Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Steve Reich, né en 1936

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Steve Reich, né en 1936   Sam 19 Avr 2008 - 9:08

Steve Reich

Compositeur américain né le 3 octobre 1936 à New York

Né le 3 octobre 1936 à New York, Steve Reich partage son enfance entre New York et la Californie. Il étudie le piano puis se tourne vers la percussion après avoir entendu le batteur Kenny Clarke accompagner Milles Davis. Il entre à la Cornell University en 1953 et obtient une licence de philosophie en 1957. Reich approfondit aussi sa connaissance de l’histoire de la musique (de Bach au XXème siècle) en assistant aux cours de William Austin. De retour à New York, il étudie la composition avec le jazzman Hall Overton, puis avec William Bergsma et Vincent Persichetti à la Juilliard School (1958-61) où il fait la connaissance de Philip Glass. Il retourne en Californie au Mills College où il étudie la composition avec Darius Milhaud et Luciano Berio, rejette le sérialisme mais s’imprègne du jazz modal de Coltrane, et obtient, en 1963, son Master of Art. En 1964, il participe à la création de la pièce répétitive In C de Terry Riley qui influence fortement son approche de la musique répétitive.

Il fréquente le San Francisco Tape Music Center et compose ses premières œuvres pour bandes magnétiques dont It’s Gonna Rain (1965) basé sur le principe du déphasage graduel qu’il adaptera ensuite aux pièces instrumentales. De retour à New York en 1966, il fonde son propre ensemble, le Steve Reich and Musicians, qui va connaître un succès mondial. Il découvre la musique indonésienne à travers la lecture de Music in Bali de Colin McPhee. Reich fréquente alors les artistes plasticiens de sa génération tels que Sol LeWitt et Robert Smithson et se produit à la Park Place Gallery en 1966 et 1967. Il incarne alors la branche musicale du minimal art dont la pièce emblématique Pendulum Music, à mi-chemin entre sculpture sonore et performance, sera créée en 1968 par lui-même et le peintre William Wylie. En 1969, Steve Reich et Philip Glass travaillent quelque temps avec Moondog qu’ils proclament alors « fondateur du minimalisme ». Pendant l’été de 1970, Reich étudie les percussions africaines à l’Institut des Études africaines de l’Université du Ghana à Accra. Enrichi de cette expérience, il compose Drumming (1971-72), pour diverses percussions et voix, stade ultime de raffinement de la technique de déphasage et première apparition de la substitution des battements aux silences.

Entre 1970 et 1973, il collabore étroitement avec la danseuse et chorégraphe Laura Dean. En 1973 et 74, il travaille la technique des gamelans balinais Semar Pegulingan et Gambang à l’American Society for Eastern Arts à Seattle et à Berkeley, Californie. De cette période datent Six Pianos (1973) puis Music for Eighteen Musicians (1976). En 1974, il rencontre sa future épouse Beryl Korot grâce à qui il redécouvre le judaïsme et apprend l’hébreu. De 1976 à 1977, il étudie à New York et à Jérusalem les formes traditionnelles de cantillation des textes sacrés hébraïques dont Tehillim (1981) sera l’écho. L’œuvre, composée sur des psaumes bibliques — tout comme Desert Music (1984) sur des écrits de William Carlos Williams —, témoigne d’un nouveau désir de Reich de travailler sur des textes. À la fin des années quatre-vingt, Reich emploie à nouveau les bandes magnétiques notamment dans Different Trains, pour quatuor et bande, évocation des allers-retours en train de son enfance entre New York et Los Angeles et « d’autres trains » roulant en Europe vers les camps de la mort. Le nouveau mode de composition utilise les paroles de textes enregistrés pour générer le matériau instrumental.

Sa musique s’est progressivement éloignée du minimalisme. City Life (1995), pour instruments et samplers, marque une évolution dans l’utilisation technologique : deux claviers jouent en direct des fragments de paroles et des bruits urbains échantillonnés. Son inclination pour la musique ancienne (Pérotin) lui inspire Proverb (1995). Avec The Cave (1989-1993), conçu autour d’Abraham, père des trois religions monothéistes, et composé pour un ensemble instrumental accompagnant la projection d’une vidéo réalisée par Beryl Korot, Reich se lance dans la création multimédia. En 1994, il devient membre de l’American Academy of Arts. De 1998 à 2002, il compose Three Tales, opéra vidéo traitant de la domination technologique du XXème siècle à travers trois épisodes : le crash du Zeppelin en 1937 (Hindenburg), les essais nucléaires américains dans le Pacifique de 1946 à 1952 (Bikini) et la brebis clone conçue en 1997 (Dolly). En 2006, il reçoit le prix Praemium Imperial (Japon) et en 2007 le Polar Music Prize (Suède). © Ircam - Centre Pompidou, 2007.

Sources:

Paul GRIFFITHS, « Steve Reich » (en anglais), dans Grove Music Online, ed. L Macy, http://www.grovemusic.com
(Vérifié le 5 septembre 2007).

Steve REICH, Écrits et entretiens sur la musique, textes préfacés et traduits par Bérénice Reynaud [Writings about Music, 1974], Paris, Christian Bourgois, coll. « Musique/Passé/Présent », 1981.


Tiré de la Base de documentation sur la musique contemporaine


Pour écouter:

Piano phase

Music for pieces of wood
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Sam 19 Avr 2008 - 10:06

my space de Steve Reich:
http://www.myspace.com/stevereichmusic
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16381
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Sam 19 Avr 2008 - 10:09

Je ne connais Steve Reich que de nom.

Je crois qu'il se rattache au courant minimaliste comme Glass ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Lun 21 Avr 2008 - 2:23

Exactement, c'est un peu plus sophistiqué au niveau rythmique que son compère mais personnellement ça m'endort tout autant !! Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Lun 21 Avr 2008 - 3:57

Pour les curieux qui ont accès à une médiathèque (ce n'est pas mon cas) il existe chez Nonesuch un magnifique CD (qualité technique, interprétation) de "Music for 18 Musicians" (ref.7559-79448-1) .
Je ne propose pas un extrait, car il faut écouter l'intégralité de l'oeuvre ou pas du tout.
Pour certains, ce sera et pour d'autres I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Ven 25 Avr 2008 - 2:18

Bonjour,

J'aime bien Reich en général et Desert Music en particulier.
Je pense que ce qui endort certains est précisément ce qui me plaît : le côté incantatoire, circulaire, tourbillonnant, hypnotique. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Ven 25 Avr 2008 - 2:37

EXACTEMENT ! I love you I love you

Et on n'écoute pas Reich comme on écoute Mahler, ni Mahler comme on écoute Bach (JS).

Et on peut très bien adorer les trois !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Ven 25 Avr 2008 - 4:01

gustav a écrit:
Je pense que ce qui endort certains est précisément ce qui me plaît : le côté incantatoire, circulaire, tourbillonnant, hypnotique. Very Happy
Bonjour gustav,

ah mais j'adore les musiques incantatoires, circulaires, tourbillonnantes, hypnotiques, etc... (y compris le "Stimmung" de Stockhausen) sauf que chez Reich, l'harmonie ne me passionne absolument jamais (y compris dans "Desert music"), par contre je raffole des musiques répétitives écrites par Kilar, David Bedford, Sakamoto, Morton Feldman ou d'autres car chez eux, l'harmonie est plus sophistiquée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Mar 10 Juin 2008 - 14:10

Clapping Music : ça se passe de commentaire, c'est excellent, pédagogique, ludique, rythmé, captivant ! Le coup de coeur de la semaine.

Partition (non imprimable) disponible ici :
http://www.lichtensteiger.de/clapping_music.html

Vidéo :
http://fr.youtube.com/watch?v=BhhIZscEE_g&feature=related

« A la fin de l'année 1971, je composais Clapping Music par désir de créer un morceau de musique qui ne ferait appel à aucun instrument à part le corps humain. Je pensais d'abord que ce serait un morceau reposantsur la technique du déphasage, mais cette dernière s'avéra inappropriée car elle introduisait un processus musical difficile qui n'était guère à sa place au sein d'une manière aussi simple de produire du son. La solution consista à donner un rôle fixe à l'un des interprètes, en lui faisant répéter le même motif d'un bout à l'autre du morceau, tandis que le second, démarrant à l'unisson avec le premier, répète ce motif plusieurs fois, puis le déplace abruptement d'un temps en avant, puis d'un autre temps, et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'ils se retrouvent à l'unisson avec le premier interprète. La différence entre ces changements soudains et les déphasages progressifs des autres morceaux est que, lorsqu'on joue selon un processus de phase, on entend le même motif se déplacer par rapport à lui-même, et les premiers temps de l'une et l'autre voix sont de plus en plus éloignés l'un de l'autre, les changements soudains créent l'impression d'une série de variations de deux motifs différents dont les premiers coïncident.

Dans Clapping Music, on peut avoir de la difficulté dans le fait que le second interprète joue en fait le même motif que le premier, bien qu'il le commence à des endroits différents.

Clapping Music marque la fin de mon recours au processus de déphasage progressif. Après avoir découvert ce processus dans It's Gonna Rain, j'y ai eu recours pour chacune de mes compositions de 1965 à Drumming en 1971, à l'exception de Four Organs qui se compose exclusivement de l'augmentation graduelle de notes individuelles au sein d'un accord répété. Avec Clapping Music, je ressentis le besoin de trouver de nouvelles techniques. Six Pianos, Music for Mallet Instruments, Voices and Organ et Music for Pieces of Wood - toutes composées en 1973 - ont recours au processus de construction rythmique, c'est-à-dire de substitutions des battements aux pauses, processus qui avait été utilisé pour la première fois dans Drumming. Ces pièces utilisent également un processus d'augmentation similaire à celui de Four Organs.

Le processus de décalage graduel me fut extrêmement utile entre 1965 et 1971, mais je ne pense pas l'utiliser de nouveau. A la fin de l'année 1972, il était temps de passer à quelque chose de nouveau. »

in Écrits et entretiens sur la musique (traduit de l'américain par Bérénice Reynaud).
Revenir en haut Aller en bas
mazurka

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 36
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Sam 17 Mai 2014 - 14:16

Clapping music c'est   

Par contre, j'ai trop écouté Different Trains pour ce soir, je ne connaissais pas ... mais c'est spécial, dur, pesant....
J'en ai profité pour lire/relire sa vie et ses oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
mazurka

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 36
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Sam 17 Mai 2014 - 14:19

D'ailleurs Clapping Music me fait penser à du flamenco  Hehe 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11076
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Dim 27 Juil 2014 - 10:48

Parmi les oeuvres que je viens de réécouter de Steve Reich, j'ai assez accroché à son Desert Music pour choeur et ensemble et à son City Life par "The Steve Reich Ensemble". Il est vrai que ces musiques ne bénéficient pas d'une très grande sophistication harmonique ou raffinement...Mais c'est peut-être, paradoxalement, dans ce "manque harmonique" que se situe sa particularité la plus intéressante. IL y a un son brut et corrosif qui me retient dans ces deux compositions, parfois bruitiste dans City Life. Dans Desert Music, il y a même un passage que j'ai fini par trouver magnifique, quelque-part dans le dernier mouvement même si ce dernier est trop long et aurait gagné en concision. En tout cas, si une durée de 42 minutes est nettement suffisante, cette musique m'a procuré une sensation spéciale que j'aurai, pour le moment, du mal à définir avec des mots, mais qui ne me fut ni désagréable ni soporifique. C'est déjà ça!   I love you 
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16381
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Dim 28 Mai 2017 - 5:17

Catalogue des oeuvres

1961 : Music for String Orchestra (œuvre d'écriture dodécaphonique)
1963 : Four Pieces (composition de fin d'études au Mills College)
1963 : Pitch Charts (composition en partie improvisée)
1963 : The Plastic Haircut, musique de film expérimental
1963 : Ubu Roi (composition pour spectacle de mime)
1964 : Oh Dem Watermelons, musique de film expérimental
1964 : Music for Two or More Pianos
1965 : It's Gonna Rain
1966 : Come Out
1966 : Melodica
1966 : Reed Phase
1967 : Piano Phase
Arrangé en Marimba Phase en1985.
1967 : Violin Phase
Arrangé en Electric Guitar Phase en 2000.
1967 : My Name Is
1968 : Pendulum Music
1969 : Pulse Music
1969 : Four Log Drums
1970 : Four Organs
1970 : Phase Patterns
1971 : Drumming
1972 : Clapping Music
1973 : Music for Pieces of Wood
1973 : Music for Mallet Instruments, Voices, and Organ
1973 : Six Pianos
Arrangé en Six Marimbas en 1986 et en Piano Counterpoint en 2011.
1976 : Music for 18 Musicians
1978 : Music for a Large Ensemble
1979 : Variations for Winds, Strings and Keyboards
1981 : Tehillim
1982 : Vermont Counterpoint
Arrangé en Tokyo/Vermont Counterpoint en 2000.
1983 : Eight Lines
Est également connu sous le nom de sa première version, Octet, composée en 1979.
1984 : The Desert Music
1985 : Sextet
1985 : New York Counterpoint
1986 : Three Movements
1987 : Electric Counterpoint, composé pour Pat Metheny
1987 : The Four Sections
1988 : Different Trains
1990 : The Cave
Achevée en 1993, la pièce Typing Music est un extrait du premier acte.
1993 : Duet
1994 : Nagoya Marimbas
Existe aussi sous le titre Nagoyas Guitars.
1995 : City Life
1995 : Proverb
1998 : Triple Quartet
1999 : Know What Is Above You
2002 : Three Tales
2002 : Dance Patterns
2003 : Cello Counterpoint
2004 : You Are (Variations)
2005 : Variations for Vibes, Pianos, and Strings
2006 : Daniel Variations, dédié à Daniel Pearl
2008 : Double Sextet
2009 : 2×5
2009 : Mallet Quartet
2011 : WTC 9/11
2013 : Radio Rewrite
2013 : Finishing the hat (pour deux pianos)
2014 : Quartet
2015 : Pulse
2016 : Runner
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16381
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   Dim 28 Mai 2017 - 5:25

Un CD, pour moi pas terrible... en particulier "Different Trains", avec des onomatopées bizarres. Je n'ai même pas écouté jusqu'au bout. Triple Quartet et Piano Counterpoint sont tout juste écoutables.




Je pensais Steve Reich plus proche d'un Philip Glass, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Steve Reich, né en 1936   

Revenir en haut Aller en bas
 
Steve Reich, né en 1936
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: