Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Gregorio Allegri (1582-1652)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Gregorio Allegri (1582-1652)   Mer 25 Oct - 12:41

Gregorio Allegri est un religieux et compositeur italien né en 1582 et mort le 17 février 1652. Probablement apparenté au peintre le Corrège, il est un des plus importants compositeurs romains de son temps et auteur du très célèbre Miserere. Il vécut principalement à Rome et y mourut.

Il étudie la musique, avec plusieurs de ses frères, auprès de Giovanni Maria Nanino, ami très proche de Palestrina, à la chapelle Saint-Louis des français à Rome où il entre en 1591 jusqu'en 1596. Après la mue sans doute, il se perfectionne dans les différentes disciplines musicales, dont la composition. Après avoir terminé sa formation, il entre dans la carrière musicale, en tant que chantre (1601-1607) dans la même église.

Étant destiné à la carrière ecclésiastique, il obtient un bénéfice de la cathédrale de Fermo où il demeure de 1607 à 1621 comme maître de chapelle. Il y compose un grand nombre de motets et d’autres pièces de musique religieuse qui lui valurent d’être remarqué par le pape Urbain VIII qui l’engage dans le chœur de la Chapelle Sixtine. Il garde cette position de décembre 1629 jusqu’à son décès. Il y est élu Maître de chapelle en 1650. Il est de caractère particulièrement simple et agréable.

Parmi ses compositions on trouve deux recueils de concerts à 5 voix publiés en 1618 et 1619, deux recueils de motets à 6 voix publiés en 1621, une sinfonia à 4 parties instrumentales, cinq messes, deux mises en musique des Lamentations du prophète Jérémie ainsi que de nombreux motets qui ne furent pas publiés de son vivant. Il est l'un des premiers compositeurs d'œuvres pour instrument à cordes et le fameux érudit jésuite Athanasius Kircher en a repris un exemple dans son traité de la Musurgia. La plupart des ouvrages d'Allegri ressortissent au style concertant du premier baroque. C'est particulièrement vrai de sa musique instrumentale.

Cependant, les œuvres destinées à la Chapelle Sixtine sont dans la lignée des compositions de Palestrina et dans certains cas, elles sont même écrites dans un style encore plus pur et dépouillé de toute ornementation.

L'œuvre la plus fameuse — et de loin — qu'a écrite Allegri est sans conteste son célèbre Miserere, que l'on continue à chanter chaque année à la Chapelle Sixtine pendant la Semaine sainte. Il est écrit pour deux chœurs, l'un à quatre voix, et l'autre à cinq. L'un des chœurs chante une version simple du thème original de l'hymne et l'autre chœur, à quelque distance, en chante un commentaire orné. C'est un des meilleurs exemples du style polyphonique de la Renaissance désigné au XVIIe siècle comme stile antico ou prima prattica, et il dénote les influences combinées des écoles romaine (Palestrina) et vénitienne (les Gabrieli, le double chœur).

De façon amusante, le Miserere d'Allegri est un des exemples de la polyphonie de la Renaissance qui a été un des plus favorisés par l'édition discographique alors qu'il a été composé à l'époque baroque, quand cette polyphonie était vraiment passée de mode. Cet ouvrage a acquis une réputation mythique de mystère et d'inaccessibilité pendant les siècles écoulés depuis sa composition jusqu'à l'époque moderne. En effet, le Vatican en avait interdit la reproduction et la diffusion pour en préserver le caractère unique. Mais en 1769, le jeune Mozart, alors âgé de quatorze ans, fit un voyage à Rome avec son père ; il entendit le Miserere d'Allegri à deux reprises et put en restituer la partition de mémoire (à la première ou seconde écoute, selon les sources). Cette restitution fut acquise et publiée en Angleterre par le Dr Burney, historien de la musique et voyageur renommé. L'éditeur de Leipzig Breitkopf et Härtel publia ensuite l'ensemble de la musique chantée à Rome pendant la Semaine Sainte, y compris le Miserere d'Allegri. Felix Mendelssohn-Bartholdy a témoigné dans une de ses lettres de l'impression extraordinaire causée par cette musique pendant les cérémonies.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15860
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Gregorio Allegri (1582-1652)   Jeu 13 Juin - 20:03

Oeuvres

Il primo libro di concertino a 2-5 voci - Roma, Luca Antonio Soldi - 1618, che è andato perduto
Il secundo libro di concertini a 2-5 voci - Roma, Luca Antonio Soldi - 1619
Concertini a due, a tre, et a quattro voci... con il basso continuo, libro secondo - Roma, Luca Antonio Soldi, 1619
Motecta binis, ternis, quaternis, quinis, senisque vocibus, organice dicenda Roma, Luca Antonio Soldi, 1621
Sinfonia, a 4, in A. Kircher, Musurgia universalis (Roma, 1650)
Il salmo Miserere mei Deus, 9vv
Missa Che fa oggi il mio sole, 5vv;
Missa Christus resurgens, 8vv;
Missa In lectulo meo, 8vv;
Missa Salvatorem exspectamus, 6vv;
Missa Vidi turbam magnam, 6vv
2 Lamentationes Jeremiae prophetae, c1640, c1651
Te Deum, 8vv
Laudate regem, 8vv
Cantate Domino, canticum novum, 4vv (1623)

Certains motets d'Allergri ont également été insérés par Fabio Costantini dans sa collection de motets Scelta di motetti di diversi eccellentissimi autori a due, tre, quattro e cinque voci, Roma, 1618.
Un grand nombre de compositions inédites sont conservés à Rome dans les archives de Santa Maria in Vallicella et le collège des aumôniers et chanteurs de la chapelle papale. L'abbé Giuseppe Baini mentionne notamment un motet et une messe à huit voix, Christus resirgens ex mortuis. Il y avait aussi deux collections précieuses logées dans le Collegio Romano, avec le titre varia musica sacra ex bibliotheca Altaempsiana, iussu J.D. Angeli ducis ab Altaemps collecta che contengono diverse composizioni di Allegri, segnatamente, concerti per più strumenti. Athanasius Kircher a trouvé une chanson publiée dans son Musurgia (Volume I, p. 487). Une partition se trouve à la bibliothèque musicale de l'abbé Santini, Lamentations pour la Semaine Sainte et Improperia à deux chœurs, le motet Salvatorem expectamus à six voix, les psaumes Dixit Dominus et Beatus vir, et enfin les motets Domine Jesu Christe et Libera me, Domine tous composés par Allegri.


Motets (liste non exhaustive)

Assumpta es Maria (2v)
Beatus vir
Christus resurgens ex mortuis
De ore prudentis (3v et bc)
Dixit Dominus
Domine Jesu Christi
Gustate e videte (6v)
Libera me Domine
Repleti sunt omnes (3v et bc)
Vidi turbam magnam
Voce mea (8v)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15860
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Gregorio Allegri (1582-1652)   Mar 1 Nov - 12:32

Bizarre qu'il n'y ait encore aucun commentaire sur Allegri, qui devrait pourtant plaire à plusieurs d'entre nous (il y a quand même une discussion sur le fameux Miserere dans les Analyses musicales).

Un CD est sorti chez Tactus qui reprend des compositions encore inédites, y compris quelques pièces instrumentales. C'est une musique guère différente de Palestrina, quelque peu monotone, que personnellement je ne saurais pas pas passer en boucle.




Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10474
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Gregorio Allegri (1582-1652)   Mar 1 Nov - 15:40

Désolé mais je ne le connaissais même pas de nom. En revanche, je suis sûr que Jean connaît et aime. Very Happy Laudec aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6399
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Gregorio Allegri (1582-1652)   Mar 1 Nov - 17:16

Certes .. Wink ...mais comme beaucoup je connais surtout le célèbre "Miserere" avec son solo de soprano planant  

une célèbre version datant de 1963 avec comme soprano soliste (treble) un certain Roy Goodman devenu violoniste et surtout chef "baroque" a qui on doit une belle discographie


https://www.youtube.com/watch?v=IC9Wua_nMTs

à noter que son célèbre Miserere a presque complètement occulté , en tout cas pour la postérité, la plupart des ses autres oeuvres: difficile de trouver un seul cd uniquement consacré à Allegri...même si seul son nom figure en gros sur le recto du cd!!!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15860
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Gregorio Allegri (1582-1652)   Mar 1 Nov - 18:27

Jean a écrit:
difficile de trouver un seul cd uniquement consacré à Allegri...même si seul son nom figure en gros  sur le recto du cd!!!

J'ai quand même celui-ci, Jean, avec évidemment l'indispensable Miserere, en deux versions par dessus le marché ! Le premier est en "ornementations baroques", mais personnellement j'y vois peu de différences avec la version renaissance.







Je crois que tu aimes bien Palestrina, alors la Messe Vidi turbam magnam et les trois motets devraient te plaire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6399
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Gregorio Allegri (1582-1652)   Mar 1 Nov - 18:42

En effet j'avais d'ailleurs ce cd...que je ne retrouve pas!! Crying or Very sad ...Je me demandais alors si ce n'était pas un microsillon...mais vu la date de parution (1994) certainement pas!...ma cdthèque est pleine de mystère Wink ...mais là j'ai fort bien pu le préter ,il y a longtemps, à des amis jamais pressés de les rendre et qui, en toute bonne fois (j'ai pas de doute là dessus!) pensaient au bout d'un certain temps que ces cd étaient à eux!! Ptdr
Revenir en haut Aller en bas
laudec



Nombre de messages : 3071
Age : 64
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Gregorio Allegri (1582-1652)   Mer 2 Nov - 13:35

Ce "Miserere" est une pure merveille pour moi, quel dommage que rien d'autre de lui ne soit publié sur YT Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15860
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Gregorio Allegri (1582-1652)   Mer 2 Nov - 15:09

laudes a écrit:
Ce "Miserere" est une pure merveille pour moi, quel dommage que rien d'autre de lui ne soit publié sur YT Crying or Very sad

On trouve quand même la Messe Vidi turbam magnam

https://www.youtube.com/watch?v=Y3n7eHS77Qs



Je crois que c'est l'enregistrement du CD ci-dessus.

et aussi la messe "Che fa il mio sole"

https://www.youtube.com/watch?v=yeqru6A93Dk
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gregorio Allegri (1582-1652)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gregorio Allegri (1582-1652)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: