Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Alfred Desenclos (1912-1971)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16322
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Alfred Desenclos (1912-1971)   Jeu 24 Juil - 20:55

Alfred Desenclos est un compositeur français né au Portel le 7 février 1912 , mort à Paris le 3 mars 1971.

Pianiste de formation. Grand Prix de Rome 1942, Grand Prix de la ville de Paris 1954. Ami d'Arthur Honegger, il se définissait lui-même comme "romantique". Sa musique, à dominante mélodique et harmonique, parfois teintée d'influences jazzistiques a été largement occultée par la prépondérance de la musique post-sérielle des années 1950-1970.
Ses nombreuses pièces écrites pour les concours du CNSMD de Paris l'ont assimilé a un compositeur pédagogique. Mais son œuvre n'en possède pas moins sincérité et profondeur et reste aujourd'hui largement à redécouvrir.

Œuvres principales

Symphonie (1954)
Poème romantique pour orchestre (1942)
Mouvement symphonique (1945)
Concert pour violon et orchestre (1953)
Requiem pour chœur et orgue (1961)
Quatuor de saxophones (1964)
Prélude, Cadence et Finale pour saxophone et piano (1956)
Quintette pour piano et cordes (1945)
L'Offrande lyrique, pour voix et orchestre (1951)
Preambule, complainte et final pour cor et piano
Cantilene et Divertissements pour cor et piano
Bucoliques pour flûte et piano
Plain chant et allegretto pour trombone et piano
Incantation, Threne et Danse pour Trompette et Orchestre (1953)
"Nos Autem" chœur (SSATBB) a cappella
Salve Regina chœur (SATB) a cappella (1958)
Suite Breve pour piano Solo
Fantaisie pour Harpe seule (1964)
Aria & Rondo pour contrebasse et piano (1952)
Preludes pour piano ?


Dernière édition par joachim le Dim 12 Juin - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6514
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Alfred Desenclos (1912-1971)   Ven 25 Juil - 9:17

L'organiste, chef de choeur, Frédéric Desenclos serait il son fils?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16322
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Desenclos (1912-1971)   Sam 26 Juil - 9:12

Jean a écrit:
L'organiste, chef de choeur, Frédéric Desenclos serait il son fils?

Frédéric Desenclos est bien le fils d'Alfred Wink

Voici un lien amazon où l'on trouve pas mal de renseignements sur Alfred Desenclos et son oeuvre (dans les commentaires).

http://www.amazon.fr/Requiem/dp/B00004V9CZ
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11017
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alfred Desenclos (1912-1971)   Sam 11 Juin - 23:22

Sur un autre fil, j'évoquais mes réticences envers le quatuor de saxophones qui n'a jamais été ma formation instrumentale de prédilection, ce qui n'enlève évidemment rien au jeu particulièrement talentueux d'un ensemble tel que le "Diastema Saxophone Quartet". Je n'aurais même jamais pensé qu'un jour un compositeur norvégien méconnu, Yngve Slettholm, me ramènerait favorablement vers un tel effectif, de surcroît, par un quatuor d'inspiration sérielle. Je ne pensais plus avoir envie de revenir sur cinq oeuvres pour quatre saxophones de cinq compositeurs français; Gabriel Pierné, Florent Schmitt, Jean Rivier, Gérard Gastinel et Alfred Désenclos. C'est un disque que j'avais quasiment abandonné. Si j'avais croisé quelqu'un d'intéressé, je lui aurais probablement filé mon exemplaire...Et pourtant, en réécoutant seulement les trois premières oeuvres; Introduction et Variations sur une ronde populaire (1930) de Pierné, Quatuor pour saxophones (1962) de Désenclos et Quatuor pour saxophones opus 102 (1941) de Schmitt, sans être renversé ni collé au plafond, j'ai plutôt trouvé le tout divertissant, bien agréable et dans un esprit très français. A l'époque, l'erreur fut peut-être d'avoir écouté le disque d'une traite: 64 minutes de quatuor pour saxophones étaient sans doute trop d'un coup et j'avoue qu'arrivé au dernier mouvement de la troisième oeuvre (Schmitt), j'en avais déjà assez.  Si je poste ce message en particulier dans ce topic, c'est que l'oeuvre d'Alfred Désenclos est probablement celle qui m'a le plus accroché, grâce à l'Andante (mouvement central) que j'ai trouvé assez touchant. Je réécouterai demain Grave et Presto (1939) de Rivier et Gamma 415 (1987) de Gastinel.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11017
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alfred Desenclos (1912-1971)   Dim 12 Juin - 19:34

On ne peut pas dire qu'Alfred Désenclos soit un compositeur qui soulève les foules. On ne s'y bouscule pas au portillon pour écouter sa musique. Hehe Je ne m'attendais pas à trouver un topic aussi vide sur ce forum. Joachim, je me demande bien ce que tu as pu écouter de son oeuvre qui te rende aussi peu bavard à son sujet...?... Par la seule pièce de musique que je connais de lui, Quatuor pour saxophones et dont j'aime bien l'Andante, il ne me semble arborrer un style plutôt romantique et donc dans tes cordes, non? Moi-même, il faudrait que j'écoute autre chose, histoire de me faire une meilleure idée de ce compositeur oublié.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16322
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alfred Desenclos (1912-1971)   Dim 12 Juin - 20:26

En effet, Icare, Alfred Desenclos est surtout un post romantique, c'est doute la raison pour laquelle on l'interprète aussi peu. Pas assez novateur, quoi Laughing

Tu demandes ce que j'ai écouté de lui : principalement des oeuvres religieuses, dont évidemment le Requiem qui est certainement son morceau le plus connu. Il est l'auteur de nombreux courts motets, soit a cappella, soit avec accompagnent d'orgue.
A part ça, j'ai écouté sa symphonie (qui n'a rien d'exceptionnel), une "Inantation, threne et danse" pour trompette et orchestre, qui, lui n'a rien de romantique et est "presque" sériel, et aussi quelques morceaux mineurs (dont un Prélude, cadence et final pour saxophone et piano). Par contre, je ne connais pas son quatuor de saxophones.


Voici cet incantation, threne et danse, qui peut te plaire (moi je n'aime pas)

https://www.youtube.com/watch?v=r_mC2KXKRH8

Un extrait du Requiem, qui est certainement son chef d'oeuvre

https://www.youtube.com/watch?v=MOAAbESpKEA

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alfred Desenclos (1912-1971)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alfred Desenclos (1912-1971)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: