Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Edmond Audran (1842-1901)

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25013
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Edmond Audran (1842-1901) Empty
MessageSujet: Edmond Audran (1842-1901)   Edmond Audran (1842-1901) Empty2006-10-25, 13:37

Edmond Audran (11 avril 1842 à Lyon - 17 août 1901 à Tierceville en Seine-et-Oise).

Son père Marius Audran (1816-1887) était ténor à l'Opéra-Comique puis était devenu directeur du conservatoire de Marseille en 1863. Il composa lui-même des romances, comme la Colombe du Soldat (1851), Le Guide des montagnes (1854) et des prières comme Veillez sur mon enfant (1855), Prière à la Vierge (1867) ainsi que la berceuse La mère chrétienne (1870).
Edmond Audran a été élève de l'Ecole de chant Ecclésiastique fondée par Louis Niedermeyer - la fameuse Ecole Niedermeyer dont sont issus également Fauré, Messager et Terrasse et où Saint-Saëns lui-même enseigna. Edmond Audran a commencé sa carrière comme Maître de chapelle de Saint-Joseph (Marseille) jusqu'en 1877. Pour cette église, il écrit de la musique religieuse dont une messe, en 1873 qui sera exécutée également à Paris, à l'église Saint-Eustache. Audran a composé une messe pour les funérailles du compositeur Giacomo Meyerbeer qui a connu un certain succès, diverses autres pièces sacrées dont un oratorio, La Sulamite (Marseille, 1876), ainsi que des chansons en dialecte provençal et de nombreuses pièces brèves.
Il est cependant connu presque exclusivement comme compositeur d'opéras-comiques et d'opérettes. Sa première incursion dans le genre de la musique légère a lieu en 1862 avec L'Ours et le Pacha, composé pour un des vaudevilles d'Eugène Scribe. Vient ensuite La Chercheuse d'Esprit (1864), un opéra-comique, également produit à Marseille. Il connaît son premier succès parisien avec Les Noces d'Olivette en 1879.
Il crée La Mascotte en 1880 à Marseille, sur un livret de Henri Chivot; ce fut un succès retentissant. Il est sollicité par Paris, où est donnée La Mascotte, le 29 décembre 1880. C’est la gloire immédiate : on trisse le duo aujourd’hui fameux des "Moutons et dindons". Il a composé par la suite de nombreuses opérettes.



La Chercheuse d'esprit (1864)
Le Grand Mogol (1877)
Les Noces d'Olivette (1879)
La Mascotte (1880)
Gillette de Narbonne (1882)
Les Pommes d'or (1883)
La Dormeuse éveillée (1883)
Serment d'amour (1886)
La Cigale et la fourmi (1886)
La Fiancée des verts poteaux (1887)
Le Puits qui parle (1888)
La Petite Fronde (1888)
La Fille à Cacolet (1889)
L'Œuf rouge (1890)
Miss Helyett (1890)
L'Oncle Célestin (1891)
Article de Paris (1892)
La Sainte Freya (1892)
Madame Suzette (1893)
Mon Prince (1893)
L'Enlèvement de la Toledad (1894)
La Duchesse de Ferrare (1895)
La Poupée (1896)
Monsieur Lohengrin (1896)
Les Petites femmes (1897)
Les Soeurs Gaudichard (1898)
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 21550
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Edmond Audran (1842-1901) Empty
MessageSujet: Re: Edmond Audran (1842-1901)   Edmond Audran (1842-1901) Empty2010-01-13, 19:39

J'écoute en ce moment son opérette La Mascotte : c'est pas mal, ça change d'Offenbach, un autre style Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 21550
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Edmond Audran (1842-1901) Empty
MessageSujet: Re: Edmond Audran (1842-1901)   Edmond Audran (1842-1901) Empty2013-05-08, 17:42

Catalogue

Opéras-comiques

La Chercheuse d'Esprit (1864)
Les Noces d'Olivette (1879)
La Mascotte (1880)
Gillette de Narbonne (1882)
La Dormeuse Eveillee (1883)
La Cigale et la Fourmi (1886)
Indiana (1886)
Le Serment d'Amour (1886)
La Fiancee des Verts-Poteaux (1887)
La Petite Fronde (1888)
Le Puits qui Parle (1888)
L'Oeuf Rouge (1890)
La Sainte Freya (1892)
Mon Prince ! (1893)
Photis (1896)
La Poupee (1896)
Les Soeurs Gaudichard (1899)


Opéras bouffes, Opérettes

L' Ours et le Pacha (1862)
La Nivernaise (1866)
Le Petit Poucet (1868)
Le Grand Mogol (1877)
La Saint-Valentin (1878)
Les Pommes d'Or (1883)
Pervenche (1885)
Le Paradis de Mahomet (1887)
Miette (1888)
La Fille à Cacolet (1889)
Miss Helyett (1890)
L' Oncle Celestin (1891)
Article de Paris (1892)
Madame Suzette (1893)
L' Enlevement de la Toledad (1894)
La Duchesse de Ferrare (1895)
Monsieur Lohengrin (1896)
La Reine des Reines (1896)
Les Petites Femmes (1897)
Le Curé Vincent (1901)


Musique religieuse

Messe (1873)
La Sulamite, oratorio (1876)
Adoro te (1882)


Orchestre

Marche funèbre sur la mort de Meyerbeer (1864)
Ouverture pour La Mascotte (1880)


Mélodies

La Cour d'Amour, cycle (1881)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Edmond Audran (1842-1901) Empty
MessageSujet: Re: Edmond Audran (1842-1901)   Edmond Audran (1842-1901) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Edmond Audran (1842-1901)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: