Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...   Ven 10 Oct - 22:53

Citation :
Pour moi les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt avaient leur justifications a une epoque ou l'on ne pouvait reecouter a volonte ce que l'on entendait au concert ou a l'opera.DE nos jours je pense qu'elles n'ont qu'un interet historique ,tu ne crois pas?


Tout à fait d'accord ! On pouvait ainsi avoir une idée des thèmes d'opéras dans les salons. Czerny et Liszt ont composé beaucoup d'autres choses, mais un Thalberg par exemple n'a presque composé que variations, rondos, paraphrases ou fantaisies, à part un concerto, un trio, une sonate.

Je ne partage pas vraiment votre avis. Aujourd'hui encore, j'ai grand plaisir à écouter les transcriptions des symphonies de Beethoven par Liszt par exemple. En plus de son rôle "pratique" comme il l'était initialement, cela a un rôle "éducatif" important pour le musicien.

En effet, pour piano seul, on ne garde que l'essentiel, on a la matière brute, on ajuste au mieux, c'est très intéressant pour découvrir l'architecture musicale d'une oeuvre comme une symphonie, etc...On retrouve la "matrice" si je puis dire. Pour un musicien ça me semble très intéressant.

J'ai eu ce meme plaisir à cette analyse en écoutant/comparant la version orchestrale de "Roméo et Juliette" de Gounod et celle au piano. C'est d'ailleurs pour ça que j'aimais trainer, au conservatoire, près des salles de chants. Quand les sopranos s'entrainent avec accompagnement piano, on a l'essentiel, ça permet de mieux synthéstiser la musique, de mieux la comprendre, d'en comprendre la construction. Ca a une valeur pédagogique intéressante. En tout cas en ce qui me concerne. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...   Sam 11 Oct - 12:06

Snoopy a écrit:
Citation :
Pour moi les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt avaient leur justifications a une epoque ou l'on ne pouvait reecouter a volonte ce que l'on entendait au concert ou a l'opera.DE nos jours je pense qu'elles n'ont qu'un interet historique ,tu ne crois pas?


Tout à fait d'accord ! On pouvait ainsi avoir une idée des thèmes d'opéras dans les salons. Czerny et Liszt ont composé beaucoup d'autres choses, mais un Thalberg par exemple n'a presque composé que variations, rondos, paraphrases ou fantaisies, à part un concerto, un trio, une sonate.

Je ne partage pas vraiment votre avis. Aujourd'hui encore, j'ai grand plaisir à écouter les transcriptions des symphonies de Beethoven par Liszt par exemple. En plus de son rôle "pratique" comme il l'était initialement, cela a un rôle "éducatif" important pour le musicien.

En effet, pour piano seul, on ne garde que l'essentiel, on a la matière brute, on ajuste au mieux, c'est très intéressant pour découvrir l'architecture musicale d'une oeuvre comme une symphonie, etc...On retrouve la "matrice" si je puis dire. Pour un musicien ça me semble très intéressant.

J'ai eu ce meme plaisir à cette analyse en écoutant/comparant la version orchestrale de "Roméo et Juliette" de Gounod et celle au piano. C'est d'ailleurs pour ça que j'aimais trainer, au conservatoire, près des salles de chants. Quand les sopranos s'entrainent avec accompagnement piano, on a l'essentiel, ça permet de mieux synthéstiser la musique, de mieux la comprendre, d'en comprendre la construction. Ca a une valeur pédagogique intéressante. En tout cas en ce qui me concerne. Wink


Ben ,comme tu dis ca a une valeur pedagogique .....Mais de là a acheter un cd ...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16729
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...   Sam 11 Oct - 16:46

Snoopy a écrit:

Je ne partage pas vraiment votre avis. Aujourd'hui encore, j'ai grand plaisir à écouter les transcriptions des symphonies de Beethoven par Liszt par exemple.


Il est un fait que les transcriptions par Liszt des symphonies de Beethoven sont si bien faites qu'au bout d'un moment on en oublie qu'il n'y a qu'un piano, et même pour la 9ème...Mais c'est parce qu'on les connaît par coeur.

Mais étant supposé que tu n'ai jamais écouté la version orchestrale de Beethoven, et seulement la transcription de Liszt, aimerais tu autant la 5ème, l'Héroïque ou la Pastorale ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...   Sam 11 Oct - 19:38

joachim a écrit:
Mais étant supposé que tu n'ai jamais écouté la version orchestrale de Beethoven, et seulement la transcription de Liszt, aimerais tu autant la 5ème, l'Héroïque ou la Pastorale ?

Bien sûr! Il y a meme des symphonies au piano que je trouve aussi merveilleuses que l'originale!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 35
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...   Dim 12 Oct - 15:41

Je ne suis pas d'accord. Au piano, on perd la richesse du timbre orchestral et on perd aussi souvent une bonne partie du plan sonore. J'aime bien les transcriptions des symphonies faites par Liszt, notamment celle de la symphonie fantastique mais on y perd quand même beaucoup par rapport à l'original.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...   Dim 12 Oct - 17:06

Hector Berlioz a écrit:
on y perd quand même beaucoup par rapport à l'original.

Toujours. Mais c'est évident dans une transcription ou réduction pour piano. Mais encore une fois, tout dépend sur quel plan ons'intéresse aux transcriptions. Sur le plan pédagogique/Analyse, je trouve que c'est pas mal quand meme. Sur le plan musical, c'est sûr, c'est autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...   Dim 12 Oct - 19:41

Je suis persuadé (mais on peut me contredire) que le "Klavierbuchlein für Anna Magdalena Bach" ne contient que des projets de compositions pour orchestre, ce qu'on appelle communément des transcriptions pour clavier.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16729
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...   Dim 12 Oct - 20:05

Je n'ai plus le détail du contenu du Klavierbüchlein, mais il me semble bien qu'il y a des morceaux qui ne sont même pas de JS Bach (WF et CPE Bach, Stoëlzel, Couperin).
Que les oeuvres purement JS soient des embryons de morceaux inachevés ou prévus pour autre chose, c'est tout à fait possible.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2881
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...   Jeu 17 Mar - 0:07

J'ai entendu par hasard aujourd'hui des extraits de transcription de la 9ème de Beethoven par Liszt, pianiste : Yury Martynov, qui vient de sortir un CD chez Alpha. J'ai aimé, j'ai admiré le travail de Liszt, cette "ré-orchestration" au piano, la façon dont il s'approprie l'oeuvre grâce aux (presque) infinies possibilités de son clavier et de son doigté.
Mais.., il me manquait l'ampleur des cuivres, la frappe beethovénienne des percussions, la finesse des flûtes, l'envolée des cordes, bref, tout ce qui fait un orchestre symphonique sur une telle oeuvre.
Sans être passéiste.. Beethoven avec Haydn est le génie de la symphonie (même bien sûr s'il y en eut beaucoup d'autres splendides ensuite). Il a travaillé infiniment sur l'écriture de la partition de tel ou tel instrument, pour obtenir tel ou tel résultat, et Dieu sait que la 9ème est admirable.
Je suis donc à la fois conquise par mon audition, et un peu déroutée !
Si je devais faire découvrir la 9ème de Ludwig à un béotien, c'est sûr que je ne commencerais pas par cette transcription.
Je me demande, donc, s'il ne faut pas vraiment être mélomane, et grand amateur de piano de surcroît, pour apprécier une transcription aussi périlleuse que celle-ci (et les autres que fit Liszt, que je connaîs aussi).
C'est ce qui m'attend pour l'écoute de la Messe "Cosi fan Tutte" de Mozart d'après son opéra, par un auteur plutôt anonyme (les sources divergent..), voir le fil Mozart d'hier et d'aujourd'hui.
Aimer ces transcriptions, oui lorsqu'elles sont géniales ; les considérer les égales des "originaux", c'est une autre histoire.. Very Happy  Cela devient affaire de goût personnel. D'ailleurs Liszt , pour re-parler de lui, est presque encore plus merveilleux sur des ragtimes pianistiques du début du XXème  (avec ses rhapsodies hongroises), que dans sa propre oeuvre à l'époque... Alors, affaire de contexte ?
Ce n'est que mon petit avis... Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...   Jeu 17 Mar - 9:57

difficile de comparer les transcriptions pour piano de Liszt (ou autres) d'oeuvres symphoniques, avec cette messe sur la musique de Cosi de Mozart...: pour la messe ce n'est pas une véritable transcription ...mais une adaption à d'autres paroles et faire chanter un choeur entier où il n'y avait que des solistes!

Je partage ton avis sur les transcriptions pour piano: elles ne supriment en rien la primauté de l'oeuvre pour orchestre...c'est autre chose avec les mêmes thèmes...et à l'époque lointaine,où je n'étais pas fan de piano seul (mais tout le monde n'est pas dans mon cas!) çà ne m'aurait pas intéressé du tout...C'est maintenant une autre approche qui enrichissante

La messe de Mozart, m'aurait peut être plus enthousiasmé que l'Opéra...c'est la même orchestration...rien ne manque à la musique originale
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les trancriptions de Czerny comme celles de Liszt...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: