Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -29%
Balai laveur avec seau Vileda Spin & Clean
Voir le deal
25 €

 

 Niccolo PICCINI

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: Niccolo PICCINI   Niccolo PICCINI Empty2008-04-17, 23:16

Niccolò Vito Piccinni est un compositeur italien né à Bari (Italie) le 16 juin 1728 et mort à Passy (Paris) le 7 mai 1800.

Il est parfois prénommé Nicola et son nom se trouve également écrit Piccini.

Elève au conservatoire de Naples, il a comme professeurs Leonardo Leo et Francesco Durante et comme compagnon d'études Pasquale Anfossi. Il compose son premier opéra, Donne dispettose, en 1754. En 1758, il écrit un nouvel opéra, Alexandre aux Indes sur un livret de Métastase. Puis, Piccinni déménage à Rome, et y connaît un succès considérable avec, par exemple, la bonne Fille (1760), tiré d'une œuvre de Carlo Goldoni.

Il composa ensuite plus de cinquante nouvelles œuvres lyriques, et remania Alexandre aux Indes en 1774. Mais il fut surtout apprécié grâce à ses opéras bouffes. En 1773, sa réputation à Rome commença à pâlir devant celle d'Anfossi et en 1776, il accepta une invitation de la cour de France et devint professeur de chant de la reine Marie-Antoinette et directeur du Théâtre-Italien. Il décida alors de se consacrer principalement à l'écriture d'opéras et, en 1778, il composa son premier opéra français, Roland, qui lui apporta une renommée importante.

C'est à Paris qu'il rencontra un autre compositeur, avec lequel il eut une rivalité bien connue : Gluck. Ce dernier réformait l'opéra dans le but d'y introduire davantage de vérité dramatique. Cette querelle d'artistes augmenta la notoriété de Piccinni, mais elle tourna à l'avantage de Gluck. L'opéra Iphigénie en Tauride de Piccinni (1781) fut joué deux ans après l'œuvre homonyme de son concurrent.

Ce fut en 1783 que Piccinni fait jouer Didon, son œuvre considérée comme la plus réussie. La même année, il se voit accorder une pension de la cour de France. Mais à partir de 1784, il connaît une période difficile, la concurrence d'Antonio Sacchini et d'Antonio Salieri le mettant en difficulté et plusieurs de ses opéras étant des échecs publics, en particulier son Pénélope en 1785. Connaissant quelques ennuis lors de la Révolution française, sa pension lui est supprimée en 1791, et le mariage de sa fille avec un jacobin lui valant un séjour en prison, il repart à Naples et de là à Venise, où il compose Griselda (1793). Puis, en 1798, il retourne à Paris, où il est nommé inspecteur au Conservatoire, le sixième du nom. Sa santé est alors devenue très précaire et il ne peut assurer les devoirs de sa charge.

Piccinni est l'auteur principalement d'œuvres vocales (surtout des opéras), mais aussi de quelques pièces pour clavecin et de musique sacrée.
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

felyrops

Nombre de messages : 1421
Age : 74
Date d'inscription : 26/09/2007

Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: Re: Niccolo PICCINI   Niccolo PICCINI Empty2008-04-18, 09:07

Ludwig a écrit:

Ce fut en 1783 que Piccinni fait jouer Didon,
son œuvre considérée comme la plus réussie. La même année, il se voit
accorder une pension de la cour de France. Mais à partir de 1784, il connaît une période difficile, la concurrence d'Antonio Sacchini
Dis donc (sa sonne comme Didon), c'est toujours pas fini cette guerre entre piccinistes et gluckistes? Pour qui votez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: Re: Niccolo PICCINI   Niccolo PICCINI Empty2008-04-18, 09:19

A mon avis pour GLUCK , et toi
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

felyrops

Nombre de messages : 1421
Age : 74
Date d'inscription : 26/09/2007

Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: Re: Niccolo PICCINI   Niccolo PICCINI Empty2008-04-18, 09:35

Ils se valent, il y a des amateurs pour les deux, mais je penche pour Gluck!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: GLUCK ou PICCINI   Niccolo PICCINI Empty2008-04-18, 09:41

Si j'ai cité GLUCK, c'est que c'est un trés grand, j'ai beaucoup écouté sa musique il y a longtemps, mais je ne connais pas du tout PICCINI, en tout cas cela ne me rappelle rien
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

felyrops

Nombre de messages : 1421
Age : 74
Date d'inscription : 26/09/2007

Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: Re: Niccolo PICCINI   Niccolo PICCINI Empty2008-04-18, 09:56

Je ne sais si t'as vu son visage (plein d'acné, sans importance) mais il a modernisé le chant d'opéra. C'est déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20883
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: Re: Niccolo PICCINI   Niccolo PICCINI Empty2008-04-18, 09:59

Ne pas confondre la querelle des gluckistes et piccinistes avec la querelle des bouffons de quelques années antérieures (1752/54 environ). Wink

Il est de fait que autant Glück est adulé de nos jours, autant ce pauvre Piccini est oublié, et pourtant, à mon humble avis, et du peu que j'ai entendu de Piccini, leurs musiques se valent largement. Il me semble même que Piccini est en avance dans l'évolution du baroque vers le classicisme et au-delà vers le romantisme.

Il est à noter que les deux compositeurs ne sont pour rien dans l'affrontement, au contraire ils s'estimaient réciproquement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: Re: Niccolo PICCINI   Niccolo PICCINI Empty2008-04-18, 10:24

Je n'ai jamais entendu parler de cette querelle de bouffons, ni de PICCINI,
je tendrai l'oreille, si un jour j''entends parler de lui, d'aprés ce que tu en dis il doit valoir la peine de le découvrir, finalement ces recherches que je fais de droite et de gauche, sont valables, puisqu'elles déterrent des oubliés.
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

felyrops

Nombre de messages : 1421
Age : 74
Date d'inscription : 26/09/2007

Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: Re: Niccolo PICCINI   Niccolo PICCINI Empty2008-04-18, 10:43

C'est en effet plutôt l'adversité entre le théâtre italien et le théâtre français, gagné par ce dernier. Quoique la concurrence a durée jusque sous Napoléon III.
J'ai une partition de "Iphigénie en Tauride" de Piccini (Paris, 1781), mais de quand date la dernière représentation?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: Re: Niccolo PICCINI   Niccolo PICCINI Empty2008-04-18, 10:54

Eh bien voilà, je connais PICCINI contrairement à ce que j'ai dit, tu viens de me donner le titre d'un opéra que je connais de mon enfance "Iphigénie en
Tauride", par contre, si je n'entends pas un passage, je suis incapable de te dire ce que j'en pense.
Revenir en haut Aller en bas
benoît

benoît

Nombre de messages : 325
Age : 56
Date d'inscription : 14/02/2007

Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: Re: Niccolo PICCINI   Niccolo PICCINI Empty2008-04-18, 14:32

Gluck a aussi composé "Iphigénie en Tauride",Ludwig et je pense qu'il est probable que c' est plutôt la version de Gluck que tu as entendue.

Je conseille vivement l' enregistrement de Minkowski avec Mireille Delunsch,Simon Keenlyside... chez Archiv

J' essaierai d' en mettre des extraits (si j' en ai le droit...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: Re: Niccolo PICCINI   Niccolo PICCINI Empty2008-04-18, 17:27

Si tu peux mettre des extraits, ce sera bien pour moi, il est fort possible en effet, que ce soit la version de Gluck que j'ai entendue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Niccolo PICCINI Empty
MessageSujet: Re: Niccolo PICCINI   Niccolo PICCINI Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Niccolo PICCINI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: