Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez
 

 Henri Cowell

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Henri Cowell Empty
MessageSujet: Henri Cowell   Henri Cowell EmptyVen 7 Déc - 22:13

Henry Dixon COWELL

Californie, 11 mars 1897- Shady, New-York, 10 décembre 1965

compositeur américain

Dès l'âge de trois ans, Cowell étudie le violon, et à huit ans,il commence l'apprentissage de la composition. Ses premières oeuvres datent de 1914 : ce sont des pièces pour piano d'une grande singularité avec une utilisation de ces fameux " clusters " (sorte d'aggrégations sonores obtenues par le poing, le plat de la main ou l'avant-bras sur le clavier mais c'est aussi une action directe sur les cordes à l'intérieur même de l'instrument). Le public est consterné mais ces " clusters " acquéreront, quarante ans plus tard, une véritable légitimité dans les oeuvres de nombreux compositeurs américains et européens.

Après un passage dans l'armée au cours de la guerre de 14-18, il poursuit ses études à l'Institut de musique appliquée. Parallèlement, sa carrière de pianiste concertiste l'amène à parcourir plusieurs fois l'Europe et l'Amérique.

En 1918, il est le premier compositeur américain à se rendre en Russie où il verra même quelque unes de ses oeuvres éditées dans ce pays.

En 1927, Cowell fonde le " New Music Quaterly " société pour la publication d'oeuvres contemporaines.

En 1931 et 1932, une bourse de la Fondation Guggenheim lui permet d'approfondir l'ethnomusicologie à l'Université de Berlin : c'est le début d'une étude sérieuse sur les matériaux ethniques.

En 1932, lors d'un concert-conférence à San Francisco, il fait la démonstration d'un instrument ingénieux, le " Rhytmicon " (construit avec Lev Theremin) qui permet toutes les combinaisons rythmiques possibles .Il est en cela un précurseur de la musique actuelle. Il l'utilisera en combinaison avec l'orchestre notamment, dans " Rythmicana ", œuvre composée en 1931.

Suite à des preuves falsifiées, Cowell sera emprisonné pour homosexualité en 1936, puis libéré en 1941. Le 27septembre de cette même année, il épouse une ethnomusicologue : Sidney Robertson, avec laquelle il écrira une biographie fondamentale de Charles Ives en 1955. Il reprend ses activités d'écrivain et de pédagogue (George Gershwin et John Cage feront partie de ses élèves)

Cowell aborde les genres les plus variés (concerto, suite, symphonie...) qu'il traite en explorateur de sonorités. Il écrit également des pièces de manière très libre : pièces qui sont prétextes à une remise en question des moyens de production sonore.

Il fut tantôt un musicien d'avant-garde, tantôt un musicien traditionnel, mais il sut soigneusement séparer ces deux traits de sa personnalité.

Sa production est relativement abondante, et comprend notamment :

vingt symphonies (1918-1965),

des pages pour orchestre, comme " Vestiges " (1924),

" Synchrony " (1930), ou " Old American Country Set " (1937),

des concertos (piano, harpe, percussion, harmonica, koto japonais...),

de la musique de chambre,

de la musique vocale,

et un opéra inachevé " O'Higgins of Chile " (1947)

Biographie réalisée par les services de documentation interne de Radio-France

Henri Cowell Cowell-h

Quelques vidéos, et coup de coeur pour Tiger.

Aeolian Harp :

http://fr.youtube.com/watch?v=UsLA2Mz6PJ8

Tiger :

http://fr.youtube.com/watch?v=yAjnHUG1SRo

Tides of Manaunaun :

http://fr.youtube.com/watch?v=-tdAlZNlj-8


Dernière édition par le Lun 24 Déc - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Henri Cowell Empty
MessageSujet: Re: Henri Cowell   Henri Cowell EmptyVen 7 Déc - 23:13

Tiens, il y a aussi une symphonie No 13

ICI

Plus accessible peut-être.

J'aime assez ce côté oriental.

Coco
Revenir en haut Aller en bas
 
Henri Cowell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: