Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 La musique classique à "deux vitesses"

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyMer 23 Avr 2008 - 15:45

Suite à une mésaventure récente que j'ai eu sur un autre forum que je citerais pas (mais que certains ici connaissent), je m'interroge de plus en plus sur la césure actuelle (de plus en plus grande) entre d'un côté les forums "riches" (par riche, je veux dire fréquenté quasi exclusivement par des personnes avec un statut social important, voire souvent faisant partie des classes sociales les plus favorisées, même si bien souvent celles ci ne se présentent pas précisément, et n'annoncent généralement jamais la "couleur" directement) et les forums "pauvres".

Cette césure est particulièrement marquée en ce qui concerne les forums ayant trait à ce qui nous intéresse ici, à savoir la musique classique :

- D'un côté on trouve quelques forums spécialisés (pour ne pas avoir à subir la censure de Snoopy, je ne les citerais que par mp et sur demande) traitant généralement d'un compositeur ou d'un genre en particulier (opéra, danse classique, etc...) fréquentés à 99% par des personnes qui se "reconnaissent entre elles" et qui "scannent" méticuleusement la "langue", les maladresses et surtout les "références" (comme on dirait d'un maître d'hôtel ou d'un cadre) du moindre débutant ou "intrus" qui se déciderait à franchir la porte du "temple" jalousement gardé et surveillé, gare à lui si jamais sa langue et plus généralement si son "habitus" n'est pas conforme (voire "conformiste") par rapport à celui des autres...

- de l'autre, des forums plus généralistes ("pris de haut", méprisés ou plus simplement ignorés par les "riches") qui regroupent le reste des mélomanes (débutants y compris) mais qui, bien souvent, sont désertiques ou très peu animés (au contraire des "riches" qui passent souvent leur temps à s'étriper, comme en témoigne la fin de celui d'abeilleinfo, véritable ex-guêpier de "riches"...)

entre ces 2 types, on trouve heureusement quelques forums un peu plus "équilibrés" comme celui-ci mais tellement peu...

J'ai connu une époque où l'on trouvait un peu de tout sur les forums de discussions (à l'époque j'allais surtout sur usenet) c'est à dire qu'un docteur en lettres classiques pouvait dialoguer avec un simple technicien issu des classes moyennes, voire avec un petit employé - ce qui donnait parfois des échanges cocasses, mais à l'heure actuelle et alors qu'il n'y a jamais eu autant de forums sur le net, je constate au contraire de plus en plus une coupure nette entre les forums à fort capital culturel et entre ceux qui accueillent des membres en général peu dotés culturellement parlant, ça se sent non seulement au niveau de la langue (le 1er marqueur de classe) mais aussi au niveau des références (et qui dit "référence" dit aussi "valeur" sur le "marché culturel" que représente un forum).

Je pense que, malheureusement, l'image "élitiste" de la musique classique (qu'on a déjà évoqué ici) s'explique en grande partie par ce type de comportement...


Dernière édition par kfigaro le Mer 23 Avr 2008 - 19:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4065
Age : 50
Date d'inscription : 09/11/2006

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyMer 23 Avr 2008 - 15:57

Je dois bien avouer ne pas partager ton sentiment.

Je vois bien évidemment de quel forum tu parles en évoquant ta mauvaise expérience et que ce soit sur ce forum-là ou sur bien d'autres, je n'ai vraiment pas ressenti cela.

Au contraire, je fréquente diverses forums depuis +/- 1 an et demi et je trouve que mon statut de débutant ignare a souvent été accepté sans problème et que j'y ai appris beaucoup (... et je commence à essayer de rendre la pareille, en toute modestie).

Maintenant, chaque forum a sa personnalité propre qui, en outre, peut varier avec le temps.

Ta malheureuse expérience est due à mon avis, et je l'ai déjà écrit à cet endroit, à une réflexion que certains membres se faisaient déjà sur l'évolution de "leur" forum.
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Invité
Invité



La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyMer 23 Avr 2008 - 16:09

Ta réflexion a le mérite de l'optimisme, mais depuis les 8 ou 9 ans que je fréquente les forums, j'ai franchement remarqué ce type de dérives, et crois moi, ça ne fait que s'empirer : chacun restant dans son "clan"...
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4065
Age : 50
Date d'inscription : 09/11/2006

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyMer 23 Avr 2008 - 16:19

kfigaro a écrit:
Ta réflexion a le mérite de l'optimisme,...

C'est un de mes plus grands défauts Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6304
Age : 64
Date d'inscription : 11/07/2007

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyMer 23 Avr 2008 - 16:57

Stadler a écrit:
kfigaro a écrit:
Ta réflexion a le mérite de l'optimisme,...

C'est un de mes plus grands défauts Laughing Laughing Laughing

Et bien, je t'accompagne volontiers Stadler ! Wink
(mais moi, je trouve que c'est une qualité ...)

Personnellement, je vais là où je me plais et j'ignore le reste ... chaque forum reflétant forcément un peu (ou même beaucoup) son créateur !

Quand je me suis inscrite ici, j'ai prévenu de mon total noviciat en musique classique et j'ai été bien accueillie et acceptée. Et si j'en connais un peu plus en opéra, c'est encore de façon très "amateur" mais que ce soit ici ou sur son forum, Calbo, pour ne pas la citer, a toujours eu beaucoup de respect pour mes interventions.
Donc, comme dirait l'autre "J'y suis, j'y reste", jusqu'à ce que j'y trouve mon compte et si cela venait à changer, j'irais voir sous d'autres cieux mais sans vraiment trop me lamenter ... je crois qu'avec l'âge, je suis devenue très philosophe !!!

Par contre, une chose a l'art de me mettre hors de moi et c'est malheureusement souvent le propre des amateurs de musique (et d'art en général, je crois) : c'est d'entendre "Je n'aime pas tel compositeur, donc il n'est pas bon" ; "J'aime tel autre et c'est donc le meilleur" etc etc etc No
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Invité
Invité



La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyMer 23 Avr 2008 - 17:10

merci pour ton témoignage...

Bel Canto a écrit:
Par contre, une chose a l'art de me mettre hors de moi et c'est malheureusement souvent le propre des amateurs de musique (et d'art en général, je crois) : c'est d'entendre "Je n'aime pas tel compositeur, donc il n'est pas bon" ; "J'aime tel autre et c'est donc le meilleur" etc etc etc No
oui, ça m'horripile aussi mais tout dépend par "qui c'est dit", si la personne a 1000 messages à son compteur et si son langage et une vision rapide de ses autres posts révèlent une autorité évidente dans tel ou tel champ culturel (une immense culture, témoignant à la fois d'une skholê spécifique ou d'un très niveau niveau d'instruction), on va non seulement la respecter mais également "l'écouter" attentivement (à la manière d'un professeur proférant tel ou tel jugement lapidaire du "haut de sa chaire") donc on risque également de la croire sur paroles (même si, bien souvent, les jugements portés portent constamment le sceau de l'arbitraire ou du "culturellement-correct" propre à un champ donné dans lequel "ça va de soi" de mépriser ou de "prendre de haut" untel ou untel) puisqu'on ne "prête qu'aux riches", tout le problème est là !
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22621
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyMer 23 Avr 2008 - 19:42

Ah! Kfigaro! Tu viens d'ouvrir un sujet très intéressant mais espérons que cela ne serve pas de boite de Pandore. Wink

Pour répondre à ta question, mais cela à déjà été dit par Bel Canto, je pense aussi qu'un forum tient beaucoup de son administrateur.C'est tout de meme lui qui donne le "LA" consciemment ou non. J'en profite d'ailleurs pour expliquer le role de l'administrateur qui n'a pas toujours le beau rôle non plus. Il n'est pas facile de concilier autant de membres qu'il y a de susceptibilités différentes. Il doit parfois trancher meme si ça doit faire mal. Le but étant de ne pas se mettre en avant ( ce que je reproche à beaucoup d'administrateurs. ) ou d'abuser de son "pouvoir" d'administrateur. Cela dit c'est parfois inévitable, moi meme parfois j'ai du imposer certaines choses. Toutefois, et là différence est là, tout dépend de la façon et du pourquoi c'est fait ainsi que sa fréquence. Si c'est trop prononcé ou trop fréquent il peu y avoir malaise...Si une fois à l'occasion pour régler un problème, meme "par la force", à la limite bon... Pour ma part, je souhaite donner une certaine direction au forum et un certain "ton" que je désire courtois, ouvert et tolérant. (meme si je ne suis pas toujours l'exemple c'est vrai Embarassed ). Mais par exemple, et contrairement aux accusations de Robert, meme si j'apprécie peu la musique contemporaine, je n'empeche personne d'en parler ici...ce qui ne doit pas non plus me dispenser de donner mon avis si je le souhaite. ( Je suis peut etre le concierge, mais je ne dois pas me borner à cela. Mon but c'était justement d'échanger des idées, d'où l'idée de ce forum) Le problème est que cet avis pourra etre interprété beaucoup plus que de raison à cause de mon role d'administrateur justement. Si je disais la meme chose en tant que membre, on en ferait pas tout un plat. C'est donc un équilibre difficile à gérer.Car un adminsitrateur est aussi un etre humain avec ses convictions, son caractère et ses faiblesses. Nous ne sommes pas infaillibles. J'ai fais des erreurs, je manque parfois d'objectivité, j'ai peut etre fait des "abus de pouvoirs" et en referait d'autres mais en meme temps j'esaye ( peut etre maladroitement? ) d'essayer de trouver un équilibre pour, comme dit plus haut, toutes les sensibilités et les caractères puissent s'y retrouver. Si ce n'est pas le cas, chacun est libre d'aller là où il se sent le mieux. Je n'impose rien à personne à ce niveau. Mais parfois il faut bien trancher dans le vif, comme un juge...Il y aura donc toujours une partie qui se sentira lesée, c'est malheureusement inévitable. Je ne suis pas Salomon...

En tant qu'individu, il y a eu et il y a encore des forums qui me font fuir ( je ne citerai pas de noms pour la paix des forums ) rien qu'en voyant l'omniprésence dudit administrateur qui, de par ses sujets, ses propos et ses interventions, on peut se poser la question légitimement, a crée un forum pour parler musique ou pour sa propre gloriole? Je déteste ça.

Ensuite, et c'est sur ce point uniquement que je rejoins les propos de Kfigaro, il y a certains forums "spécialisés" plus ou moins dans un courrant ( par exemple celui de Xavier est plus ouvert aux contemporains alors qu'ici c'est l'inverse ), un compositeur ( le forum de Mozart ), un instrument ( forum de Stadler ), etc...Pourquoi pas après tout? Chacun y trouve son compte en fonction de ce qu'il cherche...meme au risque de tourner un peu en rond mais finalement vaut mieux cela que des gens qui se bouffent la gueule, tel est mon avis. Je préfére parler des romantiques allemands 1000 fois avec des gens qui ont les memes gouts que moi que de passer mon temps à m'engueuller avec un mec qui va absolument vouloir me dire que je suis "fermé" ou que j'ai tort ou qu'il n'y a pas que Beethoven dans la vie. C'est son droit de le penser mais où est l'interet de créer un conflit ouvert qui n'aménera à rien?

Je suis pour la découverte mutuelle de mondes différents mais je pense que quand ça ne passe pas ( et c'est là l'erreur des deux côtés ) il est inutile d'insister. Je peux te faire écouter Beethoven. T'aime pas, bon ben tant pis. J'aurais au moins essayé. Tu vas me faire écouter Boulez? J'aime pas non plus. Tants pis. On se sera fait découvrir des choses au moins. Mais après ce stade il faut s'avoir s'arreter et ne pas partir dans des " t'es nul tu comprends rien, ton oreille à un siècle de retard, ta formation t'empeche de ceci, t'es fermé, écoute encore jusqu'à t'en écoeurer, faire des analyses de café, etc...". Non. La musique marche pour certains sur le cérébral, d'autres sur la sensibilité, etc...Bon en meme temps je dis ça mais je n'ai pas toujours appliqué moi meme les beaux principes que je balance ici La musique classique à "deux vitesses" 231625 Preuve que cet équilibre n'est pas facile.

Je crois qu'il faut tout simplement aller là où on se sent bien et ne pas insister là où on ne se sent pas à sa place. C'est pas plus compliqué que ça. Peut etre que trop de gens font l'erreur de rester et d'insister en restant sur un forum qui ne leur correspond pas? ( meme si les idées différentes peuvent faire avancer le débat et faire sortir un forum de sa léthargie ). Un forum est un lieu d'échange, de découvertes. Pas de disputes ou d'instrument de propagande. Certains se plaisent dans l'élitisme et l'agressivité et bien qu'ils aillent sur de tels forums. D'autres cherchent simplement à discuter musique et découvrir certaines choses dans une ambiance bonne enfant, ils iront donc ailleurs aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyMer 23 Avr 2008 - 20:17

Snoopy a écrit:
je pense aussi qu'un forum tient beaucoup de son administrateur.C'est tout de meme lui qui donne le "LA" consciemment ou non.
C'est clair mais il peut exister aussi des cas où le ton de certains utilisateurs finit par "déteindre" sur le ton originel du forum (voire à le "prendre en otage" !), et hélas pas toujours en bien.

Snoopy a écrit:
Pour ma part, je souhaite donner une certaine direction au forum et un certain "ton" que je désire courtois, ouvert et tolérant. (meme si je ne suis pas toujours l'exemple c'est vrai Embarassed ). Mais par exemple, et contrairement aux accusations de Robert, meme si j'apprécie peu la musique contemporaine, je n'empeche personne d'en parler ici...
Tu as sûrement des tas de défauts Wink mais pas celui-là et je confirme que tu gères pour le moment quasiment le SEUL forum classique, à une ou deux exceptions près (faut dire qu'ils ne sont pas légions, un rapide tour d'horizon avec google le prouve) à faire preuve une telle tolérance...

Snoopy a écrit:
Je crois qu'il faut tout simplement aller là où on se sent bien et ne pas insister là où on ne se sent pas à sa place. C'est pas plus compliqué que ça. Peut etre que trop de gens font l'erreur de rester et d'insister en restant sur un forum qui ne leur correspond pas?.
Tu as entièrement raison, le seul problème qui peut se poser, c'est lorsqu'on a des goûts "hors catégorie" : soit "connotés" (ayant donc mauvaise réputation, parfois à tort) ou alors trop peu divulgués pour pouvoir réellement permettre un échange, car le but d'un forum à l'origine c'est bien de communiquer, de bavarder ! comment bavarder quand on ne trouve pas ou presque pas de répondants ?

Ce que j'ai essayé de dire avec ce topic et cette fois en élargissant à l'ensemble des forums musicaux, c'est qu'on trouve de plus en plus de "forums-blogs-club-privés" (presque des ghettos) dans lesquels certains mélomanes se regroupent entre eux pour parler soit d'un seul compositeur ou d'un seul courant (souvent avec un léger dédain étudié, en excluant d'office toute oeuvre trop "divulguée" voire considérée comme trop "vulgaire") et de l'autre extrémité, le "tout venant" dans lequel le rock ou la pop la plus mainstream trône en maître et noie totalement le reste.

En définitive, il n'y a quasiment plus de places pour le "milieu" et finalement la "mesure"...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20360
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyMer 23 Avr 2008 - 21:59

Il est évident que gérer un forum n'est pas facile, il ne faut pas de "laissez aller", mais il ne faut pas non plus choquer ou vexer les membres, lesquels n'ont pas tous non plus un caractère souple...

Conjointement avec l'ami Stadler, Snoopy m'a nommé administrateur de ce forum, en somme son égal, et jusqu'à présent je n'ai rien fait de particulier à part accepter deux ou trois nouveaux membres.

Kfigaro fait allusion à un démêlé sur un autre forum auquel je participe assidûment également. A mon humble avis, il a mal pris une réflexion d'un autre membre et s'est senti rejeté, ce qui n'est pas le cas, ou alors je me trompe fort.

D'où la création de ce fil.

Ceci dit pour expliquer aux autres l'origine de cette discussion qui peut sembler incongrue a priori Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22621
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyMer 23 Avr 2008 - 22:22

kfigaro a écrit:
Snoopy a écrit:
je pense aussi qu'un forum tient beaucoup de son administrateur.C'est tout de meme lui qui donne le "LA" consciemment ou non.
C'est clair mais il peut exister aussi des cas où le ton de certains utilisateurs finit par "déteindre" sur le ton originel du forum (voire à le "prendre en otage" !), et hélas pas toujours en bien.

C'est vrai mais c'est justement là le rôle crucial de l'administrateur que de ne pas céder à cette pression. Quand j'ai des MP de gens qui font presque du chantage en disant en gros que si je ne vais pas dans leur direction qu'ils s'en iront...Ma réponse est immuable: merci et au revoir.

Beaucoup s'imagine que l'administrateur "gagne" quelque chose grâce à leur contribution ou qu'ils sont indispensables. La seule chose que l'on gagne c'est un échange, une découverte, d'apprendre des choses. C'est tout et c'est le but d'un forum. Point. Je n'ai donc aucune contrepartie à m'occuper d'un forum que d'apprendre des choses par nos échanges. C'est tout! Mais c'est déjà pas mal et ce que je cherche puisque c'est le but d'un forum. Beaucoup essayent de jouer avec notre vanité en disant que plus il y aura de monde plus ca sera un gros forum, qu'on va s'imposer, etc...Or, je ne suis pas du tout dans cette optique. Je ne fais la course avec personne. Je veux juste partager ma passion de la musique. Qu'on soit 10 ou 10 000. Je me contrefous de savoir si le forum est une "référence" ou non, le plus gros, le mieux classé, etc...C'est etre complétement à côté de la plaque et de l'objet d'un forum. Le problème c'est de ne pas tomber dans ce genre de tentations stériles. De toute façon pour la stabilité et la pérénité d'un forum ou d'un projet quelqu'il soit il vaut mieux s'astreindre à un objectif et une ligne de conduite que de suivre la mode ou les opinions en fonction du vent. C'est le meilleur moyen de faire fuir tout le monde au final. Le forum, tel un bus va là où il doit aller et ceux qui veulent aller dans sa direction tout en profitant de l'ambiance du voyage monte en marche. Ceux qui sont déçus ou lassés descendent au prochain arret et voilà. Pas plus compliqué que ça. Si on change les règles à chaque nouvel arrivant on a pas fini et on risque de ne pas aller bien loin...

Citation :

Tu as sûrement des tas de défauts Wink mais pas celui-là et je confirme que tu gères pour le moment quasiment le SEUL forum classique, à une ou deux exceptions près (faut dire qu'ils ne sont pas légions, un rapide tour d'horizon avec google le prouve) à faire preuve une telle tolérance...

Je ne sais pas. Toutefois et malheureusement, comme tu l'as vu il y a peu, une tolérance trop large peut perturber gravement le fonctionnement d'un forum car certains en profitent pour commettre des abus, provoquer, etc.... Dans ce cas on a pas d'autres choix que de "recadrer" au risque qu'il y ait un peu de casse au passage...et moins de liberté.

Citation :

Tu as entièrement raison, le seul problème qui peut se poser, c'est lorsqu'on a des goûts "hors catégorie" : soit "connotés" (ayant donc mauvaise réputation, parfois à tort) ou alors trop peu divulgués pour pouvoir réellement permettre un échange, car le but d'un forum à l'origine c'est bien de communiquer, de bavarder ! comment bavarder quand on ne trouve pas ou presque pas de répondants ?

C'est en effet le risque quand est trop "généraliste". Mais en meme temps, si tu trouves ou une ou des personnes qui partagent tes gouts "hors normes" rien n'empeche de vous faire votre "petit coin" sur un bout du forum. A l'inverse en ne trainant que sur des sites ultra spécialisés et avec des spécialistes comme toi tu risques de t'ennuyer aussi puisque vous n'aurez rien à vous apprendre mutuellement. L'avantage de surfer entre deux mondes c'est d'apporter et d'en prendre un peu des deux. Mais c'est un équilibre fragile à gérer encore une fois.

Citation :


En définitive, il n'y a quasiment plus de places pour le "milieu" et finalement la "mesure"...

C'est vrai. D'ailleurs meme un site qui se veut "généraliste" privilégira toujours plutot une tendance qu'une autre meme involontairement. Par exemple pour ce forum, meme si je suis pour que l'on parle de toutes les musiques, c'est vrai qu'on parle quand meme plus des "classiques" que des contemporains. Le problème des sites "au milieu" c'est justement que les niveaux sont trop variés et là où certains vont apprendre, d'autres vont s'ennuyer ou que les sensibilités soient si opposées qu'elles ne vont pas se comprendre. A la limite ce n'est pas grave, il suffit, comme je l'ai dit plus haut que chaque "catégorie" fasse son petit coin sur le forum. Les "classiques" vont par exemples créer leurs sujets et en discuter entre eux alors que les "contemporains" pourront observer cela d'un oeil attentif et dans un esprit de découvert et vis versa. C'est l'équilibre idéal.

Mais là où la pratique fait voler en éclat cette théorie idéale c'est quand l'une ou l'autre des catégories "intervient" dans celle de l'autre mais plus dans un esprit de curiosité et de découverte mais d'agressivité, de mépris ou de vouloir imposer sa vision des choses. Ne pouvant se comprendre, il est évident que chacune de ces catégories préférera aller ailleurs où l'on ne parle que "classiques" ou "contemporains" pour etre tranquille. Il va donc en résulter ce que tu disais: la création de "forums-blogs-club-privés" (presque des ghettos). Et pour les plus courageux qui restent, la possibilité, comme tu le disais aussi de ne pas trouver de "répondants".

On en revient donc au rôle clé finalement de l'administrateur qui sera alors obligé, pour pouvoir garder cet équilibre des genres, de filtrer, virer, etc... les éléments de chacune de ces catégories qui n' ont pas l'ouverture, la curiosité et la tolérance qu'il faut pour que chacune de ces catégories de personnes puissent cohabiter sans heurts. Cette sélection pourrait se faire "naturellement" en fait mais l'administrateur sert justement de catalysateur à ce dessein.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13976
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyVen 17 Juin 2011 - 14:40

Personnellement,je n'ai pas rencontré de problèmes particuliers avec les forums que je fréquente jusqu'ici. Bien sûr,je n'ai pas l'expérience de Kfigaro qui en a fréquenté bien plus que moi et pendant un temps plus long. Je me suis limité à quatre forums mais je suis loin d'être aussi prolixe dans les trois autres. C'est ici que j'interviens le plus régulièrement. Sur les trois autres,je n'y interviens que bien plus ponctuellement,lorsqu'un sujet s'y prête et que je suis sûr de pouvoir y apporter soit un complément d'information soit un avis qui me tient à coeur. Je n'aime pas les forums trop spécialisés ni trop peuplés ou qui ne tournent qu'autour d'un seul compositeur car je m'y sens trop à l'étroit. Je participe bien à un forum spécialisé dans la musique de film,mais j'y parle presque autant de classique,contemporain et de musique du monde....dans les topics adaptés,bien sûr...

Ce qui est essentiel dans un débat,notamment lorsqu'il y a divergences d'opinion,c'est de se limiter à répondre aux contradictions par une exposition de son propre point-de-vue et c'est tout. Ne jamais prétendre que l'autre n'a rien compris,qu'il est fermé ni qu'il a un siècle de retard. Ce sont des attaques maladroites et stupides qui ne servent pas la cause de la musique et surtout pas de celle que l'on souhaite défendre. Souvent,les dérapages ont lieu lorsque l'on ne respecte pas ou plus cette limite et que l'on met en doute la sincérité des autres intervenants. Pour citer un exemple précis,dans mon échange avec Snoopy sur le contemporain,à aucun moment,lui ou moi avons ignoré cette limite. C'est aussi et avant tout une question d'éducation et de mentalité. Si on vient sur un forum pour imposer son goût et son point de vue aux autres,pour s'indigner dès que l'un de tes commentaires n'a pas suscité de réaction,il est évident qu'aucun forum ne trouvera grâce,même celui qui correspond le mieux à tes aspirations. Ce n'est pas juste le "Contemporain" qui va se friter avec le "romantique" mais le "contemporain" qui va se friter avec un autre "contemporain" ou le "romantique" avec un autre "romantique" qui n'aura pas la même perception que lui,tout simplement. Quand tu as en face de toi quelqu'un qui veut t'imposer sa vision des faits,bien qu'il puisse avoir des goûts musicaux voisins des tiens,la discussion n'en demeurera pas moins pénible,alors que si tu débats avec quelqu'un,même aux goûts très différents,qui respecte la dite "limite",la conversation restera plaisante et peut-être même enrichissante. De toute façon,je suis un contemporain romantique puisque j'aime BEETHOVEN,classique puisque j'aime tout autant MOZART et baroque puisque je vénère BACH.

Après,il y a le bagage culturel qui n'est pas le même pour chacun,les différence d'âge,l'humour pas toujours perçu comme tel,autant d'éléments qui ne devraient pas être pour autant des obstacles à l'échange et au respect mutuel.


Dernière édition par Icare le Ven 17 Juin 2011 - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 815
Age : 84
Date d'inscription : 19/08/2009

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyVen 17 Juin 2011 - 15:03

Je reviens au début de l'histoire: pour moi, la musique n'est pas un truc de riches, heureusement. Il y a les BCBG qui vont à l'opéra pour se faire voir mais n'y connaissent rien. D'où le mot "snob" inventé par les italiens.
À part cela, je pense qu'il s'agit d'une tradition familiale, ou amicale, qui vous y amène. Bien sûr, en Suisse, en France... il s'agit plutôt de gens plutôt cultivés mais pas nécessairement riches. Chez lesquels on écoute de la musique classique au lieu de rock électronique (je n'y connais rien).
Et puis, il y a des pays comme l'Italie surtout, ou même l'Autriche, où les ouvriers sur un chantier sifflent de l'opéra. Il faut l'avoir vu etr entendu, ça cela n'a plus rien à voir avec la classe sociale.
Bien sûr si on nait dans une famille intéressée uniquement par le foot, le rugby ou le cyclisme, il y a peu de chances pour que les enfants s'intéressent à la musique. C'est le hasard. Je connais beaucoup d'amateur de musique qui ne sont pas spécialement riches.
Chez moi nous n'étions pas riches, mais ma mère était pianiste et nous n'entendions comme enfants que de la musique classique au puiano ou à la radio la journée.
Tout naturellement nous avons eu envie de hjouer du piano plus ou moins bien. Moi j'étais nul nmais cela m'a ouvert à la musique classique.
Voilà
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Jean

Jean

Nombre de messages : 7373
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyVen 17 Juin 2011 - 16:39

shanessean a écrit:
À part cela, je pense qu'il s'agit d'une tradition familiale, ou amicale, qui vous y amène. Bien sûr, en Suisse, en France... il s'agit plutôt de gens plutôt cultivés mais pas nécessairement riches. Chez lesquels on écoute de la musique classique au lieu de rock électronique (je n'y connais rien).

pour ce qui est de la richesse, je pense aussi que çà n'a rien à voir...
mais mon cas (et je ne suis pas unique dans ce cas de figure)...n'a vraiment rien à voir avec une tradition famailiale chez des gens cultivés La musique classique à "deux vitesses" 231625 ...Aucune tradition musicale dans ma famille et ...cultivé? je dois bien admettre que ce n'était guère le cas, la richesse encore moins, même pas un minimum "d'aisance"!!
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 815
Age : 84
Date d'inscription : 19/08/2009

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyVen 17 Juin 2011 - 19:05

Voilà tu réponds encore mieux que moi à la question, Jean.
Alors tu en as que plus de mérite. Mais je reconnais que les gens épris de musique classique et en plus d'opéras sont une minorité, c'est vrai. Peut-être qu'à l'école primaire on pourrait faire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22621
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyVen 17 Juin 2011 - 22:09

En fait il ne faut pas confondre culture et accès à la culture. La culture est disponible est accessible à tous, après l'entretenir et la développer c'est autre chose et il est vrai que ça se fait ( hélas ) avec de l'argent. A l'inverse, l'argent n'achète pas la culture, le savoir ne s'achète pas, il se transmet si toutefois on le veut bien. Sans quoi tous les riches seraient cultivés ce qui est loin d'être le cas!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 815
Age : 84
Date d'inscription : 19/08/2009

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptySam 18 Juin 2011 - 13:44

Snoopy a écrit:
Sans quoi tous les riches seraient cultivés ce qui est loin d'être le cas!

ça c'est bien vrai, j'en ai connu que tu ne peux pas imaginé.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22621
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptyMar 21 Juin 2011 - 14:09

Moi aussi, je te rassure! L'argent n'a jamais acheté l'intelligence mais ces cons argentés s'imaginent être sortis de la cuisse de Jupiter tout simplement parce que les gens autour d'eux sont serviles et leur font croire qu'ils sont parfaits. Ils sont pris dans un tourbillon d'auto satisfaction permanent. Heureusement que le ridicule ne tue pas parce que cela serait l'hécatombe!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 815
Age : 84
Date d'inscription : 19/08/2009

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptySam 25 Juin 2011 - 12:48

Ici en Suisse on est envahit de nouveaux riches russes. La Suisse est leur pays de prédilection, c'est pour quoi, dans nos hôtels ***** les employés doivent absolument parler le russe! Mais alors quels c... Ils se croient tout permis, mais surtout les femmes! Elles n'ont absolument aucune éducation ! Elles étalent leurs bijoux et leurs fourures..... Au restaurant, mangent et se tiennent à table comme des paysannes!!!!! C'est vraiment une autre image de la Russie qu'elles donnent, une image fausse et font de la mauvaiser publicité pour leur pays, maheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
felyrops

felyrops

Nombre de messages : 1422
Age : 74
Date d'inscription : 26/09/2007

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptySam 25 Juin 2011 - 13:18

Première leçon
Comment convertir roubles en francs suisses.
Inscrivéz-vous: 007-2004863-...
(malheureusement, vous ne profiterez pas des largesses européennes)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22621
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" EmptySam 25 Juin 2011 - 14:43

shanessean a écrit:
Ici en Suisse on est envahit de nouveaux riches russes. La Suisse est leur pays de prédilection, c'est pour quoi, dans nos hôtels ***** les employés doivent absolument parler le russe! Mais alors quels c... Ils se croient tout permis,

Je sais. J'ai eu des "clients" comme ça. Aujourd'hui je refuse de travailler avec eux. Ils sont infects en effet et me débectent. Le problème est que les russes sont très serviles, du coup, ne rencontrant aucune opposition, ils continuent. Ah, le pouvoir de l'argent! On dit que l'argent rend con mais le problème est que eux étaient déjà cons avant. Alors avec le fric en plus...

Citation :
mais surtout les femmes! Elles n'ont absolument aucune éducation ! Elles étalent leurs bijoux et leurs fourures..... Au restaurant, mangent et se tiennent à table comme des paysannes!!!!!

C'est normal, c'est des prostituées en fait. Moi aussi j'en vois pas mal dans certains magasins chic. De vraies pétasses à qui ont doit servir du "Madame" parce que leur seul mérite et de coucher avec un mec friqué dont la source d'argent est souvent très louche La musique classique à "deux vitesses" 124434

Citation :
C'est vraiment une autre image de la Russie qu'elles donnent, une image fausse et font de la mauvaiser publicité pour leur pays, maheureusement.

Tout à fait. Mais ils s'en foutent et n'ont même pas l'éducation pour s'en rendre compte. Toutefois, et heureusement, tous les russes ne sont pas comme ça. Il y a des gens vraiment formidables. Le big problème en Russie c'est que c'est tellement "demmerde toi, marche ou crève " que les gens sont près à tous les excès pour survivre. La musique classique à "deux vitesses" Icon_neu
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 815
Age : 84
Date d'inscription : 19/08/2009

La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Ma russie   La musique classique à "deux vitesses" EmptyLun 27 Juin 2011 - 15:42

Merci Snoopy de me montrer que je ne me suis pas trompé sur ce genre de personnes.
J'aime tellement la "vieille" Russie... Ah, guerre et paix.... quelle philiosophie, et puis le comte Пьер Безухов, quel personnage.
J'aime la littérature russe, mais ce roman est pour moi le sommet.
Quand je suis allé en Russie, je reconnais que j'ai rencontré des gens remarquables, simples, cultivés et..... pas très riches.
Un ancien professeur de chirurgie de l'Hôpital No ? de Saint-Petersbourg vivant d'une retraite misérable.
Une ancienne professeur de français de l'Université ? aussi de St-P. À la retraite mais obligée de faire le guide pour survivre.
Des gens au grand coeur qui veulent toujours payer car j'étais "l'hôte" et c'est sacré ! Cela me gênait beaucoup car les prix dans les bons restaurants sont les mêmes qu'en Suisse, donc énormes pour eux. Mais pas moyen de faire autrement sans les vexés.
Et puis pleins de jeunes, rencontrés au bord de la Neva ou à Moscou dans la rue (?) mais utiles car parlant anglais (merci l'ordinateur).
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Contenu sponsorisé




La musique classique à "deux vitesses" Empty
MessageSujet: Re: La musique classique à "deux vitesses"   La musique classique à "deux vitesses" Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La musique classique à "deux vitesses"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: