Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Lun 3 Nov - 20:27

Cent quatre-vingts ans après sa création, "Le Vampire" d'Heinrich Marschner a été représenté vendredi soir pour la première fois en France, à Rennes, où le public s'est laissé gagner par le frisson musical suscité par ce jalon de l'opéra romantique allemand.

Heinrich August Marschner (1785-1861) a connu un triomphe avec cet ouvrage créé à Leipzig (Allemagne) en 1828 d'après le roman éponyme signé du poète Lord Byron.

"Der Vampyr" fit les beaux soirs de plusieurs scènes allemandes, notamment Wurtzbourg en 1833 sous la direction musicale d'un certain Richard Wagner, qui composa d'ailleurs la ballade de Senta de son "Vaisseau fantôme" sur le modèle de la romance d'Emmy, l'une des héroïnes de Marschner.

L'ouvrage allait gagner des capitales comme Londres et Vienne dès le XIXe siècle. Mais la France était restée à l'écart de l'engouement pour cet opéra fantastique bien de son temps, de cette époque d'avant-Dracula où l'histoire du vampire Lord Ruthven, contraint de s'abreuver du sang de trois vierges pour prolonger son séjour parmi les humains, provoquait la fascination.

Près de deux siècles plus tard, le mythe n'a peut-être plus l'odeur de soufre d'antan, mais la puissance évocatrice de la musique de Marschner est intacte.

Entre "Fidelio" (1814) de Beethoven et "Le Vaisseau fantôme" (1843) de Wagner, en passant par le "Freischütz" (1821) de Weber, "Le Vampire" est un maillon non négligeable de l'histoire de l'opéra allemand, mêlant diverses humeurs (la noirceur, la gaieté, le sentiment populaire...) au gré d'un traitement orchestral raffiné.

Le chef estonien Olari Elts, qui dirige pour la première fois dans la fosse de l'Opéra de Rennes cet Orchestre de Bretagne dont il est devenu le conseiller artistique en septembre 2006, anime la partition d'une belle énergie.

Le spectacle du jeune metteur en scène hongrois Zoltan Balazs a malheureusement tendance à étouffer cette vitalité dans une transposition japonaise façon kabuki, qui a au moins le mérite d'éviter la débauche sanguinolente dans lequel cet "opéra d'horreur" pourrait tomber.

La transposition paraît d'abord assez gratuite et plaquée sur l'oeuvre au mépris de son atmosphère romantique, jusqu'à ce que ces lents rituels de vampirisation fassent leur effet en fin d'ouvrage.

La production vaut de toutes façons d'abord pour sa démarche patrimoniale, en même temps que pour son soutien à de jeunes voix: quatre de ses chanteurs sont les finalistes d'un concours de chant original, qui permet de juger les candidats en scène.

Après Rennes (trois autres représentations dimanche, mardi et jeudi), ce "Vampire" partira ainsi en Hongrie pour les finales du Concours d'opéra de Szeged, qui donneront lieu à deux représentations (15 et 16 novembre) dont la dernière sera diffusée en direct par la chaîne de télévision Mezzo.

Ces quatre artistes ne sont pas parfaitement armés pour affronter les exigences de l'ouvrage, mais on retiendra cependant l'expression émouvante de la soprano irlandaise Helen Kearns (Janthe/Emmy) de même que le timbre franc, quoiqu'à peine assez nuancé, du baryton syrien Nabil Suliman (Ruthven).

Pour un ensemble non permanent, le Choeur de l'Opéra de Rennes se tire pour sa part fort bien des sortilèges d'une partition qui le sollicite beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15567
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Lun 3 Nov - 20:58

Je ne connais ni l'opéra ni même le compositeur Embarassed Je serais vraiment curieux de l'écouter, en principe j'aime bien l'opéra de cette èpoque là.
Revenir en haut Aller en bas
Papagena



Nombre de messages : 400
Age : 57
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Lun 3 Nov - 22:14

Je ne connais pas cet opéra ni ce compositeur d'ailleurs. Maintenant si c'est proche de Fidelio,du vaisseau fantôme (ça c'est pour Snoopy Wink et de Freischutz ce sont 3 opéras que j'aime beaucoup donc à découvrir ce "nouvel" opera.
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6281
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Mar 4 Nov - 0:03

j'ai deux trios pour violon violoncelle et piano de ce compositeur ...belle musique !!j'aimerais aussi beaucoup connaitre ses opéras!!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Mar 4 Nov - 0:20

Malheureusement, je ne sais pas s'il existe un enregistrement de cet opéra. Je vais me renseigner.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
felyrops



Nombre de messages : 1446
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Mar 4 Nov - 11:59

Faut pas chercher Snoopy, j'ai acheté le coffret, en septembre 2007 à Berlin, Alexanderplatz, un magasin que tout le monde connaît, ou l'on vend aussi des livres démarqués, les 2 cd pour 2 € !!!
C'est la version (revision de Hans Pfitzner, la meilleure) avec l'Orchestra sinfonica e coro di Roma della Radiotelevisione Italiana, dir. G. Neuhold, et dans les rôles principaux Siegmunt Nimsgern, Carol Farley, Josef Protschka.
Edition Hommage GmbH, Neuer Wall 59, 20354 Hamburg: Hom 7001834.
Et je peux vous assurer que c'est de toute beauté!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Mar 4 Nov - 13:44

Ah ben, merci pour la réponse alors! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Mer 5 Nov - 11:50

Je connais de longue date ce compositeur et ce qu'il a composé,mais je n'ai jamais rien écouté de
lui... sa musique instrumentale semble egalement interessante....je vais etudier le problème
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15567
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Mer 5 Nov - 12:25

Quoique plus tardif (1884), le Sigurd d'Ernest Reyer est dans le même cas : l'opéra comme son auteur, après un succès fou, est complètement oublié de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
shanessean



Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: "Le Vampire" d'Heinrich Marschner   Lun 24 Aoû - 17:29

Ben alors ça, merci Snoopy. Le nom de ce compositeur ne m'est pas inconnu, mais alors je n'avais jamais entendu parler de cet opéra.Comme j'aime aussi énormément le Sigurd d'Ernest Reyer, je suis certain que je vais aimé si je trouve un enregistrement. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
shanessean



Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Le vampire   Lun 24 Aoû - 17:36

J'ai trouvé à la FNAC 2 opéras de Heinrich Marschner "le vampire" et "Hans Heiling". Je vais essayer; il doit s'agir de vieils enregistrements.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
shanessean



Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: le vampire de Marschner   Lun 24 Aoû - 17:43

C'est encore mieux chez Abeille. Voici ce qu'on en dit et de plus le prix est très abordable.

"Pauvre Marschner, qui est né entre Weber et Wagner ! À peine libéré du poids du Freischütz de l’un, il tombait sous le poids de Tannhäuser, de Lohengrin et de tout le tralala du Valhalla de l’autre, alors que ses œuvres méritent nettement mieux que leur état d’astérisque au pied d’une page d’histoire de la musique et doit être redécouvert sans plus attendre. D’autant que son imagination musicale sait synthétiser à la fois les inventions harmoniques et dramatiques de Weber, mais également découvrir ou développer des sonorités innovantes à la Berlioz – dont le Sabbat de la Symphonie fantastique trouve un écho non négligeable dans Der Vampyr.
On s’étonnera de mon découpage en quatre actes, alors qu'il s'agit d'un opéra en deux actes : simple convention de mise en scène, assurément. Quoi qu’il en soit, goûtez cet opéra fantastique et sa musique puissante, sa progression dramatique impeccable, et ce plateau de chanteurs de haut niveau et de toute beauté – dont Arleen Augér dans Malwina : quand même, cela ne se laisse pas passer."


Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Jean



Nombre de messages : 6281
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Lun 24 Aoû - 19:32




j'ai cette version de "Der Vampyr"..;dans une autre edition a petit prix (dirigé par Fritz Rieger avec Nikolaus Hillebrand et Arleen Auger etc.... superbe distribution et superbe musique!
Revenir en haut Aller en bas
felyrops



Nombre de messages : 1446
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Lun 24 Aoû - 21:53

A la vue du frontispice, Jean, ...
bon je te crois, il doit s'agir de l'opéra dont nous parlons.
Avoue qu'il est de toute bonne qualité! (j'en parlais déjà ici au mois de novembre)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Mar 25 Aoû - 20:34

Lemarrec a déjà parlé de ça dans son blog monumental :
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2007/04/21/589-enregistrements-domaine-public-disques-heinrich-marschner-der-vampyr-le-vampire-free-mp3s-gratuits-operas-ecouter-listen-to-public-domain

un opéra que je n'ai jamais entendu moi non plus... je vais écouter par curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus



Nombre de messages : 187
Age : 42
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Ven 4 Sep - 22:31

Je n'avais moi non plus jamais entendu parler de cet opéra, mais si c'est proche du Vaisseau fantôme (mon Wagner préféré) et des opéras de Weber (j'adore le Freischütz et j'ai découvert récemment Euryanthe Very Happy ), ce Vampire de Marschner a toutes les chances de me plaire. Il me semble en avoir vu une version à la Fnac mais je ne me rappelle plus laquelle (de toute façon, il n'y a apparemment pas beaucoup de choix).
Revenir en haut Aller en bas
shanessean



Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Jeu 21 Jan - 1:15

le site cité plus haut:
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2007/04/21/589-enregistrements-domaine-public-disques-heinrich-marschner-der-vampyr-le-vampire-free-mp3s-gratuits-operas-ecouter-listen-to-public-domain
est parfait. Il y a même la possibilité de télécharger l'ouverture et les deux actes.Ce que j'ai fait
Je viens de l'écouter. C'est génial. Je veux bien qu'on die qu'il est entre Weber et Wagner, pourquoi pas.
Pour moi il est entre Marsch... et ...ner.
Le chant et la diction est parfaite, on comprend pratiquement tout, spécialement les interludes parrlés.
Il y a, c'est vrai un peu de tout, mais à l'époque qui ne copiait pas?
En tout les cas je vous remercie de me l'avoir fait découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin


Nombre de messages : 15567
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Jeu 21 Jan - 10:09

On peut également l'écouter sur deezer :

http://www.deezer.com/fr/#music/grosses-wiener-runfunkorchester-tonkunstlerchor-kurt-tenner-leo-heppe-liane-synek-georg-oeggl-fritz-sperlbauer-peter-lagger/marschner-der-vampyr-190285

Carnets sur sol, c'est le site de l'ami DLM (David Le Marrec) qui "sévit" souvent chez Xavier et dont il est toujours intéressant d'écouter les avis. C'est un "Monsieur je sais tout" (dit sans ironie) dont les connaissances musicales sont infinies, et en particulier sur l'opéra.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15567
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Dim 5 Déc - 12:01

Je viens enfin d'écouter pour la première fois Der Vampyr dans cet enregistrement :



Et il vaut manifestement l'écoute ! On dit partout qu'il fait le lien entre le Freischütz et le Vaisseau Fantôme, je ne suis pas très qualifié pour en juger, mais je trouve le style peut-être plus proche de Fidelio que du Freischütz. Il est vrai que sans livret, je ne sais pas trop ce qui s'y passe, mais on n'y trouve pas cette musique fantastique que l'on écoute dans l'épisode de la Gorge aux Loups du Freischütz.

Ceci ne m'empêche pas d'apprécier énormément cet opéra. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5597
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Dim 5 Déc - 14:58

Je ne connais pas du tout cet opéra ... je vais essayer de trouver à l'écouter.

Quant à l'intrigue, voici ce que j'ai trouvé sur un site, en anglais et que j'ai traduit comme je pouvais ...

Le vampire Lord Ruthven demande à son Maître Vampire de lui accorder une nouvelle année sur terre avant d'être condamné à l'enfer. Le Maître accepte sous la condition qu'il lui apporte trois nouvelles victimes avant minuit. Presque aussitôt, Janthe, fille de lord Berkley tombe dans les griffes de Ruthven et est envoyée à la grotte des vampires. Son père arrive trop tard avec du secours et accuse Ruthven d'être son assasin. Il est poignardé et laissé pour mort. Aubry, un membre de la maison de Davenant, vient sur le corps apparament sans vie de Ruthven et l'aide à récupérer au claire de lune. Horifié lorsqu'il se rend compte que Ruthven est un vampire mais est tenu au secret car le vampire lui a sauvé la vie par le passé. Un peu plus tard, lors d'une fête de mariage chez des paysans, Ruthven convoite la jeune mariée Emma, l'attire à l'écart et la tue. Enfin, Malwina Davenant se prépare à épouse Ruthven pour répondre aux souhaits de son père, alors qu'elle préfère Aubry. Finalement Aubry révèle la véritable nature du vampire qui est immédiatement entraîné aux enfers par des démons. Davenant donne la main de sa fille à Aubry pour le récompenser de son exploit.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5597
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Dim 5 Déc - 15:13

Je n'ai pas trouvé 'Le Vampire' mais je viens d'écouter des extraits de ce CD



Il semble bien que ce soit encore une histoire avec des créatures fantastiques ... avec des commentaires parlés !

Je ne connais pas bien l'opéra allemand mais c'est vrai qu'on y retrouve un peu de Wagner (notamment un choeur qui ressemble assez bien au choeur des pèlerins de Tanhauser) mais cela me paraît quand même plus 'léger' que du Wagner.
C'est beau en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin


Nombre de messages : 15567
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Dim 5 Déc - 15:43

Merci pour la traduction du résumé, Bel Canto Mains

Hans Helling est paraît-il le second "tube" de Marschner (en fait plus encore que Der Vampyr), mais je ne le connais pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6281
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Dim 5 Déc - 19:35

Faudrait que je les réécoute...mais j'ai plus apprécié (et même beaucoup) les Vampyr à Hans Heilig...le premier plus proche de Weber ou Beethoven, le second plus de Wagner...
Revenir en haut Aller en bas
felyrops



Nombre de messages : 1446
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Mar 7 Déc - 23:37

Pour concrétiser ta réponse, Jean, et corriges-moi s'il le faut, Marschner est donc bien une figure charnière entre classicisme et pré-romantisme, ceci pour exprimer que le jeune Wagner n'est pas encore celui du "Vaisseau Fantôme".
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6281
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Mer 8 Déc - 9:15

on peut certainement dire çà!...même si, on a peu de chose en enregistrements ( à part quelques opéras et deux trios,) ses dates nous rappelle qu'il n'avait que 3 ans de moins que Mozart et qu'il est décédé à l'âge de 102 ans!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand   Aujourd'hui à 19:00

Revenir en haut Aller en bas
 
"Le Vampire", opéra-clé du romantisme allemand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: