Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Sémiramide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Sémiramide   Lun 23 Oct - 20:31

Cette oeuvre de Rossini a été créée en Février 1823 à la Fénice de Venise et elle fut remaniée (notamnt le finale) en 1825 pour l'opéra de Paris. Rossini est le dernier d'une longue série de compositeurs à composer un opéra autour de Sémiramide.
Reine légendaire de Babylone Sémiramide épousa d'abord un des généraux du roi Ninus; Ayant suivi son époux sur les champs de bataille elle rencontra Ninus qui tombant éperdument amoureux de la jeune femme se débarrassa de l'encombrant général pour pouvoir l'épouser. Leur fils Ninia disparut peu après l'assassinat de Ninus laissant le pouvoir à sa mère qui fit batir les mythiques jardins suspendus de Babylone. Ninia revint à Babylone après un "exil" de 20 ans se débarrassa de sa mère et de ses complices pour prendre le pouvoir qui lui revenait légitimement.

L'oeuvre débute au moment ou Sémiramide est pressée par le peuple et les princes étrangers de choisir un successeur à Nino mort empoisonné par Sémiramide et Assur déscendant du dieu Bélo. A peine a-t-elle désigné le jeune général Arsace qu'elle se détine pour époux que le spectre de Nino se manifeste pour demander à Arsace que soit versé le sang de son assassin.
Sémiramide, pressée par Assur qui lui rappelle ses promesses, reste campée sur ses positions et met le prince en garde. Qu'il fasse attention et craigne pur sa vie. Arsace ayant entre temps découvert sa véritable identité ( il est le prince Ninias, fils de Nino et de Sémiramide) jure de se venger et de venger la mort de son père. C'est lui qui assène la vérité à sa mère et repporte toute sa haine sur Assur qui ayant appris qu'Arsace projette de descendre dans le tombeau de Nino pour y éxécuter l'assassin de son père le précède pour le tuer et accéder au trône. Sombrant un temps dans la folie Assur voit le spectre de Nino surgir partout. Sémiramide puis Arsace, guidé par Oroé, arrivent l'un après l'autre. Obéissant à Oroé, Arsace croyant frapper Assur poignarde sa mère qui avoue son crime et bénit l'union de Ninias et d'Azéma juste avant de mourir.

Deux versions qui peuvent être intéressantes pour découvrir l'oeuvre :

http://www.amazon.fr/Rossini-Semiramide-Gioacchino/dp/B00003L29V/sr=1-93/qid=1161628109/ref=sr_1_93/171-8606378-3384269?ie=UTF8&s=music

http://www.amazon.fr/Rossini-Semiramide-Gioachino/dp/B000I8OFHI/sr=1-3/qid=1161628300/ref=sr_1_3/171-8606378-3384269?ie=UTF8&s=music


Dernière édition par le Lun 23 Oct - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 23 Oct - 20:55

Merci, c'est très intéressant! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 23 Oct - 21:07

J'ai fait un peu court. L'histoire de Sémiramide est complexe, mais je ne manquerai pas de compléter mon premier post.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 23 Oct - 21:16

Avec plaisir. Tes interventions ( trop rares ) comme celles de Joachim ou de Ludwig pour ne citer qu'eux, sont toujours très appréciées. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 23 Oct - 21:20

Je sais, désolée. Je suis inscrite sur plusieurs sites et je commence à avoir du mal à suivre. Je vais essayer d'être plus assidue.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 23 Oct - 21:21

Qui va doucement va loin. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 23 Oct - 21:35

Dans Semiramide, les pyrotechnies vocales sont impressionnantes et presque tous les admirateurs de Rossini s'accordent à dire qu'il s'agit d'un opéra exceptionnel.

Parmi les meilleurs extraits, l'ouverture mise à part, il convient de citer l'air d'Arsace, Eccomi alfine in Babilonia, et celui de Semiramide, Bel raggio lusinghier, tous deux très difficiles à chanter, mais qui sont parmi les plus beaux que Rossini ait écrits durant sa vie. June Anderson et Joan Sutherland ont chanté le rôle de Semiramide.

Bien entendu, Rossini a composé plusieurs autres opéras également très colorés, tels que La gazza ladra, Zelmira, Tancredi, La Donna del Lago et Armida. Mais Semiramide, le dernier opéra qu'il ait écrit pour le théâtre italien, est évidemment spectaculaire et mérite d'être mieux connu.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 23 Oct - 21:42

Un qui s'est fait descendre en flèche par la critique:

Une « Semiramide », de Rossini, en mal de voix

Article publié le 23 Avril 2006
Par Marie-Aude Roux
Source : LE MONDE

Extrait : "SEMIRAMIDE, de Rossini, fait partie de ces opéras dont les spécialistes connaissent le titre, l'ouverture, et quelques airs programmés par les chanteurs en récital. Donner l'ouvrage - avec coupures, certes - mais en version scénique était donc a priori fort louable. Encore eût-il fallu réunir un casting de chanteurs à même de défendre cette partition réputée difficile. Parmi les rôles masculins, seul Michele Pertusi, la basse italienne, donne au rôle du régicide Assur une vraie densité dramatique. Si Federico Sacchi est un Oroe techniquement solide, le ténor Gregory Kunde, en Idreno, déçoit terriblement : son « Si, sperar voglio contento » est à peine supportable vocalistiquement parlant."
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 23 Oct - 21:52

C'est tout à fait vrai et l'on peu regretter que cette oeuvre soit si peu chantée. En France du moins car elle a été donnée à plusieurs reprises à Pésaro (Rossini Opéra Festival) notament en 1992 avec Irina Tamar, Gloria Scalchi, Grégory Kunde et Michele Pertusi dans les quatre rôles principaux puis en 2003 dans une mise en scène très futuriste. L'oeuvre a été donnée au printemps dernier au TCE avec Alexandrina Pendatchenska, Barbara Di Castri, Grégory Kunde et Michele Pertusi dans les quatre rôles principaux. La mise en scène indigente et la faiblesse de la distribution (le seul digne de son rôle fut Pertusi, excellent en Assur) n'ont guère rendu justice à "Sémiramide". Le live de Rome (Février 2005) a seul vocation à rivaliser avec les enregistrements mythiques du couple Sutherland/Horne.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 23 Oct - 21:55

J'ai déjà eu ce genre d'impression en voyant Eugenie oneguine au Bolchoi de Moscou ( excellent ) et ensuite à Paris ( nul ).

La différence entre le talent des chanteurs, la mise en scène, les décors, etc...Etait si flagrante que le choc fut grand!.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 23 Oct - 23:40

Snoopy a écrit:
Un qui s'est fait descendre en flèche par la critique:

Une « Semiramide », de Rossini, en mal de voix

Article publié le 23 Avril 2006
Par Marie-Aude Roux
Source : LE MONDE

Extrait : "SEMIRAMIDE, de Rossini, fait partie de ces opéras dont les spécialistes connaissent le titre, l'ouverture, et quelques airs programmés par les chanteurs en récital. Donner l'ouvrage - avec coupures, certes - mais en version scénique était donc a priori fort louable. Encore eût-il fallu réunir un casting de chanteurs à même de défendre cette partition réputée difficile. Parmi les rôles masculins, seul Michele Pertusi, la basse italienne, donne au rôle du régicide Assur une vraie densité dramatique. Si Federico Sacchi est un Oroe techniquement solide, le ténor Gregory Kunde, en Idreno, déçoit terriblement : son « Si, sperar voglio contento » est à peine supportable vocalistiquement parlant."

J'avais d'ailleurs trouvé Marie Aude Roux excessivement indulgente avec Fédérico Sacchi faux et inéxistant d'un bout à l'autre de la partition. Malheureusement concernant Kunde elle n'avait pas tort, le fait qu'il ait eu un cancer explique, sans justifier pour autant, cet Idreno fantomatique. Kunde aurait du s'arrêter et prendre un ou deux ans de repos le temps de se remettre de son traitement. Si j'ai bonne mémoire elle a descendu en flèche Pendatchenska, Sémiramide très décevante, et Di Castri Arsace encore trop "vert". C'était une prise de rôle d'autant plus risquée que la mezzo italienne est encore très jeune et n'était vraiment pas prête à assumer un rôle aussi écrasant. En effet, Pertusi qui ballade Assur depuis de longues années sur les grandes scènes internationales avait été à la hauteur de son rôle et ce fut bien le seul. Pido était un spectacle à lui tout seul et le regarder s'éclater en dirigeant cette production au final bien terne fut un vrai plaisir
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 23 Oct - 23:48

Merci pour ces précisions car la plupart du temps, les critiques ne sont pas très objectifs.J'avais lu des articles très agressifs dans "pianiste magazine" sur Hélène Grimaud et d'autres interprètes et on voyait bien, en lisant entre les lignes et avec la plume trempée dans de l'acide que c'était par pure méchanceté gratuite...ou jalousie?

Depuis je me méfie des critiques mais si tu confirmes... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Mar 24 Oct - 0:01

Méchanceté gratuite ou jalousie? Je n'en suis même pas sûre snoopy. Dans certains cas c'est tout à fait possible mais en ce qui concerne "Sémiramide" la critique de Marie Aude Roux est en grande partie vraie. J'ajoute que j'ai écouté (ou plutôt ré-écouté) le live de Rome (datant de 2005) à la radio canadienne et que j'aurais donné très cher pour avoir une telle qualité au TCE.
Il y avait, si je ne m'abuse Darina Takova (Sémiramide), Daniéla Barcellona ( Arsace), Michele Pertusi (Assur) et (?) Siragusa (Idreno). Le prénom du ténor m'a échappé, désolée Embarassed . Direction Musicale : Gian Luigi Gelmetti.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Mar 24 Oct - 21:49

Argument

Babylone, VIIIe siècle avant Jésus Christ
Sémiramide, avec la complicité d'Assur, descenadant du dieu Bélo, a assassiné son mari Nino, roi d'Assyrie, pour gouverner seule. Après 15 ans de règne et accablée par un mal inconnu Sémiramide semble perdre le contrôle de l'Etat. Echauffé par Assur, qui sert ses propres intérêts, le peuple réclame un nouveau souverain, mais la reine refuse de prendre une décision tant qu'Arsace, son général d'armée, ne sera pas revenu à Babylone.

Acte I

Le grand prêtre OROE recoit les ordres des dieux : un crime doit être expié. Alors qu'ASSUR semble être certain d'êtreélu par la reine, il se heurte à l'opposition d'Oroé et du prince Indien IDRENO amoureux de la princesse AZEMA. Au moment ou la reine s'apprête à annoncer sa décision la flamme de l'autel s'éteint subitement et la cérémonie est remise à plus tard.
Dans le sanctuaire désormais désert, arrive enfin ARSACE. Le jeune guerrier se réjouit de revoir Azéma dont il est épris lui aussi (écomi alfine in Babilonia). Il remet à Oroe un coffret qui lui fut confié par son père PHRADATE avant de mourir. Assur qui désire également épouser Azéma, est irrité par la présence d'Arsace qui s'enflamme de colère lorsqu'il comprend qu'Assur convoite Azéma uniquement à des fins politiques.
La nouvelle du retour d'Arsace est arrivée jusqu'à Sémiramide qui semble renaître (Bel raggio lusinghier). L'oracle d Memphis consulté par la reine lui prédit que l'empire retrouvera le calme avec le retour et le mariage d'Arsace. Celui ci lui jure fidélité, mais lui révèle qu'il est amoureux et lui demande une faveur. Sémiramide lui promet tout mais n'ose pas lui faire part de sa décision qu'elle préfère tenir secrète jusqu'à la révélation publique. Arsace se méprend et croit qu'elle va lui donner la main d'Azéma. Lorsque Sémiramide annonce enfin qu'elle a choisi Arsace pour époux, l'ombre de Nino sort de son mausolée et réclame vengeance.
La foule est frappée de stupeur : Arsace régnera, mais seulement après avoir livré une victime aux cendres de Nino, vengeant ainsi son injuste meurtre.

Acte II

Assur rappelle à Sémiramide ce qu'elle lui doit. La reine qui le suspecte aussi d'avoir fait disparaitre son fils Ninias met en garde Assur pour sa vie.
Arsace apprend par Oroé sa véritable identité : il s'appelle Ninias et il est le fils de Nino et non de Phradate, fidèle compagnon d'armes du défunt roi qui, se sentant menacé, lui confia son fils pour le protéger. Il découvre ainsi que Sémiramide est sa mère et quel crime elle a commis. Arsace se saisit de l'épée de son père et jure de se venger mais ne peut se résoudre à porter la main sur sa mère.
Azéma désespérée par ce qu'elle croit être une trahison d'Arsace accorde sa main à Idreno qui, faisant taire sa jalousie, promet de se faire aimer d'elle. Apprenant la vérité sur son fils, Sémiramide est partagée entre la joie de l'avoir retrouvé et l'horreur de l'union qu'elle s'apprétait à former avec lui. Arsace décide de reporter sa vengeance sur Assur mais devra suivre les instructions d'Oroé. Sombrant dans la folie, Assur projette d'assassiner Arsace et pénètre dans l'enceinte interdite du tombeau de Nino où Arsace doit se rendre pour se livrer au sacrifice expiatoire. L'espace d'un instant, Assur assailli par des hallucinations, croit voir l'ombre de Nino le poursuivre et tente de le précipiter dans l'abîme.
Le sacrilège d'Assur a été révélé à Sémiramide qui descend aussitôt dans le tombeau pour protéger son fils qui arrive à son tour guidé par Oroé qui lui ordonne de frapper. Arsace croyant frapper Assur, poignarde Sémiramide qui avoue son crime et bénit l'union d'Arsace et d'Azéma avant de mourir. Arsace , désespéré par la mort de sa mère est proclamé roi.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 12 Fév - 19:05

Citation :
L'espace d'un instant, Assur assailli par des hallucinations, croit voir l'ombre de Nino le poursuivre et tente de le précipiter dans l'abîme.

Cette scène de la folie est un petit bijou. Bien interprétée, elle donne des frissons dans tout le corps, et l'on peut regretter que de telles scènes soit si peu données à des voix masculines.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 12 Fév - 19:10

C'est amusant que tu en parles aujourd'hui car j'ai hésité à acheter le CD cet après midi au magasin et puis finalement...J'aurais donc du!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 12 Fév - 19:12

Ca dépend, c'est quelle version que tu as vu?
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 12 Fév - 19:14

Je ne me souviens plus mais c'était une version "russe" car les rayons sont partagés entre CD/DVD russes ( donc réalisés et produits en Russie ) et le reste du monde. Et j'étais dans le rayon "russe".
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 12 Fév - 19:25

Bien que Joseph Rouleau soit très en deça du niveau du couple Horne/Sutherland, les enregistrements de ces deux grandes dames restent des références. Bien sûr il y a aussi l'enregistrement avec Ramey, Horne et Caballé (Aix en Provence, 1980), puis le live de Pésaro avec Tamar, Scalchi, Kunde et Pertusi. Pour compléter l'opéra de Rome a donné une fort belle version en 2005 avec Takova, Barcellona et Pertusi; j'ignore cependant si elle est sortie en DVD ou en CD
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Lun 12 Fév - 19:35

Je regarderai avec plus d'attention la prochaine fois et je te dirai le casting, peut être que...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Mer 28 Nov - 2:10

Je l'ai reçu Mardi



J'ai écouté cet enregistrement ce soir. Quel petit bijou quand c'est monté avec un cast digne de ce nom. Iano Tamar est une Sémiramide comme on aimerait en voir plus souvent : une voix chaude et ample avec des aigus bien présents. Elle donne à son personnage des accents dramatiques que je n'ai pas vus ni entendus à Paris. Quelle présence scénique et quel engagement. Scalchi en Arsace, n'atteint certes pas le niveau de Horne, mais elle en est l'héritière du moins pour ce rôle particulier. L'amplitude de la tessiture ne la fait pas trembler et Arsace est bien le jeune général fougueux à la fois fils et amant que l'on est en droit d'attendre. D'archangelo est un très bel Oroé, et la aussi le grand prêtre est campé avec aplomb et sans état d'âme. Kunde, titulaire du rôle depuis longtemps est un très bel Idreno quelle différence, que dis je quel fossé, avec ce que j'ai entendu à Paris en 2006. Enfin j'ai entendu des aigus superbes et lancés sans la moindre difficulté, il était temps car même si l'enregistrement date de 1993, je me posais quand même des questions. Monsieur Pertusi, est un Assur excellent; on peut toujours arguer que Ramey est la référence, c'est sans doute vrai mais lui aussi a bel et bien trouvé un héritier dans ce rôle terrible dont le sommet est la très belle scène des hallucinations au deuxième acte. Nul ne saurait renier à Michele Pertusi ce répertoire dans lequel il excelle malgré des faiblesses clairement apparues en 2006 ou malgré la fatigue il a dominé une distribution au demeurant bien terne et sans éclat. Petroni (Mitrane), Valenti (Azema) et Zadvorny (ombra di Nino) complètent avec bonheur une distribution au final explosive. Zedda, très inspiré ce soir la a dirigé son orchestre de façon maigistrale et des chefs comme Gelmetti par exemple font pâle figure à côté de ce grand chef.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Mer 28 Nov - 9:15

Va falloir que j'aille l'acheter alors!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5597
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Sémiramide   Mer 28 Nov - 22:41

Je ne connais pas cet enregistrement mais
I love you I love you I love you I love you au maestro Zedda, grand spécialiste de Rossini et dont le talent est à l'égal de son personnage, sympathique et dynamique à souhait !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide   Mer 28 Nov - 22:43

Aurais tu eu le bonheur de rencontrer il maestro Zedda?
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5597
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Sémiramide   Mer 28 Nov - 22:52

Rencontrer personnellement non, mais j'ai eu le plaisir de le voir diriger souvent à l'ORW de Liège

Le Barbier de Séville, Rossini, 2/88
Guillaume Tell, Rossini, 10/97
Tancredi, Rossini, 4/99
Le voyage à Reims, Rossini, 3/2000
Guillaume Tell, Rossini, 11/00
La Somnambule, Bellini, 11/01 (concert)
La donna del Lago, Rossini, 2/03
La Cenerentola, Rossini, 1/04 (un des meilleurs)
Moïse et Pharaon, Rossini, 11/04 (concert)
Le Comte Ory, Rossini, 2/2005

Ma place de balcon me permet une vue privilégiée sur l'orchestre et le maestro ... alors pas besoin de le rencontrer pour comprendre !!! Wink
Il y a un tel respect mutuel que c'est à chaque fois, un réel plaisir.

De toute façon, les oreilles suffisent pour apprécier quel "feu d'artifice", le maestro Zedda peut apporter à Rossini I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sémiramide   Aujourd'hui à 19:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Sémiramide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: