Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Manolis Kalomiris (1883-1962)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15725
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Manolis Kalomiris (1883-1962)   Lun 1 Oct - 17:28

Manólis Kalomíris, né à Smyrne en 1883 et mort à Athènes en 1962, est un compositeur grec.

Kalomíris, qui avait étudié le piano à Constantinople (1899) auprès de Sophia Spanoudi, alla étudier le piano et la composition au Conservatoire de Vienne (1901-1906), auprès de W. Rauch, A. Sturm, H. Gradener et E. Mantitsevsky.

Kalomíris, très influencé par le poète Kostís Palamás, commença à composer dès 1902, mais, après avoir enseigné la musique à Kharkov en Russie (1906), c'est véritablement à partir de 1908 qu'il imposa sa musique dans les concerts à Athènes.

Dès lors, Kalomíris n'a cessé de jouer un rôle important dans la vie musicale grecque et est considéré comme la figure de proue de la musique grecque savante de la première moitié du XXe siècle . Outre son labeur de compositeur, il a participé à la fondation d'institutions musicales de premier plan en Grèce. Après avoir tout d'abord enseigné au Conservatoire d'Athènes (1911-1919), il a ainsi fondé et dirigé le Conservatoire Hellénique d'Athènes (1919) et le Conservatoire National d'Athènes (1926). Il est également un des membres fondateurs de l'Union des Compositeurs Grecs (1931). Kalomíris fut nommé à l'Académie d'Athènes en 1945.


Manólis Kalomíris est le père de la pianiste Krino Kalomiri, qui s'est mariée en 1940 avec le fils aîné de la cantatrice grecque Spéranza Calo-Séailles installée en France. Hara Kalomiri, fille de Krino Kalomiri est l'actuelle directrice du Conservatoire National d'Athènes fondé par son aïeul.

Son site officiel avec le catalogue des oeuvres :

http://www.kalomiris.org/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manolis Kalomiris (1883-1962)   Lun 1 Oct - 21:57

Beeen justement Wink sur son site on trouve de l'écoute, mais faut savoir chercher quand même LOL

PALEOLOGOS in Thessaloniki with the Schuman Philharmonic, the Thessaloniki Chorus and Music College Children under Fidetzis.

ACT 1
Opening bars
http://www.kalomiris.org/kalorg/MP3/palaiol/1.mp3

Closing scene OLDMAN : Psyhas, PYROVATIS : Sigalos
http://www.kalomiris.org/kalorg/MP3/palaiol/2.mp3

ACT 2
Harkoutsis-Paleologos Hristoyannopoulos-Hajisimos
http://www.kalomiris.org/kalorg/MP3/palaiol/3.mp3

Mothers-Paleologos
http://www.kalomiris.org/kalorg/MP3/palaiol/4.mp3

ACT 3
A time will come ANNA : Arapi
http://www.kalomiris.org/kalorg/MP3/palaiol/5.mp3

Closing scene
http://www.kalomiris.org/kalorg/MP3/palaiol/6.mp3

* * *
La partie que je préfère :

Prelude and first three songs from Magic Herbs

Prelude
http://www.kalomiris.org/kalorg/MP3/Prelude.mp3

A Fay Gave Me Birth
http://www.kalomiris.org/kalorg/MP3/Mia%20Neraida.mp3

Old Mother Zoe
http://www.kalomiris.org/kalorg/MP3/Old%20Mother%20Zoe.mp3

The Prince Waited Ready
http://www.kalomiris.org/kalorg/MP3/The%20Prince.mp3

* * *

Videos :

THE PADEREWSKI TRIO chamber music m1
http://fr.youtube.com/watch?v=NZpQYrw91vY

C'est de lui ça ? pas sûre

Bien aimé le prélude

Coco
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15725
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Manolis Kalomiris (1883-1962)   Mar 2 Oct - 19:49

Bon sang, tu as l'oeil, Coco Wink

J'avais rien vu de tout cela Embarassed Dommage que l'opéra ne soit pas entier, enfin faut pas trop demander.

Et tu as raison, le prélude est vraiment bien, très poètique I love you
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Manolis Kalomiris (1883-1962)   Jeu 4 Oct - 9:01

Oui c'est pas mal. J'aime bien sa "couleur" sonore. Je ne sais pas pourquoi mais ça me fait penser à du Brahms.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15725
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Manolis Kalomiris (1883-1962)   Jeu 3 Fév - 12:28

Oeuvres principales :


Musique symphonique :

Symphonie n° 1 "Levendia" (Vaillance) pour choeur et orchestre (1920)
Symphonie n° 2 "des bonnes gens" pour mezzo, choeur et orchestre (1931)
Symphonie n° 3 "Palamas" pour choeur et orchestre (1955)
Concerto symphonique pour piano et orchestre (1935)
Concertino pour violon et orchestre (1955)
Rhapsodie grecque pour piano et orchestre (1926)

Suite grecque (1907)
L'Olivier, pour choeur de femmes et orchestre (1909)
Iambes et Anapestes, suite (1914)
Tableaux insulaires pour violon et orchestre (1928)
3 Danses grecques (1934)
Au Monastère d'Ossios Loukas, pour récitant et orchestre (1937)
Triptyque symphonique (1940)
Minas le Rebelle, poème symphonique (1940)
La Mort de la Femme courageuse, poème symphonique (1945)
Dans le palais de l'art du chant, pour récitant et orchestre (1946)
La destruction de Psara, pour récitant et orchestre (1949)


Musique de chambre :

Quintette avec piano et soprano (1912)
Trio pour piano, violon, violoncelle (1921)
Quatuor quasi una fantasia pour flûte, cor anglais, alto et harpe (1921)
Sonate pour violon et piano (1948)


Piano :

Lever de soleil (1902)
3 Ballades (1906)
Pour les enfants grecs, 3 recueils de pièces faciles (1910)
2 Rhapsodies (1921)
5 Préludes (1939)


Opéras :

O Protomastorias (Le Maître Maçon) (1916)
L'Anneau de la Mère (1917)
Anatoli (Aurore), conte de fées (1948)
Les Eaux d'ombre (1952)
Constantin Palaeologus (La Chute de Constantinople) (1962)


Chant et orchestre

Herbes magiques (1908)
Le Colporteur (1920)
Je vous aime (1943)
La vie et les souffrances du capitaine Lyras (1957)
Assiégé mais libre (soliste, choeur et orchestre) (1926)
Stella Violandi, musique de scène (1960)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15725
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Manolis Kalomiris (1883-1962)   Mar 8 Nov - 18:53

Actuellement, on peut trouver deux de ses opéras en CD : To dachtylidi tis mana(L'Anneau de la Mère), et Protomastorias (Le Maître Maçon).


Protomastorias, composé en 1915, est le premier opéra grec, sur un livret de Nikos Kazantzakis.

Très bien pour la musique (fait penser à un Massenet grec teinté de folklore avec danses grecques et romano), j'ai pas compris grand chose à l'intrigue car je n'ai pas vu le livret : une histoire d'amour interdit entre le maître maçon (le "protomastoras"), constructeur d'un pont et une fille de gitan, sur fond de sorcellerie.

Son deuxième opéra L'Anneau de la Mère, date de 1917, sur un livret de Jannis Kambissis. Là j'ai bien un synopsis, mais en grec, anglais et allemand - comme d'hab on ignore le français . Une histoire de bague perdue et retrouvée après la mort de la mère.

La musique est splendide, un peu à la Puccini, avec des chants de noël et danses grecques.



Un petit résumé de la bio :

Manólis Kalomíris était né à Smyrne le 26 décembre1883

Après des études à Constantinople (qu'on n'appelait pas encore Istanbul) et à Vienne, il commença à composer dès 1902, puis enseigne la musique dans une école privée à Kharkov en Russie en 1906. De retour à Athènes en 1910 où il devient assistant à l'école de musique, il réussit à y faire interpréter ses oeuvres.
A partir de 1911, Kalomíris n'a cessé de jouer un rôle important dans la vie musicale grecque et est considéré comme le principal compositeur grec jusqu'à la deuxième partie du 20ème siècle avec la venue de Theodorakis et Skalkottas.


Pédagogue très estimé, il a ainsi formé deux générations de compositeurs grecs.

Il meurt à Athènes le 3 avril 1962.

Le catalogue de ses oeuvres recense 222 numéros d'opus.

On y trouve le premier opéra grec, Protomastoras (1916), suivi de l'Anneau de la Vierge mère (1917), l'Aurore (1945), les Eaux d'ombre (1952) et surtout Constantin Palaeologus, d'après Kazantzakis (1962).

A part ses opéras, il s'est surtout consacré à la musique symphonique (3 symphonies, rhapsodie grecque, Tableaux insulaires, 3 Danses grecques, Concerto pour piano, Triptyque, des poèmes symphoniques...), à la musique de chambre et à de nombreux choeurs et mélodies.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10253
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Manolis Kalomiris (1883-1962)   Mar 8 Nov - 19:02


J'espère un jour tomber sur ces opéras car ils m'intéressent. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10253
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Manolis Kalomiris (1883-1962)   Dim 31 Mai - 18:28

Je viens de réécouter la seule oeuvre que je possède de Manolis Kalomiris, la Symphonie n°1 - "of Manliness" (1920). Ce qui est étrange, c'est que je gardais une vision quelque peu faussée de cette symphonie dans la mesure où je croyais les choeurs bien plus présents qu'ils ne le sont en réalité. C'est la preuve que j'étais resté trop longtemps sans l'écouter, trop souvent négligée au bénéfice du Concerto Grosso pour bois, cuivres et tambours - opus 11 (1929) de Petros Petridis, compositeur qui m'a toujours plus intéressé car écrivant dans l'absolu une musique plus proche de mes goûts musicaux. Dans la première symphonie de Kalomiris, les choeurs n'interviennent en fait que dans le quatrième et dernier mouvement; "The festival in Honor of Victory". Ce n'est donc une symphonie chorale au sens où je l'entends mais plutôt une symphonie avec une partie chorale. Peu importe au fond, car l'essentiel est de m'être créé une occasion pour la réécouter. Le premier mouvement est emphatique, limite "pompier", me fait penser un peu aux musiques qui accompagnaient les grosses productions hollywoodiennes ou italiennes d'une époque assez reculée, entre, par exemple, un Rozsa et un Cicognini de qualité, et pas seulement l'écriture symphonique, le son aussi. C'est une musique qui, bien qu'elle s'éloigne de mes goûts, n'est pas dépourvue de sensibilité ni de charme. En tout cas, c'est ce qui ressort du premier mouvement "Heroically and Passionately" qui est aussi, en durée, le plus conséquent des quatre, dépassant les quinze minutes à lui-seul. Ce qui est sûr, c'est que si toute la symphonie avait été sur la lignée pompeuse du premier mouvement, j'aurais sans doute eu beaucoup de mal à tenir jusqu'au bout. Je trouve qu'à partir des deux mouvements centraux "The Graveyard on the Moutain Slope" et "Scherzo-Feast", l'oeuvre s'améliore (selon moi) vers plus de beauté dans un premier temps, par un très séduisant lento, puis vers plus de fantaisie et d'élégance dans un second temps...comme une danse grecque assez entraînante...Avec le dernier mouvement, on retrouve le massif et l'emphase du début de la symphonie, cette fois avec les choeurs. Solennelle et victorieuse, la musique suit son cap jusqu'au bout et, finalement, je me suis laissé gentiment emporter jusqu'à la note finale sans encombre.Very Happy


Dernière édition par Icare le Dim 15 Jan - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15725
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Manolis Kalomiris (1883-1962)   Lun 1 Juin - 19:57

Pas compliqué : tout ce que j'ai écouté (une douzaine d'oeuvres plus des pièces pour piano) de Kalomiris m'a plu Wink

Ses deux premières symphonies sont accompagnées de choeurs mixte, la troisième se contente d'un récitant. J'ai d'abord tiqué quant au sous-titre que tu as écrit pour la première, "of mainliness" (toujours cet anglais envahissant) alors que je la connaissais sous le titre de " λεβεντιά (Levendia)" qui signifie Virilité en grec. Il a fallu que je consulte Google pour m'apercevoir que Mainliness signifie aussi Virilité, et ce qui est drôle c'est qu'en français elle est connue sous le titre de "Vaillance". De vaillance à virilité il n'y a qu'un pas Laughing

Enfin, tu l'as deviné, cette symphonie me plaît beaucoup, c'est même ma préférée des trois symphonies (mais de peu)...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15725
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Manolis Kalomiris (1883-1962)   Dim 15 Jan - 12:37

Réécoute cette très belle symphonie "Levendia", malgré le côté "pompier" (cuivres et timbales) du mouvement initial qui semble désoler Icare.  Laughing

C'est quand même un grand malheur qu'un compositeur tel que Kalomiris soit pratiquement inconnu... Question goût, je le place à la première place parmi les compositeurs grecs, à égalité avec Theodorakis, avant Skalkottas (que j'aime bien aussi), et naturellement bien avant Aperghis ou Xenakis...

https://www.youtube.com/watch?v=ASXHOle6xi4

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10253
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Manolis Kalomiris (1883-1962)   Dim 15 Jan - 16:09

Globalement, j'aime bien sa première symphonie. Etant donné que c'est l'unique oeuvre que je connaisse de Kalomiris, je ne peux le mettre dans un éventuel classement préférentiel. Ce que je peux dire c'est qu'à mon goût, Mikis Theodorakis est mon N°1 parmi les compositeurs grecs, suivi de Manos Hadjidakis et d'Eleni Karaindrou, puis des trois Nikos: Mamangakis, Skalkottas, Kypourgos, et enfin Stamatis Spanoudakis. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manolis Kalomiris (1883-1962)   Aujourd'hui à 20:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Manolis Kalomiris (1883-1962)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: