Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Maria Callas: "Callassotherapy" (1952-1955)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Maria Callas: "Callassotherapy" (1952-1955)   Mer 26 Sep - 0:00

Maria Callas: "Callassotherapy" (1952-1955)

par Hugo Papbst

Aux côtés de la tragédienne, ses Bellini (Lucia et Puritani) évoquent quelle diseuse subtile elle fut, belcantiste mesurée, articulée, atteignant cette fascination extatique et lunaire propre à l'héroïne romantique par excellence. Les années passent, l'héritage de Callas s'impose toujours avec autant d'évidence. Coffret incontournable.

Callas l'extrême, Callas l'intime... Maria Callas, voix de l'âme humaine: ce coffret inestimable composé de 12 intégrales lyrique (remastérisées par les ingénieurs Naxos) en 24 galettes s'impose indiscutablement. Par "Callassothérapy", il faut entendre baume et remède autant enchanteur qu'ensorcelant. Les visuels déclinés en différente couleur (une banquette aux formes courbes) invitent à la détente, et à l'épanouissement des sens: préalables favorables pour goûter ici la magie d'une voix qui n'a rien perdu de son éclat ni de sa vérité. La déclamation de la Divina s'y dévoile dans sa précision, sa musicalité, son intensité. Il ne s'agit plus de chanter les notes mais de les vivre, avec finesse, tact, subtilité, engagement, justesse. Callas, reine inégalée de l'incarnation savait projeter un texte, dire et articuler un rôle comme les plus grandes tragédiennes du théâtre.

L'enchaînement de la sélection et la numérotation suivent la chronologie, de 1952 à 1955, années fastes, période d'excellence où l'artiste (entre 29 et 32 ans) dont on célèbre ainsi les 30 ans de la mort (16 septembre 2007), éblouit autant par l'assise de la technique, l'intuition musicale, le génie dramatique. Elle trouve dans sa voix, longue tessiture tissée dans le grain le plus âpre, comme le diamant d'une ligne lumineuse, les ressources répondant à l'exigence des partitions. Dans le contexte qui nous occupe, Callas vit sa "renaissance" physique (35 kg perdus en 16 mois), dévoilant sous l'épaisseur d'un embonpoint jamais assumé, la sylphide féminine qui bientôt régnera dans les soirées jet set. Ce sont les années où la cantatrice construit son mythe grâce à sa plastique hollywoodienne. Elle dominera bientôt en 1959, le coeur du milliardaire Onassis pour sombrer ensuite voix et coeur dans une attente désespérée à l'issue fatale.

Pour l'heure, dans l'éventail des opéras ici gravés, l'incandescente âpreté de la chanteuse et actrice s'impose, rayonnante, maîtresse de ses moyens vocaux dans tous les registres de sa palette expressive des plus étendues.

La Gioconda de 1952 (sous la conduite d'Antonino Votto) ouvre le bal: vocalità embrasée où la diva donne tout, aux côtés de la Laura de Fedora Barbieri et du Barnaba de Paolo Silveri. La sélection se conclue avec Rigoletto de 1955 (Gilda, Scala de Milan, sous la baguette de Tullio Serafin). Parmi les joyaux d'un coffret qui évoque tous les grands rôles de la Divina (à l'exception de deux peut-être, Elisabeth de Valois du Don Carlos et Leonora du Trouvère de Giuseppe Verdi), citons au sein d'un florilège bouleversant dans leur apport global: avec l'orchestre de la Scala de Milan (qui est l'orchestre majoritairement représenté dans le coffret), I Puritani (Elvira, mars/avril 1953, Serafin), Tosca d'août 1953 (Sabata), Cavalliera Rusticana (Santuzza, août 1953, Serafin), Norma (mai 1954, Serafin), Pagliacci (Nedda, juin 1954, Serafin), Il Turco in Italia (Fiorilla, septembre 1954, Gavazzeni)... un choix déjà à couper le souffle, auquel il convient d'ajouter, en en soulignant l'intérêt jubilatoire: Madama Butterfly (août 1955, direction: Herbert von Karajan. Avec Nicolai Gedda dans le rôle de Pinkerton), Aïda (août 1955, sous la direction de Serafin avec Richard Tucker dans le rôle de Radamès)...

Citons aussi cette Traviata de 1953 (sous la direction de Gabriele Santini) qui augure déjà de la production scaligène, donnée en 1955 sous la direction de Giulini dans la mise en scène de Visconti. Ici, Callas enregistre avec l'Orchestre symphonique de la Radio italienne, Turin, une phalange qui l'accompagnait aussi dans Gioconda, l'année précédente. Aux côtés de la tragédienne vériste et verdienne, ses Bellini (Lucia et Puritani) évoquent quelle diseuse subtile elle fut, belcantiste mesurée, articulée, atteignant cette fascination extatique et lunaire propre à l'héroïne romantique par excellence. Les années passent, l'héritage de Callas s'impose toujours avec autant d'évidence. Coffret incontournable. De surcroît à ce prix (39,90 euros conseillés).

En "bonus", l'éditeur Naxos qui publie un livret complet de 36 pages en français, ajoute quelques perles historiques de la Diva de 1949, mettant aussi ses talents caloratura, mais aussi quelques inédits des chanteurs qui ont marqué l'imaginaire de Maria Callas: interprètes légendaires de Lucia (Ezio Pinza, Maria Barrientos, Toti del Monte...), Norma (Rosa Ponselle en 1929, Gina Cigna en 1937...), parallèles éloquents si l'on souhaite retrouver les filiations vocales et comprendre comment un style et une voix se sont construits.



http://www.classiquenews.com


Dernière édition par le Sam 6 Oct - 15:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Maria Callas: "Callassotherapy" (1952-1955)   Mer 26 Sep - 0:00

CD 1-3 (54:04 - 76:46 - 59:17)
Amilcare Ponchielli (1834-1886)
La Gioconda, drame lyrique en 4 actes (1876)
Livret de Tobia Gorrio (anagramme de Arrigo Boito) d'après Angelo, tyran de Padoue de Victor Hugo
Première représentation au Théâtre de la Scala de Milan le 8 avril 1876

Bonus : Norma (Bellini) : "Casta Diva... Ah ! bello a me ritorno". Les Puritains (Bellini) : "O rendetemi la speme... Qui la voce sua soave... Vien, diletto, e in ciel la luna". Tristan et Isolde (Wagner) : Mort d'Isolde

CD 4-5 (69:01 - 78:28)
Gaetano Donizetti (1797-1848)
Lucia di Lammermoor, opéra en trois actes (1835)
Livret de Salvatore Cammarano d'après The Bride of Lammermoor (La Fiancée de Lammermoor) de Walter Scott
Première représentation au Théâtre San Carlo de Naples le 26 septembre 1835

Bonus : Interprétations historiques de Lucia di Lammermoor
"Cruda, funesta smania... Il tuo dubbio è omai certezza... La pietade in suo favore"
"Ah, talor del tuo pensiero... Verranno a te sull'aure"
"Chi mi frena in tal momento"
"Dalle stanze ove Lucia"
"[Ardon gli incensi ;] splendon le sacre faci"
"Spargi d'amaro pianto"
"Tombe degli avi miei... Fra poco a me ricovero"
"Tu che a Dio spiegasti l'ali"

CD 6-7 (69:09 - 73:19)
Vincenzo Bellini (1801-1835)
I Puritani (Les Puritains), opéra (melodramma serio) en trois actes (1835)
Livret de Carlo Pepoli d'après la pièce Têtes rondes et cavaliers de Jacques-Arsène-François-Polycarpe d'Ancelot et Jean Xavier Boniface dit Saintine
Première représentation au Théâtre Italien à Paris le 24 janvier 1835


CD 8 (77:48)
Pietro Mascagni (1863-1945)
Cavalleria Rusticana, opéra (mélodrame) en un acte (1889)
Livret de Guido Menasci et Giovanni Targioni-Tozzetti d'après la pièce de Giovanni Verga (1884)
Première représentation au Théâtre Costanzi à Rome le 17 mai 1890

CD 9-10 (42:35 - 65:56)
Giacomo Puccini (1858-1924)
Tosca (1899), opéra lyrique en trois actes d'après le drame de Victorien Sardou
Livret de Giuseppe Giacosa et Luigi Illica
Première représentation au Teatro Costanzi de Rome le 14 janvier 1900

CD 11-12 (67:57 - 54:20)
Giuseppe Verdi (1813-1901)
La Traviata, mélodrame en trois actes (1853)
Livret de Francesco Maria Piave, d'après La Dame aux camélias d'Alexandre Dumas fils
Première représentation au Théâtre de La Fenice à Venise le 6 mars 1853


CD 13-15 (62:34 - 62:06 - 73:42)
Vincenzo Bellini
Norma, tragédie lyrique en deux actes (1831)
Livret de Felice Romani d'après la tragédie de Alexandre Soumet
Première représentation au Théâtre de la Scala de Milan le 26 décember 1831

Bonus : Enregistrements historiques de Norma (1927-1936). "Ite sul colle, o Druidi !". "Meco all'altar di Venere... me protegge !". "Sgombra è la sacra selva". "Mira, o Norma". "Deh ! Non volerli vittime"

CD 16 (72:45)
Ruggero Leoncavallo (1857-1919)
Pagliacci (Paillasse), opéra (drame) en un prologue et deux actes (1892)
Livret du compositeur
Première représentation au Teatro Dal Verme à Milan le 21 mai 1892

CD 17-18 (76:55 - 60:31)
Gioacchino Rossini (1792-1868)
Il Turco in Italie (Le Turc en Italie), opéra-bouffe (Dramma buffo) en deux actes (1814)
Livret de Felice Romani, d'après le livret de Caterino Mazzola
Première représentation au Théâtre de la Scala de Milan le 14 août 1814

Bonus : Maria Callas dans des airs pour colorature
Le Barbier de Séville (Rossini) : "Una voce poco fa"
Dinorah (Meyerbeer) : "Ombre légère" (Chanté en italien)
Lakmé (Delibes) : "Où va la jeune Hindoue ? O là-bas dans la forêt" (Chanté en italien)
Les Vêpres siciliennes (Verdi) : "Mercè, dilette amiche" (Bolero)

CD 19-20 (76:32 - 62:54)
Giacomo Puccini
Madame Butterfly, tragédie japonaise en deux actes (1903)
Livret de Giuseppe Giacosa et Luigi Illica, d'après la pièce Madame Butterfly de David Belasco tirée de la nouvelle de John Luther Long (elle-même probablement inspirée de Madame Chrysanthème de Pierre Loti)
Première représentation au Théâtre de la Scala de Milan le 28 mai 1904

CD 21-24
Giuseppe Verdi
CD 21-22 (67:49 - 78:18)
Aïda, opéra en 4 actes (1871)
Livret de Antonio Ghislanzoni d'après Camille du Locle et Verdi, sur une intrigue due à Auguste Mariette Bey
Première représentation au Caire le 24 décembre 1871
CD 23-24 (56:18 - 61:54)
Rigoletto, opéra en trois actes
Livret de Francesco Maria Piave d'après Le roi s'amuse de Victor Hugo
Première représentation au Théâtre La Fenice à Venise le 11 mars 1851

La Gioconda
Maria Callas, Gioconda (soprano)
Fedora Barbieri, Laura (mezzo-soprano)
Maria Amadini, La Cieca, mère de Gioconda (contralto)
Gianni Poggi, Enzo Grimaldo (ténor)
Paolo Silveri, Barnaba (baryton)
Giulio Neri, Alvise Badoero (basse)
Armando Benzi, Isepo (ténor)
Piero Poldi, Zuane - Gondolier (basse)
Chœur CETRA & Orchestre Symphonique de la Radio Italienne de Turin
Direction Antonino Votto
Enregistré par CETRA à l’Auditorium de la RAI de Turin, du 6 au 10 septembre 1952 - LPC 1241
Bonus : Orchestre Symphonique de la Radio Italienne de Turin - Direction Arturo Basile
Enregistré les 9 novembre 1949 (Norma), 10 novembre 1949 (Puritains), 8 novembre 1949 (Wagner)

Lucia di Lammermoor
Maria Callas, Lucia (soprano)
Giuseppe Di Stefano, Edgardo (ténor)
Tito Gobbi, Enrico (baryton)
Raffaele Arié, Raimondo (basse)
Valiano Natali, Arturo (ténor)
Anna Maria Canali, Alisa (mezzo-soprano)
Gino Sarri, Normanno (ténor)
Chœur & Orchestre du Mai Musical Florentin
(Chef de chœur : Andrea Morosini)
Direction Tullio Serafin
Enregistré du 29 au 30 janvier et les 1er, 3, 4 et 6 février 1953 au Théâtre Municipal de Florence
Bonus : Robert Merrill - Ezio Pinza - Luigi Vellucci - Amelita Galli-Curci - Tito Schipa - Maria Barrientos - Charles Hackett - Riccardo Stracciari - José Mardones - George Meader - Emma Noé - Toti Dal Monte - Beniamino Gigli - John McCormack

I Puritani
Maria Callas, Elvira (soprano)
Giuseppe Di Stefano, Arturo (ténor)
Rolando Panerai, Riccardo (baryton)
Nicola Rossi-Lemeni, Giorgio (basse)
Angelo Mercuriali, Bruno (ténor)
Carlo Forti, Gualtiero Valton (basse)
Aurora Cattelani, Enrichetta (soprano)
Chœur & Orchestre du Théâtre de La Scala de Milan
(Chef de chœur : Vittore Veneziani)
Direction Tullio Serafin
Enregistré les 24, 26, 27, 29, 30 et 31 mars 1953 et le 1er et le 3 avril 1953 à la Basilique de St Euphémie de Milan

Cavalleria Rusticana
Maria Callas, Santuzza (soprano)
Giuseppe Di Stefano, Turiddu (ténor)
Rolando Panerai, Alfio (baryton)
Anna Maria Canali, Mamma Lucia (mezzo-soprano)
Ebe Ticozzi, Lola (contralto)
Chœur & Orchestre du Théâtre de la Scala de Milan
(Chef de chœur : Vittore Veneziani)
Direction Tullio Serafin
Enregistré du 16 au 25 juin et du 3 au 4 août 1953 à la Basilique de Saint Euphémie de Milan

Tosca
Maria Callas, Floria Tosca (soprano)
Giuseppe di Stefano, Mario Cavaradossi (ténor)
Tito Gobbi, Baron Scarpia (baryton)
Franco Calabrese, Cesare Angelotti (basse)
Angelo Mercuriali, Spoletta (ténor)
Melchiorre Luise, sacristain (basse)
Dario Caselli, Sciarrone - Geôlier (basse)
Alvaro Cordova, berger (alto)
Chœur & Orchestre du Théâtre de la Scala de Milan
(Chef de chœur : Vittore Veneziani)
Direction Victor de Sabata
Enregistré du 10 au 14, le 16 et du 18 au 20 août 1953 au Théâtre de la Scala de Milan

La Traviata
Maria Callas, Violetta Valéry (soprano)
Ede Gandolfo Marietti, Flora Bervoix (mezzo-soprano)
Ines Marietti, Annina (soprano)
Francesco Albanese, Alfredo Germont (ténor)
Ugo Savarese, Giorgio Germont (baryton)
Mariano Caruso, Gastone De Letorières (ténor)
Mario Zorgniotti, Doctor Grenvil (ténor)
Alberto Albertini, Baron Douphol (basse)
Mario Zorgniotti, Marquis d'Obigny (ténor)
Tommaso Soley, Giuseppe (basse)
Chœur Cetra & Orchestre Symphonique de la Radio Italienne de Turin
(Chef de chœur : Giulio Mogliotti)
Direction Gabriele Santini
Enregistré par Cetra en septembre 1953 à l’Auditorium de la RAI, Turin

Norma
Maria Callas, Norma (soprano)
Mario Filippeschi, Pollione (ténor)
Ebe Stignani, Adalgisa (mezzo-soprano)
Nicola Rossi-Lemeni, Oroveso (basse)
Paolo Caroli, Flavio (ténor)
Rina Cavallari, Clotilde (soprano)
Chœur & Orchestre du Théâtre de la Scala de Milan
(Chef de chœur : Vittore Veneziani)
Direction Tullio Serafin
Enregistré du 23 avril au 3 mai 1954 au Metropol Cinema de Milan
Bonus : Enregistrements historiques de : Ezio Pinza, Rosa Ponselle, Minghini-Cattaneo, Marion Telva, Gina Cigna, Tancredi Pasero, Giovanni Breviario

Pagliacci
Giuseppe Di Stefano, Canio (ténor)
Maria Callas, Nedda (soprano)
Tito Gobbi, Tonio (baryton)
Rolando Panerai, Silvio (baryton)
Nicola Monti, Beppe (ténor)
Chœur & Orchestre du Théâtre de la Scala de Milan
(Chef de chœur : Vittore Veneziani)
Direction Tullio Serafin
Enregistré du 12 au 17 juin 1954 au Théâtre de la Scala de Milan

Il Turco in Italia
Maria Callas, Donna Fiorilla (soprano)
Nicola Rossi-Lemeni, Selim (basse)
Nicolai Gedda, Don Narciso (ténor)
Jolanda Gardino, Zaida (mezzo-soprano)
Piero de Palma, Albazar (ténor)
Franco Calabrese, Don Geronio (basse)
Mariano Stabile, Prosdocimo (baryton)
Chœur & Orchestre de la Scala de Milan
(Chef de chœur : Vittore Veneziani)
Direction Gianandrea Gavazzeni
Enregistré le 31 août et du 1er au 8 Septembre 1954 au Théâtre de La Scala de Milan
Bonus : Maria Callas - Direction Tullio Serafin
Enregistré le 21 septembre 1954 au Watford Town Hall

Madame Butterfly
Maria Callas, Madame Butterfly (soprano)
Nicolai Gedda, B.F. Pinkerton (ténor)
Lucia Danieli, Suzuki (mezzo-soprano)
Mario Borriello, Sharpless (baryton)
Renato Ercolani, Goro (ténor)
Luisa Villa, Kate Pinkerton (mezzo-soprano)
Mario Carlin, Prince Yamadori (baryton)
Plinio Clabassi, Bonze (basse)
Enrico Campi, Envoyé impérial (basse)
Chœur & Orchestre de la Scala de Milan
(chef de chœur : Norberto Mola)
Direction Herbert von Karajan
Enregistré du 1er au 6 août 1955 au Théâtre de La Scala de Milan

Aïda
Maria Callas, Aïda (soprano)
Richard Tucker, Radamès (ténor)
Fedora Barbieri, Amneris (mezzo-soprano)
Tito Gobbi, Amonasro (baryton)
Nicola Zaccaria, Roi d'Egypte (basse)
Giuseppe Modesti, Ramfis (basse)
Franco Ricciardi, Messager (ténor)
Elvira Galassi, une prêtresse (soprano)
Chœur & Orchestre de la Scala de Milan
(Chef de chœur : Norberto Mola)
Direction Tullio Serafin
Enregistré du 10 au 12, du 16 au 20 et du 23 au 24 août 1955 au Théâtre de La Scala de Milan

Rigoletto
Tito Gobbi, Rigoletto (baryton)
Maria Callas, Gilda (soprano)
Giuseppe Di Stefano, Duc de Mantoue (ténor)
Adriana Lazzarini, Maddalena (contralto)
Nicola Zaccaria, Sparafucile (basse)
Plinio Clabassi, Comte Monterone (basse)
William Dickie, Cavaliere Marullo (baryton)
Renato Ercolani, Matteo Borsa (ténor)
Carlo Forti, Comte Ceprano (basse)
Elvira Galassi, Comtesse Ceprano (mezzo-soprano)
Giuse Gerbino, Giovanna (mezzo-soprano)
Luisa Mandelli (mezzo-soprano)
Vittorio Tatozzi, le page de la duchesse (ténor)
Chœur & Orchestre de la Scala de Milan
(Chef de chœur : Norberto Mola)
Direction Tullio Serafin
Enregistré le 3 et le 5 septembre, du 8 au 14 et le 16 septembre 1955 au Théâtre de La Scala de Milan

Livret complet de 36 pages en Français.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maria Callas: "Callassotherapy" (1952-1955)   Mer 26 Sep - 10:09

Quelle invasion, cette Callassomania !!! Et toutes ces tentatives de nous vendre des galettes gravées en 1947/48 qui accusent méchamment l'âge de leurs artères. La Callas a laissé des enregistrements mémorables à des dates plus proches de nous. Gageons que, dans 2 ou 3 ans, on ne trouvera plus aucun CD de La Callas. C'est ça le marketing : on inonde le marché en masse à l'occasion d'un anniversaire puis on passe vite fait à autre chose...

PS : en dépit des apparences, je suis un fervent admirateur de La Callas en tant que prestigieuse chanteuse d'opéra. Le reste me donne la nausée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maria Callas: "Callassotherapy" (1952-1955)   Mer 26 Sep - 10:19

Franchement ! Tout ça est libre de droits, il ne tient qu'à vous de vous échanger ces enregistrements en toute légalité ! Very Happy

Pourquoi s'embêter à les acheter à des prix de brigandage ?

Edit: chez Naxos je gage que le prix est correct, pas chez EMI.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maria Callas: "Callassotherapy" (1952-1955)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maria Callas: "Callassotherapy" (1952-1955)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD & livres-
Sauter vers: