Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22619
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Empty
MessageSujet: Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII   Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII EmptySam 29 Sep 2007 - 21:05

par Guillaume-Hugues Fernay

La place et l'apport de Florent Schmitt sont évidemment à réévaluer. Les trois partitions ici approchées témoignent du tempérament ardent et passionné d'un musicien, mêlant et Strawinsky et Richard Strauss. Programme et lecture, jubilatoires.

Voici un album qui monte graduellement en puissance. Le bonheur et même la jubilation qui en découle, s'amplifie au fur et mesure de l'écoute. Le Psaume XLVII (1904) exulte, projette, fidèle à l'écriture de radicalisme et de langueur "orientale", un texte magnifique, articulé par le choeur, en grande santé vocale et dramatique. Dommage que la soliste (*) ne suive pas cette course et cette ascension lumineuse, exclamative et triomphale à la gloire du Divin, aux accents michel-angelesques (fanfares sanguines du début).

Perspectives et flamboiement: l'oeuvre porte l'admiration de Schmitt pour Richard Strauss. Les couleurs de l'orchestre et des chanteurs expriment sans pourtant transpirer. Car la "barbarie des dissonances" y annonce déjà le Strauss de Salomé et Elektra (pas encore crées!). Le Suisse Thierry Fischer, à la tête du BBC national orchestra of Wales, depuis septembre 2006, affirme une tempérament indiscutable. Il a le sens de l'architecture et de l'expressivité. Ce qui est déjà pas si mal. La Suite sans esprit de suite qui appartient aux oeuvres de maturité du musicien (1937, année de la mort de Ravel...) triomphe enfin par ses contrastes éruptifs d'une sensualité distinctement ciselée: Schmitt y fait rencontrer Ravel et Debussy, fresque là aussi éclatante de mille feux, scintillante même par la texture d'un orchestre kaléidoscopique.
Le joyau se réserve pour la fin. L'oreille étant ainsi préparée par de brillants préludes. Fischer retient la version intégrale du ballet de La Tragédie de Salomé (1907), renforçant même sa théâtralité vocale, préférant au hautbois (version Paray), la ligne extatique du soprano. C'est pourtant davantage du côté de Roussel ou de Dukas, comme de Mariotte (Salomé, 1908), mais aussi des russes (Rimsky, Balakirev, Moussorgski), que verse la partition de Schmitt, moins vers Strauss. Les éclairs qu'y atteint le compositeur, âgé de 37 ans, comme Flaubert lorsqu'il évoque l'éclat cuivré des ors et des gemmes dans Salambo, la contorsion animale et sauvage de l'orchestre, tour à tour enchanteur (évocation marine des enchantements de la mer) ou empoisonné, marqueront bientôt Strawinsky pour son Sacre. Mais il est vrai aussi que Schmitt avait avoué sa passion pour L'Oiseau de feu. Chacun ici se rend hommage par oeuvre interposée. C'est dire la haute valeur d'un ouvrage manifeste, emblématique de toute une esthétique musicale, de filiations et d'affinités d'un "milieu" artistique fascinant et que l'on connaît si mal. Schmitt n'était-il pas membre des Apaches, groupe de créateurs qui réunissait Ravel, Delage, Fargue, Tristan Klingsor, Inghelbrecht, ou Ricardo Vines...

La place et l'apport de Florent Schmitt dont 2008 marque les 50 ans de la disparition (1958), sont évidemment à réévaluer. Les trois partitions ici approchées témoignent du tempérament ardent et passionné d'un musicien, mêlant et Strawinsky et Richard Strauss. Immense et méconnu. Programme et lecture, jubilatoires. La Tragédie de Salomé est un sommet discographique.

Florent Schmitt (1870-1958)
Psaume LXVII opus 38 (1904)
Suite sans esprit de suite opus 89 (1937)
La Tragédie de Salomé opus 50 (1909)

Christine Buffle (*), Jennifer Walker, sopranos
The BBC national orchestra and chorus of Wales
Thierry Fischer, direction

Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Fm5xa3gozschmittsalometqu9

http://www.classiquenews.com


Dernière édition par le Sam 6 Oct 2007 - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20357
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Empty
MessageSujet: Re: Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII   Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII EmptyDim 30 Sep 2007 - 16:00

Je ne connais pas précisément ce CD, mais je connais les oeuvres qui y sont enregistrées.
Florent Schmitt est malheureusement trop oublié.
Je me souviens qu'il était davantage interprété dans les années 1960/70 que maintenant, et c'est dommage.

Ce nouveau CD est donc une bonne nouvelle Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Empty
MessageSujet: Re: Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII   Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII EmptyLun 1 Oct 2007 - 13:55

Oui, la Tragédie de Salomé et le Psaume XLVII** de Florent Schmitt (et surtout la première de ces 2 oeuvres) sont injustement méconnues et magnifiques. Personnellement j'ai en ma possession l'enregistrement suivant dont je suis très satisfait et qui est toujours disponible à ce jour :
Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Cd-sch10

Il s'agit d'un enregistrement du label apex datant respectivement d'octobre 1988 pour la Tragédie de Salomé, de mai 1989 pour le Psaume 47 et donc en numérique intégral (DDD.) On y entend l'Orchestre Philharmonique et les Choeurs de Radio France sous la direction de Marek Janowski.
Evidemment, je ne permettrai pas de risquer une comparaison avec la version qui vient d'être citée, n'ayant pas eu l'occasion de l'écouter. Néanmoins, j'aurais un a priori favorable dans la mesure où j'apprécie beaucoup en général le "son velouté" des orchestres et choeurs anglais dans les oeuvres mixtes.

** Attention, en notation romaine, LXVII veut dire 67 alors que XLVII correspond à 47. Faites comme moi pour améliorer votre latin : lisez Astérix le Gaulois !!! C'est tout de même plus fun que la Guerre des Gaules, l'oeuvre immortelle du grand Jules...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Empty
MessageSujet: Re: Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII   Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII EmptySam 12 Avr 2008 - 17:57

J'écoute en ce moment même sa musique de film "Salammbô" et je trouve ça vraiment magnifique, une écriture très personnelle (bien que s'inspirant pas mal de Debussy et des russes comme Rimski bien sur), j'ai donc commandé le CD avec la Tragédie de Salomé et le Psaume XLVII que ma médiathèque n'a évidemment pas... (et j'ai hâte d'écouter ça !)

Ce compositeur méconnu remonte dans mon estime car je n'avais pas raffolé de son "Palais hanté".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Empty
MessageSujet: Re: Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII   Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII EmptySam 12 Avr 2008 - 18:24

J'ai trouvé un extrait ici :
La tragédie de Salomé
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20357
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Empty
MessageSujet: Re: Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII   Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII EmptySam 12 Avr 2008 - 19:03

Cet extrait, pour une fois assez long, donne une bonne idée de l'oeuvre. Une oeuvre, je répète trop méconnue.
Quand on pense, en plus, que cette tragédie de Salomé est l'oeuvre la plus connue de F Schmitt, et qu'elle est si peu interprétée à l'heure actuelle !
Revenir en haut Aller en bas
gunther



Nombre de messages : 201
Age : 44
Date d'inscription : 27/09/2007

Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Empty
MessageSujet: Re: Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII   Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII EmptySam 12 Avr 2008 - 19:18

Plusieurs fois enregistrée, assez jouée aussi...
Il y a surement des choses méconnues intéressantes chez lui.
Mais cette Salomé, on ne peut pas vraiment dire que ce soit méconnu!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20357
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Empty
MessageSujet: Re: Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII   Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII EmptySam 12 Avr 2008 - 19:26

Tu trouves ? Combien de fois tu l'écoutes à la radio ou au concert ? Par rapport par exemple, et pour en rester aux ballets français de l'époque, à Daphnis et Chloé de Ravel, au Bacchus et Ariane de Roussel ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Empty
MessageSujet: Re: Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII   Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII EmptyDim 13 Avr 2008 - 0:37

Je suis d'accord avec joachim, ce musicien est franchement peu joué et relativement oublié, soyons honnête ! d'ailleurs jetez un coup d'oeil sur le prix du CD "Salammbô" (apparemment épuisé depuis des lustres) :

http://www.amazon.fr/dp/B00004VR60

ça laisse rêveur !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Empty
MessageSujet: Re: Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII   Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Florent Schmitt: Salomé, Psaume LXVII
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD, livres & concerts-
Sauter vers: