuer cet échec à l'orchestration traditionnelle.

L'œuvre est divisée en trois parties :

Ancien Testament : les prophéties de l'arrivée du Christ, de l'Annonciation et de la Nativité.
Ancien et Nouveau Testaments : la Passion, la Résurrection et l'Ascension du Christ.
Nouveau Testament : la Résurrection de l'âme chrétienne.
L'œuvre est écrite pour orchestre et chœur, avec cinq solistes (soprano, mezzo-soprano, contre-ténor, ténor et basse).

Haendel a dirigé de nombreuses fois le Messie, adaptant souvent l'œuvre aux circonstances, si bien qu'aucune version ne peut être considérée comme authentique.
Revenir en haut Aller en bas
calbo

avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Mar 19 Juil - 15:10

CDs







DVDs



Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Jeu 21 Juil - 22:47

calbo a écrit:
CDs


Le Messie est, pour moi, une oeuvre sublime de Handel et peu être son chef d'oeuvre.

La maitrise chez ce compositeur des grands oratorios m'a toujours impressionné.

L'enregistrement de Gardiner est celui que j'écoute depuis plus de 20 ans et toujours avec un plaisir immense. Cette interpréation est magnifque dans l'ensemble des "compartiments" : solistes, choeur, orchestre.

D'ailleurs, selon moi, Gardiner et Handel c'est toujours des réussites époustouflantes caractérisé par un équilibre remarquable, une inteligence d'interrpétation et le sublime Choeur.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Jeu 21 Juil - 23:13

je partage complètement ton enthousiasme pour le Messie...et l'interprétation de Gardiner Wink ...même si j'en ai pas mal d'autres
Revenir en haut Aller en bas
philidor

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 50
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Ven 29 Juil - 16:31

c, est une oeuvres grandiose , je partage les avis drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://lamusiqueclassique.xooit.fr
calbo

avatar

Nombre de messages : 1038
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Mar 9 Aoû - 17:10

Pour une oeuvre comme Le messie, il est, me semble-t-il, difficile de passer à coté des enregistrements de Gardiner. Maintenant si le monsieur grave une nouvelle version de ce chef d'oeuvre avec mon avatar, je signe des deux mains Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Mer 10 Aoû - 9:13

calbo a écrit:
Pour une oeuvre comme Le messie, il est, me semble-t-il, difficile de passer à coté des enregistrements de Gardiner. Maintenant si le monsieur grave une nouvelle version de ce chef d'oeuvre avec mon avatar, je signe des deux mains Laughing

moi aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mario Ouellette

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 64
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Dim 31 Mar - 20:57

Le Messie de Gardiner demeure une référence incontournable. Nombre de ses interprétations dans le répertoire haendelien sont à considérer.

Autre interprétation historique : celle de Colin Davis, recommandable en particulier pour ses choeurs.
Revenir en haut Aller en bas
5thbassoon



Nombre de messages : 2
Age : 33
Date d'inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Cherche un Messie   Jeu 4 Avr - 21:18

Bonjour à tous !!

Je vois que vous avez de solides connaissances sur Le Messie ainsi que sur ses divers enregistrements, ça tombe bien !! J'en cherche justement un !! Et j'espérais que vous puissiez me conseiller...

Bon apparemment c'est la version de Gardiner qui semble la 'meilleure', mais auriez-vous d'autres interprètes à me conseiller ?.. Et me dire, si possible, si le livret de Charles Jennens accompagne les divers enregistrements ?..

Je vous remercie les gens !!
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Jeu 4 Avr - 23:58

la version Gardiner est certes parmi les meilleures...Mais ce niveau de chef d'oeuvre suscite un grand nombre d'enregistrements et "le meilleur" est variable selon chacun ...quand il existe Wink ...
Pour moi par exemple il y a ceux que je préfère, sans pouvoir leur donner un ordre de valeur . Ce qui à mon humble avis est normal dans la mesure où la musique n'est pas un art "figé" : une oeuvre n'est jamais vraiment la même selon les différents interprètes...Et quand j'ai une version que j'aime vraiment beaucoup, j'ai vite envie de l'écouter par d'autres Wink

Pour moi de très belles versions en plus de celle de Gardiner:
- René Jacobs chez harmonia mundi

- Trévor Pinnock chez Archiv

- Paul McCreesh également chez Archiv

- Masaaki Suzuki chez Bis

- Neuville Marriner chez Decca et Philips (versions avec orchestre non baroque)

Le livret accompagne toujours les enregistrements dans leurs premières éditions et quelques fois lorsqu'ils sont réédité : beaucoup moins souvent lorsque qu'ils sont réédités dans une collection économique où ne figurent qu'un livret de quelques pages avec seulement l'indication des "plages" et leur titre

a ton service si tu veux d'autres précisions

NB il y a bien d'autres versions (que je ne connais pas toutes!! Wink ) et qui sont reconnues excellentes
Revenir en haut Aller en bas
Mario Ouellette

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 64
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Sam 6 Avr - 1:42

[quote]Et me dire, si possible, si le livret de Charles Jennens accompagne les divers enregistrements ?..

Le livret de Charles Jennnens accompagne généralement les versions du Messie, en tout cas celles de Masaaki, Parott, Harnoncourt et Gardiner. On peut aussi, si jamais le livret n'accompagnerait pas une des versions, l'avoir via Internet.

Par ailleurs, je peux aussi, au passage, confirmer pour l'excellence des versions Masaaki (y compris dans la collection économique de Bis mais qu'on ne retrouve malheureusement plus sur nos tablettes à Montréal) et Pinnock. Je ne dispose pas des versions de Marriner et de McCreesh, mais la critique est bonne.
Revenir en haut Aller en bas
5thbassoon



Nombre de messages : 2
Age : 33
Date d'inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Mar 11 Juin - 18:42

Merci Jean et Mario, pour ces informations, je me procurerais très vite quelques unes de ces versions en suivant vos conseils !! Encore merci à vous !!
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Jeu 15 Juin - 21:00

"Le Messie" de G.F. Haendel est placé pour moi depuis longtemps au firmament des chefs-d'œuvres éternels

J'ai appris hier lors de mon cours d'histoire de la musique, les conditions dans lesquelles G.F. Haendel a écrit cet oratorio si bouleversant et sublime que le roi d'Angleterre Georges II, lors de sa découverte s'est levé au moment de l’Alléluia, suite à quoi il est devenu de tradition pour nos amis britanniques de faire de même à chaque fois qu'il est présenté.

Ces conditions font partie de l'histoire de vie et de grandes souffrances de ce compositeur exceptionnel, elles nous sont rapportées par un autre créateur de génie qu'est Stefan Zweig dans "Les heures étoilées de l'Humanité"
que l'on peut lire sur la toile ici

Cet oratorio a vu le jour après trois semaines de travail incessant sans repos ni repas. Haendel l'a écrit d'un seul trait, après quoi il s'est relevé des souffrances traversées précédemment, transformé, comme une renaissance. Il n'a jamais voulu un centime de bénéfice pour cette œuvre, qu'il a dédiée à ceux qui souffrent et plus particulièrement aux enfants, lui qui n'a pas pu en avoir.

Ce texte est très beau et émouvant de la plume de Zweig, à lire pour ceux qui aiment Haendel et son "Messie"
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Jeu 15 Juin - 23:52

Merci pour ces précisions Laudec et ce très beau texte de Stefan Sweig


Dernière édition par Jean le Ven 16 Juin - 8:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 353
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Ven 16 Juin - 0:41

laudec a écrit:
Ce texte est très beau et émouvant de la plume de Zweig, à lire pour ceux qui aiment Haendel et son "Messie"

Quel merveilleux texte – comme toujours de la part de Zweig – pour cette œuvre formidable ! Et aussi, à ne pas oublier, quelle merveilleuse traduction française !

Ah, c'est quand on entend des œuvres de ce calibre, qu'on lit des textes aussi inspirés, qu'on se dit que ça vaut encore la peine d'être un homme !

Allelluia !  Merci, Laudec !!!

https://www.youtube.com/watch?v=SXh7JR9oKVE
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Ven 16 Juin - 8:29

Et merci Kristian pour cette formidable video de cet "Alleluia" ...imprévu (mais surement pas improvisé!) , à l'heureuse stupéfaction du public, en particulier d'un petit garçon sidéré et ravi!

J'avais vu des video de ce genre (sur ce forum je pense?) de concert surprise de ce style dans le hall d'une grande gare...
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Ven 16 Juin - 9:21

Merci Kristian pour ce flash-mob émouvant
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16485
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Sam 17 Juin - 10:35

Comme dit Jean, l'Alleluia n'est sûrement pas improvisé : des voix qui s'arrêtent et repartent juste quand il faut, des paroles connues par tous... En tout cas c'est très émouvant.

J'avais trouvé ainsi l'Ode à la Joie improvisé je crois à Barcelone, mais je ne sais plus où je l'avais placé...

Pour en revenir au Messie, Mozart en avait "révisé" l'orchestration en 1789 (K 572), notamment en ajoutant des instruments à vents dans l'orchestre. Il en existe quelques enregistrements, comme celui-ci :




Voici l'Alleluia version Mozart




https://www.youtube.com/watch?v=UJ8FpWXL9v0

Comme dirait Icare, c'est davantage "pompeux" Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 353
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Haendel: le messie   Sam 17 Juin - 11:44

Eh bien quelle surprise ! Merci infiniment, Joachim !  Mains

En première audition, je dirais que c'est très brillant, éclatant, même, mais que – pour cette interprétation en tous cas – je ne la trouve pas assez religieuse.

Mais c'est là, pour ma sensibilité en tout cas, pour moi qui aime Mozart plus que tout au monde (avec Bach), la seule limite que je trouve à Mozart : d'un point de vue profondément religieux, pas celui de l'Eglise, de la croyance, de l'extérieur – excusez-moi, je vais utilser un vocabulaire personnel très impressionniste – je trouve qu'il n'est pas lié très profondément à Dieu (utilisez le mot que vous voulez) au fond de son cœur comme le sont Bach et Hændel, par exemple.

Mozart, par nature, a ratissé toute sa vie les Cieux en quête de Beauté. Mais pas de Dieu.
Ça, ce sont Bach et Hændel qui l'ont fait.

J'adore les Messes de Mozart, mais je préfère celles de Bach, dont la Messe en Si me plonge dans la méditation métaphysique. Quand je cherche Dieu, je ne vais pas vers Mozart. C'est quand je cherche la beauté pure que je vais vers lui.

Mozart, c'est l'incarnation de la Beauté dans le monde des hommes. Ce n'est déjà pas mal, non ? Ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haendel: le messie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haendel: le messie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD & livres-
Sauter vers: