Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le ballet romantique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Le ballet romantique   Sam 14 Oct - 0:29

Le ballet romantique apparaît au début du XIXe siècle et succède au ballet d'action dont Jean-Georges Noverre fut le grand théoricien. La période du ballet romantique dure une trentaine d'années, de 1815 à 1845-1850.

Le romantisme, apparu à la fin du XVIIIe siècle en Allemagne (Goethe et Schiller) et en Grande-Bretagne (Walter Scott et Lord Byron), se répand dans toute l'Europe au début du XIXe siècle et touche la France sous la Restauration, avec des auteurs comme Madame de Staël, Châteaubriand ou Lamartine, notamment. En musique, Beethoven est l'un de ses pionniers.

Une ère nouvelle s'ouvre et la danse n'est pas épargnée : tous les artistes rêvent d'un art révolutionnaire débarrassé des démons de l'Ancien Régime, d'un nouveau souffle, lyrique, exotique, féerique, sensuel.

De passage à Paris en 1815, venant de Russie, un disciple de Noverre, Charles Didelot, présente Flore et Zéphire à l'Opéra : les danseurs Albert et Mlle Gosselin voltigent sur la scène, accrochés à des fils d'acier. C'est un choc pour le public qui découvre pour la première fois une danse aérienne, éthérée. Mlle Gosselin avait déjà innové deux ans auparavant en montant sur les pointes.

Le ballet romantique abandonne progressivement les mythes de la Grèce antique pour se tourner vers la mythologie nordique peuplée d'elfes, d'ondines, de trolls. C'est le règne de la danseuse pâle et éthérée, incarnant la nostalgie et le spleen, habillée de mousseline vaporeuse et couronnée de fleurs des champs. Le danseur est, quant à lui, réduit au rôle de « porteur », mettant en valeur la grâce et la délicatesse de sa partenaire.

Le premier grand ballet romantique est La Sylphide, créé à l'Opéra de Paris le 12 mars 1832 par Filippo Taglioni pour sa fille Marie. C'est l'apothéose du ballet blanc qui triomphera pendant trente ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15591
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le ballet romantique   Dim 15 Oct - 11:37

Ce sont toujours aux grands ballets romantiques que nous pensons lorsque l'on parle de ballet, depuis le Prométhée de Beethoven jusqu'à l'Oiseau de Feu de Stravinski (je pense qu'on peut l'y inclure), en passant par Tchaïkovski et ses trois ballets, par Delibes avec Sylvia et Coppelia, etc.

Si tu trouves le temps, j'aimerais que tu ajoutes quelques titres de ballets dans chaque catégorie que tu nous as détaillée, fort bien, d'ailleurs Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le ballet romantique   Dim 15 Oct - 12:16

Cela a été fait pour les ballets russes.Quelques exemples dans chaque catégorie joints aux articles mais je vais essayer de faire une liste plus complète. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le ballet romantique   Aujourd'hui à 20:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Le ballet romantique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: