Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 "Orange mécanique" et Beethoven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jean

avatar

Nombre de messages : 6649
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: "Orange mécanique" et Beethoven   Mar 27 Nov - 10:49

Bel Canto a écrit:
:

Et je suis arrivée à l'opéra par la "Belle Hélène" interprétée par Jacques Martin ... donc, tout est possible !!!

Mais Jacques Martin avait une très belle voix de baryton Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5951
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: "Orange mécanique" et Beethoven   Mar 27 Nov - 20:54

Jean a écrit:

Mais Jacques Martin avait une très belle voix de baryton Shocked

Tout à fait, ma remarque n'était pas une critique ! Wink


Dernière édition par le Mar 27 Nov - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
felyrops

avatar

Nombre de messages : 1446
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: "Orange mécanique" et Beethoven   Mar 27 Nov - 21:59

Au contraire, Bel Canto, et tu es bien placée pour le mettre à l'honneur!
Revenir en haut Aller en bas
benoît

avatar

Nombre de messages : 295
Age : 53
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: "Orange mécanique" et Beethoven   Mer 28 Nov - 14:47

Pour revenir à "Orange mécanique" ,après vos dérapages hors-sujet vers Jacques Martin Wink ( une tendance très actuelle dans tous vos posts -cf Fauré etc...)je voulais juste signaler la très grande qualité de ce film qui reste toujours dérangeant dans la dénonciation de la violence dans une société certes futuriste mais proche de la nôtre, dans son pessimisme noir de l' échec de toute tentative de "traitement" de cette violence et dans le constat amer et ironique de la récupération de cette violence par le pouvoir,ce qui est encore plus abject.

Certes,la première partie de ce film a vieilli dans son style, trop marqué "seventies" avec des aspects "risibles" de la technologie future et des décors vus à cette époque (encore les musicassettes !!) et une violence qui reste soft par rapport à toutes les horreurs vues depuis.Mais l' impact de la mise en scène reste fort.

Et je pense que vous faites tous un contre-sens sur l' utilisation de la musique de Beethoven dans ce film.Kubrick a voulu montré que même le plus grand salaud peut être ignoble ET aimer la musique la plus sublime qui soit mais je préfère le laisser parler :

Citation :
"Michel Ciment :-Alex aime le viol et Beethoven:il n' y a donc pas,pour vous,d' effet direct de l' art sur la réalité ?
Stanley Kubrick :- Cela montre assurément l' échec de la culture dans le domaine moral.Les nazis écoutaient Beethoven.Certains d' entre eux étaient des gens très cultivés.Cela n' a changé en rien leur comportement moral.
(extraits des entretiens Michel Ciment /Stanley Kubrick )
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: "Orange mécanique" et Beethoven   Mer 28 Nov - 14:59

benoît a écrit:
.Kubrick a voulu montré que même le plus grand salaud peut être ignoble ET aimer la musique la plus sublime qui soit

C'est ça qui est assez étrange d'ailleurs. Sinon un autre film pour illustrer cela "La jeune fille et la mort" en référence à l'oeuvre de Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Orange mécanique" et Beethoven   Mer 28 Nov - 16:02

Benoit, je suis completement d'accord avec ton raisonnement.
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 35
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: "Orange mécanique" et Beethoven   Mer 28 Nov - 17:39

Citation :
Certes,la première partie de ce film a vieilli dans son style, trop marqué "seventies" avec des aspects "risibles" de la technologie future et des décors vus à cette époque

En fait, c'est l'essemble du film qui est comme ça... Ce qui est dommageable au film, c'est aussi l'emploi du Nadsat qui déroute beaucoup au début.

Mais il n'en reste pas moins, à mon sens, un bon film (même s'il fait mal aux yeux). Mais je préfère quand même "Docteur Folamour".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Orange mécanique" et Beethoven   Jeu 29 Nov - 18:04

zut qu'est ce qu'il a pris mon film préféré ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Orange mécanique   Jeu 29 Nov - 18:07

Tu imagines un monde où tout le monde aurait les mêmes goûts, il n'y aurait plus d'intérêt, aucun échange, ce serait trop triste
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Orange mécanique" et Beethoven   Sam 12 Jan - 22:44

benoît a écrit:

Et je pense que vous faites tous un contre-sens sur l' utilisation de la musique de Beethoven dans ce film.Kubrick a voulu montré que même le plus grand salaud peut être ignoble ET aimer la musique la plus sublime qui soit
Précisément; il faut savoir que ce film est tiré du roman éponyme d'Anthony Burgess écrit dix ans avant, et que ce thème est récurrent dans son oeuvre, qu'il s'agisse du "Testament de l'Orange" où les voyous dans le métro agressent les gens en récitant du Shakespeare, ou le prophétique "1984/85" dans lequel il décrit une Angleterre islamisée où les derniers résistants sont des loubards parlant latin. Kubrick a donc excellement rendu l'atmosphère et l'esprit du roman dont il s'est inspiré.

Quant au film en lui-même, même s'il a un peu vieilli au niveau sonore, si quelques répliques semblent récitées et si quelques archétypes de personnages sont périmés ( les parents, le gardien-chef de prison ) j'ai trouvé qu'il avait gardé tout son pouvoir de séduction, et surtout tout son impact. J'ai également trouvé que ses décors desespérément seventies, plutôt que le vieillir, lui donnent un air hors du temps _ et donc constamment d'actualité. Quant aux couleurs flashy j'ai pensé qu'elles étaient délibérés pour accentuer la violence du film.

En fait, ce que j'ai trouvé le plus choquant dans ce film la première fois où je l'ai vu ( en 1979 ou par là) ce furent les réactions du public dans la salle de cinéma à la fin, quand on constate qu'Alex est guéri d'après la méchanceté de ses réponses: j'avais distinctement entendu plusieurs soupirs de soulagement, comme si le fait qu'un ignoble voyou soit enfin en mesure de récidiver était une happy end ! Je crois que c'est là qu'éclate le génie de Kubrick, arriver à rendre sympathique un si immonde personnage ( tout comme 30 ans après G.Romero parvient à faire plaindre des zombies dévoreurs d'humains vivants dans son dernier "Land of the Dead" _ mais c'est une autre histoire! )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Orange mécanique" et Beethoven   Mar 19 Fév - 0:24

Dans Barry Lindon, la sarabande de Haendel était quand même trés belle
je n'ai pas vu le film, mais j'en ai entendu parler, rien à voir avec Orange mécanique[/quote]


J'ai découvert beaucoup de musiques magnifiques dans Barry Lyndon, les musiques irlandaises ( ?) les adaptations de Sarabande, de Schubert m'ont beaucoup plu.
Le film m'a beaucoup moins emballé, mais avec le temps ça finit par passer quand même ( la scène du petit cercueil blanc tiré par un bélier m'a très impressionné.)
Revenir en haut Aller en bas
Briel

avatar

Nombre de messages : 123
Age : 64
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: "Orange mécanique" et Beethoven   Mar 19 Fév - 8:22

Citation :
J'ai découvert beaucoup de musiques magnifiques dans Barry Lyndon, les musiques irlandaises ( ?)
Oui, et en particulier Women of Ireland (Mná na h-Éireann).
Contrairement à une idée assez répandue, il ne s’agit pas d’un air traditionnel. La musique a été composée par Sean Ó Riada (grande figure de la musique irlandaise du 2° après guerre, fondateur de l’ensemble musical Ceoltóirí Chualann…) pour une chanson (paroles de Peadar Ó Dornín). L’air a été repris et rendu célèbre par le groupe The Chieftains, puis choisi parmi les musiques du film Barry Lyndon de Stanley Kubrick. Plus récemment il est à nouveau chanté, entre autres par Alan Stivell.
http://video.google.fr/videoplay?docid=-465225155518742089&q=Women+of+Ireland&total=1204&start=10&num=10&so=0&type=search&plindex=1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Orange mécanique" et Beethoven   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Orange mécanique" et Beethoven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: