Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Code promo Cdiscount : -5€ dès 59€ d’achat
Voir le deal

 

 Ignace Pleyel (1757-1831)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-05-18, 16:55

Ignace Joseph Pleyel (* 18 juin 1757 à Ruppersthal près de Vienne - † 14 novembre 1831 à Paris) est un compositeur, éditeur de musique et fabricant de pianos, d'origine autrichienne, naturalisé français.


Ignaz Joseph Pleyel né en Autriche ( Ruppersthal ) le 18 juin 1757. sa première éducation musicale lui est sans doute délivré par son père - lequel l'amène à Vienne à l'âge de 12 ans pour se perfectionner auprès du compositeur Jean-Baptiste Vanhal. C'est le Conte Lasilas Erdöby qui lui procure les fonds nécessaires pour étudier auprès de F.J. Haÿdn à Eisenstadt Joseph Haydn. On n'a pas de preuves d'un séjour de perfectionnement en Italie.
En 1777, Pleyel est nommé directeur de la musique de cour de son mentor, le conte Erdödy, et publie en 1782 un premier quatuor à cordes.Il est nommé en 1784 Directeur de la Musique de la Cathédrale de Strasbourg, sous les ordres de François-Xavier Richter à qui il succède comme Maître de Chapelle au décès de ce dernier en 1789.
Sa musique rivalise avec celle de son ancien professeur et ami Joseph Haydn lors de l'année qu'il passe à Londres en 1791. Les deux hommes sont comparés à distance, grâce notamment aux célèbres concerts Salomon.
Après 1795, il vit à Paris et ouvre son premier commerce de musique et une maison d'édition musicale. Désirant adapter les instruments aux exigences des compositeurs et interprètes, il conçoit, en 1802, son premier piano muni d'un échappement simple où les cordes sont frappées par un marteau et non plus pincées (comme pour le clavecin). Il en dépose le brevet en 1807.


La fabrique Pleyel à Saint Denis, avant 1903
Pleyel fonde en 1809 une manufacture de pianos florissante qui porte son nom et dont la marque est encore active de nos jours.
La tombe familiale se trouve au cimetière du Père-Lachaise à Paris.
Son fils Camille Pleyel, né en 1792, devient pianiste sous Jan Dussek ; il reprend en 1825 la fabrique de pianos et la dirige jusqu'à sa mort en mai 1855. Camille fut le constructeur de la Salle Pleyel, un des hauts lieux de la vie musicale à Paris.
.
Œuvres

Pleyel a laissé de nombreuses compositions, la plupart sont instrumentales.

41 symphonies composées entre 1778 et 1805

6 symphonies concertantes :
Ben111 : pour violon, alto, violoncelle et hautbois, en mi-bémol majeur (1786)
Ben112 : pour violon et alto, en si majeur (1791)
Ben113 : pour deux violons, alto, violoncelle, flûte, hautbois et basson, en fa majeur (1792)
Ben114 : pour deux violons (ou piano et violon), en la majeur (1792)
Ben115 : pour flûte, hautbois, cor et basson (ou violon), en fa majeur (1805)
Ben115a : pour flûte, hautbois, cor et basson (ou violon), en fa majeur (1805)
Ben116 : pour piano et violon, en fa majeur (?)


8 concertos :
Ben101 : pour violoncelle, en ut majeur (1782-84)
Ben102 : pour violoncelle, en ré majeur (1782-84, perdu)
Ben103 : pour violon, en ré majeur (1785-87)
Ben103a : pour violon, en ré majeur (1788)
Ben104 : pour violoncelle, en ut majeur (1788-89)
Ben105 : pour alto ou violoncelle, en ré majeur (1790)
Ben106 : pour clarinette ou flûte ou violoncelle, en ut majeur (1797)
Ben107 : pour basson en si-bémol majeur (?)
Ben108 : pour violoncelle en ut majeur (?)


2 opéras :
La Fée Urgèle, opéra pour marionnettes en 4 actes (1776)7
Iphigénie en Aulide, opéra en 3 actes (1785)


Un requiem (1796-97)
Un grand nombre de lieder

Musique de chambre

17 quintettes,
85 quatuors, dont 70 quatuors à cordes
Op. 1 : Ben301 à 306 (1782-83), dédiés au Comte Erdődy et admirés par Mozart dans une lettre adressée à son père Leopold le 24 avril 1784.
Op. 2 : Ben307 à 312 (1784), dédiés à Joseph Haydn.
Op. 3 : Ben313 à 318 (1785)
Op. 4 : Ben319 à 324 (1786)
Op. 5 : Ben325 à 326 (1786? Probablement avant 1782)
Ben327 à 330 (1786?)
Ben331 à 342 (1786), dédiés à Frédéric-Guillaume II de Prusse.
Ben343 à 345 (1788)
Ben346 à 351 (1788), dédiés au Prince de Galles, futur George IV.
Ben352 (1788)
Ben353 à 358 (1791), dédiés à Ferdinand Ier.
Ben359 à 364 (1792)
Ben365 à 367 (1803), dédiés à Luigi Boccherini.
Ben368 à 370 (1810)

48 trios
64 duos

Une méthode de piano de 1797


Dernière édition par joachim le 2021-05-19, 12:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26307
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-05-19, 02:47

On l'avait oublié celui là? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-05-19, 10:22

Il a pourtant un petit petit nom charmant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4062
Age : 51
Date d'inscription : 09/11/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-05-19, 11:04

gustav a écrit:
Il a pourtant un petit petit nom charmant. Very Happy

Qui lui vient tout droit de ses parents Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-05-19, 11:43

N'empêche que Pleyel a composé pour la clarinette (un ou deux concertos, des trios et quatuors avec clarinette...)

On peut trouver son catalogue, numéroté par Rita Benton (d'où les "B" accompagnant ses oeuvres), ici :

http://www.pleyel.at/Verzeichnis_der_IPG_geordnet_nach_Rita_Benton.htm
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4062
Age : 51
Date d'inscription : 09/11/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-05-19, 12:05

joachim a écrit:
N'empêche que Pleyel a composé pour la clarinette (un ou deux concertos, des trios et quatuors avec clarinette...)

... J'ai déjà eu l'occasion d'écouter le Concerto en ut. Il est I love you .

Pour l'autre, cela devrait s'arranger puisque je viens de commander les deux Concertos (par Paul Meyer).

Je connais aussi sa Grande Sinfonie, op. 27 qui est très plaisante Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26307
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-05-19, 19:34

Oui la musique de Pleyel est agréable.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-10-09, 16:03

En plus des quatuors opus 2 (qu'on trouve chez Naxos), j'ai découvert 3 des 12 quatuors à cordes "prussiens" (car commandés par le Roi de Prusse) interprétés par le Pleyel Quartett Köln. Si on ne savait pas qu'ils sont de Pleyel, ils pourraient être attribués à Haydn !
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-10-12, 22:29

Et son requiem ,si vous ne le connaissez pas ,il est encore temps de  le redecouvrir car il n'est pas loin de celui de Mozart  I love you
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-10-13, 15:53

Parmi ses rares oeuvres vocales, j'ai écouté son Requiem en mi bémol (B 754) et son Te Deum en ut majeur (B deest).

L'un et l'autre valent l'écoute, c'est indéniable, bien que le Requiem de Mozart (comme celui de Michael Haydn) soit quand même un cran au dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-10-13, 17:02

joachim a écrit:
Parmi ses rares oeuvres vocales, j'ai écouté son Requiem en mi bémol (B 754) et son Te Deum en ut majeur (B deest).

L'un et l'autre valent l'écoute, c'est indéniable, bien que le Requiem de Mozart (comme celui de Michael Haydn) soit quand même un cran au dessus.


J'ai dit qu'il n'en etait pas loin Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-11-10, 19:43

Je suis encore sous le charme d'un superbe CD de symphonies par le NTO symphony orchestra dirigé par un chef différent par symphonie.
IL y a une symphonie en ré majeur, une en fa majeur et une en mi bémol majeur. Malheureusement le numéro B n'est pas indiqué, mais d'après leurs dates (1789, 1790, 1787), j'en déduis qu'il s'agit des B 145, 140 et 139.

Je n'avais pas encore entendu celles B 145 et 139, elles sont absolument magnifiques, elles égalent à mon avis les meilleures de Haydn, les Parisiennes, peut-être (car à mon avis les Londoniennes sont inégalables).

La B 140 en fa majeur est intitulée "grande symphonie" sur le CD, je la connaissais aussi sous le nom bizarre de symphonie périodique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-11-13, 17:38

Finale-presto assai de la symphonie concertante pour piano et violon
en fa B115
http://www.mediafire.com/?mnyjntqonu1
d'apres ce CD
http://www.jpc.de/jpcng/cpo/detail/-/hnum/2346669?rk=classic&rsk=hitlist
avec les symphonies B126 et B140
Tout très beau
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-11-13, 18:46

Je possède ce CD Wink Très beau aussi.

Tu sais ce que signifie "symphonie périodique"?
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-11-13, 21:04

L'utilisation d'une structure en periodes est une   technique permettant une extension ( par exemple chez Pleyel ), d'une paire de thèmes complementaires au delà de leur longueur "naturelle"  par, soit des repétitions, soit des digressions harmoniques,soit des cadences ou des rythmes interrompus  
Les symphonies periodiques ont un developpement plus long , tu remarqueras les modulations plus frequentes par exemple.
Seule une analyse permet de bien dissequer ces "periodes": la forme sonate est respectée ,elle est seulement enrichie .
C'est au 18° siècle que  la structure en periodes a été très discutée ,on a
parlé d'extension et de compressionde phrases musicales.Il y a eu des disputes sur la nature mêmes de ces periodes,;  puis les préoccupations ont changées au 19° siècle ou une "période"est un concept surtout
rythmique. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-11-14, 19:02

Il n'y a que chez Pleyel que ce genre existe apparemment (il n'y en a ni chez Haydn, Vanhal ou Kraus par exemple) ?

La symphonie périodique B 140 en fa majeur est dite "symphonie périodique n° 6". La B 129 en ut majeur est dite "symphonie périodique n° 9". J'ai aussi entendu une symphonie périodique n° 22 (sans autre précision).

Quid de ces numérptations ? Tu connais la réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-11-14, 21:39

Le quintette en do K515 de Mozart (1° mouvement ) adopte aussi cette
structure.
Gossec aussi : symphonies periodiques B (pour Brook -1962) 87,79,80 des
annees 1763-64
Quant à Pleyel je ne sais pas combien de symphonies périodiques il a écrit.
J'ai la liste de ses symphonies mais il n'est pas précisé lesquelles le sont.
Je pense que certaines symphonies de Haydn adoptent aussi cette technique mais je m'interdis d'affirmer des aneries . Rolling Eyes
Je suppose que ce devait être courant dans les années 1760-1780.
La symphonie periodique n°6 B140 date de 1789.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-11-15, 11:36

C'est vrai, j'ai oublié que Gossec a composé deux symphonies périodiques, lui aussi. A ma connaissance aucune des 106 symphonies de Haydn ne porte ce titre.

Concernant le catalogue Benton de Pleyel (que j'ai indiqué dans un post ci dessus), il est regrettable qu'il n'y ait pas la correspondance avec les opus quand il y en a.
Revenir en haut Aller en bas
Invité (Feleo)
Invité



Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-11-15, 13:25

joachim a écrit:
C'est vrai, j'ai oublié que Gossec a composé deux symphonies périodiques, lui aussi. A ma connaissance aucune des 106 symphonies de Haydn ne porte ce titre.


Le quintette K 515 ne s'appelle  pas "periodique "non plus .
peut-être certaines symphonies de Haydn ou autres le sont sans en avoir le titre???
Mais cette histoire me semble quand même secondaire
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26307
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-12-17, 17:35

J'ai écouté son concerto pour clarinette aujourd'hui. Très sympa, très vivant. Un agréable moment d'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2008-12-29, 12:11

Aujourd'hui j'ai écouté le CD intitulé "Wind Serenades" enregistré par le Consortium Classicum, chez MDG Gold.

Il y a deux octuors à vent et deux sextuors à vent de Pleyel. Ceci confirme cette extraordinaire ressemblance entre Haydn et Pleyel.

Les numéros B ne sont pas indiqués, et curieusement je n'ai pas trouvé ces oeuvres dans le catalogue Benson. S'agit-il de transcriptions (de quatuors à cordes par exemple) faites ou non par Pleyel ?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2009-01-18, 18:52

Après les quatuors "prussiens" opus 9 (B 337 à 339), dont je parle ci dessus, je suis en train d'écouter les trois derniers de ces 12 quatuors prussiens, ceux de l'opus 11 (B 340 à 342) en sol majeur, ut mineur et ré majeur.

Curieusement, si les trois op 9 pouvaient vraiment se confondre avec Haydn, ceux ci paraissent plus personnels. Pourtant les 12 ont été composés à peu près en même temps (en 1786).
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7717
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2009-06-08, 20:40

Ignace Pleyel (1757-1831) 0747313032075


superbe disque de trois beaux concertos de Pleyel magnifquement interprétés!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2009-06-09, 19:47

Je l'ai vu sur Internet. Dès que j'ai l'occasion de "fnacquer", je le prends, sinon je le commande (ce qui m'ennuie de commander des Naxos, c'est que, comme ils sont bon marché, on paye presque autant de frais d'envoi Ignace Pleyel (1757-1831) 10321 ).
C'est surtout pour les deux symphonies concertantes, que je n'ai pas, sinon le concerto pour violon, je le trouve plutôt moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7717
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty2009-06-09, 19:58

Oui je suis aussi d'accord ...le concerto (que je n'avais pas encore écouté Embarassed )est un peu décevant par rapport aux deux symphonie concertante Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ignace Pleyel (1757-1831) Empty
MessageSujet: Re: Ignace Pleyel (1757-1831)   Ignace Pleyel (1757-1831) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ignace Pleyel (1757-1831)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: