Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Jacques Charpentier, né en 1933

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15970
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Jacques Charpentier, né en 1933   Jeu 22 Mai - 11:05

Jacques Charpentier est un compositeur français et un organiste, né à Paris le 18 octobre 1933.

Il commence à étudier le piano à Paris, dès l'âge de 5 ans, avec Maria Boutillier-Cerati, et à 10 ans l'écriture musicale avec Jeanine Rueff. Puis se rend à Calcutta, entre 1953 et 1954, où il observe la musique de l' Inde, sur laquelle il rédige une thèse : Indroduction à l'étude de la musique de l'Inde. Cette musique indienne restera en grande partie source d'inspiration.
De retour en France, il étudie la composition avec Tony Aubin, et l'analyse musicale avec Messiaen au Conservatoire de Paris.
Fin 1954, il est nommé organiste à Issy les Moulineaux avant de devenir celui de Saint Nicolas du Chardonnet en 1974.
Il devient inspecteur principal du ministère des affaires culturelles en 1966, puis inspecteur général en 1975.
A partir de 1975, il enseigne l'orchestration au Conservatoire de Paris, et fonde le Centre d'études grégoriennes à l'abbaye de Sénanque.
Directeur de la musique, de la danse et de l'art lyrique au ministère de la culture entre 1979 et 1981, il devient directeur général de la musique de la ville de Nice en 1982.
En 2005, il prend la présidence du Comité national de musique de l'UNESCO.
Nommé Commandeur de l'Ordre National du Mérite en septembre 2006, il compose une Messe pour le millénaire de la cathédrale de Chartres en octobre 2006.

Oeuvres principales :

Musique symphonique

8 Symphonies :
• Symphonie 1 "Brève" : cordes • (1958)
• Symphonie 2 "Sacrée pour le jour de Pâques" : cordes • (1965)
• Symphonie 3 "Shiva Nataraja" • (1969)
• Symphonie 4 "Brasil" • (1974)
• Symphonie 5 "Et l'imaginaire se mit à danser" • (1978)
• Symphonie 6 : orgue-orchestre • (1979)
• Symphonie 7 "Idylles d'Apocalypse" • (1985)

Concerto pour violon (1953)
Récitatif pour violon et orchestre (1968)
Concerto pour ondes Martenot (1959)
Concerto alla francese, pour ondes Martenot, cordes et percussions (1960)
Octuple concerto pour 8 vents et orchestre à cordes (1968)
Prélude pour La Genese, pour orchestre de chambre (1967)
Concerto pour trompette (1976)
10 Concerts (concertos) pour instrument soliste et orchestre à cordes : orgue, guitare, clavecin, piano, saxophone, hautbois, trompette, cor, violoncelle, clarinette.
- Concert 1 : orgue- orchestre (1970)
- Concert 2 : guitare-cordes (1971)
- Concert 3 : clavecin-cordes (1971)
- Concert 4 : Piano-orchestre (1974)
- Concert 5 : saxophone-cordes (1975)
- Concert 6 : hautbois-cordes (1975)
- Concert 7 : trompette-orchestre (1976)
- Concert 8 : cor-orchestre (1976)
- Concert 9 : violoncelle-cordes (1976)
- Concert  10 : clarinette-cordes (1983)


Musique de chambre

2 Quatuors à cordes : 1. (1955)   2. 1956)
1 Quintette avec piano (1955)
Quatuor pour 4 Ondes Martenot (1958)
Suite karstique pour ondes Martenot seule (1958)
Quatuor de forme liturgique pour 4 trombones
Prélude et Allegro pour saxophone et piano (1959)
Lalita, pour Ondes Martenot et percussions (1961)
Pour Diane, pour cor et piano (1962)
Pour Syrinx, pour flûte et piano (1962)
Mouvement pour flûte, violoncelle et harpe (1963)
Pour le Kamasoutra, pour 6 percussions (1970)
Pour une Aspara, pour 2 harpes (1970)
Esquisse, pour flûte et piano (1972)
Gavambodi II, pour saxophone et piano (1973)
Tu dors mais mon coeur veille, pour violon solo (1974)
Etude 1 pour guitare (1974)
Et le jour vint... pour 13 instruments (1977)
Vitrail pour un temps de guerre, pour harmonie de chambre (1982)


Piano

Toccata (1954)
72 Etudes karnatiques pour piano, sur les 72 échelles possibles de 72 modes musicaux, entre 1957 et 1984.
Prélude pour clavecin (1975)


Orgue

Prélude pour l'ange à la trompette (1954)
6 Offertoires (1956)
5 Offertoires (1959)
Messe pour tous les temps (1964)
Répons pour orgue (1968)
Livre d'orgue  : la création, la créature, la rédemption (1973)
Pour un carillon (1980)
Doña Ei (1986)
Ouvrez vous, portes éternelles (1991)


Oeuvres vocales

La Femme et son ombre, ballet (1967)
Béatrice de Planisoles, opéra en 5 actes (1971)
La Croisade des Pastoureaux, oratorio (1964)
La Genèse, oratorio (1973)
Musique pour un Zodiaque, oratorio (1971)
Te Deum, (1978)
Tantum ergo pour 4 voix mixtes, cuivres et orgue (1962)
Messe de Chartres pour choeur, orchestre et orgue (2004/2006)
3 Poèmes pour voix et piano (1964)
Le Miroir de Marie-Madeleine, pour soprano, choeur de femmes et orchestre (1988)
Psaumes de Toukaram, pour soprano et orchestre (1957)
Les vitraux de Notre Dame, pour soprano ou ténor et cordes (1975)
Une voix pour une autre, pour 2 voix de femmes, flûte, clarinette et percussion (1974)
Prélude pour une nuit étoilée, pour choeur et orchestre (1986)


Dernière édition par joachim le Lun 13 Mai - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jacques Charpentier, né en 1933   Ven 11 Nov - 22:25


<<J'ai composé la MESSE DE CHARTRES pendant les années 2004 & 2006 pour la célébration du millénaire de Fulbert de Chartres (1006-2006) le 15 octobre 2006. Cet ouvrage met en présence deux concepts musicaux complémentaires; la musique dite savante et la musique dite populaire. Les pages intitulées "Première Rosace" et "Troisième Rosace" sont toutes deux écrites pour choeur, ensemble instrumental et grand orgue à partir de l'hymne religieuse latine de Saint Fulbert Chorus novae Jerusalem. La "Première Rosace" mêle les langues latine et française tandis que la "Troisième Rosace" est entièrement en Français. Dans ces différentes oeuvres, il s'agit d'un imaginaire sonore personnel et d'un hommage à la naissance de la polyphonie occidentale. Tout autre sont des pièces de "l'ordinaire de la messe" qui sont précisément au service de l'action liturgique, quelle que soit la civilisation concernée, ne s'adresse à un auditoire mais à des participants. C'est la raison pour laquelle j'ai désiré une musique qui soit accessible au plus grand nombre possible des fidèles. Pour se faire, j'ai fait appel à des universaux musicaux à l'instar des architectures romanes et gothiques qui utilisent certains des arts de l'espace.[...] J'envisage cette partition comme un grand duo symbolique entre les voix de la terre, les fidèles et celles venues des cieux par l'intermédiaire des textes de Fulbert. C'est là un défi par la rencontre nécessaire entre deux styles, voire même deux esthétiques: musique savante et musique populaire dont, pour le malheur de la musique d'Occident, notre monde a consacré le divorce. Il va me falloir beaucoup de foi et d'énergie pour mener à bien ce travail difficile et, comme j'ai eu l'occasion de l'écrire à Monseigneur: "J'espère que le ciel ne sera pas avare de son aide." >>

__Jacques Charpentier à propos de sa Messe de Chartres.

Cette messe démarre par des accords écrasants d'un grand orgue. En fait, ce que j'apprécie dans cette oeuvre c'est une grande dynamique, une énergie saisissante. Ce n'est pas une messe qui endort son homme mais une messe qui réveille! Elle est lumineuse, céleste. J'aime particulièrement la "Première Rosace", le "Kyrie" et les "Pierres de Lumière". Ce que j'aime surtout c'est l'emploi de l'orgue alors qu'il m'arrive souvent d'y être réfractaire notamment dans un usage en solo. Là, l'orgue m'a paru solaire, atonal mais solaire...ou plutôt lunaire, une lune éclairée par un soleil devenu invisible. La pièce d'une durée de onze minutes qui termine cette Messe de Chartres et s'intitule si justement "Pierres de Lumière", présente un savoureux duo des Grandes Orgues de la Cathédrale Notre-Dame admirablement exécuté par Patrick Delabre et Benjamin Righetti.

Choeur et Maîtrise de la Cathédrale de Chartres, Maîtrise des enfants de l'Ecole nationale de Musique de Chartres sous la direction du chef de choeur Philippe Frémont.

Ensemble Orchestral "Les voyages Extraordinaires" sous la baguette de Joachim Jousse.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jacques Charpentier, né en 1933   Mar 10 Juil - 13:36


J'ai réécouté ce matin cette Messe de Chartres et je n'ai pas grand chose à ajouter par rapport à ce que j'ai déjà souligné dans mon précédent commentaire, si ce n'est qu'il y a là un usage de l'orgue qui me plait beaucoup. Pour l'anecdote, c'est un enregistrement public que j'ai en ma possession et dans le "Notre Père" chanté en Français, on y entend très succinctement le petit pleur d'un nourrisson. J'ai trouvé ça mignon...Ca l'aurait été bien sûr beaucoup moins si celui-ci avait pleuré plus fort et plus longtemps. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15970
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Jacques Charpentier, né en 1933   Mar 10 Juil - 16:15

Tout arrive, cher Icare : moi aussi j'ai beaucoup aimé cette messe de Chartres, c'est d'ailleurs l'oeuvre de J Charpentier qui m'a le plus plu jusqu'à présent (j'ai écouté une vingtaine de ses oeuvres dans différents genres).

Chez lui aussi, j'aime beaucoup les morceaux pour Ondes Martenot : Lalita, le quatuor pour ondes Martenot, le concerto alla francese. Il est vrai que j'aime beaucoup le son "spatial" et mystérieux des Martenot. Je suis sûr que des Mozart, Beethoven ou Liszt auraient composé des oeuvres splendides pour cet instrument trop oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jacques Charpentier, né en 1933   Mar 10 Juil - 16:46


De Jacques Charpentier, je ne connais hélas que cette Messe. Embarassed Il faut dire que les disques ne courent pas les bacs non plus.
Personnellement, j'adore aussi les ondes Martenot ainsi que le theremin.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jacques Charpentier, né en 1933   Jeu 30 Juil - 22:52


<<Cette messe démarre par des accords écrasants d'un grand orgue. En fait, ce que j'apprécie dans cette oeuvre c'est une grande dynamique, une énergie saisissante. Ce n'est pas une messe qui endort son homme mais une messe qui réveille! Elle est lumineuse, céleste. J'aime particulièrement la "Première Rosace", le "Kyrie" et les "Pierres de Lumière". Ce que j'aime surtout c'est l'emploi de l'orgue alors qu'il m'arrive souvent d'y être réfractaire notamment dans un usage en solo. Là, l'orgue m'a paru solaire, atonal mais solaire...ou plutôt lunaire, une lune éclairée par un soleil devenu invisible. La pièce d'une durée de onze minutes qui termine cette Messe de Chartres et s'intitule si justement "Pierres de Lumière", présente un savoureux duo des Grandes Orgues de la Cathédrale Notre-Dame admirablement exécuté par Patrick Delabre et Benjamin Righetti.>>

Voilà un ressenti qui n'a pas évolué d'un pouce. Toujours aussi séduit par le caractère lumineux et dynamique de cette Messe de Chartres. Je n'ai pas grand chose à dire de plus si ce n'est que je n'ai sans doute pas suffisamment insisté sur le mouvement d'ouverture: "Première Rosace, Le choeur de la nouvelle Jérusalem" pour choeur, ensemble instrumental et grand orgue qui est devenu très probablement la partie de la Messe que je préfère. On retrouvera cet effectif sur la "Troisième Rosace, En te suppliant par nos chants". Dans "Pierres de Lumière", le duo des grandes Orgues de la Cathédrale Notre-Dame, par Patrick Delabre et Benjamin Righetti, offre un final impérial à la Messe de Jacques Charpentier. J'ai une grande affection pour cette oeuvre et je ne pouvais évidemment pas la contourner à l'occasion de mon nouveau cycle "La Messe dans tous ses états". Toutefois, il faudrait que j'élargisse mes connaissances envers l'oeuvre du compositeur français. Quelques opportunités s'étaient pourtant présentées. Il y eut d'abord un disque d'orgue que j'ai laissé passer, à moins que je confonde avec Jacques Chailley, et, tout récemment, des pièces pour ondes Martenot, soprano et orgue, me semble-t-il...Il n'est peut-être pas trop tard...Affaire à suivre!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15970
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Jacques Charpentier, né en 1933   Lun 15 Aoû - 12:51

Je viens d'écouter sa symphonie n° 3 "Shiva Natareja" sur des rythmes hindous, qu'il a composée après une étude sur la musique indienne et sa spiritualité. Mais bon, je n'ai pas aimé du tout... Les 72 Etudes karstiques pour piano sont inspirées de la même thématique.

Elle n'est pas sur youtube (d'ailleurs il n'y a pas grand chose de Jacques Charpentier), mais on trouve quand même son court concerto pour piano n° 4, que je trouve plus "écoutable pour moi" que la symphonie.

https://www.youtube.com/watch?v=GDBkGTEeOTs
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15970
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Jacques Charpentier, né en 1933   Mar 7 Fév - 18:17

Lalita, pour ondes Martenot et percussions

C'est de l'ultra moderne, mais j'aime bien Wink




https://www.youtube.com/watch?v=naTjykVDioU
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jacques Charpentier, né en 1933   Mer 8 Fév - 17:01

Shocked Shocked Shocked Mon bon Joachim, tu es sûr que ça va bien? Icare, sors de ce corps tout de suite! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacques Charpentier, né en 1933   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Charpentier, né en 1933
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: